Mercredi 12 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Envoi de soldats en Arabie Saoudite : Me Seye recadré par un de ses confrères du barreau de Québec

Single Post
Envoi de soldats en Arabie Saoudite : Me Seye recadré par un de ses confrères du barreau de Québec
rnrnrnrnrnrnrnrn

Les propos de Me Ousmane Seye concernant l'envoi des troupes en Arabie Saoudite lui ont valu un retour de bâton de la part de Me Baïdy Mbaye. Ce dernier avocat Sénégalais à Montréal, au barreau du Québec, a fustigé l’acte posé par son confrère. Dans une contribution, qu’il a faite, concernant l'envoi des troupes en Arabie Saoudite, Me Mbaye a dénoncé l’«utilisation tout azimut du droit pour intimider indûment les sujets de droit. Le métier d’avocat est noble, il faut éviter de perdre facilement de la crédibilité, il y va de l’image de la profession».

rn

Dans un document envoyé à Seneweb, Me Baïdy Mbaye défend, par contre, ceux-là qui se sont prononcés pour fustiger ou cautionner l’envoi de soldats sénégalais en Arabie Saoudite. Et n'a pas manqué de rappeler à l'ordre son confrère. «Avec  égard et respect, il me semble qu'une infraction de la nature de celle dont vous parlez, qui serait sans aucun doute l'une des plus sévèrement sanctionnées du code devrait requérir, pour le moins, pour se constituer, un actus-reus et surtout une mens rea, respectivement fait coupable et intention coupable. (…) Savant confrère, avec égard et respect, je pense que ceux-là qui s'expriment ne font qu'exercer leur droit fondamental de contribuer au débat, en donnant leur opinion sur les affaires de la res-publica»; a-t-il dit dans sa missive.

rn

Dans sa contribution,  Me Mbaye trouve qu’il faudrait, à Me Seye, «beaucoup, énormément d'effort et de soutien, de partout et de tout le monde ou presque, pour faire cette preuve, à l'effet d'une intention réelle, hors de tout doute raisonnable ou même simplement, par prépondérance, du désir de déstabiliser nos forces armées». 

rn

Pour rappel, Me Ousmane Sèye, avocat et leader du Front républicain et coordonnateur de la coalition pour l'émergence Taxawu Sénégal, avait demandé aux Sénégalais de cesser le débat sur l'envoi de 2100 soldats en Arabie Saoudite. Dans les colonnes du quotidien ‘’Libération’’, il estimait que «continuer ce débat peut même constituer un délit. “Il faut arrêter ce débat qui, à la limite, peut constituer une tentative de démoraliser nos forces armées. Ce qui est un délit sévèrement réprimé par la loi. Il s'agit d'une décision prise par le chef de l'État de par le pouvoir que lui accorde la constitution. Ce n'est pas une décision politique»,a -t-il prétendu.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email