Dimanche 24 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Déféré au Parquet aujourd'hui : Les choses se corsent pour le colonel Kébé

Single Post
Déféré au Parquet aujourd'hui : Les choses se corsent pour le colonel Kébé

Arrêté dimanche à Saint-Louis et en garde à vue à la Section de recherches de Colobane, le colonel Abdourahim Kébé sera déféré au parquet aujourd'hui, selon L'Observateur, pour d'actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles politiques graves.

Auditionné hier jusqu'à 00h 40 mn, le colonel à la retraite risque l'instruction. En effet, d'après le quotidien Les Échos, son dossier peut être confié à un juge d'instruction, renvoyé devant le juge des flagrants délits ou classé sans suite, indique la même source.



40 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2019 (07:09 AM)
    un president pour son ethnie
    • Auteur

      Ndiaye

      En Mars, 2019 (09:09 AM)
      arrêtez d attiser les ethnie au senegal c est qui mettez le vous ignorez la responsabilité que vous prenez .
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (09:15 AM)
      ces genres de messages ces des idioties
      le senegal est tres particulier en afrique.
      nous sommes 15 millions et 95% de musilmanes et 5% de catholique et
      nous vivons tous ensemble depuis longtemps.
      les ethnies nos jamais eu de probleme.
      alorsvous pensez des idiots comme vous peuvent changer les choses.
      notre brassage culturel et reel et pacifique en afrique.
      alors arreter car cela ne marchera pas au senegal
    • Auteur

      Boye Dakar

      En Mars, 2019 (09:22 AM)
      moustapha cisse lo

      il récoltera un jour ce qu'il a semé dans son parcours . si être politicien c'est insulter ou manquer du respect aux gens eagaux de ses progéniteurs , un jour viendra oú il sera mis devant les faits accomplis .
      en ce moment, on te mettra toi et tes femmes à nu pour se donner à une séance d'ébats qui sera couverte par toi même et tes collègues de politiciens .
      au terme de la seance de "katanté " il animera un débat entre ses femmes pour savoir qui d'entre eux a gagné le combat du jour . le meilleur sera récompensé d'une médail.
      et aussi

      tu as marabouts mbaye ndiaye et amet saleh et je confirm
      je connais très bien le petit ami de ta femme fait attention c.t.s de touba
      ce cisse lo là est trop étourdit, bavard et trop distrait. quand il est invité à la télé il veut être plus apparent que ce dernier sur l'écran, il parle plus que lui en faisant face aux téléspectateurs croyant que les gens le regardent alors qu'il n'intéresse personne.il n'est pas lucide, moi je ne le suit jamais. être gnégno ça ne veut pas dire manquer de sérénité.

      cisse lo est devenu particulièrement décevant ce fou
      au sénégal n’importe quel corniaud vu à la tv se prend pour une star et croit pouvoir donner des leçons!
      ce soit disant voleur j
      cisse lo il ignore les règles du politic et il a perdu la tête à cause des félicitations hypocrites qu'il reçoit. fils de chiens
      voilà des con sortis d'on ne sait d'ou avec un background douteux à vue d'oeil, qu'on installe dans la région et qui se lancent dans des elucrubations farfelues à longeur de journée.avec de tels energumenes,la presse senegalaise est vraiment mal partie.
      encore l'ivrogne de service , ferme ta gueule soulard ,ta parole ne vaut rien
      petit haineux et aigri. diouf sarr sera maire de dakar 2019 inchallah et tu n'en peux rien
      arrêt de mara bouter tes frères de partie
      tu ne peux rien contre mbaye ndiaye je said ce que tu as fait à youssou ndour le vieux c mon oncle arrêt mon frere
      fils de soulard et de soulard ivrogne
      aller soigné ton inpuissace c mieux pour toi et laisse youssou ndour et mbaye ndiaye travaillé
      quelle haine!!!! tu ne vivras jamais heureux sur cette terre sans le respect des autres! les meilleurs politicien se saoulent la guele, même les meilleurs marabouts aussi parecque même au paradis, il y'aura du vin, et du trés bon vin resevé au élus. tu es seulement inculte pour insulter des gens sui font leur boulot. quell post honteux! shame on you
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (10:20 AM)
      macky sall president des al poulars koumou méti dal ngua changé la realites des faits wassalam
    • Auteur

      Dx

      En Mars, 2019 (11:30 AM)
      le sénégal est un etat de droit donc laissons la justice faire son travail toutes les personnes impliquées dans cette affaires devant les tribunaux alors inutile d'en faire un sujet à polémique.............
    • Auteur

      Trop C'est Trop

      En Mars, 2019 (11:36 AM)
      que macky sall arrête ses bêtises et acharnement. un éternel recommencement. il a volé les opinions du peuple. les chefs religieux nous demande d'apaiser. et macky attise le feu. qu'il arrête les arrestations. et nous nous organisons et sous peu tu vas nous entendre. tu merites pas ton statut de président. c'est du hold up électoral. demna kandji a été menacé par ton camp pour confirmer amy ngouye ndiaye et bonne dionne.
      le peuple est prêt pour un soulèvement populaire et prêt à te déloger du palais. trop c'est trop et nous sommes pret à tout.
      macky sall tu penses que tu vas gouverner tranquille. tu te trompes. je te dis que tu vas partir par a ou b. le peuple t'as vomi.
      donc je demande aux dignitaires et chef religieux de parler avec macky sall avant qu'il soit trop tard. l'heure est grave. a bon entendeur... salut.
    • Auteur

      Trop C'est Trop

      En Mars, 2019 (11:37 AM)
      que macky sall arrête ses bêtises et acharnement. un éternel recommencement. il a volé les opinions du peuple. les chefs religieux nous demande d'apaiser. et macky attise le feu. qu'il arrête les arrestations. et nous nous organisons et sous peu tu vas nous entendre. tu merites pas ton statut de président. c'est du hold up électoral. demna kandji a été menacé par ton camp pour confirmer amy ngouye ndiaye et bonne dionne.
      le peuple est prêt pour un soulèvement populaire et prêt à te déloger du palais. trop c'est trop et nous sommes pret à tout.
      macky sall tu penses que tu vas gouverner tranquille. tu te trompes. je te dis que tu vas partir par a ou b. le peuple t'as vomi.
      donc je demande aux dignitaires et chef religieux de parler avec macky sall avant qu'il soit trop tard. l'heure est grave. a bon entendeur... salut.
    • Auteur

      Trop C'est Trop

      En Mars, 2019 (11:38 AM)
      que macky sall arrête ses bêtises et acharnement. un éternel recommencement. il a volé les opinions du peuple. les chefs religieux nous demande d'apaiser. et macky attise le feu. qu'il arrête les arrestations. et nous nous organisons et sous peu tu vas nous entendre. tu merites pas ton statut de président. c'est du hold up électoral. demna kandji a été menacé par ton camp pour confirmer amy ngouye ndiaye et bonne dionne.
      le peuple est prêt pour un soulèvement populaire et prêt à te déloger du palais. trop c'est trop et nous sommes pret à tout.
      macky sall tu penses que tu vas gouverner tranquille. tu te trompes. je te dis que tu vas partir par a ou b. le peuple t'as vomi.
      donc je demande aux dignitaires et chef religieux de parler avec macky sall avant qu'il soit trop tard. l'heure est grave. a bon entendeur... salut.
    • Auteur

      Loueuptourou

      En Mars, 2019 (11:38 AM)
      que macky sall arrête ses bêtises et acharnement. un éternel recommencement. il a volé les opinions du peuple. les chefs religieux nous demande d'apaiser. et macky attise le feu. qu'il arrête les arrestations. et nous nous organisons et sous peu tu vas nous entendre. tu merites pas ton statut de président. c'est du hold up électoral. demna kandji a été menacé par ton camp pour confirmer amy ngouye ndiaye et bonne dionne.
      le peuple est prêt pour un soulèvement populaire et prêt à te déloger du palais. trop c'est trop et nous sommes pret à tout.
      macky sall tu penses que tu vas gouverner tranquille. tu te trompes. je te dis que tu vas partir par a ou b. le peuple t'as vomi.
      donc je demande aux dignitaires et chef religieux de parler avec macky sall avant qu'il soit trop tard. l'heure est grave. a bon entendeur... salut.
    • Auteur

      Loueuptourou

      En Mars, 2019 (11:39 AM)
      que macky sall arrête ses bêtises et acharnement. un éternel recommencement. il a volé les opinions du peuple. les chefs religieux nous demande d'apaiser. et macky attise le feu. qu'il arrête les arrestations. et nous nous organisons et sous peu tu vas nous entendre. tu merites pas ton statut de président. c'est du hold up électoral. demna kandji a été menacé par ton camp pour confirmer amy ngouye ndiaye et bonne dionne.
      le peuple est prêt pour un soulèvement populaire et prêt à te déloger du palais. trop c'est trop et nous sommes pret à tout.
      macky sall tu penses que tu vas gouverner tranquille. tu te trompes. je te dis que tu vas partir par a ou b. le peuple t'as vomi.
      donc je demande aux dignitaires et chef religieux de parler avec macky sall avant qu'il soit trop tard. l'heure est grave. a bon entendeur... salut.
    • Auteur

      Cisko

      En Mars, 2019 (16:21 PM)
      vous les senegalais bari wokh rek, lamigne bou reuye ni ila touba, un peulh na jamais peur d'un wolof, bien que je sois wolof , macki dou sene morome, doumanelene te bole woussi wokh diuou bare demlene ligueye moguene thi yene ? wokh souba? beuthieuke goudiii doyna seuke
    • Auteur

      Cisko

      En Mars, 2019 (16:23 PM)
      vous les senegalais bari wokh rek, lamigne bou reuye ni ila touba, un peulh na jamais peur d'un wolof, bien que je sois wolof , macki dou sene morome, doumanelene te bole woussi wokh diuou bare demlene ligueye moguene thi yene ? wokh souba? beuthieuke goudiii doyna seuke
    • Auteur

      Cisko

      En Mars, 2019 (16:23 PM)
      vous les senegalais bari wokh rek, lamigne bou reuye ni ila touba, un peulh na jamais peur d'un wolof, bien que je sois wolof , macki dou sene morome, doumanelene te bole woussi wokh diuou bare demlene ligueye moguene thi yene ? wokh souba? beuthieuke goudiii doyna seuke
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (07:26 AM)
    Tapettes de Sénégalais Et Personne ne va bouger!!! Bientôt les exécutions sommaires et le Sénégal deviendra une dictature sanguinaire. Mais quel recul démocratique!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (11:12 AM)
      ta réponse est débile!!!! c'est macky sall qui nous m^me vers l’abîme en restreignant nos libertés depuis qu'il est au pouvoir; tu m'insultes m^me et tu te retrouves en prison , on va où la ; un rappel à l'ordre aurait suffi mais emprisonner un responsable politique et ancien gradé pour ces broutilles , c'est de se faire de la gueule du monde pour instaurer un climat de peur c'est tout!! mais celui qui règne par les armes tombera par les armes. c'est quoi ces conneries alors que les défaillances de macky en tant que chef d'etat est digne de haute trahison envers la notion avec sa gouvernance opaque comme du pétrole brut. soyez patriotes avant d'être partisans. ces élections restent une insulte à la démocratie et à l'intelligence des sénégalais, il faut avoir un peu de cohérence tout de m^me! et on s'en rappellera comme le plus grand scandale de l'histoire politique du sénégal et signe notre discrédit sur le plan international.macky sera relégué dans les poubelles de l'histoire parce qu'à chaque occasion il ampute des pans entiers de notre démocratie qu'il transforme tous les jours en "dolécratie" mais wait and see
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:31 AM)
    La justice doit se prononcer sur son affaire colonel ou pas il est passible de la loi, la loi est au dessus de tout senegalais,
    Auteur

    Jeenggou

    En Mars, 2019 (07:43 AM)
    Continuez à opposer la non violence à la férocité aveugle de Macky Sall.

    Continuez à être gentleman avec ces sauvages au pouvoir.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (09:49 AM)
      les urnes ont parlé. la politique de macky sall a été validée par la majorité des sénégalais. force reste à la loi.
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:51 AM)
    La justice doit se prononcer sur son affaire, colonel ou pas, il est passible de la loi, la loi est au dessus de tout senegalais, sauf pour les hommes du régime.
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:58 AM)
    Le 24 février 2019, en pleine matinée, au moment où les sénégalais se ruaient massivement dans les centres de vote pour accomplir leur devoir civique, la Direction Générale des Elections du Ministère de l'Intérieur, adressait 2 notes estampillées "TRES URGENT" aux gouverneurs, aux préfets, et aux sous-préfets :



    1- La 1ére note enjoignait les Présidents des bureaux de vote, de permettre à tous les électeurs inscrits sur les listes électorales et n'ayant pas trouvé leurs noms sur la liste d'émargement, de voter dans le dernier bureau de vote du centre,

    2- Plus grave, la 2éme note avec les messages autorisait le vote des électeurs, même en cas de non-conformité entre carte d’électeur et liste d’émargement.



    Ces 2 notes codées prises par le Ministère de l’Intérieur, en plein jour du jour du scrutin, sont totalement illégales, altèrent la sincérité du scrutin, et violent de manière flagrante les dispositions du Code électoral. Tous les présidents de bureaux de vote disposent d’un bréviaire avec la liste limitative des électeurs pouvant voter dans un bureau lorsque que leur nom ne figure pas sur la liste d’émargement « il s’agit des membres du bureau de vote inscrits sur une liste électorale, des délégués de la Cour d'Appel, des journalistes et chauffeurs de l'Administration en mission, des militaires et paramilitaires en opérations (ils doivent être munis d’un ordre de mission spécial), des autorités administratives affectées, des contrôleurs et superviseurs de la CENA».



    Une lecture attentive des 2 notes permet de constater qu’il s’agit d’une décision unilatérale du Ministère de l’Intérieur (l’éviction de la CENA est confirmée par le fait qu’elle a reçu une simple ampliation des 2 notes). Utilisant le prétexte fallacieux de faciliter le vote des électeurs (ce qui est faux), le Ministre de l’Intérieur a autorisé et validé des milliers, voire des dizaines de milliers de votes irréguliers le jour du scrutin, au profit du candidat Macky SALL (on imagine aisément les conséquences d’un tel laxisme volontaire, dans certaines zones, comme Matam, Fatick et d’autres localités). En réalité, la forte mobilisation des sénégalais le 24 février 2019 (non prévue) a créé la panique et conduit le régime à réajuster le jour du scrutin, le dispositif de fraude planifié en amont.



    Dans l’émission, le Jury du dimanche 03 mars 2019, le porte-parole de la CENA, Issa SALL souligne son incapacité d’expliquer le gonflement inédit de l’électorat de certaines localités, avant de faire une révélation de taille : A GOUDIRY (Tambacounda), 7000 faux extraits de naissance ont été produits (la justice saisie est restée muette). Pourquoi la CENA a-t-elle attendu la fin du scrutin pour informer la presse de telles pratiques frauduleuses, d’une extrême gravité ? Dans une contribution intitulée « Cartes d’électeurs : La responsabilité pénale du Directeur de la DAF et des Maires fraudeurs » transmise aux médias le 11 novembre 2018, j’alertais nos concitoyens sur le fait, qu’à la page 35 du rapport de la MAFE, les Experts de l’Union Européenne attiraient l’attention sur le risque de fraude massive aux élections de 2019 en ces termes « dans plusieurs localités, des certificats de complaisance ont été délivrés frauduleusement par des maires afin d’opérer des transferts d’électeurs fictifs dans leurs circonscriptions ». La MAFE insistait notamment sur « la production massive de faux extraits de naissance, de nature à influencer les élections de 2019 ». Ce qui frappait, c’est le caractère massif de la fraude. Il ne s’agit pas d’une localité (Goudiry, proche du Mali), mais de plusieurs localités et de plusieurs Maires.



    Ok Cette révélation extrêmement grave des Experts de la MAFE sur le risque de fraude électorale en 2019, est confirmée par les déclarations du porte-parole de la CENA. Il existe plus de 550 communes au Sénégal : il suffit tout juste de produire, 7000 faux extraits de naissance, dans 50 communes pour obtenir 350 000 électeurs (en avance). Le 24 février 2019, aucun couac majeur n’a été noté parce que le régime disposait déjà d’un stock de plusieurs centaines de milliers d’électeurs inscrits illégalement grâce à la production industrielle de faux extraits de naissance par des Maires fraudeurs, occasionnant l’édition par milliers de vraies fausses cartes d’électeurs par la DAF.





    Si le scrutin du 24 février n’a pas encore livré tous ses secrets en termes de fraude industrielle, une chose est certaine : le hold up du siècle a été rendu possible grâce à la complicité active du Ministère de l’Intérieur (DGE et DAF), de plusieurs Maires fraudeurs, et l’incroyable passivité de la CENA.

    Un crime n’est jamais parfait : même dans la fraude, ils étalent leur incompétence
    • Auteur

      Joe

      En Mars, 2019 (09:46 AM)
      tout ce que tu as relaté ici est vrai. personne ne doute plus de la fraude massive organisée en amont pour gagner ces élections. mais le problème c'est que toute l'opposition savait ce qui tramait et la volonté affichée du pouvoir de confisquer ces élections. sonko avait proposé une première fois de boycotter les élections mais on a négligé sa proposition dans l'opposition, thierno alassane sall de même n'était pas d'accord d'aller aux élections dans ces conditions personne ne l'a écouté, wade est venu et a clairement dit d’empêcher la tenue de ces élections et démontré clairement que dans le processus actuel il est impossible de gagner macky sall, mais malheureusement la presse de macky sall l'a mensongèrement diabolisé en l'accusant sans fondement qu'il ne travaillerait que pour son fils comme il l'avait fait en 2012 alors que son fils est le plus grand victime de ce régime avec khalifa sall injustement emprisonnés. la question que je me pose maintenant c'est pourquoi l'opposition a t il participé à ces élections sachant pertinemment que tout le processus a été biaisé en faveur du pouvoir pour gagner ces élections? on ne participe pas à un jeu dont on est pas d'accord sur les règles.
      mais aujourd’hui que la messe est dite, je ne comprends pas le mutisme actuel de l'opposition et de certain groupe comme y'en a marre et tous ceux qui avaient appelé à participer dans ces élections. je suspecte ce silence complice car ils savaient tous que le processus était totalement biaisé et qu'il était impossible de gagner macky sall n’empêche ils ont mobilisé la population pour aller voter. est ce que ce n'est pas le complot de 2012 qui continue jusqu'à présent? car ce sont ces memes gens qui avaient mis le pays à feu et à sang avec la complicité de la france pour dégager wade du pouvoir. pourquoi idrissa seck qui était le mieux placé de gagner ces élections n'était t il pas allé vers wade lui demander publiquement son soutien? y a bcp de choses à dire dans ces élections.
      le problème du sénégal et de l’afrique francophone en général ce sont ses élites intellectuelles: politiciens, universitaires, journalistes, sté civile, ong, qui sont pour la plus part des traîtres des lâches au service de la france pour exploiter leur peuple.
    Auteur

    Docteur Justice

    En Mars, 2019 (07:59 AM)
    Quelle justice car il ya deux justices au Sénégal.
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:10 AM)
    Les nouveaux inventeurs sont dans nos murs. Leur imagination est tellement fertile et leur témérité à toute épreuve. Les élections sont derrière nous .
    Auteur

    Demba

    En Mars, 2019 (08:22 AM)
    C'est Macron qui a demandé son arrestation.
    Auteur

    Lui Le Grand

    En Mars, 2019 (08:39 AM)
    La morale condamne tout gouvernement qui viole les droits de l’homme et refuse de les reconnaître, elle lui impose cependant aussi le devoir d’empêcher l’anarchie autant que possible et de ne jamais tolérer qu’on décide du juste et de l’injuste par la pure violence et de s’opposer donc avec sérieux à l’insurrection qui semble avoir cette prétention
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:44 AM)
    la force restera à la lois personne n'as le droit d'appele la violence dans se pays
    Auteur

    Xxx

    En Mars, 2019 (08:55 AM)
    on est vraiment dans une dictature
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:00 AM)
    Arrête tes conneries il y’a pas d ethnies au Sénégal Il y va de notre Sécurité ce gars est un lache ein Versager comme disent les Allemands
    Auteur

    Khalate

    En Mars, 2019 (09:09 AM)
    MAIS OU SOMMES NOUS UN MONSIEUR QUI CONNAIT BIEN LES LOIS SE LEVE ET DIT DES CONNERIES OU L'ARRETE

    ET CERTAINES PERSONNES SE LEVENT POUR DEFENDRE CE IDIOT.

    IL EST UN MILITAIRE MEME A LA RETRAITE IL RESTE MILITAIRE DE RESERVE.

    IL NA PAS LE DROIT DE DIRE OU DE FAIRE TOUT CE QU'IL VEUT . IL EST UN RESERVICTE.

    LAIISEZ LA LOI FAIRE LES CHOSES CORRECTEMENT SUR LUI.

    IL ETAIT BIEN CONSCIEN DE CES ACTES.
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:11 AM)
    L'histoire du senegal suit son cours .Ce que nous vivons aujourdhui est la consequence des actes et comportement d'un passe plus ou moins lointains .

    Si Macky a une haine viscerale envers les wolofs il faut en faire une analyze sociologique .

    les wolofs ont toujours blesse les autres par la parole depuis que le senegal est senegal .

    exple d'expressions wolofs qui ont traverse les generations (Mbidous , lak katt , nittou all , niak , dring ,boy poulo boy diola boy serere etc .diola bou ndaw , serere bou ndaw , peul bou ndaw )

    les wolofs encore se sont de toute l'histoire du senegal ceux qui ce sont le plus sucre des impots des senegalais (regarder les patronymes des plus grands detourneurs de derniers public .)

    les wolofs ont mis au devant l'argent .L'argent d'abord le reste n'est que accessoire (lekket nene nakhout beye).

    Alors Macky une fois au pouvoir a jouer sur le pouvoir de l'argent pour mettre a sa botte une bonne partie de cette communaute wolof puis il a federer toute la communaute haal pulaar autour de lui meme ses anciens opposant pullar tel que moussa sy aissata tall sall cheikh tidiane gadio abdoulaye balde etc .



    qui est ce qui l'architecte de la justice sous macky reponse un wolof ismaila madior fall

    qui est ce qui l'architecte des loi sous macky reponse un wolof moustapha Niasse

    qui est ce qui est l'architecte de la securite interieure reponse un wolof Aly ngouille Ndiaye

    les wolofs sont utilises pour faire les sale boulots pendant se temps ses parents s'occupent de l'argent

    birima mangara budget Amadou ba finance Aliou Sall cds .



    Toute l'administration est ethnicise meme le directeur de l'ena est de communaute et depuis 2012 85% des sortant de l'ena sont de sa communaute .

    Je vous dis ici pour le reste de la vie le senegal sera sous leur coupe jusqu'a ce qu'il est guerre civil .
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (09:17 AM)
      tu racontes des conneries .les meilleurs collaborateurs de macky sont des wolofs tel madiambal diagne cheikh yerim seck ,youssou ndour , yaham mbaye , cisse lo .
      donc tes theories a 2 bales ne tiennent pas la route .toi j'en suis sûr tu es un francais qui veut diviser le senegal .nous wolofs on ne roule pas dans ces conneries .nous avons maries des pular tout comme des pular ont marie des wolofs .
      les peuls sont des gens nobles qui aiment la verite et qui la defendent .aissata tall sall que tu calomnies est la 1ere a avertir macky que ses mandats sont finis.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (11:48 AM)
      non il n'y aura pas de guerre civile,le sénégal hérité de faidherbe est arrivé à sa fin, nous allons vers la partition, et on mettra en place des fédérations autonomes,si on arrive pas à sauvgarder le vivre ensemble..chacun va retourner dans la terre de ses ancêtres..et tout le monde vivra en paix..
    Auteur

    Moor

    En Mars, 2019 (09:12 AM)
    qui prone l'insurection doit s'attendre a tout
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:13 AM)
    Macky est un lâche ! Il utilise honteusement l'Etat pour régler des comptes. Il aura un jour la punition qu'il mérite ce lâche de première classe !
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:18 AM)
    Samedi à Libreville, Hermann Tsinga est décédé lors du match de championnat entre son club, le FC Akanda, et Missile FC. Les causes du décès de l’attaquant seront déterminées par l’autopsie. Et au Gabon, la polémique enfle sur la réactivité des secours, un ambulancier se trouvant au bistrot au moment des faits.
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:32 AM)
    FAISONS EN SORTE QUE LA LOI SOIT OBLIGATOIRE ET GÉNÉRALE , DONC ELLE S APPLIQUE A TOUS ET TOUT LE MONDE DOIT LA RESPECTER QUELQUE SOIT TON RANG SOCIAL DANS CE PETIT PAYS LE SENEGAL.CYS
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:41 AM)
    La première faute c'est son titre au sein du parti. Chargé de la défense. Défense de quoi ? Vous voulez dire de la "Sécurité" parce que "défense" signifie autre chose. Un candidat n'a pas de "défense", seul le Président une fois élu contrôle la "défense" c'est à dire l'armée. Donc il faut d'abord expliquer ce titre à la con.
    Auteur

    Paco

    En Mars, 2019 (09:57 AM)
    Beaucoup de pays africains ont été détruits par des têtes de con comme ce colonel. Des gens dangereux à éliminer d'urgence.
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:08 AM)
    élections volées, élimination par maky de karim et khalifa, ethnicisme émergent
    Auteur

    Gr Mor

    En Mars, 2019 (10:20 AM)
    Laisser le rentrer chez lui la farce a assez durée.la comedie a une fin laisser tout les gens que vous avez arreté AVANT LES ELECTIONS ET APRES LE VOL NE VOUS SUFFIT PLUS IL FAUT QUE GNEUPE NOPI
    Auteur

    Tic

    En Mars, 2019 (10:24 AM)
    Sénégal : Comment gagner une presidentielle sans gloire.

    Les chiffres de la présidentielle 2019 publiés par la commission nationale de recensement des votes interpellent tout observateur. La première incongruité c’est que des législatives du 30 juillet 2017 à la présidentielle de 2019, le parti au pouvoir passe de 1.637.766 voix à 2.554.605 voix, soit un bond de 916.839 voix en 18 mois, soit l'équivalent de quinze (15) stades Leopold Sedar Senghor remplis (60.000 places). Un tel bond dans le contexte politique sénégalais est à inscrire au défi Guinness.

    Avec le taux de participation fixé à 66,23 %, pour passer au premier tour il faut obtenir 2.213.173 voix. Rapporté aux résultats des législatives, il fallait au parti au pouvoir faire un bond de 575.406 voix soit neuf stades LSS remplis. La révision des listes électorales de 2018 n’ayant permis d’enregistrer que 381.000 nouveaux inscrits dont l’essentiel est constitué de primo votants, d’ou au moins 726.339 voix puisés du stock des non-votants des législatives de 2017 qui ont voté pour le candidat sortant dans l’hypothèse que la moitié des nouveaux inscrits a voté pour lui. Cette hypothèse n’est pas opératoire à l’évidence, nonobstant, le taux de retrait des cartes d’identité/cartes d’électeur variable suivant les zones.

    L’analyse des chiffres publiés permet de constater que les records de votes engrangés par le parti au pouvoir s’est fait en dehors des régions de Ziguinchor, Diourbel et Thiès. Ce même recul a été observé au niveau de la diaspora. L’opposition a fait des progrès notables dans ces régions. Il s’y ajoute un fait nouveau constitué par le contrôle de la région de Ziguinchor par le candidat Ousmane Sonko. Il faut donc jeter un regard pointu sur le bond de 916.839 voix enregistrées en 18 mois. A titre d’illustration, le parti au pouvoir est passé de 114.165.voix à Dakar lors des législatives à 212.355.voix. Malgré ce fait inexplicable nonobstant le recrutement d’anciens partisans de Khalifa Sall, le parti au pouvoir est y encore minoritaire.

    Les chiffres de la zone nord sont mirobolants. Le candidat du parti au pouvoir a obtenu des gains automatiques que rien ne justifie. Il est donc essentiel de jeter un regard sur les écarts qui ont été notés dans certaines régions. A Podor, le parti au pouvoir est passé de 78 997 voix aux législatives de 2017 à 127 639 voix soit une différence 48 642 voix alors que Oser l’avenir qui a rejoint la mouvance présidentielle n’avait que 6.248 voix. A Matam, il passe de 66.650 à 92.454 voix soit un écart de 25.804 voix. A Kanel, il passe de 44 334 à 65 679 soit un écart de 21 345 voix. A Ranérou, il passe de 7973 à 14827 soit un bond de 100%. Au total, sur ces quatre départements un bond de 102 645 voix a été dans ces localités ou le candidat frise des scores de l’ordre de 90%. Des bonds de l’ordre de 20.000 voix sont constatés à Linguère et Louga. A Fatick, le bond noté est de plus de 25.877 voix et à Foudiougne 19.811 sans explication ni fait nouveau. A ce niveau, les procès-verbaux des bureaux de vote de ces régions doivent être passés au crible. Le contrôle devrait porter sur la régularité de la composition des bureaux de vote et le pointage des signatures sur les listes d’émargement.

    Si le taux de participation par rapport aux législatives n’a bondi que de 10%, les voix engrangées par le parti au pouvoir, selon les chiffres publiés, ont cru de 34%. Est-ce que le croit du taux de participation n’a bénéficié qu’au parti au pouvoir alors qu’il avait plutôt intérêt à resserrer ce taux ?

    Le bond de 916.839 voix en 18 mois ne trouve pas d’explication plausible comparé aux dernières élections et au référendum.

    La première interrogation c'est la taille du fichier électorale. Alors que le recensement de la population en 2017 donne un total de 7.356.857 le total des inscrits affiche 6.683.043 soit au total 14.039.900. Quelle bizarrerie !

    La même détermination dont le candidat sortant a fait montre pour imposer des chiffres préétablis, un engagement plus fort, sur tous les plans, doit être de mise pour tirer toutes les conséquences qui découlent de ce qui est constitutif de crime contre la démocratie et contre la paix civile.

    Au plan juridique, une saisine des juges d’instruction compétents avec constitution de partie civile doit, sans attendre, être intentée contre les responsables politiques et administratifs convaincus de fraude et complicité de fraude à l’état civil à l’occasion de la présidentielle. Ces actions en justice doivent constituer des réflexes dans toute démocratie. Des témoignages sont disponibles sur les réseaux sociaux ainsi que des vidéos et photos d’enfants-électeurs que la justice doit tirer au clair. Le défaitisme ne doit pas prospérer. La facilité déconcertante avec laquelle cette élection s'est dénouee interpelle tout citoyen.
    Auteur

    Tic

    En Mars, 2019 (10:48 AM)


    Sénégal : Comment gagner une presidentielle sans gloire.



    Les chiffres de la présidentielle 2019 publiés par la commission nationale de recensement des votes interpellent tout observateur. La première incongruité c’est que des législatives du 30 juillet 2017 à la présidentielle de 2019, le parti au pouvoir passe de 1.637.766 voix à 2.554.605 voix, soit un bond de 916.839 voix en 18 mois, soit l'équivalent de quinze (15) stades Leopold Sedar Senghor remplis (60.000 places). Un tel bond dans le contexte politique sénégalais est à inscrire au défi Guinness.



    Avec le taux de participation fixé à 66,23 %, pour passer au premier tour il faut obtenir 2.213.173 voix. Rapporté aux résultats des législatives, il fallait au parti au pouvoir faire un bond de 575.406 voix soit neuf stades LSS remplis. La révision des listes électorales de 2018 n’ayant permis d’enregistrer que 381.000 nouveaux inscrits dont l’essentiel est constitué de primo votants, d’ou au moins 726.339 voix puisés du stock des non-votants des législatives de 2017 qui ont voté pour le candidat sortant dans l’hypothèse que la moitié des nouveaux inscrits a voté pour lui. Cette hypothèse n’est pas opératoire à l’évidence, nonobstant, le taux de retrait des cartes d’identité/cartes d’électeur variable suivant les zones.



    L’analyse des chiffres publiés permet de constater que les records de votes engrangés par le parti au pouvoir s’est fait en dehors des régions de Ziguinchor, Diourbel et Thiès. Ce même recul a été observé au niveau de la diaspora. L’opposition a fait des progrès notables dans ces régions. Il s’y ajoute un fait nouveau constitué par le contrôle de la région de Ziguinchor par le candidat Ousmane Sonko. Il faut donc jeter un regard pointu sur le bond de 916.839 voix enregistrées en 18 mois. A titre d’illustration, le parti au pouvoir est passé de 114.165.voix à Dakar lors des législatives à 212.355.voix. Malgré ce fait inexplicable nonobstant le recrutement d’anciens partisans de Khalifa Sall, le parti au pouvoir est y encore minoritaire.



    Les chiffres de la zone nord sont mirobolants. Le candidat du parti au pouvoir a obtenu des gains automatiques que rien ne justifie. Il est donc essentiel de jeter un regard sur les écarts qui ont été notés dans certaines régions. A Podor, le parti au pouvoir est passé de 78 997 voix aux législatives de 2017 à 127 639 voix soit une différence 48 642 voix alors que Oser l’avenir qui a rejoint la mouvance présidentielle n’avait que 6.248 voix. A Matam, il passe de 66.650 à 92.454 voix soit un écart de 25.804 voix. A Kanel, il passe de 44 334 à 65 679 soit un écart de 21 345 voix. A Ranérou, il passe de 7973 à 14827 soit un bond de 100%. Au total, sur ces quatre départements un bond de 102 645 voix a été dans ces localités ou le candidat frise des scores de l’ordre de 90%. Des bonds de l’ordre de 20.000 voix sont constatés à Linguère et Louga. A Fatick, le bond noté est de plus de 25.877 voix et à Foudiougne 19.811 sans explication ni fait nouveau. A ce niveau, les procès-verbaux des bureaux de vote de ces régions doivent être passés au crible. Le contrôle devrait porter sur la régularité de la composition des bureaux de vote et le pointage des signatures sur les listes d’émargement.



    Si le taux de participation par rapport aux législatives n’a bondi que de 10%, les voix engrangées par le parti au pouvoir, selon les chiffres publiés, ont cru de 34%. Est-ce que le croit du taux de participation n’a bénéficié qu’au parti au pouvoir alors qu’il avait plutôt intérêt à resserrer ce taux ?



    Le bond de 916.839 voix en 18 mois ne trouve pas d’explication plausible comparé aux dernières élections et au référendum.



    La première interrogation c'est la taille du fichier électorale. Alors que le recensement de la population en 2017 donne un total de 7.356.857 des moins de 18 ans, le total des inscrits affiche 6.683.043 soit au total 14.039.900, plus que le nombre total de la population sénégalaise. Quelle bizarrerie !



    La même détermination dont le candidat sortant a fait montre pour imposer des chiffres préétablis, un engagement plus fort, sur tous les plans, doit être de mise pour tirer toutes les conséquences qui découlent de ce qui est constitutif de crime contre la démocratie et contre la paix civile.



    Au plan juridique, une saisine des juges d’instruction compétents avec constitution de partie civile doit, sans attendre, être intentée contre les responsables politiques et administratifs convaincus de fraude et complicité de fraude à l’état civil à l’occasion de la présidentielle. Ces actions en justice doivent constituer des réflexes dans toute démocratie. Des témoignages sont disponibles sur les réseaux sociaux ainsi que des vidéos et photos d’enfants-électeurs que la justice doit tirer au clair. Le défaitisme ne doit pas prospérer. La facilité déconcertante avec laquelle cette élection s'est dénouee interpelle tout citoyen.
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:58 AM)
    Ce colonel un farfelu
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:10 AM)
    Colonel grand pédé
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:26 AM)
    Je deplore vraiment ce genre d actes au tout début d un nouveau mandat en temps que citoyenne j esperai du fond du coeur que ce nouveau mandat sera un renouveau dans tous les secteurs marqué par des changements notables au niveau de la justice ,de la qualité de vie et j en passe mais ces actes posés n augurent rien de bon.

    le peuple sénégalais est assez mure pour ne pas répondre aux appels a la violence et la preuve est la tout s est bien passé et le calme règne dans notre cher Sénégal

    Alors de grâce Mr le president arrêtez ce théâtre travaillez et essayer de ne pas décevoir cette population qui malgres tout croit toujours en vous et en votre capacité de realisation
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:26 AM)
    Je deplore vraiment ce genre d actes au tout début d un nouveau mandat en temps que citoyenne j esperai du fond du coeur que ce nouveau mandat sera un renouveau dans tous les secteurs marqué par des changements notables au niveau de la justice ,de la qualité de vie et j en passe mais ces actes posés n augurent rien de bon.

    le peuple sénégalais est assez mure pour ne pas répondre aux appels a la violence et la preuve est la tout s est bien passé et le calme règne dans notre cher Sénégal

    Alors de grâce Mr le president arrêtez ce théâtre travaillez et essayer de ne pas décevoir cette population qui malgres tout croit toujours en vous et en votre capacité de realisation
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:28 AM)
    Les mouride sont minoritaire au senegal il n out que la bouche il ne comprent que l argent aveugle
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (11:42 AM)
      toi tu as un problème que tu ne pourras jamais résoudre, tu vas maigrir de jour en jour. tu connais mal le mouridisme.
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:38 AM)
    Et les propos de mame mor mbaye ?
    Auteur

    En Mars, 2019 (11:41 AM)
    Je suis très déçu comment on peut être un colonel de l'armée et appeler à une révolution je ne souhaite pas si notre pays est attaqué Il sera appelé les réseaux sociaux ont rendu les gens très fous c'est vraiment dommage
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (12:03 PM)
    procès politique.
    Auteur

    En Mars, 2019 (12:23 PM)
    Notre justice transparente est independente il ont leurs job a faire le president n'a rien a cire.
    Auteur

    En Mars, 2019 (12:31 PM)
    L'histoire du senegal suit son cours .Ce que nous vivons aujourdhui est la consequence des actes et comportement d'un passe plus ou moins lointains .



    Si Macky a une haine viscerale envers les wolofs il faut en faire une analyze sociologique .



    les wolofs ont toujours blesse les autres par la parole depuis que le senegal est senegal .



    exple d'expressions wolofs qui ont traverse les generations (Mbidous , lak katt , nittou all , niak , dring ,boy poulo boy diola boy serere etc .diola bou ndaw , serere bou ndaw , peul bou ndaw )



    les wolofs encore se sont de toute l'histoire du senegal ceux qui ce sont le plus sucre des impots des senegalais (regarder les patronymes des plus grands detourneurs de derniers public .)



    les wolofs ont mis au devant l'argent .L'argent d'abord le reste n'est que accessoire (lekket nene nakhout beye).



    Alors Macky une fois au pouvoir a jouer sur le pouvoir de l'argent pour mettre a sa botte une bonne partie de cette communaute wolof puis il a federer toute la communaute haal pulaar autour de lui meme ses anciens opposant pullar tel que moussa sy aissata tall sall cheikh tidiane gadio abdoulaye balde etc .







    qui est ce qui l'architecte de la justice sous macky reponse un wolof ismaila madior fall



    qui est ce qui l'architecte des loi sous macky reponse un wolof moustapha Niasse



    qui est ce qui est l'architecte de la securite interieure reponse un wolof Aly ngouille Ndiaye



    les wolofs sont utilises pour faire les sale boulots pendant se temps ses parents s'occupent de l'argent



    birima mangara budget Amadou ba finance Aliou Sall cds .







    Toute l'administration est ethnicise meme le directeur de l'ena est de communaute et depuis 2012 85% des sortant de l'ena sont de sa communaute .



    Je vous dis ici pour le reste de la vie le senegal sera sous leur coupe jusqu'a ce qu'il est guerre civil .
    Auteur

    En Mars, 2019 (15:32 PM)
    Les répondeurs automatiques, arrêtez vos conneries. Il n'est plus militaire. Cessez de mêler l'armée à vos mensonges. Pourquoi vous le montrez en uniforme. Il est membre d'un parti. Cesez de mettre au devant son statut d'ancien militaire. Honte aux journalistes qui recherchent la sensation par le mensonge.
    Auteur

    La Vérité

    En Mars, 2019 (17:02 PM)
    il y a 42 minutes (16:18 PM)

    L’agissarment du Colonel Kébé est indigne pour un ancien fonctionnaire, un haut gradé de l’armee dont la nation lui a tout donné. Pourquoi a-t-il que ces enquêteurs soient de son rang ? Lorsqu’on se prévale de cela, faut accepter donc son droit de réserve en bon républicain. S’il ne se croyait pas toujours sous la joute de l’armee pourquoi demander un enquêteur à grade égale. Mon Colonel réserve toi de tels agissements
    Auteur

    Germany

    En Mars, 2019 (17:17 PM)
    Mais yene kata len sen ndeye. Les choses se corse plutot pour djoumbori..khana rewmi amoul gor.



    Vous ns emmerdez la. Plus k il emprisonne plus sa fin se corse et sera atroce. Boulen niou doxot doxotou boukhate dafay rayate.



    Doul waaay je ne reconnait plus mon pays.



    Nekelene gor ou une fois dans la vie.

    000000

    C quoi cette frousse generale.



    Ou sont vos couilles vous les hommes? Surtout les journalistes.

    Allez vs faire preter des pagnes. Te guene athie ko macky sai sai roof bamou seuss.



    Il parait k il a double les factures d electricite a touba.

    Auteur

    En Mars, 2019 (02:44 AM)
    vous n’avez rien compris ou peut-être vous refusiez d’ouvrir grand les yeux

    désormais se sont les halpoulars qui vont diriger le Sénégal pour toujours

    tout simplement parce que nous sommes plus nombreux c’est ce que vous ne pouvez pas reconnaître c’est pas pour rien Macky a gagné à Pikine a Guédiawaye a parcelles à yeumbeul à keur massar à mermoz etc.

    nous somme aussi les plus instruits les plus riches les plus intelligents les plus beaux pas seulement au niveau du Sénégal mais partout en Afrique

    Que vous le vouliez ou non ainsi vont aller les choses
    Auteur

    Andrea Antonio

    En Mars, 2019 (10:29 AM)
    Bonne journée tout le monde,

    Des prêts à taux variable allant de 2 000 EUR à 100 000 EUR à toutes les personnes capables de respecter les conditions. Le prêt est accordé dans toute l’Europe et dans le monde entier (France, Belgique, Canada, Suisse, Roumanie, Italie, Espagne, Portugal, etc.). avec un taux d'intérêt de 2% par an. Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à contacter pour plus d'informations. tous disponibles pour satisfaire mes clients dans les 48 heures suivant la réception de votre formulaire de demande. des informations supplémentaires peuvent communiquer les détails suivants ci-dessous,

    Email: [email protected]

    SITE WEB: https://infoclfunding.wixsite.com/website

    Whatsapp: +393512521013

    Notez tous répondre à l'email suivant merci

    Sincères salutations.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email