Mercredi 17 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

[Billet] Date de la Présidentielle : Et si les candidats refusent de participer au Dialogue ?

Single Post
[Billet] Date de la Présidentielle : Et si les candidats refusent de participer au Dialogue ?

L'interview accordée par Macky Sall à 4 médias sénégalais, dont Seneweb, a permis de lever le voile sur plusieurs aspects. Cependant, pour la date de la Présidentielle que tous les Sénégalais attendaient, le chef de l'Etat a suspendu la signature du décret convoquant le collège électoral à la tenue d'une concertation avec les acteurs politiques, notamment les différents candidats, le lundi 26 février.

Mais ce que Macky Sall n'a pas dit, c'est ce qu'il compte faire si les acteurs politiques refusent de participer à ce dialogue. Il a certes été interrogé sur les acteurs politiques qui sont favorables au dialogue, mais sa déclaration semble loin de ce qui a été exprimé par ceux-ci. "Il me semble que les candidats ont exprimé leur volonté de participer au dialogue. Il y a également les partis politiques (…) A ma connaissance, tous les candidats ont accepté de dialoguer. Il n'y a pas de candidat qui refuse de dialoguer", a déclaré le chef de l'Etat.

Cependant, plusieurs candidats ont publiquement déclaré qu'ils ne participeront pas au dialogue. Après le premier dialogue qui n'a pas porté ses fruits, la majorité des candidats pense que celui-ci n'a pas lieu d'être car le chef de l'Etat va partir le 2 avril. De plus, certains pensent que Macky, en les convoquant autour d'une table, peut encore user de stratagèmes.

Désormais, si ce dialogue tant chanté par Macky Sall n'a pas lieu, que se passera-t-il ? Le chef de l'Etat va-t-il tout de même se concerter avec les quelques-uns qui seront d'accord pour fixer une date à leur convenance ? Ou bien va-t-il tout simplement déléguer cette question à son intérimaire ? On attendait une date lors de sa déclaration de ce jeudi, mais Macky Sall a soulevé plus d'interrogations que de réponses.





42 Commentaires

  1. Auteur

    Vhf

    En Février, 2024 (10:57 AM)
    Macky sall fait de la politique politicienne jusqu'au bout, aulieu de fixer ces élections depuis, il est la à chercher un consensus que l'on sait tous impossible. Des personnes avec des intérêts divergents ne peuvent pas trouver de consensus.

    Il fait pitié Macky à vouloir rester important.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:55 AM)
      Avec des séries de manifestations sans relâche partout dans le pays, il va fuir avant le 02 avril 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Attend Le Prochain Pour Nous

      En Février, 2024 (12:19 PM)
      Il a divisé ce Pays gravement et il veut nous vendre l'idée qu'il veut nous réconcilier...au soir de son départ chaotique en images partout dans le Monde. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:28 PM)
      On sent la volonté manifeste de créer un situation de blocage non seulement il ne respecte pas le conseil constitutionnel  sinon il n'allait pas parler de recalés mais comme il a l'habitude de le faire il veut brouiller pour une reprise de tout le processus 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Avis

      En Février, 2024 (12:35 PM)
      Aucune loi ne les oblige a participer a aucun dialogue. De olus qui a vraiment le temps d'un dialogue en pleine campagne electorale. Dans cette situation c'est Macky le brigant.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:43 PM)
      Le PDS est averti l histoire et le peuple retiendront que l'intention de les utiliser pour bloquer le processus électoral est  connu de tous 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:11 PM)
      Il a roulé ATEPA et ALIOUNE TINE dans la farine en les fesant croire à une sincérité dans sa démarche qui n'en était pas une, pour qu'ils se mettent à démarcher et essayer de convaincre les autres qui déjà s'étaient fais une idée de béton sur sa malhonnêteté tortueuse.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:23 PM)
      Cet homme est vicieux. Il nous fera boire son venin jusqu’au bout. Et personne ne peut prédire la fin avec ce manipulateur véreux
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:26 PM)
      Merci !
      Si c'est uniquement pour fixer une date, je ne vois pas l'utilité d’inclure, ni les candidats recalés, ni les autres partis politiques ; seuls les 19 candidats retenus par le cc auraient suffi. 
      Que les 19 candidats validés par le conseil constitutionnel refusent d'aller au dialogue dans ces conditions ! N'acceptez pas qu'il utilise ce pseudo dialogue pour inclure d'autres candidats ! La liste des candidats qui doivent participer aux élections a été arrêtée par le conseil constitutionnel. La décision de cette dernière s'applique à tous. Les ambitions politiques de certains ne doivent en aucun cas être placés au-dessus de la loi.
       
      J'invite le pouvoir judiciaire à rester ferme face à ses manœuvres politiciennes.  Vous ne pouvez pas laisser les politiciens, torpiller vos décisions et vos jugements, à chaque fois qu’ils en ressentent le besoin, en utilisant des subterfuges basés sur des pseudos dialogues ou de pseudos consensus entre politiciens professionnels et politiciens encagoulés !
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (14:26 PM)
        Imaginez qu'un scénario pareil avait eu lieu en 2019 qui interrompre le processus à dix du début de la campagne pour inclure tout le monde, alors que le président Macky Sall lui même était candidat, y'aurait il quelqu'un de son camp qui serait d'accord avec ça alors que manifestement lui même à sa succession avec tous les suppositions et scénario du monde ne serait pas d'accord et crierait au scandale. La malhonnêteté dans la démarche du président est manifestement flagrante 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:10 PM)
      Nous espérons que le Sénégal pourra rapidement surmonter cette période de tensions politiques, qui est source de stress pour beaucoup. Il est crucial que le Président de la République, Son Excellence Macky Sall, définisse un calendrier clair dès le 1er mars 2024, couvrant l'ensemble du processus électoral jusqu'à l'annonce des résultats définitifs, y compris un second tour si nécessaire, pour les 19 candidats en lice.Il serait judicieux que Maître Sidiki Kaba soit choisi de manière consensuelle pour assurer l'intérim. Cette période de transition, qui ne devrait pas excéder deux mois, permettra d'installer le nouveau Président ou la nouvelle Présidente élu(e).
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (16:41 PM)
      Tout ceux qui iront au Dialogue vont sacrifier leur carrière et avenir politique, pour servir de point de jeu de hasard à un homme dont la vie finisse qui cherche à attarder l'échéance et trouver le moyen couvrir ses arrières par un accord entre acteurs politiques pour effacer ses malversations et crimes.NON AU DIALOGUE ET NON À L'EFFACEMENT DES ACTES POSÉS DEPUIS 2012.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Février, 2024 (10:59 AM)
    Le PR prend ses responsabilités et fixe la date puisque c'est son pouvoir d'ailleurs on n'attend que ça et le plus vite possible. D'ailleurs c'est la raison pour laquelle le CC s'est limité à donner des indications sans fixer de date.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:24 PM)
      Le président est dans des manigances, il veut faire reprendre tout le processus électoral.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:58 PM)
      Les véritables ont déjà refusé 
      Dethié Fall le meilleur profil pour le Sénégal 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dvred

    En Février, 2024 (10:59 AM)
    Vous n'avez rien compris au message de Macky sall, quii dit tout simpleme,nt si on ne s'attend pas il va donné le pouvoir à l'armée,et c'est une evidence, sans president on est en etat d'urgence c'est l'armée qui va dirigé. Donc si vous voulez ne dialgué pas, laissé la president remettre le pouvoir au General Fall et vous verrez si vous n'allez pas dioaloguer.

     

    EN bon attendeur salut 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:46 AM)
      Que de betises qu'il ne faudrait pas entendre. Dans notre pays nous avons des lois, s'il ya  vacance du pouvoir c'est le president de l'asssemblee nationale qui assure l'interim.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:01 AM)
    Il faut pas y aller il fixe une date ce week-end c'est tout où il continue ses manigances machiavéliques.
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Passant

    En Février, 2024 (11:02 AM)
    Macky à bien dit s'il n'y a pas accord il appartiendra au conseil constitutionnel de fixer une date pour l'élection présidentielle.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (14:20 PM)
      Le seul commentaire lucide. Celui de "Un Passant".  Comme si l'auteur de l'article n'avait pas suivi l'interview pourtant très clair en français et Wolof.  Ou bien il veut simplement comme à l'accoutumée que le pays brûle. Arrêtez la manipulation et le mensonge. Aux autres arrêtez d'être des suivistes naïfs et crédules. Use your brain or shut the f...up!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:06 AM)
    Ce PR est le seul des quatre que nous ayons eu, qui soit incapable de passer le témoin dans des conditions claires et compréhensibles. Avec lui, ce sera le bordel jusqu'au bout. C'était pourtant simple : organiser des élections inclusives dès le départ, sans y participer, et partir. Mais il a fait disjoncter la République à force de trafficoter pour garder les manettes. Il va laisser 1 pays complètement destructuré contrairement à ce qu'il a reçu. Triste !!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:21 AM)
     Il n'a qu'à dialoguer avec les recalés sinon les 19 candidats validés par le conseil constitutionnel sont dans la loi il doit juste appliquer la décision du cc .
    {comment_ads}
    Auteur

    Kdj

    En Février, 2024 (11:30 AM)
    Les candidats n'ont rien à faire là bas c'est le président qui avait fixé la date qui a toujours la souveraineté de la fixer. Si l'opposition est naive le president va les utiliser pour contourner le conseil constitutionnel. Sans oublier que c'est ce dernier qui les avait sauvé en se baat sur le droit.

    que les candidats de l'opposition sache que lorsqu'ils ont été driblés par le president c'est le conseil constitutionnel que les avait ressuscités conformément à la constitution. Maintenant on va tenter les mettre en contre courant avec le conseil constitutionnel.

    En un mot, qu'auccun opposant ne parte au dialogue. si vous y allez cela signifiera simplement que vous avez reconnu de quelqu'un qu'il est plus intelligent que vous et le peuple n'a pas besoin de candidat dupe.

    Ressusciter
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:36 AM)
      Les 19  candidats doivent rester unis et refuser ce dialogue c'est  eux qui sont dans le droit eu la loi .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:53 AM)
    Il traîne encore des pieds et ne mérite plus notre confiance. Il manque de sincérité en disant qu'il veut qu'il n'y ait plus de morts en posant des actes qui vont dans le sens de confrontations. 

     
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (11:57 AM)
    Macky Sall ne lachera pas le pouvoir, c'est clair comme l'eau de roche
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:13 PM)
    Dialogue pour quoi faire . C est une farce et une encore une ruse de macky.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Farba

    En Février, 2024 (12:20 PM)
    Ça qui réconforte,c'est de savoir qu'il mérite amplement de très lourdes sanctions populaires. Soit les bastonnades le trouvent au palais ou c'est lui qui va les provoquer.Ses manœuvres politiciennes sont le meilleur moyen pour le mener lebplus tôt possible à la Cpi ou à Rebeuss.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:23 PM)
    Hé bien dans ce cas ils se conformeront aux décisions du dialogue qui seraient approuvées par la cour constitutionnelle .Il n'est jamais bon de boycotter un dialogue.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (14:41 PM)
      Tu as lu entre les lignes du  communiqué de la C.C. au contraire elle suggère d'aller se mettre d'accord .
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (17:24 PM)
      Le CC a pondu au arrêt et non un communiqué et il n'y a rien entre les lignes de cet arrêt.
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (17:24 PM)
      Le CC a pondu au arrêt et non un communiqué et il n'y a rien entre les lignes de cet arrêt.
       
    {comment_ads}
    Auteur

    Narou

    En Février, 2024 (12:28 PM)
    Ah les politiciens, ils refusent d'assumer leur responsabilité  , il leur revient de ramasser les crotes qu'ils ont déversés à travers le pays.A cause de leurs conduites égoïstes, les voilà mis devant l'obligation de faire face au peuple pour sauver le Sénégal. En ont-ils l'intention ? Le président les a mis dans une chambre obscure avec chacun un couteau à la main. Attendons leur sortie, si sortie il y aura. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:16 PM)
      Le peuple Sénégalais n'oubliera jamais Macky le meilleur Président de tous les temps. " D'où sène morôme ".
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:16 PM)
      Le peuple Sénégalais n'oubliera jamais Macky le meilleur Président de tous les temps. " D'où sène morôme ".
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:29 PM)
    Cependant, plusieurs candidats ont publiquement déclaré qu'ils ne participeront pas au dialogue. Après le premier dialogue qui n'a pas porté ses fruits, la majorité des candidats pense que celui-ci n'a pas lieu d'être car le chef de l'Etat va partir le 2 avril. De plus, certains pensent que Macky, en les convoquant autour d'une table, peut encore user de stratagèmes.

     

    C'est mal parti , on  dirait !

    Boucle cette élection rapidement et qu'on en finisse et arrêtez de polémiquer pour rien et d'attaquer Macky Sall, il veut partir ! 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Février, 2024 (12:30 PM)
    Macky vient une fois de plus encore de montrer sa meprise totale envers son peuple, il ne respecte pas la constitution et s'en fout des Senegalais.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:00 PM)
      Les véritables candidats ont déjà refusé 
      Dethié Fall le meilleur profil pour le Sénégal 
    {comment_ads}
    Auteur

    ---

    En Février, 2024 (12:36 PM)
    A t il consulté les partis politiques et les autres acteurs pour pondre son decret de report des élections? NONLes dialogues précédents ont donné quoi? RIENS'il respecte son discours de partir le 3 avril, pourquoi s'inquiète t il de son prédécesseur? PEUR d'être poursuivi, PEUR de laisser sa famille dans les cordes de la justice. Il faut arrêter votre hypocrisie et votre laxisme. Ce laxisme, ce "massala" qui plombe le Sénégal, il faut arrêter si vous voulez développer votre pays.

    Il y a que la FORCE qui marche avec Macky Sall, un discours très nul et hors sujet. Je n'ai jamais vu ou entendu un président qui se comporte ainsi. Le peuple n'a qu'à prendre son courage à 2 mains et se lever pour se battre avec lui une fois pour toute. Le sacrifice est nécessaire aujourd'hui. Il faut faire appel aux USA pour l'enlever de force par son armée. Il y aura beaucoup de sang mais on ne peut pas vivre éternellement avec un dictateur, c'est insuportable. Au peuple sénégalais de se lever comme vos militaires sont des poltrons et ne méritent pas leur uniforme.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (12:39 PM)
    Tu vas ramener tes fake marabouts a ton dialogue 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:41 PM)
    Macky Sall est malade il faut le faire partir ce week-end tout le peuple sénégalais dehors il fixe une date !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:44 PM)
    Le dialogue concerne les 19 candidats,la direction des élections,le gouvernement et les préfets pour fixer une date et installer les bureaux.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:46 PM)
    c'est simple il partira et vous laissera dans votre M.. debrouillez vous sans lui.
    Top Banner
    Auteur

    Haymout Mbodj

    En Février, 2024 (12:48 PM)
    Macky est hors sujet. Fixer la date de l'élection ne nécessite point de dialogue. Cela relève exclusivement de sa responsabilité. Il fait encore dans le dilatoire. Il y a eu des manifs avec 4 morts, déjà. Que cherche-t-il encore? A contrevenir à l'ordre du conseil constitutionnel avec la complicité de quelques individus? Ça ne passera pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:48 PM)
    Franchement les sénégalais sont fatigués avec ce président les sénégalais sont malades dépressifs et économiquement à terre y'a que le peuple qui peut l'arrêter et il va encore comptabiliser beaucoup de morts 
    {comment_ads}
    Auteur

    Diali

    En Février, 2024 (12:57 PM)
    Chers compatriotes, il faut tout d´abord reconnaitre que les journalistes retenus pour lors de l´interview n´ont pas été á la hauteur, malheureusement! Lorsque le Président a lui même donné le ton que son mandat prendra fin le 2 avril, nos désignés journalistes devaient s´engouffrer dans la brèche et débattre uniquement des modalités de cette fin. Une question fondamentale serait le quorum requis pour que le dialogue soit homologué, á partir de quelques couches de la population. La logique serait qu´il soit l´affaire des candidats retenus. Sinon le Président en évoquant son étendard "d´invités" exclut la plus grande partie des Sénégalais: les chômeurs, les étudiants...

    Ensuite nos journalistes n´étaient pas trop bien préparés en ce qui concerne la Constitution. Ils n´étaient pas trop enclin á débattre de l´article 36 que le Président leur servait á longueur de la soirée. J´avais l´impression qu´il ne maitrisaient pas tellement le sujet. L´intérim a été peu ou pas évoqué!

    Nul doute que le dialogue ne pourrait profiter qu´á Macky, usant de l´ égoïsme de certains candidats dont cette élection serait sans doute la dernière, mais aussi des opportunistes qui sauteraient sur toute offre pour tronquer leur couleur. 

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:07 PM)
      Apparemment tu ignorés comment ça marche. Les questions à poser ont été partagées au préalable avec le PR qui a sélectionné, supprimé  censuré. T'as pas entendu Racine Talla à plusieurs reprises rappeler à l'ordre et rappeler les règles aux journalistes.
      Pour le reste je suis totalement d'accord avec toi que le panel n'était pas à la hauteur. Un véritable fiasco du à un mauvais casting. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (13:18 PM)
    De quoi ont-ils peur au juste les candidats qui refusent le dialogue ? Ils sont en train de montrer aux sénégalais et au reste du monde que c’est eux qui refusent la démarche de réconciliation initiée par le président.

    Macky Sall ou comment renverser une tendance de diabolisation en moins d’une semaine.

    Macky Sall à été clair, si aucun consensus n’a lieu, il sollicitera l’avis du conseil constitutionnel. Il démontre jusqu’au bout que c’est lui le démocrate, qui maîtrise parfaitement les rouages des institutions du pays.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (13:29 PM)
    je pense qu'on doit décider au Sénégal que tous les candidats à l'élection présidentielle du Sénégal devraient passer un test "d'évaluation de compréhension" de ce qui est dit dans notre constitution.  C'est la moindre des choses.  Ils se perdent avec ses lois/décrets/articles...etc.  Ils créent la confusion à leur niveau et vers nous qui les écoutons.   Ou plus simplement l'intégrer dans le système éducatif avec une grande responsabilité des écoles qui se chargeront de voir comment le rendre plus simple et accessible aux élèves. Ce sera à mon avis une chose utile à faire....  
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (13:33 PM)
    Mais ce gars-la vraiment nous fatigue, Mais khana,il se croit pour un roi où qu'il est dans un royaume,et puis a installé le CC et qui les a nommé ?.Mais il y a un choix pour 19 personnes pour l'élection présidentielle et s'il ne peut choisir une date qu'il laisse ça au CC qu'il a mis en place et c'est tout,vraiment marre de lui.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sanctionnermacky

    En Février, 2024 (13:45 PM)
    Si jamais il part le nouveau président devra faire emprisonner ce Macky Sall pour haute trahison. Un badola qui illustre le sens de la république. Né très pauvre il a gravi tous les échelons pour être élu président. Cela n'est possible que dans une république autrement quelles que soient ses compétences dans un royaume il y serait suceur de cul du roi. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (14:01 PM)
    Le CC le sauve et lui veut s'en foncer dans l'impasse, mais pourquoi alors que les candidats pour aller aux élections ont été déjà choisies par le CC qu'il veut discréditer, c'est du jamais vu et maintenant il fustige la presse internationale son terrain favori d'alors,c'est du jamais vu,Moi je ne le comprend plus. 
    Top Banner
    Auteur

    Bamba Diop

    En Février, 2024 (14:20 PM)
    Bonjour à tous.

    On dirait que nos dirigeants aiment se jouer de nous. Car on devrait comprendre dans l'injonction du conseil constitutionnel l'idéée au pouvoir d'organiser les elections dans les délaistout en respectant la conctitution. c'est à dire que:

    - Le président parte dans les délais;

    - Seuls les candidats validés devraient participer aux elections;

    - Un premier tour soit possible;

    - Un deuxiéme tour soit possible

    - la passation se fasse avec le PR sortant et tout dans les délais

    Oui ceci était possible s'il y'avait volonté manifeste de respecter les injonctions du Conseil Constitutionel.

    Pourquoi parler de dialogue à cet instant ci. Car le CC a déja tranché. Ceux qui sont recalés et tous les autres devraient attendre la prochaine fois. Si vraiment l'interet du Senegal les importe c'est ce devrait etre fait. Il incombe au PR de fixer une une date sans délai et d'amener les sénégalais aux urnes avec les dix neuf candidats validés, ce qui du reste est largement suffusant pour une election présidentitelle. tout le monde ne peut pas etre candidat. Reflechissons un peu et mettons l'interet du Senegal au premier plan.

    Si ce scenario n'est pas suivi tout ce qui adviendra sera de la responsabilité du pouvoir.

    Wa Salam.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:33 PM)
      vraiment cher compatriote et d'ailleurs un dialogue nest pas le lieu pour decider si des elections doivent se tenir ou encore si un processus doit etre arreter ou pas c'st le role du cc et il a deja tranché comme tu dis
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (14:45 PM)
    Y aura t'il réellement une election cette année???

    Trop de pagaille en vue

    Le pays doit rester debout 
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2024 (15:05 PM)
    Macquis, ou le nouveau berger...menteur ! Plus personne ne le croit...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:09 PM)
    Nous espérons que le Sénégal pourra rapidement surmonter cette période de tensions politiques, qui est source de stress pour beaucoup. Il est crucial que le Président de la République, Son Excellence Macky Sall, définisse un calendrier clair dès le 1er mars 2024, couvrant l'ensemble du processus électoral jusqu'à l'annonce des résultats définitifs, y compris un second tour si nécessaire, pour les 19 candidats en lice.Il serait judicieux que Maître Sidiki Kaba soit choisi de manière consensuelle pour assurer l'intérim. Cette période de transition, qui ne devrait pas excéder deux mois, permettra d'installer le nouveau Président ou la nouvelle Présidente élu(e).
    Top Banner
    Auteur

    Mohamed G Kane

    En Février, 2024 (15:25 PM)
    Pauvre Sénégal. Si le prochain Président est issu de YAW je pays va reculer de 200 ans. Comment des personnes qui ne savent même pas lire la constitution ni occupaient des postes dans le Gouvernement pourront demain tenir le Sénégal. Des casseurs, des violeurs des manipulateurs pourront ils gouverner le Sénégal. J'appelle le peuple à la raison en choisissant le prochain Président.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:28 PM)
    On propose ce programme suivant au Dialogue 

    1ère Partie du 1er au 21 Mars : campagne électorale de 21 jours 

    2ème Partie:  23 mars 1er tour des élections 

    3ème partie : 15 avril 2ème tour  des élections. 

    1 er juin passation de service et prestation de serment 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:31 PM)
    C'est trop simple. Ils ne participent pas. Le PR assume ses responsabilités, choisit une date et personne n'aura plus rien à dire sinon s'y conformer 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bo

    En Février, 2024 (15:37 PM)
    Discuter pour fixer une date, ou Dialoguer pour reprendre le processus?  Discuter signifie: Invitez les 19 et tomber d'accord de la date, le probleme est regle en 1 heure. Maintenant si vous voulez y mettre de la confusion invitez les recales. Dialoguer signifie: Reprendre le processus pour eliminer Amadou ba, Diomaye et les remplacer par Macky, Karim et Sonko... that is the problem.
    Top Banner
    Auteur

    Fall

    En Février, 2024 (15:45 PM)
    Quand il y a tension on demande à Macky de proner le dialogue afin de pacifier l'space publique.

    Et quand il appelle à un dialogue, on parle de politique politicienne ou de manoeuvres.

    le CC a confirmé l'impossibilité d"orgniser la Présisidenteiile le 25 fevrier et débouté la majorité sur le report initial et invite les autorités competentes à une concertation pour fixer la date de l'election dans les meilleurs delais. Conscient de la crispation de l'espace publique consécutive aux diiferentes plaintes liées au processus electoral et l'emprisoonement de plusieurs jeunes et responsables de l'opposition, Macky lance un propose un dialogue politique suite à des demarches de médiation. En lieu et place d'une position responsable et citoyene d'aller répondre afin de trouver une date consensuelle qui sera validée par le CC, les candidats disent niet et appelent au boycote de ce dialogue de paix, de pardon et de reconciliation.

    Certains sont hantés par le depart de Macky le 2 avril. IL  veut partir et partira dans les conditions fixées par la loi, dormez tranquille chers aigris responsables. Allah est le detenteur du pouvoir et qui le donne à qui il veut. Ayez la foi en DIEU  et faites agir votre sens de la retenue e acceptant la volonté divine et ce genie qui brille en Macky SALL, le meilleur Président de l'histoire politique du Senegal. IL faut aller au dialogue et permettre à un Ousmane de recouvrer le la liberté pour continuer sa mission de conquete du pouvoir. Macky ne veut pas faire l'erreur que le pays tombe dand les mains du bambin BASSIROU. Notre pays ne merité pas une telle bassesse.

    Sonko est bien une manace pour les candiadtas retenus qui savent qu'une particiation de Sonko elimine leur chance d'avoir des voix. Dommage et paradoxal que pasteq entre dans ce salle jeux tout en fermant les yeux sur les negociations de leurs leaders. Avec ou sans vous on va dialoguer, soummetre les conclusions au CC qui va trancher. J'espere que vous ferez preuve de bonne foi d'accepter sa decision comme vous aviez applaudi il y a des jeunes. Vous etes incoherents, malhonnetes, aigris et egoistes. Heureusement Dieu veille sur notre pays par le canal de nos venerés khalifs qui ont beni Macky SALL  et toutes les bonnes actions que des citoyens posent. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:51 PM)
    De deux si vous participez au dialogue en tant que candidat, vous êtes soit un imbecile qui n'a pas le niveau pour diriger un pays, ou alors vous êtes aussi fourbe que  ce vaurien de dictateur Macky Sall dont vous êtes un minable complice
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:51 PM)
    De deux si vous participez au dialogue en tant que candidat, vous êtes soit un imbecile qui n'a pas le niveau pour diriger un pays, ou alors vous êtes aussi fourbe que  ce vaurien de dictateur Macky Sall dont vous êtes un minable complice
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:51 PM)
    De deux si vous participez au dialogue en tant que candidat, vous êtes soit un imbecile qui n'a pas le niveau pour diriger un pays, ou alors vous êtes aussi fourbe que  ce vaurien de dictateur Macky Sall dont vous êtes un minable complice
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (21:12 PM)
    Toutes ces manigances et magouilles  (report , dialogue , ...) de macky c est tout juste pour éliminer amadou ba  le candidat qu il a lui meme choisi et dont il ne veut plus .

     Lolou DONG LA !

    Il n y a pas autre chose .

    C est ça et rien d autre .

    Pour ce faire il va remettre sonko et karim dans la course et le tour est joué .

    Aprés son fameux faux dialogue là   il va  libérer sonko , décider de la reprise du processus électoral depuis le début avec sonko dedans .

    Karim lui c est juste un pretexte , un faire - valoir , le pauvre .

    Macky sall pour atténuer sa connerie du report et essayer de reprendre un peu la main (c est peine perdue ) va amnistier sonko c est évident .

    Celui qui amnistie et celui qui est amnistié se sont entendus tous les 2 sur tout comme larrons en foire .

    Ils sont tous les 2 kiff kiff bourricot.

    Et ainsi il donnera le senegal et les senegalais poings et pieds liés à sonko .

    Aprés en avoir fait un martyr il en fera exprés le président du senegal sans avoir l air d y toucher .

    C est aussi simple que ça .

    Et c est là oû la déclaration de khalifa sall a tout son sens .

    Il y a entre macky et sonko un deal et des non-dits .

    ENCORE UN PROTOCOLE ?

    Sonko complice de macky sall dans une magouille ?

    qui l eut cru ?c est le monde à l envers .

     C EST DÉGUEULASSE ! 

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email