Dimanche 07 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Dissolution de l’Assemblée : Birame Faye soutient que ce n’est pas une nécessité

Single Post
Dissolution de l’Assemblée : Birame Faye soutient que ce n’est pas une nécessité

Le directeur général de l’Agence pour l’économie et la maitrise de l’énergie (Aeme), Birame Faye, par ailleurs responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) à Fatick, est contre la dissolution de l’Assemblée nationale.

Cette dernière idée a été agitée par certains politiques, suggérant un «couplage des élections législatives et locales».

«Le respect du calendrier républicain est très important dans une démocratie», indique Birame Faye sur le plateau de Face 2 Face de la Tfm, ce dimanche 17 mars 2019.

Il ajoute qu’une dissolution de l’Assemblée nationale peut être envisagée pour trois raisons : «rationalisation du climat électoral et les dépenses électorales, régler une crise politique, avoir du temps de travail».

Ces conditions n’étant pas réunies, selon lui, le patron de l’Aeme est d’avis qu’«il n’est pas judicieux de dissoudre l’Assemblée nationale».   

Birame Faye a aussi déploré l’attitude des candidats malheureux la présidentielle du 24 février qui, jusqu’ici, n’ont pas encore félicité Macky Sall,  le vainqueur.

«Ils doivent féliciter Macky Sall et répondre à son appel au dialogue, qui est une tradition au Sénégal», suggère-t-il.
 


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Luc

    En Mars, 2019 (22:52 PM)
    On ne peut pas évacuer cette question que certains politiques évoquent de plus en plus au sortir des élections présidentielles.

    Au mépris du respect du calendrier républicains , préconiser la dissolution de l'assemblée nationale semble cacher un dessein inavoué de ceux qui ne cessent de le réclamer.

    J'espère que le Président Sall saura trancher en toute lucidité en posant le pour et le contre ; dans cette perspective, il serait bon de se souvenir de la période inconfortable vécue par le Président Chirac du fait de sa cohabitation avec Lionel Jospin 1er ministre . Cette situation était survenue après que Villepin ait conseillé à Jacques Chirac de dissoudre l'assemblée nationale croyant que les élections législatives seraient remportées favorablement par leur camp contrairement à ce qui s'est passé par la suite

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email