Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Forum national : Macky Sall veut instaurer une administration nouvelle

Single Post
Photo : Presidence de la Republique du Senegal

À l’occasion du forum National de l’administration qui s’est ouvert ce samedi 9 avril au centre international de conférences de Diamniadio, le président de la République, Macky Sall, a listé un certain nombre de manquements au niveau de l’administration. Des manquements qu’il a constatés lors de sa tournée politique à l’intérieur du pays, dit-il. « J’ai toujours souvenir d’une rencontre nocturne que j’ai eue à Bokki Saboundou, un village perdu du Diéri, où un paysan a vu son fils tomber d’un cheval. Par manque de prise en charge, d’infrastructures sanitaires, l’enfant succomba trois jours après sa chute. Il n’y a aucun service public dans le coin. Je voulais dire que l’aspiration légitime de nos populations, c’est le bien-être. Assurer et améliorer le bien-être équitable de toutes les couches de la population, telle est la vocation de l’État », a soutenu d’emblée le chef de l’État, Macky Sall, devant tous les services concentrés de l’État présent au centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio.

La réforme de l’administration est donc une de ses priorités, dit-il. « Cette rencontre porte la marque de mon ambition pour une administration rénovée. Je n’ai fait que prendre la pleine mesure de l’irrévocable nécessité d’un dialogue fécond, direct, loyal, prospectif et constructif entre le chef de l’État et les missionnaires au service de la République. J’ai engagé le gouvernement à accorder une priorité absolue à la modernisation générale de l’administration », dit le chef de l’État.

C’est ainsi qu’avec la révision de la Constitution, la réforme foncière et l’Acte 3 de la Décentralisation qui consacre la territorialisation de la politique publique, « la modernisation de l’administration constitue le 4e pilier du socle de réforme majeure que j’ai initiée. Au constat, notre administration est à bien des égards obligée d’apporter les changements nécessaires aux fins d’actualiser son organisation, ses méthodes et procédures. L’enquête faite auprès des usagers et le documentaire (projeté dans la salle) confirment cette situation ». Des manquements qui ont poussé le chef de l’État à initier cette réforme. « Malgré les avancées significatives, nous ne devrons plus faire les choses comme avant. Voilà qui fonde l’impérieuse nécessité d’élaborer et de mettre en œuvre un nouveau modèle d’administration publique gage de notre performance et de notre compétitivité », a dit le président de la République.



29 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:03 AM)
    Avec Macky korr Mareme Faye pour une administration ÉMERGENTE
  2. Auteur

    Macky Korr Mareme Faye

    En Avril, 2016 (09:05 AM)
    Macky korr Mareme Faye moo ko yorr

    Macky sounou President moo ko yorr

    Macky korr Première djéeke moo ko yorr

    Macky Sall Ngaari gorko torodo

    Avec Macky pour un Sénégal émergent et bien administré
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:19 AM)
    Macky fait du bon travail je n'en doute point, mais je pense que Idy ferait un meilleur travail.







    2019 donnons à Idy sa chance.







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:19 AM)
    Macky fait du bon travail je n'en doute point, mais je pense que Idy ferait un meilleur travail.







    2019 donnons à Idy sa chance.







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019







    Idy  :sunugaal:  2019
    {comment_ads}
    Auteur

    Roger

    En Avril, 2016 (09:42 AM)
    Les preposes a l'administration ne suivent pas de formation pour accueillir les gens ! j'ai ete a plusieurs reprise de cette meprise d'agent de l administration senegalaise. Il suffit qu'on soit derriere un bureau avec un bic et une feuille et voila pafff on pense que tekinaniou et que ke le reste du monde c'est de la merde...c'est fou comme phenomene...il suffit de venir dans les pays pour voir comment la direction insiste sur l'accueil des usagers et des clients ! meme un clochard qui vient il est traite tres bien ! ....au Senegal si tu n es pas en costard ou parler francais tu es pareil aux chiottes. Vraiment pitoyable pour des gens qui sont paye par notre argent. Sans parler des absentéiste et du retard du traitement des document



    je pense que si on avait tous les milliards du monde on bougera pas d un iota sans changer cette categorie de parvenu ou nouveaux tekki qui se prennent pour le centre du monde ! Il faut controler leur travail, faire des enquete de qualite et sanctionner sans etat d'ame s'il le faut !



    Un passant dépité par le service public de son pays !!!  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:58 AM)
    un prostitué menteur, il ne trompera que ceux qui le souhaitent.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (10:02 AM)
    Macky est le champion en slogan il fait que lire des discours il peut pas développer ce pays. Dafa meunoul, dafa theulé, nous avons accès de ce blabla vient avec quelque chose concrète.
    {comment_ads}
    Auteur

    Omar

    En Avril, 2016 (10:11 AM)
    any way il ne connait rien du tout pour instaurer quelque chose qui marche
    {comment_ads}
    Auteur

    Mass

    En Avril, 2016 (10:20 AM)
    une nouvelle administration avec senegalais de type nouveau ; donk autant dire avec des ovnis
    Auteur

    Tapha Ndour

    En Avril, 2016 (10:40 AM)
    A mon humble avis, l'exemple de l'enfant ayant eu une chute pose plutôt les problèmes d'accès. Ceci dit, le plus heurtant car dépendant de notre seule volonté, c'est l'assiduité, le respect de l'heure si l'on sait que chaque homme, présent à temps là où il est acteur de premier plan, trouve toujours une issue, une alternative quelque soit la délicatesse d'une situation... La rupture passera donc à coup sûr par une RECONVERSION des mentalités...Kory NDOUR, le sage de MBOUBANE/FATICK..
    {comment_ads}
    Auteur

    Zéro Thiakhan

    En Avril, 2016 (11:41 AM)
    L'argent de l'arène nationale ,du projet autoroute Ila Touba, plus le budget du Conseil économique social, le quart du budget de la présidence de l'assemblée et de la primature peuvent bâtir une 20 vingtaine d'hôpitaux modernes le tout dans l'intérieur du pays, et relever le plateau technique des hôpitaux de Dakar.

    Dans certains départements, il suffit de changer les districts sanitaires en hôpitaux, avec l'avantage de disposer de plus de 70% des immeubles, donc on ne rajoute que 30% de contractions. Yes we can.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:03 PM)
    Mr le Président, Vous avez beau exhorter vos collaborateurs à bien travailler mais je puis Vous assurer qu'ils n'appliqueront pas vos directives surtout ceux-là qui ont en charge de la Diaspora Voyez-vous que Nous avons les mêmes problèmes pour renouveler nos papiers : passeports,cartes d'identité, etc.ce qui a valu le Non à gagné partout presque et sera pire pour Vous en 2019. Votre Ministre de la Santé est bien à qui il faut des moyens pour mener à bien sa mission. Et,pourquoi-pas rappeler Mme Aminata Niane pour le Ministère des Infrastructures et des Transports terrestres et Monsieur Coumba Ndoffene Diouf pour le Ministère à l'environnement et Élevage et ressources animales à un Médecin vétérinaire et j'en passe.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:06 PM)
    supprimer les DAGES et LES AGENCES et vous aurez une Administration performante
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:08 PM)
    ay kassaw-kassaw pour tomper les sénégalais !!!

    Un exemple pour montrer que le Naafékhisme est au sommet au sénagal : Au Port Autonome de Dakar qui regorge de cadres de haut niveau qui ont fait pour certains plus de vingt ans de service, Macky SALL nomme un illustre inconnu Cheikh KANTE (un ex-guitariste selon El Pistoléro) mais un vrai Politicien qui est entrain de dépecer littéralement le Port...

    nakhaaté rekk !!! Cet individu ne croit pas un instant ce qu'il dit mais nous avons compris, le complot contre le sénégal se déroule et il n'y a que le peuple pour le stopper. Si les sénégalais ne se mobilisent pas pour riposter énergiquement, ils seront comme par le passé dépouillés et paupérisés...
    {comment_ads}
    Auteur

    Tlalóc

    En Avril, 2016 (12:08 PM)
    Le probleme de l'Administration c'est l'ENA 99,7% des dîplomés de cette école ne voit que l'aspect pécuniaire. Resultat: des douaniers, transitaires et inspecteurs des impôts et du trésor milliardaires ça n'existe qu'au Sénégal. :bip-bip: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2016 (12:18 PM)
    ADMINISTRATION. = TOUCOULEURISATION











































     :emoshoot:  :looney:  :emoshoot:  :looney:  :emoshoot:  :looney: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:20 PM)
    BLA BLA BLA REK / BLA BLA BLA REK / BLA BLA BLA REK







    WAKH WAKH WAKH REK / WAKH WAKH WAKH REK / WAKH WAKH WAKH REK



    WAKHET WAKHET WAKHET REK / WAKHET WAKHET WAKHET REK / WAKHET WAKHET WAKHET REK





    LAMEGNOU LALO REK (Idy dixit)



    NEEL NIOKET DEM REK MO CI TOP :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Fadiagnes

    En Avril, 2016 (12:23 PM)
    L'une des meilleures démarches pédagogiques serait de dépenser le produit de la quête des biens mal acquis à bâtir l'Etat dans les coins les plus reculés du pays. Savez-vous qu'avec huit milliards de francs CFA, nous pouvons construire un grand centre hospitalier moderne équipé des dernières innovations technologiques. Profitez de Panama Papers pour rapatrier l'argent détourné par Karim Wade, Abdoulaye Wade, Idrissa SECK et tant d'autres ... Tout le reste n'est que bavardage
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalais De Lexterieure

    En Avril, 2016 (12:44 PM)
    nous voulons recuperer notre miason
    {comment_ads}
    Auteur

    Entrer Dans L'histoire

    En Avril, 2016 (13:15 PM)
    Qu’est-ce que le congrès de Bamako de 1946, qui fonde le Rassemblement démocratique africain ?



    Le congrès qui se tint, du 18 au 21 octobre 1946, à Bamako, chef-lieu du Soudan français (actuel Mali) fut l’évènement fondateur du mouvement de décolonisation des colonies françaises d’Afrique subsaharienne. Il réunit environ 800 délégués, issus de toutes les couches sociales. Il fut convoqué par huit élus africains à l’Assemblée nationale française, notamment les députés Félix Houphouët-Boigny, de Côte d’Ivoire, Lamine Gueye et Léopold Sedar Senghor, du Sénégal-Mauritanie, Jean-Félix Tchicaya et Gabriel d’Arboussier, du Gabon-Moyen Congo, Sourou Migan Apithy, du Dahomey-Togo, Yacine Diallo de Guinée et Fily Dabo Sissoko du Soudan-Niger. Sous la pression de la SFIO auquel ils étaient apparentés, Gueye, Diallo et Senghor se désistèrent et manquèrent ainsi ce rendez-vous historique. Le parti communiste français par contre accorda son soutien actif à ce grand rassemblement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kingkunta

    En Avril, 2016 (13:18 PM)
    sa parole n'a plus de valeurs et qu'il sahe que c'est pas des slogans qui vont developper ce pays wa salam
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:18 PM)
    même s'il a la meilleur volonté et les meilleures idées au monde, le président seul ne peut rien changer; le dévelppement passe par le changement de mentalités et tant que les sénégalais resteront têtus, on n'avancera pas. les sénégalais critiquent tout ce qui se fait à l'occident mais ils sont les premiers à acheté et à copier ce qui vient de l'occident. pure hypocrisie. on veut tout: argent, voiture, luxe et maison mais on ne veut pas travaillé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ydiack

    En Avril, 2016 (13:22 PM)
    Un president paresseux qui vient au travail apres 9 h ( Mubarak lo), qui passe tout son temps a voyager a la recherche effrenee de titres ou de distinctions qui aideront sans doute a cacher son incompetence, ne peut en aucune maniere impluser un quelconque dynamisme a l'ad. Il se dit liberal et entend renforcer l'ad au detriment meme de la philosophie liberale : moins etat better efficience and efficacite: quel paradoxe! Il incite des familles a ne plus croire aux vertus du travail en leur octroyant une assistance financiere nefaste, nuisible , and sans une contrepartie quelconque. On aurait dans une certaine mesure, accepte qu'il associat cette manne financiere a une constrainte such as : bannir l'excision, bannir les marriages precoces en milieu rural ou meme assujettir cette aide a la scolarisation des enfants en remote areas pour avoir une rationalite economique. Unfortunately, ces bourses familiales sont echangees contre la carte de l'apr. Cette meme inefficacite economique a fait sombrer l'Argentine qui fut une reference en Amerique Latine in the 70s d'ailleurs Pareto, celebre Economiste Italien n'avait pas tort de dire " One can make everyone better off without kurting someone else" :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (14:02 PM)
    Croyez moi et c'est un vœux des institutions financières BM et FMI, l'administrtion Sénégalaise va disparaître sous macky si on le laisse faire surtout lorsqu'il aura un 2eme mandat. Il ne restera dans l'administration que l'armée la police et la gendarmerie déjà un projet de loi de fusion de la gendarmerie et de la police est déjà prête et à moindre mesure un petit personnel au niveau du ministère des finances et les magistrats . Tous les autres ministères verront leurs services externalisées sauf quelques personnes qui assureront les travaux de coordination. Déjà si vous regardez trés bien Macky a commencé sans le dire avec le PUDC qu'on a confié au PNUD laissant en rade l'administration pourtant plus compétente sur genre de dossier. Les recrutements dans la fonction publique sont suspendus pour le moment en ce qui concerne les enseignants qui se verront signés des contrats en attendant la privatisation totale de l'éducation déjà en gestation. Les syndicalistes surtout les fonctionnaires vous êtes averti ce macky sall là travaille sous le dictât des bailleurs de fond et de la france, Il trompe le peuple il ne défend pas les intérêts du sénégal. Et cette forme d'externalisation de certains services de l'état sera répandue dans toute l’Afrique francophone si le Sénégal le réussisse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2016 (14:03 PM)
    OU ALLEZ-VOUS CASER VOS CHAROGNARDS POLITICIENS ............FOUTAISES

    CESSEZ DE PRECHER LE VRAI ET.D'AGIR EN MENTEUR TROP C'EST TON PEUPLE N'EST PAS SI BETE QUE TU PENSEES PRESI.









    ET TA TOUCOULEURISATION DE L'ADMINISTRATION ?











     :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: :khe







    lou:  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  









    Macky=SENGHOR
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (14:30 PM)
    Commencez d'abord par réduire le nombre de ministres conseillers!
    {comment_ads}
    Auteur

    Macky Sa Kanam

    En Avril, 2016 (15:57 PM)
    Faut aussi banir la culte des prolongations ou les contrats après avoir être admis a faire valoir ses droits a une pension de retraite

    Faire promotion des jeunes cadres :sunugaal

    Vive le senegal:

    Macky président
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (16:07 PM)
    worrr bakhoulll

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (16:40 PM)
    La réponse est sans appel, il n’y a pas d’administration efficace sans archives bien tenues. I- L’efficacité administrative en question : les archives au delà de la métaphysique Il est un lieu commun que de dire que les informations constituent la source fondamentale des politiques publiques. Leur gestion, leur interprétation, leur mémoire constituent les bases de l’action politique pour le développement. On minimise encore aujourd’hui la gestion de l’information dans les administrations africaines. Le résultat du bric à brac de l’analyse et de la gestion de l’information, constitue un facteur de blocage et de contre performance de l’administration et une perte énorme de temps et d’énergie. L’information contenue dans les archives est d’utilité pratique pour le développement national. Il est évident que le recours aux expériences déjà faites, au lieu de recommencer celles-ci, permet d’économiser le temps, l’argent et le travail. Cette nécessité énoncée de manière pudique ou voilée à travers l’expression de «Continuité administrative» à chaque fois que les ministères passent entre d’autres mains résume à elle seule la nécessité pour les administrations publiques ou des organisations africaines à se soucier un peu plus des archives ou des dossiers. Cette difficulté est d’autant plus grande que dans la plupart des administrations africaines, les rapports entre l’administrateur et l’archiviste se heurtent sur une différence de perspective. Pour l’administrateur ancré dans le présent, l’expédition des affaires courantes prime sur le classement des papiers et sur leur utilité à long terme. L’archiviste met au contraire le passé à la portée de l’administrateur et assure la protection des documents du présent en vue des besoins prévisibles de l’administrateur du futur. Le processus de prise de décision des administrateurs n’utilisant pas la Mémoire de l’entreprise comme facteur d’aide à la décision, se révèle à nos yeux être une véritable politique de l’absurde en ce sens qu’elle est fondée sur des impressions et des approximations dont le résultat le plus commun est l’échec à répétition d’un grand nombre de programmes de développement nota­m­ment dans le domaine de la planification et de la recherche opérationnelle. Ainsi, les résultats d’études et d’expériences antérieures sont très importants pour l’agriculture. L’impossibilité de recourir aux anciens rapports non publiés est source d’investissements coûteux et inutiles entraînant ainsi une longue et coûteuse répétition de ces expériences. :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang: 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email