Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Covid-19 : La nouvelle requête d’Abdoul Mbaye à Macky

Single Post
Covid-19 : La nouvelle requête d’Abdoul Mbaye à Macky
L’ancien Premier ministre  Abdoul Mbaye a adressé à Macky Sall une nouvelle lettre dans laquelle il lui réclame de prendre des mesures d’urgence anti-ajustement structurel dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Voici  l’intégralité de sa requête.

 "Monsieur le Président,

 Face à la propagation du Covid-19, le Sénégal n’a plus le choix.

Au plan économique, les mesures qui allaient dans le sens de l’ajustement structurel sous le couvert de l’Instrument de Coordination des Politiques Économiques (ICPE) du Fonds Monétaire International (FMI) doivent immédiatement être remises en question. A défaut, la misère des populations s’aggravera dans des proportions dramatiques, laissant craindre le pire en matière de famine et de réactions sociales.

De la priorité au remboursement de la dette extérieure

La priorité au remboursement de la dette extérieure constitue le cœur de l’ICPE. Or la trésorerie de l’État sera grandement affectée par les conséquences de la crise économique qui s’installe. La ponction des impôts sur les grandes entreprises ne pourra être augmentée et faiblira avec leur activité. L’abaissement de la demande des ménages aura un impact négatif sur les perceptions de TVA. Les difficultés des entreprises doivent être compensées par une priorité à donner aux règlements de la dette due par l’État aux entreprises nationales afin d’éviter une cascade de faillites.

Les besoins pour contrer l’insécurité alimentaire dans les campagnes et les villes secondaires vont exploser avec l’entrée dans la période de soudure et la plus que probable réduction des transferts émis par nos compatriotes de la diaspora. Cette dernière sera en effet frappée par le recul économique dans les pays où ils résident.

Toutes ces raisons font que le remboursement de la dette extérieure doit être l’objet de renégociations. Les démarches engagées par le FMI et la Banque Mondiale pourrait conduire à un moratoire sur les remboursements dus aux créanciers bilatéraux. La dette privée doit également pouvoir être réexaminée avec le concours de la BCEAO comme garant possible dans le cadre d’une démarche d’inversion de priorités faisant d’abord passer le règlement de la dette intérieure avant celui de la dette extérieure.

Du renforcement de la pression fiscale

L’engagement à l’égard du FMI consistant à porter le taux de pression fiscale de 16% à 20% en trois années était irréaliste et dangereux pour l’économie sénégalaise qui aurait été mise en situation déflationniste.

Cet objectif doit être abandonné car les entreprises et les ménages vont souffrir à très court terme des conséquences de la baisse de l’activité économique.

Les perceptions d’impôts sur les entreprises autres que les 20 ou 25 les plus contributrices à la collecte de l’impôt sur les sociétés doivent être reportées. Il ne s’agit pas de le faire systématiquement mais d’ouvrir cette fenêtre à celles qui en exprimeraient le besoin.

Il est essentiel d’avoir bien conscience que l’endettement supplémentaire facilité par des dispositions particulières (notamment celles prises par la BCEAO) ne saurait être le premier remède aux difficultés de trésorerie auxquelles les entreprises se heurteront.

L’endettement a en effet le défaut de provoquer un accroissement des charges financières alors que le contexte est également celui d’une baisse du chiffre d’affaires des emprunteurs.

 Les mesures qui étaient annoncées comme devant participer à l’extension de l’assiette fiscale doivent continuer à être étudiées mais leur mise en œuvre reportée.

De la hausse des prix du carburant et de l’électricité

Ces mesures doivent être remises en cause dans les meilleurs délais. Le réajustement à la baisse des prix du carburant et de l’électricité sont rendus possibles avec celle du cours mondial du pétrole.

La baisse des prix du carburant fera entrer un peu plus de revenus au sein des ménages.

Elle permettra aux transporteurs de personnes en particulier (chauffeurs de taxis et de cars rapides) de retrouver une partie de leurs marges compromises par la réduction réglementaire du nombre de personnes à transporter en taxi ou en bus.

La baisse du prix de l’électricité contribuera aussi à donner une petite « bouffée d’oxygène » aux ménages par la baisse de leurs dépenses dans un contexte de baisse de leurs revenus.

Des entretiens avec le FMI devraient donc conduire cette institution à prendre en compte la situation mondiale actuelle et celle spécifique de notre pays, et à libérer le Sénégal d’engagements qui sont pour l’heure impossibles à respecter sauf à mettre en danger l’équilibre de notre Nation.

Dans l’espoir que ces quelques propositions et éclairages en complément à ceux que je vous ai déjà adressés dans les mêmes formes vous seront d’utilité, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération citoyenne.

Que Dieu (swt) sauve le Sénégal et l’humanité".

liiiiiiiaffaire_de_malade

18 Commentaires

  1. Auteur

    Guiss Guiss

    En Mars, 2020 (12:05 PM)
    Bravo Monsieur Mbaye pour cette contribution. C'est l'attitude que doit avoir un opposant: faire des propositions permettant de faire avancer le pays plutôt que de vociférer ... surtout que ceux qui vocifèrent sont souvent incompétents.

    J'espere que l'état prendra en compte vos propositions.

    Soyons unis pour vaincre le corona
    • Auteur

      Les Milliards De Habre Et Du S

      En Mars, 2020 (12:19 PM)
      eile contribue pour combien la famille mbaye dont le père fameux juge keba à pistonne ses enfants placés et dans des sociétés nationales balezes à 25 ans alors que c était interdit par la loi? et ils osent parle d éthique tout en récupérant habre hussein et confisquant ses milliards sur le dis des peuples tchadiens et sénégalais?
    • Auteur

      Bbc

      En Mars, 2020 (16:54 PM)
      et alioune sall, il contribue combien? il doit etre l'homme le plus riche du sénégal normalement
  2. Auteur

    Patriote

    En Mars, 2020 (12:06 PM)
    Abdoul Mbaye devrait maintenant se taire. Je l'avais en grande estime mais refuser de rencontrer le Chef de l'État à un moment où toute la Nation devrait rassembler ses fils est de la traîtrise et de la mequonerie
    Auteur

    Patriote

    En Mars, 2020 (12:08 PM)
    Vive Sonko. Lui ai moins a fait montre de patriotisme et a dépassé s ok n' égo
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:09 PM)
    Abdoul Mbaye s'il te plait, fous nous la paix Tes propositions n'ont rien d'original, un bon étudiant en maitrise peut les formuler. Monsieur le Président est entouré par des spécialistes chargés de le conseiller dans tous les domaines. Les ministères de l'économie ,du plan et des finances disposent des cadres beaucoup plus intelligents que tu ne le penses et qui ont accès à toutes les dispositions par d'autres pays dans cette période de crise sanitaire. Si tu veux faire des consultations gratuites c'est ton problème, le Président de la république n'en a pas besoin.
    • Auteur

      En Mars, 2020 (12:29 PM)
      en refusant de répondre au président de la république en tant que ancien premier ministre abdoul mbaye a montré son impopularité et sa pauvreté, rappelez vous suite par la condamnation du tribunal au bénéfice de sa femme l'homme est devenu pauvre très pauvre et sans soulagement auprès de ses camarades
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (14:25 PM)
      dans tout l'entourage de macky sall il y'a pas un seul économiste valable,aux ministères des finances et de l’économie encore moins. meme le ministre de l’économie ne comprend rien a la monnaie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (18:02 PM)
      a travers ce texte, mr mbaye fait une contribution, mais ne s'adresse pas au nécessairement au président, mais a tout le monde.surtout a ceux qui savent lire un discours economoque
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:31 PM)
    En cas d'urgence il faut agir et arrêter de parler.
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:36 PM)
    Laissez Abdoul tranquile.
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:48 PM)
    Bravo M.mbaye. Un état comme le nôtre doit avoir des individus de votre trempe aux commandes. J'espère aue le gouvernement fera un bon usage de vos propositions. Vous avez bien raison de ne pas vous présenter au palais pour participer à un bavardage inutile. Celui qui est à la tête de l'Etat consulte après avoir déjà pris ses décisions. Bravo encore et continuez votre contributions que les citoyens que nous sommes apprécient à leur juste valeur.
    Auteur

    Babs

    En Mars, 2020 (12:50 PM)
    Il faut considérer le contexte pour ne pas se tromper d'ennemi.
    Auteur

    Ok Mr Mbaye

    En Mars, 2020 (13:00 PM)
    Il faut donner votre contribution à Force Covid-19 pour diminuer l'insécurité alimentaire dans les campagnes, surtout à SINTHIOU GARBA, car vous avez les moyens; Merci d'avance !
    Auteur

    Expert International En Pme

    En Mars, 2020 (13:20 PM)
    Votre analyse est très pertinente M. MBAYE.

    Espérant que ça serve.

    Cordialement

    L'expert
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:22 PM)
    Abdoul mbaye est un petit type

    Pourquoi ne pas aller dire à macky ce qu il pense , face à face , comme tout le monde l a fait



    Il a honte de se presenter devant macky
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:27 PM)
    Abdoul Mbaye ce que l'on vous demande c'est de délier les cordons de votre bourse si vous êtes patriote. Le reste c'est du blabla de politicien entendu sur toutes les télé et radios du monde entier.
    Auteur

    Kalkulart

    En Mars, 2020 (14:11 PM)
    Les mbaye .ou la paranoïa du pouvoir.
    Auteur

    Tempo

    En Mars, 2020 (14:43 PM)
    C'est très bien.

    Belle contribution pour l'allègement des difficultés des sénégalais durant cette pandémie du Covid-19.

    La situation du pays et les risques immédiats sont bien analysés.
    Auteur

    En Mars, 2020 (15:43 PM)
    Le président Sall a vraiment du temps à perdre au lieu d'aller encourager ceux qui soignent dans les hôpitaux. Aucun président d'aucun pays du monde n'est enfermé dans son palais et aucun ne reçois en ce moment. Macky a plus peur que tout le monde . C'est maladive !
    Auteur

    En Mars, 2020 (15:48 PM)
    Macky est un géologue comme il y en a des dizaines au Sénégal, il n'est pas à la hauteur de ce grand monsieur Abdoul M'aye dont les compétences pourraient lui servir dans tous les pays du monde, ce qui n'est pas le cas du géologue qui n'aurait jamais été ministre si en l'en 2000 Wade n'avait pas accédé au pouvoir. L'économie et la Finance n'a rien à voir avec la géologie apprise au Sénégal et ailleurs en Afrique. Macky a bien mesuré le niveau d'Abdoul M'baye, il le prend très au sérieux avec respect.
    Auteur

    En Mars, 2020 (16:12 PM)
    Abdoul me rappelle Maissa Babou ce prof d'économie qui suggère que tous les économistes du Sénégal soient constitués en pool pour conseiller le président. Ces gens sont des narcissiques qui pensent que seules leurs minimales certitudes valent. Ils se trompent lourdement. Notre haute administration est bourrée de compétences et est très organisée.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (10:04 AM)
      tellement organisé et compétente notre administration que nous sommes le pays le plus développé de l'uemoa, de la cedeao et de l'afrique !!!
      chipiri, vous n'avez pas honte
    Auteur

    En Mars, 2020 (23:11 PM)
    Si l'on est déboussolé et qu'on cherche à retrouver son chemin, ce n'est certainement pas à son ennemi mortel, qu'il faut le demander, car c'est sûr et certain que le chemin qu'il va t'indiquer, c'est celui qui te conduira le plus vite en enfer. Parole d'un observateur du passé et du présent.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email