Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Doudou Ndir, Cena: « Des manquements sont constatés»

Single Post
Doudou Ndir, Cena: « Des manquements sont constatés»

Le Président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) a fait un tour dans quelques centres de vote à Dakar. Au foyer des jeunes de Grand-Yoff, il s'est félicité des conditions dans lesquelles se déroule le scrutin. Cependant Doudou Ndir, affirme avoir constaté quelques problèmes dans certains bureaux de vote.
 
«Il y a énormément de monde dans les bureaux de vote. Il y a 17 bureaux de vote ici, ce qui démontre un engouement assez remarquable. Et tout cela est accompagné d'une ambiance de paix et de sérénité. Mais j'aurais souhaité qu'il y ait un peu plus de discipline pour que les électeurs puissent effectuer plus aisément leur devoir. Malheureusement, comme on a toujours l'habitude de le déplorer, chaque fois qu'on visite le centre de vote de Grand-Yoff, il y a une exiguïté énorme au point que j'ai même vu quatre bureaux de vote, dans lesquels les bulletins sont disposés à même le sol. Ce qui constitue une épreuve difficile pour les personnes âgées», a déploré Doudou Ndir.
 
L’autre couac noté par le Président de la Cena, c’est le fait que des électeurs aient leur carte sans pour autant figurer sur les listes électorales. «On constate des personnes dans la foule, des personnes qui sont détentrices de cartes et qui ne figurent pas dans les listes. Cela on l’a contacté à deux ou trois reprises. J’espère que ce n'est pas un phénomène qui sera généralisé. Parce que, si c'est généralisé ce sera quelque chose de déplorable. Maintenant est ce que ces personnes pourront se retrouver en s'orientant vers le centre pour retrouver leurs noms sur les listes, je ne peux que l'espérer et le souhaiter parce que ce serait véritablement un gage supplémentaire de transparence du scrutin» a souligné M. Ndir.
 
Pour le moment, il est prématuré, estime le Président de la Cena: «ce sont des manquements qui sont constatés et qui vont être évalués».  «Mais s’il n’y a pas une ampleur telle qu’on pourrait conclure que les élections électorales sont faussées, c’est une question d’évaluation. Mais, on ne peut pas l’évaluer à midi et dire que le jeu électoral est faussé», a précisé le Président de la Cena.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:06 PM)
    Il faut annuler ces élections l'instabilité commence à s'implanter dans ce pays
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:10 PM)
    MAHAMMAD BOUN ABDALLAH DIONNE DESORMAIS IL FAUT L’APPELER

    DIONE MBARASSSSSSSSSS.

    DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS, DIONE MBARASSSSSSSSSS

    ALIOU SALL DESORMAIS IL FAUT L’APPELER

    ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL

    ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL , ALIOU RAAAAAAAAAAAAS SALL ,







    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:18 PM)
    OU EST L ARMEE?

    C EST LE MOMENT DE TOUT ARRETER,DE DECRETER L ETAT D URGENCE,DE TOUT CONFIER A L ARMEE , ET DE REPRENDRE LE PROCESSUS SINON CE SOIR LE SENEGAL VA EXPLOSER
    • Auteur

      Khatior-bi

      En Juillet, 2017 (18:07 PM)
      le passport direct pour l'enfer. vous aurez yaya d et macky a la fois. il ne faut pas tenter le diable.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:23 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:31 PM)
    C est nvimporte quoi voyz étés incompétent et vous faite mal au peuple sénégalais c est quoi tous ce désordre pour moi ce scrutin est null et pas légitime en mon sens c est n importe quoi
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:33 PM)
    Quelle honte !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:45 PM)
    ils sont entrain de minimiser la détermination du peuple



     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Diagne

    En Juillet, 2017 (20:35 PM)
    Macky a eu la mauvaise idée de vouloir coute que coute organiser ces élections,sachant que tout n'était rose sur le plan de l'organisation matérielle du scrutin .L'absence de certains bulletins de certaines listes est injustifiable ,ce qui a énervé les militants de Touba Le contribuable sénégalais a perdu 56 milliards pour rien.C'est la première fois,au Sénégal,qu'on vote avec des récépissés.
    Auteur

    Sidy Ndir

    En Juillet, 2017 (21:39 PM)
    ....
    Auteur

    Prophétesse

    En Juillet, 2017 (00:02 AM)
    les actes posés par le gouvernent et ses affidés sont des actes de sabotage. je m'explique: lors des inscriptions pour obtenir les cartes d'identité, les responsables de l'apr avaient demandé à leurs militants d'établir des listes de personnes plus ou moins en sympathie avec leur parti. donc ils se sont basé peut-etre sur ces listes pour établir ces fameuses cartes lésant du meme coup tous les jeunes susceptibles de voter contre eux. du reste que sont devenus les cartes restantes dans les commissions et qui semblent n'appartenir à personne. merci de faire des enquetes sur le sort qui leur est réservé. merci aussi d'inciter les jeunes à aller récupérer leurs cartes qui peut-etre se trouvent dans une foret du sénégal ou dans un bois d'un des pays européens car 2019 se prépare maintenant

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email