Lundi 18 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Dissidence au Sutsas : Seck, le Cheikh de la révolte contre Mballo

Single Post
Dissidence au Sutsas : Seck, le Cheikh de la révolte contre Mballo

Le groupe de réflexion et de résistance pour la sauvegarde du Sutsas authentique a entamé hier, la troisième phase de son combat, pour contester la légitimité de l’équipe dirigée par Mballo Dia Thiam. Estimant que le congrès tenu en décembre dernier n’a pas respecté les normes, Mouhamed Lamine Ly, Cheikh Seck et compagnie ont, au cours d’une conférence de presse, dénié l’équipe dirigeante.

Jusque-là, il y est allé en douce pour «faire revenir le Sutsas à sa ligne originelle de syndicat autonome responsable et combatif». Mais sa stratégie n’ayant pu empêcher la tenue d’un congrès, qui a reconduit Mballo Dia Thiam à la tête du syndicat, le groupe de réflexion et de résistance pour la sauvegarde du Sutsas authentique décide de passer à la vitesse supérieure. Au cours d’une conférence de presse qui annonce la troisième phase de leur plan d’action, Cheikh Seck et ses camarades dénoncent «la trahison par les dirigeants actuels du Sutsas des objectifs du syndicat». Selon le groupe de réflexion, le secrétaire général Mballo Dia Thiam s’est empressé de lever le mot d’ordre de rétention de l’information sanitaire, sans négociation ni protocole. Ce qui, aux yeux de M. Seck, démontre à souhait, que «seuls ses (Mballo Dia Thiam) intérêts comptent».

Pis, souligne Mohamed Lamine Ly, ancien membre du bureau exécutif national du Sutsas, le manque de démocratie du secrétaire général a conduit «le congrès de la honte des 22 et 23 décembre 2012, politisé à outrance, tenu à guichets fermés, sous haute surveillance de gros bras, pour exclure tous les présumés opposants qui risquaient de mettre du sable dans la machine de magouille de l’équipe dirigeante». Compte tenu de toutes ces «irrégularités», le groupe de réflexion dénie l’équipe dirigeante et appelle à l’organisation d’un congrès de rupture et de rectification. «Nous ne reconnaissons pas les instances qui ont été élues lors du congrès, parce qu’il y a des gens qui n’avaient pas le droit d’être des délégués et ils ont été élus», justifie M. Ly.   

Toutefois, loin de vouloir détruire la dynamique d’ensemble au sein du syndicat, les dissidents tiennent au contraire à l’unité du Sutsas. «L’objectif de notre combat syndical est de lutter en toute légalité, en toute légitimité, en toute loyauté et en toute responsabilité, pour la défense de nos intérêts, en faisant preuve d’élégance et de déontologie», explique la branche dissidente.

Pour y arriver, ils se doivent de rendre au Sutsas «ses lettres de noblesse, en le nettoyant des brebis galeuses qui en font une chasse gardée et qui, comme des affamés, se régalent avec leurs quotas de pèlerins, de bourses, etc.»

A toutes ces accusations, le secrétaire général du Sutsas, Mballo Dia Thiam joint par téléphone, promet de répondre au cours d’une conférence de presse que va convoquer dans les prochains jours, son chargé de la communication.



8 Commentaires

  1. Auteur

    Bara Du Sutsas

    En Octobre, 2013 (15:44 PM)
    Bravo, à ce groupe, j'adhére à ce mouvement, il faut chasser les corrompus de notre syndicat. Ce combat est le notre, nous jeunes qui avons un avenir à préserver.

    vite le SUTSAS authentique.
  2. Auteur

    Prince Du Sine

    En Octobre, 2013 (16:21 PM)
    Moi personnellement,ce qui me préoccupe c'est notre argent versé à NAMORA dans le cadre de la convention SUTSAS-NAMORA.ALIOUNE BADIANE promoteur immobilier a des problèmes avec la justice.Il se devait de livrer aux militants 3000 logements depuis 2009.Jusquà aujourd'hui rien du tout sinon quelques 100 logements livrés et distribués dans un flou total sans critère connus des militants qui ont versé toutes leurs économies à NAMORA.

    Et notre SG du SUTSAS s'emmure dans un silence coupable et louche face aux militants qui attendent d'être éclairés quant à la situation du projet ainsi et surtou par rapport à leur sou qu'ils ont versé à cette nébuleuse société NAMORA.

    Alors chèr SG-SUTSAS dans votre prochaine conférence de presse,il faudra inscrire dans vos eclaircissements la situation de la coopérative du SUTSAS,sinon nous en déduirons que vous êtes complice et ce sera fini avec le sutsas.
    • Auteur

      Mia Seck

      En Octobre, 2013 (16:49 PM)
      khana porté plainte et les trainer devant la justice pour qu'ils nous rendent nos sous
    Auteur

    Mia Secka

    En Octobre, 2013 (16:46 PM)
    moi j'avais adhéré à ce projet car j'y croyais avec mes maigres revenus d'une contractuelle , je me disais que j'allais pouvoir tenir les clés de ma maison et ne plus plus prendre d'appartement en location.

    le probléme est que je ne sais pas vers quelle autorité se tourner.

    que le Bon Dieu nous vient en aide, c'est trés dur pour
    Auteur

    Daloul Xel

    En Octobre, 2013 (17:56 PM)
    c un complice de Badiane le Madoff senegalais
    Auteur

    Mougn Ba Djekou

    En Octobre, 2013 (19:58 PM)
    il est grand temps que les jeunes de la sante prennent leur destin en main.pourquoi nous de la sante nous ne devrions pas bénéficier d une prime de logement comme les autres corps de la fonction publique et nos motivations qu est ce qui les bloque.il nous faut un nouveau syndicat au service des travailleurs
    Auteur

    Seka

    En Octobre, 2013 (08:47 AM)
    je crois que le temps presse ,il ne faudrait pas laisser ces gens profiter du syndicat en s'en servant plutôt que de le servir, fameux slogan qu'aimait dire l'actuel secrétaire général. Il a trahit les militants je ne sais par quel tactique en criant fort le sutsas est un syndicat de développement: un militant un toit, un militant un ordinateur, un militant un permis de conduire ect.. voilà qu'il a mis un bon nombre de travailleurs avec le promoteur de namora mr BADIANE qui est en maille avec la justice car n'ayant pas honoré les commandes de logement commandes de logement qu'il a signé le protocole d'accord avec le promoteur, il se débine et clame tout haut que chaque militant est responsable devant namora.il a intérêt à éclaiicir cette l situation nébuleuse au lieu de s'empresser à participer à une commission du pélerinage à la Mecque à laquelle il fait parti deux fois laissant en rade les autres militants plus méritants qui travaillent dans leur poste nuit et jour.Il ne ne défend plus que ses intérêts et se trouve affaibli par un complexe envers l'actuel ministre de la santé qu'il a tressé des lauriers dès sa nomination. Les jeunes travailleurs membres du syndicat doivent ouvrir leurs yeux afin de s'approprier de cet instrument tant précieux pour les travailleurs de la santé au lieu de se laisser endormir par une génération finissante et prête à dévorer tout ce qui lui tombe entre les mains, ne se souciant pas de l'intérêt de l'ensemble des travailleurs la raison d'être du sutsas.Du courage à Cheikh et Dr Ly , nous vous soutenons
    Auteur

    Prince Du Sine

    En Octobre, 2013 (17:03 PM)
    Pour ma part,j'avais déposé au niveau de NAMORA ,une demande de remboursement de mes 2 millions ,plus précisément le 05/09/2012 et ils m'avais demandé de passer dans 6 mois pour récupérer mes sous.

    Il se trouve que depuis l'expiration du délais,je continu de courir derrière mais rien .Pire encore ,ils vous disent qu'eux mêmes ,ils n'ont pas perçu leur salaire depuis 9 mois.Et finalement ,ils ne répondent plus aux appels téléphoniques.

    Vu que le SG du SUTSAS excelle dans l'art de la bouche cousue,Je pense qu'il faut créer en urgence un collectif regroupant tous les militants du SUTSAS victimes de cette arnaque.Sinon adieu toutes nos économies et nos rêves d'avoir un toit.

    Ainsi,comme il doit y avoir un début à tout,J'APPELLE TOUS LES MILITANTS VICTIMES A ME JOINDRE DANS UN COLLECTIF DES MILITANTS DU SUTSAS VICTIMES DE NAMORA QUI ONT EU A VERSER DE L'ARGENT ET QUI PEINENT A LE RECUPERER: ENVOYEZ MOI VOTRE NOM,NUMERO DE TELEPHONE ET ADRESSE E-MAIL POUR QUE NOUS PUISSION NOUS RETROUVER ET DECIDER ENSEMBLE LES VOIES ET MOYENTS POUR RECUPERER NOS SOUS:
    Auteur

    007

    En Octobre, 2013 (23:31 PM)
    Sutsas ne vaut plus rien avec ce Mballo Dia thiam c est un corrompu ..ce syndicat n a plus de credibilite depuis la dispartion de Feu Bakhao Seck

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email