Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

ENTRETIEN AVEC BABACAR JUSTIN NDIAYE SUR LE SENAT ET LA GAMBIE « Yaya Jammeh a sa sinistre épée de Damoclès »

Single Post
ENTRETIEN AVEC BABACAR JUSTIN NDIAYE SUR LE SENAT ET LA GAMBIE « Yaya Jammeh a sa sinistre épée de Damoclès »

 

 

 

Dans quelle mesure la décision du Président de la république est le fruit de pressions ?

 

Plutôt d’un enchevêtrement de calculs et de pressions. Le tout précipité par le déchaînement catastrophique des éléments : pluies diluviennes, inondations sévères et détresse humaine. Autrement dit, la catastrophe naturelle a été une aubaine pour évacuer un casse-tête politique. Mais cette solution – pour ne pas dire ersatz de solution – a-t-elle valeur de pancée au regard des défis ? J’en doute.

La deuxième chambre ou Sénat n’a jamais croisé l’assentiment des populations. Du coup, sa suppression ne correspond-t-elle pas à une bonne décision ?

 

Le Sénat est effectivement très impopulaire. N’empêche, c’est une institution dans le magma d’institutions qui fondent une république. Dois-je cependant recadrer les arguments et les sentiments en disant qu’une institution n’est ni bonne ni mauvaise dans l’absolu. Une institution ne vaut que ce que valent les hommes qui l’animent. Tout dépend de l’usage qu’on en fait. Tenez, le fusil est-il bon ou mauvais ? Avec le fusil, on peut dominer ; avec le même fusil, on peut se libérer. En quoi, une centaine de députés sénégalais (non importés d’Argentine) valent plus qu’une centaine de sénateurs sénégalais ? La bonne question est la suivante : quel usage fait-on d’une majorité parlementaire. Hier comme aujourd’hui – sous réserve de la rupture annoncée – les députés et les sénateurs ont été des godillots. Et le parlement vachement croupion. Sans les manifestations populaires du 23 juin, la majorité libérale allait voter le ticket et le quart bloquant. Donc « monarchiser » la république.

Mais ce qui est surréaliste et fantasmagorique, se trouve ailleurs. Pour 150 mm d’eau tombée à Dalifort, on supprime une institution. Très bien. Donc si le ciel ouvre à nouveau ses vannes, on supprimera le Conseil Economique et Social, alors ? Et l’orage emportera la Primature. Non, non, non…Les arguments sont fallacieux. Le fleuve Niger est sorti de son lit, engloutissant les deux tiers de la ville de Niamey. Pas une institution n’a été supprimée dans ce pays dont le Pib n’est pas supérieur à celui du Sénégal. Combien de fois la terre tremble dans de nombreux pays sans affecter leurs institutions ? Un décideur ne doit pas être assujetti à l’opinion publique. Si Abdou Diouf n’avait pas bravé l’impopularité et assumé les douloureux ajustements structurels des années 80, Wade n’aurait pas trouvé les caisses pleines en 2000. La gouvernance vertueuse et sobre chère à Macky Sall, n’est-elle pas porteuse d’austérité inévitable ? Le Général De Gaulle répétait : « On ne peut rien faire de grand pour son pays, sans blâme dans l’opinion ». Le Professeur Khouma me dira que De Gaulle n’aimait pas le Sénat. Je le renvoie au livre d’Alain Peyrefitte qui démontre que le fondateur de la Cinquième République n’aimait surtout pas l’inamovible Président du Sénat d’alors, Gaston Monnerville, un Nègre de Guyane.

Les citoyens et les ONG ont dénoncé la passivité de l’Etat qui a conduit à l’exécution de deux Sénégalais en Gambie. Partagez-vous ce point de vue ? Selon vous, qu’est-ce qu’aurait pu faire l’Etat ?

 

Mon point de vue est moins carré que celui des ONG, car la souveraineté de la Gambie limite la marge de manœuvre du Sénégal, lui aussi, jaloux de sa souveraineté. Toutefois, la surprise de Dakar est bizarre, feinte ou coupable. Dans toutes les ambassades, ici et ailleurs, vous avez des antennes des services de renseignement. Le Commissaire Saliou Diallo, ancien directeur de la Police, a servi comme diplomate, avec ou sans guillemets à Banjul, de 1999 à 2005. Preuve que le gouvernement est bien outillé pour savoir. Et il savait parfaitement que Tabara Samb et Saliou Niang étaient dans le couloir de la mort.

Comment analysez-vous le ton du discours de Macky Sall ; et surtout comment appréhendez-vous la suite des évènements ?

 

Le ton a été à la hauteur du défi. Il y a des défis exceptionnels qui appellent des réponses bourrées de vigueur et…de panache. Pourquoi pas ? Toutefois, le fragment du propos, assorti de menace d’expulsion, où il fixe l’heure d’une audience pour un ambassadeur a été de trop. C’est de facto une rupture des relations diplomatiques. Car plus rien ne sera comme avant, en termes de confiances entre les deux chefs d’Etat. Du reste, le parallélisme des formes le décommande. Le « patron » organique des ambassadeurs est le Secrétaire Général du ministère des Affaires Etrangères ; tandis que le Ministre Alioune Badara Cissé demeure leur « patron » politique ou principal interlocuteur.

S’agissant des incidences, je ne cache pas mon inquiétude. Je mesure la méfiance voire la défiance atavique des Gambiens vis-à-vis des Sénégalais. Sous Senghor, déjà, le tracé des frontières avait pollué nos relations. On a dit que le Président Senghor, adepte du dialogue et apôtre de la coexistence pacifique, est allé à Canossa sur la question des frontières. Le jugement de l’Histoire nous éclairera. Sous Abdou Diouf, la Confédération a volé en éclats. Aujourd’hui, Yaya Jammeh a bien fignolé et planifié son coup ; puisque l’exécution de Tabara Samb et la réaction (prévisible et prévue) de Macky, lui permettent de faire marche arrière sur deux engagements quasi-solennels dont il ne veut point être prisonnier : la construction du pont et la recherche de la paix en Casamance. Je signale enfin qu’au-delà des condamnés à mort qui sont dans les prisons à Banjul, il y a une dizaine de militaires (prisonniers) sénégalais entre les mains… des hommes de main de Yaya en Casamance. Sinistre épée de Damoclès.

Interview réalisée par Gaston Coly (ENQUETE du 31 / 08 / 2012)


Article_similaires

37 Commentaires

  1. Auteur

    Jo

    En Août, 2012 (09:29 AM)
    ok
    • Auteur

      Wakh Deugrek

      En Août, 2012 (09:55 AM)
      kan tu tue une personne sans raison valable on doit te tuer dans la religion. cest ce k on apelle anafsou bi nafsi. si ces condamnes a mort en gambie ont deja tuer des gens il faut les tuer cest tout. cest la meme loi appliquee aux etats unis. donc chers senegalais occuper vous de vos onions. regler vos problem dinondation ou coupure delectricite un point un trait. salam
    • Auteur

      Mouridoulaah

      En Août, 2012 (10:31 AM)
      amna lu wolof naan "ñëg" (une vexation qui pousse à la rébellion). c'est ce qui arrive en fait à yahya diammé.
      il est obligé psychologiquement de continuer ces exécutions car il ne veut pas donner l'impression aux gambiens (en bon dictateur) qu'il plie face à la pression internationale.

      déjà le régime gambien a toujours nourri un complexe d'infériorité vis à vis du sénégal, ces protestations du pays englobant de toute part ce petit pays ne font qu’exaspérer leur président.

      autre aspect de la chose : il y a certainement beaucoup de gambiens qui aiment yaya diamme et les actes qu'ils posent parce que justement il leur permet de combler artificiellement ce complexe d'infériorité vis à vis du voisin sénégalais (quand yahya bombe le torse).

      la vérité est qu'il ne faut pas le suivre dans cet escalade de propos pompeux etc. le gouvernement sénégalais doit faire preuve de dépassement et de maturité. "mag mooy tane xale". et yahya diamme est un enfant quoiqu'on dise.

      il nous faut une diplomatie mature qui ne verse pas dans le sensationnel et la course au "bàkku". laissons çà aux lutteurs.
    • Auteur

      Constat

      En Août, 2012 (11:13 AM)
      justin, si jamais vous croyez à ce qu'il raconte, vous êtes cuit. un de ses grotesques : "en libye il n'y aura jamais de soulèvement contre khadaffi. on a vu le contraire. en l'entendant aligner ses gros mots, vous êtes tenté de dire voilà la vérité. son voisin le journaliste gassama par contre, on ne sait pas toujours de quelle école il est sorti. ce que personne ne peut nier, c'est qu'il est socé, même si par miracle il soit né en chine. si vous avez suivi dine ak diamono d'hier, son intervention sur yaya diémé est couronnée d'une haine incroyable. mr gassama, un journaliste doit être objectif dans son travail. c'est ce qui le fait mériter l'admiration de ces lecteurs. si yaya diémé soigne le sida, c'était pas la question dans le débat. de toutes les façons les personnes déclarées soignées par le président gambien sont aujourd'hui en parfaite état de bonne santé. le père de yaya peut soigner une fracture ouverte sans la moindre anesthésie ni pansement.
    • Auteur

      Xeme

      En Août, 2012 (13:04 PM)
      voilà ce qui recoupe la compréhension que j'ai des actes de macky. un président populiste, mais qui a un programme qui lui est dictée depuis l'autre côté de l'atlantique.
      a constat,
      saches, petit, qu'il n'y a jamais eu de soulèvement contre khadafi, de même il n'a en a pas contre assad. mais ça, il faut sortir son nez de seneweb pour le comprendre.
    • Auteur

      Constat

      En Août, 2012 (13:28 PM)
      merci pour ta clairvoyance consta ce gars raconte que des conneries, je sui sure que c 'est quelqu'un qui aurait travailler pour les services de renseignements, il fantasme avec sa grandiloquence des clandos de la medina il ne raconte que des conneries.
    • Auteur

      Soce

      En Août, 2012 (17:43 PM)
      vous voulez comprendre la colere de mr. gassama contre yaya dieme alors il fallait suivre et s'informer sur tous les ecarts de discours et de comportements de yaya dieme depuis qu'il a pris le pouvoir en gambie. yaya dieme a publiquement declare la guerre aux mandingues ( ou soce ) en les qualifiant d'ennemis et de traitres au service du senegal. il disait en prive que " la gambie se porterait mieux sans les trois ( 3 ) m. " il parlait des moustiques, du malaria, et des mandingues.
      si les mandingues de la gambie n'aavaient pas su garder leur calme et avoir une hauteur de vue et de pensee qu'on leur connait, ils auraient tous ete victimes d'un genocide organise par ce grand feticheur de yaya. des sa prise de pouvoir yaya s'est fait entoure par tous les feticheurs de la casamance qui lui demande de regulierement faire des sacrifices humaines.
      mais son heure a sonne et c'est juste le debut de la fin
    • Auteur

      Ely

      En Août, 2012 (23:11 PM)
      ce que tu dis est d'un satanisme primaire: yaya djameh se considère autant socé que diola, peul, wolof ou toute autre ethnie de la gambie.

      il faut condamner certes ces condamnations et mises à mort d'hommes en outrepassant les règles et lois internationales.
      et comme le signale si bien justin, comment se fait-il qu'avec tous ces diplomates des ambassades installées de part et d'autre et dont le rôle principal est de signaler les entorses à ces principes internationaux, aucune dénonciation n'a été formulée depuis l'accession au pouvoir de ce ''fou'' juqu'à ces toutes denières sentences !!
  2. Auteur

    Thiuoné

    En Août, 2012 (09:32 AM)
    MERCI SENEWEB D'etre resté durant une semaine sans nous parler de PETIT PAGNE THIOUNE   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Fall

    En Août, 2012 (09:33 AM)
    gambie un pays a régler d'urgence!!!!!!!!!!

    • Auteur

      Deug Deug

      En Août, 2012 (09:46 AM)
      ya rien a regler en gambie occuper de vos problem dinondation et coupure de courent cest mieux pour vous. kan tu tue une personne on te tue ya pas de negociation cest la religion et meme les etats unis applique ca
    Auteur

    Ndiakhoume

    En Août, 2012 (09:35 AM)
    Merci pour l'analyse. La géopolitique est compliké mais il faut etre ferme parfois pour etre resfecté.
    Auteur

    Veritee

    En Août, 2012 (09:37 AM)
    qu´on cess douvrir non geule te de parle de la gambie suis senegalais m pa fier car je c que mon pays a peur de yaya ki nai k1 oiseau dansla bouch du lion .la casamance on c bien k c yaya non frer son mort a cause de lui ame soeur parent

    m rien alors k dieu nu aide m pa no presi
    Auteur

    Ms

    En Août, 2012 (09:39 AM)
    merci de de la pertinence de l analyse voila un intello qui aime son pays
    Auteur

    Wakh Deugrek

    En Août, 2012 (09:42 AM)
    kan tu tue une personne sans raison valable on doit te tuer dans la religion. cest ce k on apelle anafsou bi nafsi. si ces condamnes a mort en gambie ont deja tuer des gens il faut les tuer cest tout. cest la meme loi appliquee aux etats unis. donc chers senegalais occuper vous de vos onions. regler vos problem dinondation ou coupure delectricite un point un trait. salam
    Auteur

    Réplik

    En Août, 2012 (09:43 AM)
    Ce Yaya Jammeh ne connait k la violence et pour cela il faut lui faire une trés bonne réplik par la Violence mou jekh prck warou niou yapp.





    Auteur

    Cfa

    En Août, 2012 (09:43 AM)
    www.radiofulbe.com walla .org fof nenaton
    Auteur

    Diakhou74

    En Août, 2012 (09:44 AM)
    etes vous sure de ce que vs avez?si tsl est le cas le gouvernement senegalais doit faire usage d'ARMES avec ce con de yaya.avant que rien ne sera trop tard.wassalam
    Auteur

    Saloum Diané

    En Août, 2012 (09:45 AM)
    UNE CHANCE POUR L’AVENEMENT DE LA SENEGAMBIE



    Atteint par l’ivresse des cimes, Bokassa avait massacré des élèves, Ben Ali avait suscité le suicide d’un marchand ambulant, Gbabo le massacre de Youpogon , habitués à une série de méfaits , les tyrans sont toujours surpris par un événement anodin qui sera déclencheur de leur chute .

    A l’instar des autres Caligula africains la chute du dictateur Yaya Abdou aziz Jemus JunkungDiémé sera précipitée par son crime de trop : l’exécution des 9 condamnés à mort dont deux sénégalais.

    Depuis que le Idi Amin Dada sénégambien est au pouvoir en Gambie, l’intégrité territoriale de notre pays est constamment menacée par son soutien multiforme à la rébellion casamançaise dont plusieurs contingents forment sa garde prétorienne.

    Yaya Diémé , militaire psychopathe , guérisseur,( En janvier 2007, Jammeh a déclaré qu'il pouvait traiter le SIDA et l'asthme à base d'herbes médicinalesPuis, le 20 août suivant, pendant une émission d'informations diffusée par l'agence de presse contrôlée par l'État, Jammeh a également prétendu qu'il avait développé un remède (toujours à base de plantes) pour soigner l'hypertension artérielle pouvant guérir la maladie avec une seule dose. Il a justifié ses assertions en présentant plusieurs déclarations de certains de ses ministres qui avaient affirmé avoir été guéris grâce à ce médicament) ,marabout ( d’après le griot Thione Seck) , chef de village de Kanilai nous rappelle à certains dirigeants ubuesques comme Bokassa ,Idi Amin Dada dont la cruauté se disputait avec la bêtise.

    Comment dans ce pays ou 42% de la population est mandingue, 18% de la population peulh ,16% de Wolof Yaya Diémé puisse mettre en place un régime mono ethnique Diola qui ne sont que 10% des gambiens .Pour ce faire il a liquidé physiquement, ou exilé la plus part des officiers mandingues wolofs et peuls.

    Présidant un état mono ethnique Yaya Diémé ne pouvait être que paranoïaque ;ce qui montre la fragilité de son régime.

    La plus part des pays africains au nom de leur intérêts nationaux vitaux gèrent sans états d’âme l’espace de leur proximité stratégique et géographique.

    Tout prés de nous devant l’incurie du pouvoir malien face aux salafistes qui menaçaient son territoire, la Mauritanie a créé un mouvement armé touareg le MNLA, quitte à démembrer le Mali ,mais l’essentiel était de sécuriser son territoire.

    Avec la faiblesse du pouvoir central congolais ,le Rwanda a crée un glacis dans la région du Kivu en entretenant des groupes rebelles tutsi, ce qui lui permet de piller les ressources minières de cette zone ;

    Personne n’ignore le rôle joué par le Burkina Faso pour déstabiliser le régime de Gbagbo qui martyrisaient ses citoyens, en faisant d’Ouagadougou le siège de la rébellion du Nord .

    Le Sénégal a beaucoup plus d’intérêts en Gambie que ces pays qui interviennent chez les voisins.

    Face à la chute prochaine du régime de Yaya Diémé , notre pays devra s’assurer de la prise du pouvoir en Gambie par un régime inféodé à nos intérêts nationaux .















    Pour ce faire notre pays devra prendre contact avec l’opposition gambienne et surtout en créant un front armé de libération composé d'ex officiers mandingues, peuls et wolofs gambiens en exil.

    Ce mouvement armé gambien aura ses bases arrières à Kolda ,Medina Sabakh, ou Gouloumbou ;et l’arrêt du bac devra être considéré comme un casus belli qui poussera le Sénégal à l’occuper .

    Et Dieu sait qu’on a une pléthore d’officiers sénégalais spécialistes dans la guerre subversive formés à Fort Bragg , Saint-Cyr ou Sandhurt qui pourront mettre en œuvre cette politique d’instauration de la Sénégambie

    Les présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade occidentalisés considéraient sous un regard condescendant Yaya Diémé le grand Egnab .

    Il nous faudra rejoindre Yaya Diémé dans sa logique d’egnab ,de violence , de fétichisme et de tribalisme pour mieux le combattre, afin qu’il sache que Fodé Kaba Doumbouya et Saer Maty Ba étaient des sénégalais qui ont eu à contrôler militairement la Gambie



    Espérons que notre actuel Président Macky Sall de caste hal poular thiedo (guerrier) saisira cette opportunité pour résoudre définitivement le problème sénégambien qui n’a que trop duré et que n’a pas pu régler le domou ndar "civilisé" Abdou Diouf au début des années 80.



    • Auteur

      Ajouter

      En Août, 2012 (15:15 PM)
      et ton président abdoulaye wade, il faudra aussi avec son hécatombe du bateau le joola. combien de personnes il a tué dans cette catastrophe?
    Auteur

    Visionnaire

    En Août, 2012 (09:55 AM)
    Yayah Jammeh, l'ivresse du pouvoir ou prémices de fin de règne!

    En tout cas, tous les signaux semblent indiquer que la fin de règne de ce macabre régime est inéluctable.Raison pour laquelle que ce sauvageon et dictateur notoire de surcroît ne sait plus sur quel pied danser.Comme le disait l'autre: "qui règne par les armes, périra par les armes".Suivez mon regard!
    Auteur

    Tsar

    En Août, 2012 (09:57 AM)
    je ne suis pas opposé à ton expertise dans ce domaine mais il est important de noter qu’en face d'un président comme yaya diemeh , il faut i une réaction à la hauteur de son acte ; Un pays souverain doit se respecter; Yaya est un homme déstructurer qui est à la recherche de limites; il n'en a pas encore connu , il est dans la toute puissance et fait ce qu'il veut inta et extra muros ; A tant que pays porteur de ce minuscule pays , on ne saurait continuer de vivre avec cet abcès dans notre organisme ; Il est temps de se soigner sinon l’ulcére finira par nous tuer ; Respecter le sénégalais du futur c'est de régler ce problème socio économique et diplomatique une bonne fois et en ce moment penser au développement du pays ; Le sénegal ne peut etrer stable politiquement si la gambie qui est dans son ventre mou continue d'accuellir et de collaborer avec ses ennemis ; Les choses sont claires action réaction ;
    Auteur

    Cj

    En Août, 2012 (10:07 AM)
    comme l avait le general mansour seck avec jameh il faut le baton et la carotte
    Auteur

    Dindon

    En Août, 2012 (10:09 AM)
    Justin, je voulais te lire mais depuis que j'ai appris les frasques du journaliste qui me faisait rêver dans sa direction au quotidien "LE SOLEIL", je n'ai plus envie de prêter oreille sérieuse à un journaliste. EL HADJ KASSE est un bandit, en réalité qui cherche refuge aux côtés de Macky SALL. Et maintenant, quel va être son sort pour la dépravation avérée sous sa direction dans cette entreprise qui est de son fait, de ses fantasmes. Je viens d'apprendre que tout l'argent de cette entreprise a été dépensé dans les cabarets, after-work et bars des hôtels huppés. Mon Dieu, qui est sérieux dans ce pays ?????????????????
    • Auteur

      Chinois1

      En Août, 2012 (19:10 PM)
      personne ne serieux dans c pays,seulement parlotte,toujours parlottes et encore parlottes.
      c 2 senegalais etaient la-bas depuis des annees,on a fait quoi ?pour les liberer,peut etre ils sont bien la ou ils sont maintenent,paix a leur ames.
    Auteur

    Somebody

    En Août, 2012 (10:22 AM)
    Une des rares fois où un journaliste pose de bonnes questions, retranscrit correctement, évite de faire des fautes, montre qu'il s'est relu plus d'une fois...Que demander de mieux?!
    Auteur

    Futur

    En Août, 2012 (10:27 AM)
    bien d accord avec vous deja avec des amis on a fait la remarque quil a fallut que yen a marre sen mele pourque le president recule je me demande sil nya pas un politicien derriere ce mouvement qui tire les ficelleet portant il povait souligner comme la dit helene tine et maitre gueye que largent pour lachat de voiture 4x4 pouvait servir pour le peuple merci a mme helene tine et maitre mame adama gueye
    Auteur

    Epee

    En Août, 2012 (10:38 AM)
    Rien que pour cette épée de damocles (le smilitaires otages des hommes de mains de yaya) il faut hausser la voix et faire savoir qu'on ne tolérera aucune bévue à leur égard. justin est un équilibriste, il n'a pas intérêt à dégager des position ou analyse tranchées.
    Auteur

    Korsiga

    En Août, 2012 (10:46 AM)
    je partage votre analyse à propos de l’affaire jammeh mais je vois que l’épée que croire détenir Yaya est de marbre et non d'acier comme il semble le penser

    1- pour le pont s'il revient sur ces engagement , ce sera l’occasion pour le Sénégal de prendre ses responsabilité et contourner la gambie par une route et cela ne peut être que bénéfique pour l'économie du Sénégal car tous les sous injecté dans l'économie gambiennne par les voyageurs Sénégalais et Guinéens reviendront au Sénégal;

    2- pour la paix en Casamance ce sera l’occasion de prouver que gambienne trempe sa main dans la rébellion et on usera de notre droit de poursuite pour traquer nos rebelles jusque dans la case de la mère de yaya diamé!!!

    au prix de de nos deux vaillants entre les mains des sois-disant rebelles
    Auteur

    Mamouta

    En Août, 2012 (10:46 AM)
    Mr justin vous savait bien les raison pour lesquelles le président a supprime la sénat , évidemment ce n'est certainement pas à cause des inondations principalement à cause du refus du peuple de cautionner encore cette foutaise de wade. Quant le doigt montre la lune ,l'idiot regarde simplement le doigt.Dommage
    Auteur

    Doule Yaya

    En Août, 2012 (10:51 AM)
    yaya diame day doule il ne peut pas guerrir le sida
    Auteur

    Drame

    En Août, 2012 (11:02 AM)
    MAKY SALL DOIT-IL ATTAQUER YAYA DIAME?

    NON.Pourquoi? Parce que MAKY veut réussir là ou ses prédécesseurs se sont cassé les dents. Il s'agit de SENGHOR DE DIOUF ET DE WADE. IL veut en finir avec les trente ans de conflit en Casamance. Il veut aussi désenclaver cette région du sud en construisant le pond de FARAFEGNE pour abroger la frustration des sudistes, pour accéder facilement à cette région, et mettre les potentialités de celle-ci à la disposition de l’État. Pour y arriver il a doublement besoin de la Gambie: d’où l’intérêt de faire ce choix difficile c'est à dire négocier la libération des sénégalais détenus en Gambie.

    Une autre question se pose:

    Le Sénégal est -il en mesure d'ouvrir deux fronts,EN CASAMANCE ET EN GAMBIE.
    • Auteur

      Wakhal!

      En Août, 2012 (12:04 PM)
      mon gars, le problème de la casamance ce n'est pas le pont de farafégny, c'est plutôt l'exclusion. les sudistes ne sont pas considérés comme étant des sénégalais. je ne sais pas si le saviez, mais à partir d'aujourd'hui faites votre votre observation: dans les services, bureaux, marché la rue partout ailleurs. malheureusement la confiance qu'ils ont de leur armée leur permet de garder cette haine mal placée depuis plus de 30 années durant. ce qui c'est passé récemment au mali, c'est exactement le même problème.
    • Auteur

      Ddff

      En Août, 2012 (12:59 PM)
      afin, moi dans mupon service je travaille avec beaucoup de sudistes.je ne vois pas du tout leur marginalisation!
    Auteur

    Packou

    En Août, 2012 (11:13 AM)
    moi je ne comprend pas Mr JUSTIN. si le senat etait maintenu il ferait un revirement de 90 degres pour exiger sa suppression avec tous les arguments dont il est capable. maintenant que le senat est parti voila que Mr s'y oppose. mais quoi qu'il en soit le senat doit partir par ce qu'il n'est pas necessaire pour le moment du moins.
    • Auteur

      Asylva

      En Août, 2012 (11:31 AM)
      prési macky daal mou ngi si yoon bou bah boumou ko wacce mouk contrairement à ce kon de babacar justin on ne sait pas ce qu'il veut
    Auteur

    Kokalane

    En Août, 2012 (11:34 AM)
    Sénégambiens BEY MASSAMBALABEE MA NGAY MEEEM.
    Auteur

    Oui!

    En Août, 2012 (11:41 AM)
    Justin, si jamais vous croyez à ce qu'il raconte, vous êtes cuit. un de ses grotesques : "en Libye il n'y aura jamais de soulèvement contre Khadaffi. On a vu le contraire. En l'entendant aligner ses gros mots, vous êtes tenté de dire voilà la vérité. Son voisin le journaliste Gassama par contre, on ne sait pas toujours de quelle école il est sorti. ce que personne ne peut nier, c'est qu'il est socé, même si par miracle il soit né en Chine. Si vous avez suivi DINE AK DIAMONO d'hier, son intervention sur Yaya Diémé est couronnée d'une haine incroyable. Mr Gassama, un journaliste doit être objectif dans son travail. C'est ce qui le fait mériter l'admiration de ces lecteurs. Si Yaya Diémé soigne le sida, c'était pas la question dans le débat. De toutes les façons les personnes déclarées soignées par le Président Gambien sont aujourd'hui en parfaite état de bonne santé. Le père de Yaya peut soigner une fracture ouverte sans la moindre anesthésie ni pansement.
    Auteur

    Moi

    En Août, 2012 (11:52 AM)
    Il faut en finir avec la Gambie. Je suis prêt à faire le service militaire pour cela
    Auteur

    Sentukaa

    En Août, 2012 (12:01 PM)
    Justin voulait DEVENIR senateur je pense.. a la lecture de ses propos... Pauvre intello senegalais !
    Auteur

    Libso

    En Août, 2012 (12:16 PM)
    Justin il faut cesser votre gymnastique intellectuelle qui condsiste à parler pour ne rien dire.D'abord c'est un mensonge que de dire l'observation par abdou Diouf des contraintes des institutions financiéres internationales a permis à Wade de trouver des caisses pleines en 2OOO.Wade à trouver des caisses vides et un pays économiquement dépendant des pays du nord qui donnaient des passe droits à leurs sociétés multinationales.C'est la raison pour laquelle au moment où Diouf Quittait, le budget du Sénégal était à 450 milliard.En deux ans et aprés avoir refusé le diktat du FMI et supprimer les priviléges de marché aux multinationales,Wade à fait passer notre budget de 450 milliard à 1200milliard.Ce qui lui a permis de recruter 15 ooo fonctionnaires en trois ans et augmenter de 30ooofrscfa en trois ans les salaires.Un intellectuel qui ment c'est le pire des cancers Maintenant a propos de la Gambie il est l'heure de déranger ce petit bout de bois qui commencent à abuser de notre patience et de notre volonté manifeste de considérer la Gambie comme un pays frére.Aussi bien que nous faisons tout pour se départir du conflit casamançais aussi bien Yaya Jammeh à besoin de stabilité de paix pour conserver son régime.Il est important de lui montrer que ce projet de pont entre le Sénégal et la Gambie on peut s'en passer et que nous sommes prêts à fermer nos frontoiéres et à exercer des droits de poursuite aux rebelles qui iront se refugfier en Gambie,quitte à faire face à l'armée Gambienne pour en finir une fois pour toute.Il faut que Yaya Jammeh sache de quel bois nous nous chauffons sinon il ne nous respectera jamais.Ensuite il est temps que des agents de renseignements soient déployés dans les ambassades des pays qui nous entourent d'abord et ensuite dans d'autres pays où nous avons des interêts.Gouverner c'est prévoir.La diplomatie n'est éfficace qie si on l'exerce avec des renseignements à la base.
    • Auteur

      Ggret

      En Août, 2012 (12:54 PM)
      mais bon sang! n'y a t-il pas d'autre chemin pour aller en casamance que de passer par la gambie?la casamance serait -elle une ile?pourquoi les gouvernement du senegal n'ont pas fait leur priorite l'amenagement de voies d'acces a la casamance autres que le territoire gambien?car même avec le pont, c'est toujours le territoire gambien et yaya peut toujours créerr des problèmes pour la traversée.un état ne doit pas lésiner sur les moyens pour sa souveraineté.nous devons éviter toute solution de désenclavement de la casamance qui passerait par l'usage du territoire gambien.si le sénégal ne peut pas nuire à la gambie à la mesure des nuisances que ce pays ennemi lui cause, je pense que nous ferions tous mieux de devenir des gambiens.un pays (plus petit que la casamance)que nous entourons et qui nous crée autant de problème sans que nous ne puissions rien faire , je n'y vois que l'incompétence et la couardise de nos dirigeants.il faut être ferme avec yaya diammeh.d'abord expulser son ambassadeur et rompre nos relations diplomatiques avec cet état.exiger aux gambiens un visa pour se rendre au sénégal et fermer nos frontières avec ce pays.donner l'ordre à l'armée de quadriller la frontière et de poursuivre tout rebelles qui se réfugierait dans ce pays.c'est la seule solution pour que jammeh nous colle la paix!qu'on négocie avec lui ou pas, il sémera toujours le désordre en casamance.comme disait churchill, celui qui, entre la guerre ou le déshonneur aura choisi le déshonneur, aura quand même la guerre!alors choisissons la guerre et nous éviterons au moins le déshonneur!
    • Auteur

      Réveil

      En Août, 2012 (13:03 PM)
      entre la corée du sud et celle du nord aui est la plus grande? - pouratnt c'était le même pas non! - alors fait attention à tes propose de guerrier car la guerre veut dire la mort n'est-ce pas? - depuis combien de temps il y a des morts en casamance? - la gambie est un etat indépendant d'accord!
    Auteur

    Ddfff

    En Août, 2012 (12:23 PM)
    babacar Justin ndiaye, un analyste versatile.On dirait que ce monsieur est payé par jammeh pour apeurer le sénégal.Il nous bassine tout le temps avec les "capacités énormes de nuisances" que jammeh aurait sur nous.Comme si le sénégal qui entoure ce pays microscopique dont le président n'a pas que des amis aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, ne pouvait pas LUI AUSSI nuire à Yaya diammeh.Si on écoute justin ndiaye, nous devrions lécher le Q à yaya diammeh pour avoir la paix.Déja à la veille du second tour, il avait décrété que wade "ne bougera pas".On a tous vu ce qu'il est advenu de cette "analyse". Ce monsieur là travaile pour qui?On le dit journaliste et analyste politique.Personne ne sait d'où il tire ses nmoyens de subsistance.Les autorités gagneraient à ne pas le prendre au sérieux.CF'est un vrai oiseau de mauvais augure.
    Auteur

    Bounkhatab

    En Août, 2012 (12:36 PM)
    IL N Y A PAS LONGTEMPS, CE MEME BABACAR DISAIT QUE MACKY NE DEVAIT PAS ACCEPTER LES CONDITIONS DES REBELLES A CAUSE DES OTAGES MILITAIRES DONT LA MISSION EST DE COMBATTRE ET MOURIR.AUJOURDH'UI IL NOUS DIT QUE CES MEMES OTAGES MILITAIRES CONSTITUENT UNE EPEE DE DAMOCLES.
    • Auteur

      Dddff

      En Août, 2012 (12:43 PM)
      merci mon cher! l'incohérence de ce monsieur est manifeste!aujourdhui, son seul but, c'est d'apeurer les autorité sénégalaises afin qu'ils croient que jammeh peut quelque chose contre le sénégal!au fait, quelle est la nationalité de babacar justin ndiaye?ce mec excelle dans les jeux de mots et autres belles tournures.mais l'analyse est vide au fond.
    Auteur

    Jo

    En Août, 2012 (12:52 PM)
    Un projet de décret portant abrogation du décret 2011 – 1929 du 1er décembre 2011 portant création du fonds commun des magistrats.



    Merci président



    . Mais il faut TRAQUER tous les avantages obtenus sous l'ère Wade, des AUTRES hauts fonctionnaires et qui n'ont PAS FAIT L'OBJET DE PUBLICATION AU JOURNAL OFFICIEL. (pour que cela passe inaperçu)



    Sous l'ère Wade beaucoup de décrets ont été signés sans bruit. IL FAUT TOUT REMETTRE SUR LA TABLE. CERTAINES PRIMES OU INDEMNITES DE HAUTS FONCTIONNAIRES SONT FANTAISISTES.

    • Auteur

      Tchipiri

      En Août, 2012 (13:19 PM)
      encore un jaloux!plus de 80% des magistrats n'étaient pas d'accord sur l'assiette de ces fonds communs je te signale.en plus ce fonds n'a jamais été mis en oeuvre.si tu habites à côté de hauts fonctionnaires qui vivent un niveau de vie qui est hors de ta portée, tu ne devrait t'en prendre qu'à toi même, pour avoir raté tes études et être devenu un bon à rien.
    Auteur

    Doule Rek

    En Août, 2012 (13:36 PM)
    Je suis ravi de savoir que mes compatriotes intelligents demasquent cet imposteur de BJN qui nous abreuve de conneries avec un debit aussi soutenu on ne peut raconter que des conneries, il nous bassine avec ces pseudos exemples qu'il tire de l histoire de France , Justin ferme la!!!
    Auteur

    Ouza Banjul

    En Août, 2012 (14:19 PM)
     :haha:  YOXOSSU L'ART DE GUERRE A LA SÉNÉGALAISE  :haha: NEXX LAMIGNE, LANGUE FOURBE  :haha:  ATTENDRE LA RÉACTION DE LA GAMBIE POUR LUI LA RETOURNER EN MAL  :down:  VOTRE INQUIÉTUDE CACHE VOTRE MALICE ET VOTRE COUP AVORTÉ, AU TOTALE SEPT CONTRE YAYA ET LA GAMBIE. COMME ALIBI, MACKY ÉTAIT LOIN EN VACANCE AFRIQUE DU SUD PAYS ZOULOU. LES GAMBIENS CONSCIENT DE LEUR LOIS EST UN PEUPLE CIVILISÉ.  :up:  QUAND A VOUS SÉNÉGALAIS DES SANS LOIS, NI JUSTICE A LA PLACE DE LA CONSCIENCE, VOUS NE FAITES CONFIANCE QU'A VOTRE BOUCHE, A VOTRE LANGUE ET A VOS MARABOUTS DEMI DIEU. POURQUOI PAS ALLEZ-VOUS MORFONDRE AUX NATIONS UNIS EN PLEIN NEW YORK A HUIT CENT MÈTRE DE LA CHAISE ÉLECTRIQUE DE RIKERS ISLAND ILE PRISON AU LARGE ENTRE LE QUEENS ET LE BRONX.  :up:  VIVE YAYA, VIVE GAMBIA SAMA RÉÉWU.  :love: 
    Auteur

    Politicien

    En Août, 2012 (17:46 PM)
    Manni, ne nous embêtez pas avec le pont de Gambie. Construisons le Chemin de fer et la route. Mettez des bateaux dans la mer. Ils feront des navettes entre Dakar et Ziguinchor tous les jours. C'est une volonté politique qui va régler le problème de la Casamance. C'est pas Yaya DIAME. Il n'y pourra rien.
    Auteur

    Bra

    En Août, 2012 (22:41 PM)
    GAMBIE yo la si kanamou senegal

    pourquoi certains veulent la faire plus forte quelle nest????????????
    Auteur

    ''bien Dommage''

    En Septembre, 2012 (00:11 AM)
    C'est bien dommage qu'une telle rigueur d'analyse ne profite qu'à très peu de gens pour des raisons diverses d'incompréhension du fond de l'intervention ou faute d'autres bases de compréhension d'un tel texte.

    Cependant il est daux de dire que l'auteur est contre la suppression du Sénat ou qu'il plaide en faveur de DJAMEH ou qu'il soit contre le Président Macky :



    Justin critique à la fois l'argument manifestement FAUX qui est usé par le Président Macky pour justifier aussi tard la ''supression'' d'une institution jugée obsolète par le Peuple depuis très longtemps; il fallait que Le Président ait eu le courage de rappeler cette volonté populaire au lieu de se laisser appeuré par ''Y'EN MARE'' en sursaut. C'est ridicule d'argumenter cette suppression par des faits uniques d'inondations !!



    En outre pour ce qui relèves des exactions de YAYA DJAMEH, Justin rappelle que les Politiciens des 2 bords ne sont pas francs car aussi bien ldu côté sénégalais que du côté gambien, les Responsables des Représentation diplomatiques ( y compris ces Ambssadeurs Gambiens en exil dont les langues se délient maintenant après ces 9 massacres sur des centaines depuis l'avènement de Y DJAMEH) connaissaient bien les procédures et n'ont jamais dénoncé un quelconque manque de respect de leur application par ce Dictateur.



    Auteur

    Ely

    En Septembre, 2012 (23:01 PM)
    BRAVO, c'est aussi simple que ça et le débat est clos.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR