Mardi 29 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Election Locale à Keur Massar : Les jeunes de la localité posent le débat pour changement

Single Post
Election Locale à Keur Massar : Les jeunes de la localité posent le débat pour changement

liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Town

    En Juin, 2014 (09:56 AM)
    c'est bien gayi de s'engager pour sa localité du courage, l'émission des jeunes de Yeumbeul laye weur , ils sont vraiment pertinets ces jeunes respect à toutes les personnes ki s'engagent pour leur localité !!!
  2. Auteur

    Moussa Diouf

    En Juin, 2014 (14:07 PM)
    responsable de la jeunesse rewmi keur massar nous attendon la parole aux jeunes pour dire notre desaroi au niveau de keur masar et je suis vrément peiné d entendre ces gens de waw meun na nekk qui croient étres le messi et le plus inteligent de keur massar



    TRÈS CHÈRE POPULATION DE KEUR MASSAR

    Sous peu, très peu d’ailleurs, sous le gage d’un respect strict du sacro-saint Calendrier Electoral, les populations de toutes les localités de notre très cher pays, seront conviées à un rendez-vous très crucial. La profusion du superlatif démontre à suffisance, l’importance que revêt ce R.V.

    En effet, nous seront tous invités à des joutes électorales, en vue de décider du sort de nos cadres de vie, pour ne pas dire nos cités, qui reconnaissons le, se morfondent la plupart du temps dans la précarité avec une série de maux étant le plus souvent due par notre propre fait. Cette responsabilité réside en effet dans le choix que nous faisons sur les hommes à qui nous confions ces destins.

    Les personnes en charge de diriger nos communes le sont pour des durées de pas moins de cinq années et encore dans le cadre d’un hypothétique respect de notre chère constitution, que nos politiciens professionnels ont la triste manie de tripatouer souvent avec la caution d’un clientélisme politique, ne prenant pas en compte l’intérêt général. Cinq années pour une durée minimale, ce n’est pas cinq jours ni cinq mois.

    C’est pourquoi, vous en conviendrez surement avec nous, que lorsqu’on doit confier son destin à des mains, celles-ci doivent faire l’objet d’une sélection minutieuse, afin d’éviter le piège mortel des regrets, comme il en est le cas à Keur Massar…

    L’autre particularité de ces élections locales, c’est qu’en renvoyant dos à dos les partis politiques, qui ne sont qu’indirectement concernés, elles mettent en face les populations devant leurs responsabilités de décider d’elles-mêmes de leurs conditions de vie.

    Le fait de partager le même cadre de vie, nous donne une large latitude de pouvoir nous jauger à travers nos actes de tous les jours, en vue de pouvoir choisir parmi nous-mêmes les plus porteurs d’espoir.

    La gestion de la cité dépasse de loin l’affaire de clan et de bandes mues par des intérêts particuliers ; elle est l’affaire d’un engagement citoyen basée sur un code éthique dont le principal soubassement doit être la bonne foi, la loyauté, l’honnêteté et le respect de la parole donnée. La première vocation de nos municipalités en construction est sociale ; nos communes sont avant tout des distributeurs de richesse, tirée en grande partie sur sa principale ressource qui n’est autre que la taxe.

    Cette taxe est payée le plus souvent par la frange la plus vulnérable de notre population ; elle est composée celle-ci, de tabliers de boutiquiers, de marchands ambulants, de groupements féminins, bref de moyens entrepreneurs privés, laissés à eux-mêmes, mais qui dans une dynamique citoyenne ont accepté de céder du peu qu’ils gagnent, pour le développement de leur localité. Aussi, avons-nous le droit d’être léger dans la distribution de ces ressources communes, dans le seul but d’assouvir des besoins individuels purement matériels.

    Lorsque dans une localité, le développement démographique est exponentiel, Lorsque le gap éducationnel est énorme au niveau de la qualité et de l’accès , Lorsque le niveau du service sanitaire est à relever , Lorsque la jeunesse souffre d’un manque criant d’infrastructures , Lorsque le genre féminin ne peut compter que sur elle-même , Lorsque sa seule ouverture maritime ou ce qui en reste est menacée par l’avancée de la mer, rétrécissant son territoire comme une peau de chagrin ,

    Lorsqu’à l’approche de l’hivernage, les braves pères de familles vivent sous la psychose des inondations , Lorsqu’enfin, dans la chaire de cette localité pour ne pas dire dans son environnement, il y’a une tumeur , que dis-je, un cancer de la taille de Mbeubeuss, gangrénant sa nappe phréatique et polluant son oxygène, avec les conséquences pneumologiques qui inquiètent beaucoup nos vaillants professionnels de la santé, ses élus locaux ont –ils le droit de dilapider ses ressources dans des besoins complexés de prestige (voiture-villa) ?

    Les élections sont certes un jeu très démocratique, qui donne à n’importe quel citoyen de la localité le droit d’ambitionner de la diriger. Tout Keurmassarois peut lever la main, comme lui en donne le droit la constitution et dire je voudrais être maire de la commune d’arrondissement. C’est cela qui fait qu’aujourd’hui, nous constatons une kyrielle de postulants, mais de tout acabit. Dans ceux-ci nous avons une première catégorie qui au lieu de servir Keur Massar, s’en est allègrement servi, avec désinvolture et indécence. Il y’en a une autre qui loin d’avoir partagé les dures réalités de la localité avec sa population meurtrie, telle dans une ruée du Far Ouest se précipite dans ce qu’ils prennent sans doute pour un partage du gâteau. Il y’en a une autre qui ayant fait la confusion entre biens particuliers et biens communs ont fini par avoir maille à partir avec la justice, avec des dossiers patents pendants et latents…

    Avons-nous le droit dans ces moments cruciaux de nous taire et laisser la population être dupée ? Que non ; nous appelons tout le monde à la vigilance, afin que la sobriété et la décence aient droit de cité à Keur Massar. En faisant cet appel, loin de nous l’idée de nous méprendre en la capacité des uns et des autres à faire le discernement entre le vrai et l’ivraie. Nous avons la conviction que le moment venu, Keur Massar saura combiner, rejeter et enfin choisir les véritables acteurs de son développement…

    Ces derniers sont bien des massarois et massaroises de moralité avérée, qui habitent nos différents quartiers : Aïnoumady, Médina Kell, Aladji Pathé, Keur Massar Village, Boune, les Parcelles Assainies, Sotrac, bref les 124 Quartiers de la Commune … Ils se trouvent aussi dans l’ensemble des formations politiques et mouvements citoyens ; il suffit qu’ils se retrouvent, qu’ils se donnent la main, afin que Keur Massar en tire tout le bénéfice nécessaire à son émergence.

    Notre humble avis est que, les personnes dotées de compétence nécessaires à la gestion de la cité, ne se trouvent pas uniquement dans les listes des investis. Elles sont aussi des PERSONNES RESSOURCES qu’il faut aller retrouver partout où elles sont, afin de partager leurs expériences… A ce titre en cas de victoire de la liste Rewmi, nous prenons l’engagement ferme d’instaurer une GESTION PARTICIPATIVE, avec UNE EQUIPE MUNICIPALE ELARGIE A TOUTES LES COMPETENCES ET BONNES VOLONTES DE LA COMMUNE…

    A REWMI Keur Massar, nous ne faisons pas de fixation sur le culte de la personnalité ; nous n’avons pas ce complexe ; nous voudrions justement, à l’image des communes fortes, avoir UN CONSEIL, MUNICIPAL FAIT D’UNE SOMME DE COMPETENCES DIVERSES ET AVEREES.

    LE COMITE ELECTORAL

    • Auteur

      En Juillet, 2014 (12:53 PM)
      ton chapeau d'introduction comporte plus de 4 fautes et il le texte 28 fautes de grammaire et de syntaxe.
    Auteur

    Keur Massar

    En Juin, 2014 (16:56 PM)
    Bonjour merci pour l’émission je crois qu'il serait plus intéressant de prendre des jeunes d'autres partis pour qu'il est un vrai débat ce que je vois on fait juste la promotion d'un mouvement c'est pas ces jeunes qui dont la plupart soit leur frère, leur mère ou un de leur parent sont des conseilles actuellement dans la mairie c'est malheureux la tête de liste de ce mouvement c'est un conseillé Sincèrement ils peuvent rien nous apporter
    Auteur

    Km Rek

    En Juin, 2014 (12:03 PM)
    BRAVO les gars toujours en avant garde de la lutte et de la réflexion pour le développement de leur localité. Vous êtes tjr battu contre la politique du maire actuel et des gents qui ont spolié nos terres.

    Auteur

    Wa Waaw

    En Juin, 2014 (12:09 PM)
    WAAW ne débattra pas avec des loosers qui ont tous choisi d"aller dans la liste proportionnelle car ayant déjà perdu les élections. Les boys de rewmi continuez de réagir et n'ayez pas d'initiatives comme d'habitude, waaw et devant toutes les listes et elle le confirmera le 29 juin.

    BOKKOU NIOU ECOLE BA RECRÉATION DI NIOU BOLLE.
    Auteur

    Reewmi

    En Juin, 2014 (13:09 PM)
    nous les jeunes de rewmi on a notre Madame Diallo
    Auteur

    O Nd

    En Juin, 2014 (14:26 PM)
    Nous ne retenons ni les insanités, ni les injures, ni les calomnies, dés lors que leurs auteurs sont incapables de concevoir et de se concevoir autrement qu'en se rapportant à leurs propres débits.

    Nous avancerons toujours dans la mise en œuvre d’initiatives salutaires à l’endroit des populations de Keur Massar, rencontrant toujours leur approbation et entière satisfaction.



    Nous n'avons ni ennemis, ni adversaires identifiés et reconnus mais nous avons en partage Keur Massar.



    De cette commune, nôtre, nous parlerons toujours quand la gestion qui en es faite est inappropriée, quand le foncier est dilapidé, quand le leadership ne s’y manifeste pas, quand la jeunesse est au désarroi, en vue de meilleures solutions, plus réalistes et plus immédiates.



    Aussi, n’en déplaise à nos détracteurs, si nous avons eu l’opportunité de nous abreuver aux bons lacs qui leur sont encore inconnus.

    Auteur

    O Nd

    En Juin, 2014 (14:32 PM)
    Nous ne retenons ni les insanités, ni les injures, ni les calomnies, dés lors que leurs auteurs sont incapables de concevoir et de se concevoir autrement qu'en se rapportant à leurs propres débits.



    Nous avancerons toujours dans la mise en œuvre d’initiatives salutaires à l’endroit des populations de Keur Massar, rencontrant toujours leur approbation et entière satisfaction.



    Nous n'avons ni ennemis, ni adversaires identifiés et reconnus mais nous avons en partage Keur Massar.



    De cette commune, nôtre, nous parlerons toujours quand la gestion qui en es faite est inappropriée, quand le foncier est dilapidé, quand le leadership ne s’y manifeste pas, quand la jeunesse est au désarroi, en vue de meilleures solutions, plus réalistes et plus immédiates.



    Aussi, n’en déplaise à nos détracteurs, si nous avons eu l’opportunité de nous abreuver aux bons lacs qui leur sont encore inconnus.



    WAAW MEUN NA NEKK
    Auteur

    Moussa Diouf Responsable Rewmi

    En Juin, 2014 (15:31 PM)
    haaaa wawmana nekk c est un le langage des///////////////// et en plus de cela le gas la bien souligner nous ne sommes pas dans la méme classe et le débat serai beaucoup plus intéressant si y avait un jeune representant les partis vous saurez waw mana bagna nekk itam POUR LE VRAI CHANGEMENT VOTEZ REWMI KEUR MASSAR JOGNA et ne laisser pas apparaitre votre haine en vers le village mes amis de wawwwwwwwwwwww mana nek   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email