Vendredi 22 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Gallo Tall, membre du Pds : « Comme Ousmane Ngom, Ibra Der Thiam doit démissionner»

Single Post
Gallo Tall, membre du Pds : « Comme Ousmane Ngom, Ibra Der Thiam doit démissionner»

Membre du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) et conseiller municipal à Kébémer, Gallo Tall est aussi le chargé de la communication de l’Action de soutien et de solidarité pour Karim Wade (Askaw). Dans cette interview accordée à Seneweb, il s’épanche sur la démission de Me Ousmane Ngom, les résultats du référendum et demande la démission du Professeur Iba Der Thiam de son poste de député acquis sous la bannière du Pds.

Me Ousmane Ngom vient de démissionner de son poste de député. Qu'est-ce que cela vous inspire?

La démission d'Ousmane Ngom n’est pas un évènement parce qu’il ne fait plus partie de nous depuis longtemps. Il ne joue plus le jeu du Pds. Donc, s’il attend d'avoir de l’assurance pour rendre sa démission, ça ne nous fait ni chaud ni froid. Il n’y a pas longtemps, lorsque le président Macky Sall a interdit les sorties, c’est lui-même qui l’a accompagné en Guinée. Donc ils ont un lien. Ce qui nous fait mal, c’est le temps qu’il a mis avant de démissionner. Nous trouvons qu'il a tardé à le faire. Nous profitons de cette occasion pour demander à Iba Der Thiam de faire comme lui. Parce que depuis longtemps, il ne cesse de faire des clins d’œil à Macky et de chanter ses louanges. Puisqu’il ne joue pas franc jeu, qu’il nous laisse avec notre réputation. Le manque de dignité et de logique s'explique par le fait que Wade dit «non» et lui il dit «oui». Vous avez vu dans la presse que les gens soutiennent qu’il (Ousmane Ngom) peut être le ministre de Macky Sall. Qu’il est sûr d’avoir un poste dans ce gouvernement. Ce qui nous intéresse est que le Pds a sa liste et son candidat à l’hémicycle. Nous ne faisons pas de sa démission un événement. Au contraire, il devait le faire depuis longtemps.

Comment interprétez-vous les résultats du referendum qui a consacré la victoire du «oui» ?

Dans cette affaire, Macky Sall a été le lutteur, l’arbitre et le sponsor. Il a organisé son propre combat et il s’est battu lui-même. C’est lui-même qui est au sol et il s’est fait blesser par ce referendum. Parce qu’en réalité, on ne peut pas comprendre qu’un président de la République pose à la fois 15 questions à sa population et qu’on lui dise : «on n’est pas sûr de la bonne réponse». La bonne réponse était «Non». Il a déployé beaucoup de moyens et a fait de l'achat de consciences, pour arriver à quoi ? À un million deux cent et quelques voix ! S’il fait très bien son calcul, il saura que de 2012 à maintenant, il a perdu plus de 700.000 voix. Il n’a qu’à faire la rétrospection de tout ce qu’il a fait depuis le début de son magistère pour savoir s'il est sur la bonne voie ou pas. Je crois que le taux d’abstention l’a inquiété, c’est ça le véritable problème.

Est-ce que ce n’est pas parce qu'il n'a pas bien communiqué sur les 15 points du referendum ?

Justement, c’est lui qui devait bien communiquer, bien expliquer, mais il ne l’a pas fait, parce qu’il était très pressé d’en finir avec ce referendum. En l’espace d’un mois, comment peut-on expliquer 15 bons points à des sénégalais dont certains ne comprennent pas la langue française et dont certains sont au fin fond du Sénégal ? Pourquoi se précipiter ? Au lieu de poser cela sur la table et d’en discuter avec la société civile, avec les partis politiques, avec tous les acteurs de la démocratie sénégalaise, il a voulu précipiter les choses et voilà les résultats.

Je demande au président de bien regarder avant de promulguer ces 15 points dans la Constitution. Parce que la majeure partie de la population sénégalaise a dit «Non». Macky Sall a ses conseillers et nous prions pour qu’il ne s’entête pas, qu'il cogite sur ces résultats. Parce que le score du «Non» et le taux d’abstention, c’est ça véritablement le Sénégal. Les gens qui ont voté «Oui» sont dans les 1 million alors que nous sommes 14 millions de sénégalais dont la majeure partie de la population a l’âge de voter.

Lors de cette campagne référendaire, on n’a pas beaucoup senti le Pds sur le terrain. Pourquoi?

Le Pds était bien sur le terrain. C’est juste que nous étions en coalition avec d’autres partis de l’opposition. Nous ne voulions pas que les gens nous divisent. Qu'on dise que ceux là sont les militants du Pds et les autres des militants de Malick Gakou... Ensemble, on s’est battus. On a fait tout ce qu’on pouvait. Mais avec ces achats de conscience, on ne pouvait pas avancer. Notre pays est corrompu par les politiciens.

Pensez-vous que votre défaite est dû au fait que Me Wade ne vous a pas financièrement appuyé ?

Absolument, lui-même il l’a dit. Il ne nous a pas soutenus, mais on a travaillé avec les moyens du bord. Clopin-clopant, on est arrivé à ce résultat. Et ça, je m’en réjouis vraiment.

Quelle lecture faites-vous de votre victoire dans la ville Sainte de Touba?

Touba est une ville religieuse et dans la réforme il y a certaines choses qui ne sont pas claires dans la tête des gens. En étant une population prudente, ils ont voulu ne pas adopter cette Constitution. Je crois que dans les prochains jours ou même dans les prochaines années, Touba aura raison. Parce qu’il reste la pratique. Ce qu’on a vu dans la Constitution, forcément on doit le pratiquer, forcément on doit le réécrire ou bien le mettre même dans des articles. Et c’est là ou le bât blessera et on verra. Dieu nous donnera raison.

Maintenant que le référendum est passé, est-ce que le Pds est prêt pour un éventuel dialogue avec le gouvernement de Macky Sall?

Sur le plan politique, nous avons notre candidat. Il est en prison. Et je n’en fais pas une arme pour dire qu’on ne peut pas dialoguer avec ça. Mais je sais que si les gens discutent sur le statut de l’opposition, le chef de l'opposition à mon avis c’est Me Abdoulaye Wade parce qu’il est toujours dans le champ de la bataille politique. Donc, c’est à lui de voir le moment opportun ou les bons moments pour discuter et pour en parler avec son parti. Il dit qu’il va en parler avec toutes les coalitions du «Non», on le laisse faire, parce que c’est notre guide. Il tient la torche, c’est lui qui nous éclaire.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (22:20 PM)
    Macky Sall est entrain de bien se poser des questions ? 38% DE VOTANTS OU SONT PASSES LES 62% DES ELECTEURS ? DE QUEL COTE SONT ILS ?

    MACKY SALL A PUISE SES RESERVES ELECTORALES IL A FAIT LE PLEIN AU FOUTA , A FATICK IL A GAGNE PARTOUT OU IL POUVAIT GAGNER il a dépensè plus de 5 MILLIARDS POUR CORROMPRE EN RIZ ET ARGENT et pourtant il a gagnè avec moins de 800 mille voix d’ècart et les autres 2millions 500 mille electeurs qui restent il compte les corrompre en 2017 car ils vont sortir VOTER et je me demande avec quel bilan il compte capter ces electeurs

    Macky Sall doit remercier les opposants car s’ils avaient appelè au BOYCOTT le taux de participation serait moins de 20%

    Vous en faites une victoire electorale donc cela prouve que vous etes bornès ou malades le reveil sera dur EN 2017 car vous avez montrè vos mèthodes pour gagner la FRAUDE ET LA CORRUPTION
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (23:00 PM)
    Vous du PDS non vous n'avez même pas honte ! Est ce que vous lui avez laissé le temps d'expliquer ? Affabulateurs vous etes de gros menteur. Dans la politique vous ne connaissez que le mensonge et le dénigrement.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (23:54 PM)
    Ces gens parlent comme si ce sont pas eux qui ont pillé ce pays en 12 ans de règne. Vous mentez, le PDS a dépensé 100 fois ce que ce que la coalition du OUI a dépensé dans cette campagne. On n'a pas oublié. Ce sont ceux à qui vous donniez bcp plus d'argent et de faveurs qui vous sont restés fidèles.Vous étiez les premiers à faire de l'achat de conscience. Macky ne fait que reciter certaines lecons apprises auprès du vieux. Il connait vos faiblesses. Vous avez tous caché le butin.

    Laissez Wade se reposer, il vous a tout donné. Il n'a plus d'argent. Laissez le tranquille méditer sur le sort de son fils qu'il a lui même foutu dans ce pétrin.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (00:01 AM)
    PDS APR PS TOUS PAREILS DU VENT
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (00:39 AM)
    C'est vrai que l'ex Député du Peuple, borom rèè diou nekhdji, est devenu muet comme une carpe, lui qui, du temps du Président Wade, dont il était pratiquement devenu le porte-parole, porte-valises, et pour un OUI ou un NON, aimant certainement s'entendre parler, se cogitait chaque fois. Que de problèmes de toutes sortes il y a eu dans ce pays depuis des mois, et pourtant on ne l'a pas entendu une seule fois. BIZZARE, BIZZARE! Et le manteau de Député de la liste du PDS, il veut en faire quoi, lui qui se dit fervent défenseur de tout et de rien, musulman hors pair, donc pas voleur pour un sou? Non pas de souci, Iba est trop croyant, musulman pratiquant, trop fier, et trop attaché à sa franchise, son honnêteté intellectuelle et autre qu'il ne lui viendra jamais à l'esprit de garder par devers lui, ce qui ne lui appartient pas. Juste une question de jours, et il rendra le tablier d'autrui. SUR ET CERTAIN.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (08:38 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (08:47 AM)
    C'est vrai que Iba der thiam devrait démissionner depuis longtemps de son poste de député. Il est devenu " député de lui même" !!!
    Auteur

    Moy Lolou

    En Mars, 2016 (11:18 AM)
    la politique au Sénégal est pourrie comme certains de ses acteurs(trices).LOL
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:38 AM)
    Même lol ou takhoul ni ou gorgé.
    Auteur

    Teignokhor

    En Mars, 2016 (21:04 PM)
    un conseiller de sa volumineuse majesté nous appelle axe du mal sur seneweb. il s'agit de l’ineffable peuls devenus foulbés. nous sommes mourides et nous habitons sur l'axe bambey-diourbel-mbacké. cet axe a donné une raclée à ce désaxé.confirmons aggravons, creusons pour les prochaines législatives. montons BZO pour baol zero oui.
    Auteur

    Waji

    En Mars, 2016 (00:17 AM)
    Les gens de laps sont derrière leurs machines pour insulter les gens ils sont payés pour ca

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email