Samedi 06 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Dialogue national : Idrissa Diallo tacle les boycotteurs

Single Post
Idrissa Diallo, Maire de Dalifort

Le maire de Dalifort, Idrissa Diallo, fustige l’attitude des opposants politiques qui ont boycotté le dialogue national. Selon ce responsable politique du Parti socialiste (Ps) proche de Khalifa Sall, il y a deux choses : soit l’opposition impose son rapport de force politique à Macky Sall, ou soit elle se met autour de la table pour négocier, donc dialoguer.

Sans quoi, Macky Sall va continuer à dérouler son programme, comme il l’a fait pendant son premier septennat, rapporte Zik Fm. «Quand il a dit dialogue, il y en a qui ne sont pas d’accord. On respecte leur position. Mais, il faut dialoguer parce que, moi je dis aussi qu’on ne peut pas être là à ne pas dialoguer, à ne pas aller et à ne pas régler le problème des cartes d’identité.

J’ai au moins 187 inscrits de primo votants sur la dernière liste qui n’ont pas leur carte d’identité encore. Qui va m’aider à les sortir ? On parle de fichier électoral pendant 7 ans. Il faut aller poser ces problèmes là où on doit les poser. Si on n’est pas d’accord maintenant on sort pour le dire», fustige le maire socialiste sur les ondes de la radio.

Il ajoute : «depuis l’élection présidentielle, qui s’est plaint ? Tout le monde est dans son coin. On ne parle pas. On ne va pas se battre. On ne dialogue pas. On va faire quoi ? Soit on se bat dans les rues pour mettre la pression à Macky, ou on se met avec lui, on discute des problèmes et on les règle ensemble».


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (11:13 AM)
    Déclaration lucide. On peut s opposer et être lucides. Ne pas passer pour un insulteur irrespectueux comme Ousmane Sonko.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (12:32 PM)
      sonko est libre de décliner sa participation à ce dialogue de sous-muets. chaque personne peut croire ou refuser de croire à n’importe quelle idée. arrêtons de critiquer ceux qui ne veulent pas participer à dialogue soi-disant national. on avait bien des assises nationales auxquelles macky avait accepté de participer et si finish, il n’a pas endosse les branded lignes. alors qu’est-ce qui vous dit qu’il ne va pas récidiver? qui vivra verra! yes, time will tell.
  2. Auteur

    Ani

    En Juin, 2019 (11:18 AM)
    Je pense que ceux qui sont à la table du dialogue doivent laisser les absents et essayer de faire passer leur message, qu'ils se considèrent comme des représentants de tout le monde s'ils y vont pour la bonne cause, sinon c'est fuir le débat ou avouer qu' on ne pouvait rien faire sans les absents.
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:21 AM)
    tu as de la classe et de l' hauteur M Idrissa
    Auteur

    Daliforois

    En Juin, 2019 (11:34 AM)
    Venez vous ocuuper de nos problèmes à nous qui habitons dalifort avant de vous mettre à donner votre avis sur ce dialogue sordide.
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:42 AM)
    Enquête: BBC révèle un gros scandale sur le pétrole et le gaz au Sénégal

    Auteur

    Peulh

    En Juin, 2019 (12:12 PM)
    bien dit mr le maire voila ma proposition au dialogue

    creation d'un poste de vice president qui se chargera des affaires administrative

    scrutin proportionnelle integrale pour l'election des deputes
    Auteur

    Abdou Bassene Dit Che

    En Juin, 2019 (12:58 PM)
    Les problèmes du Sénégal sont nombreux et variés. Ils n'émanent pas de Dieu mains plutôt des hommes qui nous dirigent. Tous les Sénégalais ont besoin de se mettre ensemble pour discuter de leurs problèmes en vue de leur apporter des solutions appropriées. Une solution appropriée suppose poser des actes de bonne foi. Le Sénégal a besoin de grands patriotes à l'image de Dierry Rawling au Ghana, Thomas Sankar au Burkina Faso, de Pau Kaghamé au Rwanda,..... pour propulse ce pays vers l'émergence puis le développement. Combien de DIALOGUES a - t - on organisés sans respecter les conclusion?

    Pour sortir les Sénégalais de ce cercle infernal de pauvreté, il est nécessaire d'organiser des ASSISES NATIONALES à la place du DIALOGUE NATIONAL durant lesquelles prendront part les PARTIS POLITIQUES, LA SOCIETE CIVILE, LES SYNDICATS, LES RELIGIEUX, LES MOUVEMENTS DE FEMMES, DE JEUNES, LES MILITAIRES ET LES PARAMILITAIRES. ILs parleront de la JUSTICE, de l'EDUCATION, de LA SANTE, DE LA BONNE GOUVERNANCE, DU PROCESSUS ELECTORAL. Les conclusions issues de ces ASSISES seront SACREES et constitueront un REFERENTIEL pour TOUT ACTEUR POLITIQUE SENEGALAIS. LE Code électoral consensuel de 1992 a été violé à plusieurs reprises par les politiciens Sénégalais dont le seul objectif est de se servir et non servir le peuple.

    Nous parlons de la découverte d'importants gisements de PETROLE et de GAZ AU Sénégal mais ces deux produits à eux seuls n'assureront pas le développement de ce pays. ILs nous faut cependant à la tête de ce pays des PATRIOTES PAR L'ACTION ET NON PAR LA PAROLE. SI tel n'est pas le cas, c'est peine perdue.



    MERCI

    LE MOUVEMENT CHE

    Si on doit seulement

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email