Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Démission de la Présidence de l’AMS : Aliou Sall s’est-il rétracté ?

Single Post
Démission de la Présidence de l’AMS : Aliou Sall s’est-il rétracté ?

Annoncée en grande pompe, la démission du frère du président de la République, Aliou Sall, de la tête de l’Association des maires du Sénégal (AMS), tarde jusqu’ici à se matérialiser. Cela, malgré le fait qu’il ait déjà saisi le président de l’UAEL de son intention de se décharger de ses fonctions de président de l’AMS.

La démission du frère du président de la République, Aliou Sall, de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (AMS), reste jusqu’ici un effet d’annonce. Le maire de Guédiawaye avait récemment annoncé sa démission de la tête de ladite structure regroupant l’ensemble des maires du Sénégal. Mais sans jamais poser un acte concret allant dans ce sens. Qu’est-ce qui retarde cette démission ? Y-a-t-il des calculs politiques derrière qui l’empêcheraient de matérialiser cet acte ? Mystère et boule de gomme. Mais, ce qui est sûr et certain, c’est qu’au sein de l’Union des associations des élus locaux (UAEL) où il doit déposer sa démission, aucune correspondance matérialisant cette annonce n’a été, jusqu’à hier, enregistrée. Selon le président de ladite structure contacté hier par ‘’EnQuête’’, depuis que le maire de Guédiawaye a annoncé sa démission, il n’a pas encore saisi l’instance qu’il dirige d’un quelconque document officiel. ‘’Il (NDLR : Aliou Sall) a juste annoncé cela, mais jusqu’ici, je n’ai pas encore reçu de lettre officialisant sa démission, en tant que président de l’UAEL’’, a déclaré Adama Diouf.

Ce dernier, par ailleurs président de l’Association des départements du Sénégal (ADS) ajoute que le maire de Guédiawaye lui-même s’est engagé à démissionner de la tête de l’AMS. ‘’Aliou Sall m’a dit personnellement qu’il allait démissionner de la tête de l’AMS’’, a-t-il soutenu.

Au sein de l’AMS, c’est motus et bouche cousue sur la question. La plupart  des élus contactés par ‘’EnQuête’’ ne veulent pas s’épancher sur le sujet. ‘’Je préfère être prudent sur la question. J’ai essayé, sans succès, d’avoir Aliou Sall au téléphone pour en savoir plus sur cette histoire de démission. J’attends d’avoir la confirmation pour pouvoir parler de ce sujet’’, rétorque aussitôt le maire de Pikine-Est Issakha Diop, joint par téléphone. ‘’On ne peut pas s’exprimer sur quelque chose qui n’existe pas. Personne n’a entendu Aliou Sall, jusqu’ici, dire publiquement qu’il va démissionner’’, déclare un maire de l’Alliance pour la République (APR) sous le couvert de l’anonymat.

Les rares maires qui ont souhaité en parler, mais à visage couvert, ne croient presque pas à une démission d’Aliou Sall de la tête de l’AMS. ‘’C’est du bluff’’, rétorque aussitôt un maire de la mouvance présidentielle. Mais pour un autre édile, Aliou Sall s’est peut être rétracté. ‘’Les hommes politiques, quelquefois, parlent sous le coup d’une situation. Mais après, il y a les pressions autour qui font qu’ils sont souvent dans l’impossibilité de matérialiser leur souhait. Parfois, c’est souvent compliqué’’, analyse notre interlocuteur. Et d’ajouter : ‘’Il faut voir s’il y a incompatibilité avec la charge de DG de la CDC. Si ce n’est pas incompatible, il n’y a pas de raison qu’il démissionne. Car la charge de président de l’AMS n’est pas une fonction régulière où il faut travailler matin, midi et soir.’’

Selon les statuts et règlement de l’AMS, en cas de démission, c’est le premier vice-président délégué qui assure l’intérim jusqu’à la convocation du prochain congrès. Or, à l’AMS, le premier vice-président délégué n’est personne d’autre que le maire de Dakar-Plateau Alioune Ndoye. Dès lors, en cas de démission du frère du président de la République, la présidence de l’AMS pourrait tomber entre les mains des socialistes. Une situation qui peut, dans une moindre mesure, amener le nouveau directeur général de la Caisse des dépôts et consignations à revoir sa décision de quitter la tête de l’AMS.


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (00:09 AM)
    on s en fou
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (01:52 AM)
    Quel pays ?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:09 AM)
    tôt ou tard tu seras à la crei
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:09 AM)
    tôt ou tard tu seras à la crei
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:52 AM)
    la metastase dynastie faye sall petrotimbo se repand comme un cancer dans la republique
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:16 PM)
    Les autorités de ce pays ont rivalisé d'ardeur pour débusquer et arrêter Assane Diouf, Penda Ba, Amy Collé Dieng. Le Procureur s’est mis sur le sentier de guerre pour sévir contre les insulteurs du Net. Eh bien, demande leur est faite de s’autosaisir dans les meilleurs délais pour traquer et arrêter FOULBES/PEULHS, pour qu’il(s) rende(nt) compte de ses/leurs insultes contre les mourides qui ne lui/leur ont fait aucun tort. Insulter des millions de personnes, dénigrer leurs croyances, leur choix et leurs options, pour on ne sait quelle raison ne peut pas prospérer impunément. Ce qu'il(s) a/ont fait est d'une extrême gravité et ne peut être passé aux pertes et profits tout simplement.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (05:55 AM)
    le cancer faye sall s empare de la republique

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email