Mercredi 15 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Guerre contre Covid-19 : Macky, un général chahuté

Single Post
Macky Sall en General contre le Covid-19
Ayant cédé à la pression d'une partie des autorités confrériques, le président Macky Sall a été désavoué par l'autre partie du pouvoir religieux et les acteurs de l'école. Parti d'un consensus fort pour mener la guerre contre le Covid-19, le Général Macky a fini par perdre le contrôle de la troupe.

Pour quelqu'un qui avait toutes les chances de son côté, il y a lieu de se demander comment le président Macky Sall a fait pour se retrouver aussi seul dans la bataille contre le Covid-19. Au début de la pandémie, le chef de l'État a réussi à unir opposition radicale et modérée, société civile, bref toutes les forces vives de la nation autour de sa personne. L'Assemblée nationale lui a donné carte blanche, avec la loi d'habilitation qui lui permet de gérer à sa guise.

Mais, en moins de deux mois, le général (maladroit ?) a épuisé toutes ses cartouches.

Aujourd'hui, son autorité est plus que jamais bafouée, son image écornée. Le chef de l'État ressemble aujourd'hui à un commandant qui a perdu le contrôle de la troupe, alors que le pays est en pleine guerre contre le nouveau coronavirus.

Tout est parti de la pression exercée sur lui par les religieux et le secteur informel. La décision de fermer les mosquées devenait de plus en plus impopulaire. Une source de Seneweb indique même que certains foyers religieux étaient prêts à faire le forcing, car il n'était pas question, pour eux, de passer la Nuit du Destin (Laylatoul Khadri) hors des mosquées.

Il fallait donc nécessairement que les lieux de culte soient ouverts à nouveau, au plus tard avant les 10 derniers jours du ramadan. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le chef de l'État a avancé son discours de 24 heures (lundi au lieu de mardi). Sinon, il risquait d'être mis devant le fait accompli.

Sur le plan économique, le secteur informel occupe plus de 80 % de l'activité. La décision du préfet de Dakar de fermer les marchés de manière alternative pouvait prospérer difficilement. Surtout que les vendeurs des produits non alimentaires - essentiellement des jeunes - n'avaient que 2 jours dans la semaine. Ce qui était insupportable.

"On ne peut pas rester 5 jours sans travailler. Nous donnons un ultimatum à l'État. Si d'ici lundi (11 mai) la situation ne change pas, nous allons reprendre nos activités de gré ou de force", menaçaient samedi dernier les jeunes commerçants du marché Dior des Parcelles-Assainies.

Face à cette pression et aux risques d'une révolte à la fois sociale et religieuse, le chef suprême des armées a capitulé. Le lundi 11 avril, Macky Sall annonce la réouverture des mosquées et des marchés.

Un tournant mal négocié

Seulement, au lieu de sauver la face du président, la mesure est venue l'enfoncer. En effet, depuis lors, les sorties des guides religieux se multiplient, désavouant le chef de l'État. L'Eglise a été la première à se signaler. Le clergé a rapidement indiqué qu'il va maintenir ses lieux de culte fermés, par mesure de prudence. Elle se fera emboîter le pas par la famille omarienne.

Même l'imam de la Grande mosquée de Dakar, contre la fermeture au départ, a sorti un communiqué pour dire que les portes de l'édifice resteront closes. Idem pour la Grande mosquée de Saint-Louis. Et comme pour dire que la fermeture est partie pour être majoritaire, le khalife général des tidianes a aussi décidé que toutes les mosquées sous son autorité resteront fermées. Du côté des ibadous, Al Falah ne s'est pas encore déterminé.

Au finish, pour la ville de Dakar, seule Massalikul Jinaan sera ouverte, parmi les grandes mosquées de la capitale.

Au total, cette décision des autorités religieuses sonne comme un désaveu vis-à-vis du chef de l'État. Ainsi, après avoir capitulé face à la pression d'une partie du pouvoir religieux, le président Macky Sall a vu l'autre partie prendre le contre-pied de sa décision d'ouvrir les mosquées.

Outre les religieux, les décisions présidentielles sont aussi contestées par le monde scolaire. Enseignants, élèves et même parents rejettent la réouverture des écoles le 2 juin. Au finish, le président semble être seul contre tous.

Dissonance communicationnelle

D'après Alioune Tine, fondateur d'Africa Jom Center, le chef de l'État a mal négocié le tournant du déconfinement avec l'ensemble des acteurs influents intéressés. "Quand on avait moins de morts et de cas, on était confiné. Et maintenant que c'est pire, on déconfine sans une bonne préparation de l'opinion. Le résultat, c'est le malaise des soignants, la colère de l'opinion et de certains partis politiques", souligne-t-il.

Même analyse de la part de Sahite Gaye, Docteur en sciences de l'information et de la communication. De l'avis de ce spécialiste, cette imbroglio s'explique par le fait que sur le plan de la communication, le discours de lundi dernier est le plus ‘'clivant'' depuis le début de la crise. "Le dernier discours n'est pas cohérent avec celui du début. Il y a une dissonance communicationnelle par rapport à la perception", souligne-t-il.

Si l'on en croit l'enseignant-chercheur au Cesti, en situation de crise, on n'a pas le même public. Les publics sont pluriels, en fonction des intérêts. Ainsi, ceux qui réclament l'ouverture des marchés n'ont pas les mêmes objectifs que ceux qui exigent la réouverture des mosquées, pas plus que ceux qui veulent le maintien de la fermeture des écoles. Il y a donc nécessité d'avoir une communication ciblée. ‘'Est-ce qu'il ne devait pas y avoir un processus pour discuter avec le public qui pouvait impacter la communication ?'', se demande Sahite Gaye qui ajoute que le processus décisionnel n'a pas été cohérent.

"Dans une crise, c'est la perception qui est importante"

Si l'on en croit Alioune Tine, c'est une tendance, en Afrique, de déconfiner. Une nouveauté consécutive à l'action d'intellectuels qui ont recommandé aux chefs d'État du continent de ne pas sacrifier l'économie, le secteur informel en particulier. Seulement, regrette l'ancien patron de la Raddho, la méthode ne sied pas toujours. "Au lieu de créer la concertation avec ces différents acteurs pour négocier le déconfinement ensemble, on a assisté à la consultation des chefs religieux qui ont exercé de fortes pressions sur le président, au point de l'obliger à anticiper sur son speech en fuitant certaines décisions", regrette Tine.

À cela s'ajoute la rupture d'égalité entre citoyens-fidèles, sachant que des mosquées à Touba et à Médina Gounass étaient ouvertes, pendant que d'autres étaient fermées à Dakar et ailleurs.

Le résultat est que la poigne du président s'en retrouve entamée. "Manifestement, il y a érosion de l'autorité de l'État qui donne l'impression de céder à la pression", relève M. Tine. De même que son autorité, son image aussi en a pâti. "Il suffit juste de voir les journaux du lendemain avec des titres du genre : ‘Macky Sall a jeté le masque', ‘Le Président a capitulé'", renchérit Sahite Gaye.

D'après l'enseignant-chercheur, les hésitations d'une autorité, dans certaines circonstances exceptionnelles, fragilisent la parole publique. "Dans une crise, c'est la perception qui est importante. C'est pourquoi, ce qui s'est passé peut même avoir un impact sur les décisions à venir, surtout qu'on n'est pas encore sorti de la crise", s'inquiète M. Gaye.

Repenser les institutions

Dans tous les cas, la réouverture des mosquées a fini de diviser la communauté musulmane et fragiliser l'autorité étatique. Ce qui fait dire à Alioune Tine que ce sont les deux piliers qui cimentent le vivre-ensemble sénégalais, depuis l'élection de Blaise Diagne, qui sont en jeu, à savoir : la politique et la religion.

"La politique ne fait plus sens, plus de vision du monde, plus d'idéologie, plus d'éthique. Cela impacte l'érosion de l'autorité et de la légitimité.  L'islam confrérique est de plus en plus divisé. L'islam radical, avec les organisations terroristes dans certains pays, est facteur d'instabilité et de conflits meurtriers", analyse-t-il.

D'où la nécessité, à son avis, de repenser les institutions après Covid-19, sortir de l'instrumentalisation de la politique et de la religion, afin de bâtir un nouveau monde gage de stabilité.

liiiiiiiaffaire_de_malade

86 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2020 (15:08 PM)
    tu nous a lachés ndeyssaan. tu devais reter ferme. gneup nge sacrifier légui. entouleskas nos enfants boulén sacrifier. boul oubi écol yi
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (15:19 PM)
      ndaw général! il n'est bien que dans la manipulation politique ou dans la politique politicienne!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (16:12 PM)
      il a un problème de communication, il doit lire cet article et plus écouter les spécialistes universitaires comme ce dr sahite
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (23:30 PM)
      macky président, c'est vraiment un tragique accident dans l'histoire du senegal
      ce gars ne mérite même pas d'être chauffeur de ndiaga ndiaye.
      il suffit de voir les abrutis pathétiques qui l'entourent et les nullards qu'il nomme ministres pour comprendre que ce gars ne vaut pas grand chose.
      ne parlons pas de tous les scandales qu'il a couverts: dont celui qui bat tous les records 6000 milliards de petrotim
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:16 PM)
      tous les grands hommes ont eteeee chahuter a commencer par les prophetes. si tu es pas chahuter cest que tu n'as pas dimportance. vive son excellence macky sall. les autres abboient et macky il bosse. falewou lene
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (21:37 PM)
      merci excellence macky sall pour avoir ecouter votre peuple pour mieux comprendre les attentes et les enjeux liees a sa nation
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (21:39 PM)
      merci excellence macky sall pour l assouplissement des mesures de restrictions en vigeur et meme de permettre aux citoyens senegalais de reprendre le cours normal de leurs activites dans des conditions garantissant le maximum de precautions aufins d eviter la propagation du covid au senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (21:39 PM)
      merci excellence macky sall pour l assouplissement des mesures de restrictions en vigeur et meme de permettre aux citoyens senegalais de reprendre le cours normal de leurs activites dans des conditions garantissant le maximum de precautions aufins d eviter la propagation du covid au senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (21:39 PM)
      merci excellence macky sall pour l assouplissement des mesures de restrictions en vigeur et meme de permettre aux citoyens senegalais de reprendre le cours normal de leurs activites dans des conditions garantissant le maximum de precautions aufins d eviter la propagation du covid au senegal
  2. Auteur

    En Mai, 2020 (15:08 PM)
    LES PANTALONNADES DE MACKY C'EST PAS NOUVEAU !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (20:38 PM)
      la mort politique?

      comme quoi toute sa stratégie de maintien au pouvoir en 2024 est balayée par la covid.
    Auteur

    Lol

    En Mai, 2020 (15:18 PM)
    Moi je ne vous comprends pas. Pourquoi vous vous posez tant de questions comme si vous ignorez que le général déserteur n'a pas les épaules pour diriger un Etat. Cet homme est d'une incompétence notoire, inconsistant intellectuellement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (21:47 PM)
      hahaha maxalla où avez vous vue un général jouer au lido pandant que ses soldats au front n'ont pas d'armes?
    Auteur

    Un Amateur Au Sommet

    En Mai, 2020 (15:25 PM)
    Ne soyez point étonner !

    Quand on a un leader qui tâtonne par des mesures improductives, impopulaires par son amateurisme et de surcroît est en fin de magistère :ça donne (le discrédit et la révolte ) qui couvent ardemment sous une cendre insoupçonnée.

    Que des déceptions depuis 2012...

    Et qui vivra verra d'ici 2024!
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:27 PM)
    Pour faire plaisir à son mentor/payeur de bonnes nouvelles venant du palais , Seneweb a ressorti une photo du preux général en chef , attifé d'un treillis made in France, pour étayer l'article



    Bien mal lui en a pris, l'article le descend , à juste titre , à boulets rouges



    Comme quoi, nos valeureux griots ont raté leur effet de cireurs de pompes.
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:45 PM)
    La republique FrancoMouride du Senegal. Vive le khalif
    Auteur

    Robin Carker Diouf

    En Mai, 2020 (15:50 PM)
    Mais Macky Sall dit qu'on est en guerre contre le covid -19. quelle fou.N'importe quelle arme ne peut tuer un virus
    • Auteur

      Ndeye

      En Mai, 2020 (16:00 PM)
      il a deserté selo les spécialistes. et cet article est bien précis. j'ai beaucoup aimé les interprétations de m.tine et de dr sahite gaye
    Auteur

    Derriere Le Pr Contre Le Covid

    En Mai, 2020 (15:53 PM)
    je crois fermemenet que macky a bien fait. il a repondu a vos aspirations religieuses., A vous detre responsables. cest la democratie. Le seul probleme de nacky est qu il est entoure de certains gens qui ne travaillent pas et bouffent tout notre argent a tort ou a raison.. Le deconfinement est bien mais il a rate sa communication. si vous mettez la pression il pourra meme reouvrir les aeroports et le transport local! Mais si on va au suicide faut pas le lui reprocher. je deteste que la presse avec ses titres grotesques humilier une personalite a plus forte raison notre president. J apprecie le role de l opposition surtout avec sonko, ca permet de voir les critques et d avancer. Le PR doit nettoyer son entourage et y mettre des bosseurs
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:54 PM)
    Un président mannequin! Solou rek di diagar diagari comme drianké!
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:07 PM)
    Mon zeneral garde à wou.......et lé Maybach c'est réparé ?
    Auteur

    Ali

    En Mai, 2020 (16:08 PM)
    C'est un problème de communication qui se pose. Pourquoi Macky ne va pas chercher un enseignant en communication au CESTI pour l'aider. Les jeunes professeurs qui interviennent parfois dans les médias sont talentueux et courageaux dans leurs idées
    Auteur

    Azert

    En Mai, 2020 (16:11 PM)
    Je commence à suivre ce Dr Sahite GAYE mais il a une position très professionnelle et toutes ses contributions sont objectives dans la critique de la pratiques. Il donne un nouveau visage à la communication. Il doit être très ancré dans la sociologie du pays et un grand lecteur
    Auteur

    Mamadou

    En Mai, 2020 (16:20 PM)
    je pense que Macky sall est passé à côté de la plaque comme d'habitude et maintenant ça me fait peur. ça sera comme le bateau le diola: tout monde savait et alertait le gouvernement que le bateau marche avec un seul moteur et les gens ont dit si le bateau s'arrête comment les gens vont se déplacer ça sera une perte économique et la conséquence nous le savons tous milliers de morts et jusqu'à présent il y a des séquelles.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (16:32 PM)
      ses mesures de départ n'étaient pas bien réflechies et comme l'a dit le spécialiste de la communication, dr sahite gaye il va se fragiliser.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:45 PM)
    Piètre général, plutôt gobi! Il a aussi commis l'erreur monumentale de supprimer le poste de Premier ministre,poste qui aurait pu lui servir de bouclier. S'il avait maintenu ce poste, et mis son titulaire au front de la lutte contre le covid, même en cas de décision malheureuse comme celles qui sont prises, il aurait toujours eu la possibilité de reprendre le contrôle de la situation. Mais hélas sa boulimie wu pouvoir la perdu. Le voilà chahuté et seul dans son coin.
    Auteur

    En Mai, 2020 (17:05 PM)
    infanterie
    Auteur

    En Mai, 2020 (17:21 PM)
    Macky Sall est timide sensible dafa yarou bari kersa voila ce qui risque de conduire sa perte trop de kèrsa un dirigeant ne doit pas etre trop timide
    Auteur

    Kito

    En Mai, 2020 (17:29 PM)
    ki di yambar!!! il ne sait que voler l'argent du contribuable!!
    Auteur

    Sow

    En Mai, 2020 (17:45 PM)
    Personnellement, je pense que macky n'a pas comme il le dit, consulté l'essentiel des chefs religieux qui pour la plupart l'ont désaoué surtout son ami serigne babacar sy mansour. Ou bien il n'a pas respecté la décision de la majorité des chefs religieux comme les Ibadou qui respectent à la lettre les prescriptions islamiques.

    Touba ne facilite pas le travail à Macky. Malheureusement on ne comprend pas la position des guides religieux de Touba.

    Pour l'école aussi, l'année est fichue, il serait préférable de reprendre septembre ou octobre et terminer mi- décembre pour commencer la nouvelle année au mois de janvier. qu'en est du transport des élèves, des enseignants.

    Le déconfinement devrait étre progressif puis le confinement a été fait autour d'un consensus fort.

    Aujourd'hui, les religieux ne sont plus suivis.Il est temps de rétablir l'autorité de l'Etat et de faire revenir les ENARQUES dans le fonctionnement de l'administration. La plupart d'entre eux qui ne font pas de la politique sont au frigo
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (22:32 PM)
      les sénégalais et marabouts sont seulement un peu plus malins que macky et compagnie le pense.

      le confinement a été douloureux, le déconfinement devait se faire en douce. et cela a été un brusque. aucun plan, que des déclarations.

      certains marabouts auraient été assez ridicule de rouvrir comme ça leurs mosquées comme si de rien était.
    Auteur

    Un GÉnÉral Chahute

    En Mai, 2020 (17:45 PM)
    LE TITRE DE L'ARTICLE EST TRÈS TENDANCIEUX. IL NE REFLÈTE PAS L’OBJECTIVITÉ A LAQUELLE ON S'ATTEND EN TANT QUE LECTEUR AYANT SES OPINIONS SUR LA MARCHE DE CE PAYS. SI VOUS ETES DES JOURNALISTES, VOUS DEVEZ VOUS LIMITER AUX FAITS ET LAISSER LES SÉNÉGALAIS LE LOISIR DE JUGER. CONNAISSANT COMMENT CERTAINES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES PEUVENT ETRE AVEUGLES DEVANT LEURS INTÉRÊTS, LE PRÉSIDENT A USÉ DE BEAUCOUP DE SAGESSE A CE SUJET. COMME IL ÉTAIT HORS DE QUESTION DE S'ATTAQUER A CES COMMUNAUTÉS QUI N'ONT JAMAIS RESPECTÉ LES DIRECTIVES ET QUI SONT PRÊTES A TOUT POUR DÉFENDRE LEUR CAUSE, IL A FALLU PRENDRE UNE DÉCISION QUI METTE TOUT LE MONDE DEVANT SES RESPONSABILITÉS. PRIONS QUE LA PROPAGATION S’ARRÊTE AU NIVEAU OU ELLE EST, MAIS SI ELLE CONTINUE A GRIMPER, SURTOUT A TOUBA, LES AUTORITÉS PRENDRONT CERTAINEMENT LES MESURES IDOINES EN VUE DE PROTÉGER TOUS LES SÉNÉGALAIS. ON NE GOUVERNE PAS EN METTANT EN AVANT SES ÉMOTIONS OU SES ETATS D’ÂME. IL NE FAUT PAS QUE NOS ADEPTES DES MOSQUÉES CRIENT VICTOIRE TROP TÔT. L'AVENIR NOUS ÉDIFIERA.
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:01 PM)
    Boulen ko Rouss lo way... Té lui il aime s'imposer. Bayilen ko mou imposer rek . Boulen ko der nonou
    Auteur

    Sall

    En Mai, 2020 (18:01 PM)
    C'EST DOMMAGE POUR MACKY TOUJOURS DE LA POLITIQUE PARTOUT. SA DECISION NE SE JUSTIFIE PAS DANS LA MESURE OU LA DECISION DE ROUVRIR LES ECOLES LE 2 JUIN A PRECEDEE CELLE D'OUVRIR LES MOSQUEES . DE ZERO DECE, ON A FERME ET 18 DECES ON OUVRE.

    NEANMOINS IL FAUT OUVRIR PARCE QUE NOTRE ECONOMIE EN SOUFFRE ET QUE CHACUN PRENNE SES RESPONSABILITES EN SE FAISANT CONSULTER PAR UN MEDECIN EN CAS DE DOUTE.

    A TOUBA LES MESURES N'ONT JAMAIS ETE RESPECTEES ET C'EST DOMMAGE ET LE RESULTAT ON L'A VU.

    S'Y AJOUTE PROFITER DE LA PANDEMIE POUR PRENDRE UN DECRET ACCORDANT DES AVANTAGES A DES PRESIDENTS DE CONSEIL ECONOMIQUE ALORS QUE DES GENS N'ONT PAS PERCU LEUR SALAIRE.
    Auteur

    Latye

    En Mai, 2020 (18:18 PM)
    Bel article. Les analyses sont pertinentes et jaime beaucoup cette expression " dissonance communicationnelle".
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:18 PM)
    Il faut faire tomber des têtes Président. Il le faut dans pareilles situations. Tous ceux qui sont carents, ou se chicanent ou sont en échec

    Cela peut aider le pays

    BREH IL FAUT UN REMANIEMENT
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:18 PM)
    Il faut faire tomber des têtes Président. Il le faut dans pareilles situations. Tous ceux qui sont carents, ou se chicanent ou sont en échec

    Cela peut aider le pays

    BREH IL FAUT UN REMANIEMENT
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:18 PM)
    Il faut faire tomber des têtes Président. Il le faut dans pareilles situations. Tous ceux qui sont carents, ou se chicanent ou sont en échec

    Cela peut aider le pays

    BREH IL FAUT UN REMANIEMENT
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:20 PM)
    Abandon de poste

    Delit de fuite
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:20 PM)
    Abandon de poste

    Delit de fuite
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:37 PM)
    ZENERAL : cé réparé les groce voitur ?
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:54 PM)
    Avec tous ces commentaires négatifs sur Macky je me demande encore comment ce général a pu être réélu à l'élection présidentielle au premier tour s'il vous plaît avec 57% des suffrages. Doyena war.
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:05 PM)
    Presi, bo diougué ci li, woutal Premier ministre. Li mou jerignam. Fusible la
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:50 PM)
    Très bel article, analyse très pointue
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:59 PM)
    Et voilà Le General Sall ! On avait vu Georges Busch en tenue militaire après le 11 Septembre, mais lui au moins avait le service militaire avant de venir dans la politique ! Mais notre Macky ? A t il été seulement Boy Scout ? Mais ...quand meme la tenue lui va bien, surtout la taille , oubien ?
    Auteur

    Fbi

    En Mai, 2020 (21:12 PM)
    Démissionnez et mettez vous à la disposition d'une haute de justice pour desertion, haute trahison, non assistance à un peuple en danger en plus des delits de détournements et de corruption. Peine à appliquer 1500 années de prison ferme sans possibilité d'appel, de grâce ou d'amnistie enfin bannir toute les familles Sall Faye et Timbo de toutes les fonctions électives et nomminatives.
    Auteur

    Gaby

    En Mai, 2020 (21:21 PM)
    Article bien écrit. Macky devrait prendre en compte cette analyse. Sa communication est catastrophique
    Auteur

    General Songamà

    En Mai, 2020 (21:25 PM)
    La gestion de crise est en plein .Confiné les énergies ?ernévi??é toute la jeunesse l oisiveté est la mère de tous les vices .

    Avec Internet ?es réseaux sociaux la drogue le décrochage scolaire la natalité la paresse et l incivilité permanente qui en suivra la choix est évident nous avons gagné au nombre de mort au millions de mort par habitant contre les USA l ocde la Chine



    Pour récompenser la planche à billets et nous nous sommes privés nous demandons réparation de guerre un plan P comme Pape Diouf et Manu et pour l environnement qui ils arrêtent de faire pousser du Yamba avec le GES

    Un nouvel ordre économiques il faut être créatif rien ne se sera comme avant.

    C est Bon boy fantomas yow Sonconroñd ta gueule et marche
    Auteur

    En Mai, 2020 (21:37 PM)
    Ne réveillez pas le lion qui dort bakh na !!! dafaye maté !!! di kheut !!! di fade !!!
    Auteur

    En Mai, 2020 (21:37 PM)
    Chahut quelle mauvaise analyse



    Vous pensez que le President n'est pas senegalais comme vous



    La rupture parlons en ,les senegalais n'aiment pas cette rupture,lis aiment les passes droit



    Meme pour l'obtention d' un simple papier a la mairie ou dans l'administration ils sont dans l'escrocquerie



    Ne nous fatiguez pas



    Tout le monde se connait dans ce pays



    C'est un probleme purement senegalais



    Que chacun balaie devant sa propre maison avant de parler des autres



    Les arrogants,les pretentieux,les connait tout, DIEU vous regarde
    Auteur

    En Mai, 2020 (21:39 PM)
    Un général bouffi par la graisse , particulierement inculte , sans charisme , menteur , géologue de 3è ordre qui a choisi la voie la plus facile au Senegal : la politique politicienne ......un pachyderm qui baisse le pantalon devant la mafia religieuse de Touba et si bête qu'il croit que 200 Km d'autoroute et un TER de 40 km fera le Senegal émergeant !
    Auteur

    En Mai, 2020 (21:40 PM)
    Un général confiné n'en est pas un!
    Auteur

    Calou Calou

    En Mai, 2020 (21:52 PM)
    Je pense que le président a été très réactif en prenant de bonnes décisions dés le départ mais ce n ' est pas un surhomme et malheureusement , comme disait ghandi le pire des défauts est l 'ignorance , il ne peut donc pas lutter contre ça . Je souhaite aux futurs malades , infectés par le covid 19 que leur marabout ou leur imam puissent les soigner . Dieu est grand et est notre seul guide , il est le seul à pouvoir lutter contre la bêtise . Le jour ou il va se facher et venir parmi nous , je crois qu ' il fera le grand ménage et que beaucoup s ' envoleront pour le purgatoire !!!
    Auteur

    En Mai, 2020 (21:57 PM)
    CET ARTICLE NE MONTRE QUE LA MALHONNÊTE INTELLECTUELLE ET LE MANQUE DE COURAGE DE CERTAINS DE NOS INTELLECTUELS.

    SAHITE GAYE ET ALIOUNE TINE AURAIENT DÛ PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OPPORTUN QUAND DES VILLES RELIGIEUSES ET GROUPÉS ÉCONOMIQUES BRAVAIENT L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT AU VU ET AU SU DE TOUT LE.PAYS.

    ALIOUNE TINE PARLE DE RUPTURE D'ÉGALITÉ !

    TOUT LE PAYS SAVAIT QUE TOUBA ET GOUNASS NE RESPECTAIENT PAS LES DÉCISIONS GOUVERNEMENTALES.

    D'OÙ LA RÉBELLION DE KAOLACK ET D'AUTRES OBÉDIENCES RELIGIEUSES..

    AINSI LE POUVOIR CONFRÉRIQUE GRIGNOTE PETIT À PETIT LE POUVOIR POLITIQUE. ET ON VA DEBOUCHER UN JOUR SUR UNE SITUATION À L'IRANIENNE AVEC UN KHALIFE GÉNÉRAL "GUIDE DE LA RÉVOLUTION".

    SITUATION UBUESQUE DANS UN PAYS SUNNITE COMME LE SÉNÉGAL.

    EN AFFAIBLISSANT L'ÉTAT ET EN RENFORÇANT LE POUVOIR DES CONFRÉRIES ,ON VA DROIT VERS LA DISLOCATION DU PAYS

    LA SOCIÉTÉ CIVILE DOIT COMPRENDRE QUE SON RÔLE EST DE RENFORCER L'ÉTAT ET SES DÉMEMBREMENTS ET NON DE JOUER AU SPECTATEUR JOUISSIF DE SA DÉFAITE.

    ON EN REPARLERA DANS QUELQUES ANNÉES.





    Auteur

    En Mai, 2020 (21:57 PM)
    CET ARTICLE NE MONTRE QUE LA MALHONNÊTE INTELLECTUELLE ET LE MANQUE DE COURAGE DE CERTAINS DE NOS INTELLECTUELS.

    SAHITE GAYE ET ALIOUNE TINE AURAIENT DÛ PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OPPORTUN QUAND DES VILLES RELIGIEUSES ET GROUPÉS ÉCONOMIQUES BRAVAIENT L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT AU VU ET AU SU DE TOUT LE.PAYS.

    ALIOUNE TINE PARLE DE RUPTURE D'ÉGALITÉ !

    TOUT LE PAYS SAVAIT QUE TOUBA ET GOUNASS NE RESPECTAIENT PAS LES DÉCISIONS GOUVERNEMENTALES.

    D'OÙ LA RÉBELLION DE KAOLACK ET D'AUTRES OBÉDIENCES RELIGIEUSES..

    AINSI LE POUVOIR CONFRÉRIQUE GRIGNOTE PETIT À PETIT LE POUVOIR POLITIQUE. ET ON VA DEBOUCHER UN JOUR SUR UNE SITUATION À L'IRANIENNE AVEC UN KHALIFE GÉNÉRAL "GUIDE DE LA RÉVOLUTION".

    SITUATION UBUESQUE DANS UN PAYS SUNNITE COMME LE SÉNÉGAL.

    EN AFFAIBLISSANT L'ÉTAT ET EN RENFORÇANT LE POUVOIR DES CONFRÉRIES ,ON VA DROIT VERS LA DISLOCATION DU PAYS

    LA SOCIÉTÉ CIVILE DOIT COMPRENDRE QUE SON RÔLE EST DE RENFORCER L'ÉTAT ET SES DÉMEMBREMENTS ET NON DE JOUER AU SPECTATEUR JOUISSIF DE SA DÉFAITE.

    ON EN REPARLERA DANS QUELQUES ANNÉES.





    Auteur

    En Mai, 2020 (21:57 PM)
    CET ARTICLE NE MONTRE QUE LA MALHONNÊTE INTELLECTUELLE ET LE MANQUE DE COURAGE DE CERTAINS DE NOS INTELLECTUELS.

    SAHITE GAYE ET ALIOUNE TINE AURAIENT DÛ PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OPPORTUN QUAND DES VILLES RELIGIEUSES ET GROUPÉS ÉCONOMIQUES BRAVAIENT L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT AU VU ET AU SU DE TOUT LE.PAYS.

    ALIOUNE TINE PARLE DE RUPTURE D'ÉGALITÉ !

    TOUT LE PAYS SAVAIT QUE TOUBA ET GOUNASS NE RESPECTAIENT PAS LES DÉCISIONS GOUVERNEMENTALES.

    D'OÙ LA RÉBELLION DE KAOLACK ET D'AUTRES OBÉDIENCES RELIGIEUSES..

    AINSI LE POUVOIR CONFRÉRIQUE GRIGNOTE PETIT À PETIT LE POUVOIR POLITIQUE. ET ON VA DEBOUCHER UN JOUR SUR UNE SITUATION À L'IRANIENNE AVEC UN KHALIFE GÉNÉRAL "GUIDE DE LA RÉVOLUTION".

    SITUATION UBUESQUE DANS UN PAYS SUNNITE COMME LE SÉNÉGAL.

    EN AFFAIBLISSANT L'ÉTAT ET EN RENFORÇANT LE POUVOIR DES CONFRÉRIES ,ON VA DROIT VERS LA DISLOCATION DU PAYS

    LA SOCIÉTÉ CIVILE DOIT COMPRENDRE QUE SON RÔLE EST DE RENFORCER L'ÉTAT ET SES DÉMEMBREMENTS ET NON DE JOUER AU SPECTATEUR JOUISSIF DE SA DÉFAITE.

    ON EN REPARLERA DANS QUELQUES ANNÉES.





    Auteur

    En Mai, 2020 (21:57 PM)
    CET ARTICLE NE MONTRE QUE LA MALHONNÊTE INTELLECTUELLE ET LE MANQUE DE COURAGE DE CERTAINS DE NOS INTELLECTUELS.

    SAHITE GAYE ET ALIOUNE TINE AURAIENT DÛ PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OPPORTUN QUAND DES VILLES RELIGIEUSES ET GROUPÉS ÉCONOMIQUES BRAVAIENT L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT AU VU ET AU SU DE TOUT LE.PAYS.

    ALIOUNE TINE PARLE DE RUPTURE D'ÉGALITÉ !

    TOUT LE PAYS SAVAIT QUE TOUBA ET GOUNASS NE RESPECTAIENT PAS LES DÉCISIONS GOUVERNEMENTALES.

    D'OÙ LA RÉBELLION DE KAOLACK ET D'AUTRES OBÉDIENCES RELIGIEUSES..

    AINSI LE POUVOIR CONFRÉRIQUE GRIGNOTE PETIT À PETIT LE POUVOIR POLITIQUE. ET ON VA DEBOUCHER UN JOUR SUR UNE SITUATION À L'IRANIENNE AVEC UN KHALIFE GÉNÉRAL "GUIDE DE LA RÉVOLUTION".

    SITUATION UBUESQUE DANS UN PAYS SUNNITE COMME LE SÉNÉGAL.

    EN AFFAIBLISSANT L'ÉTAT ET EN RENFORÇANT LE POUVOIR DES CONFRÉRIES ,ON VA DROIT VERS LA DISLOCATION DU PAYS

    LA SOCIÉTÉ CIVILE DOIT COMPRENDRE QUE SON RÔLE EST DE RENFORCER L'ÉTAT ET SES DÉMEMBREMENTS ET NON DE JOUER AU SPECTATEUR JOUISSIF DE SA DÉFAITE.

    ON EN REPARLERA DANS QUELQUES ANNÉES.





    Auteur

    En Mai, 2020 (21:57 PM)
    CET ARTICLE NE MONTRE QUE LA MALHONNÊTE INTELLECTUELLE ET LE MANQUE DE COURAGE DE CERTAINS DE NOS INTELLECTUELS.

    SAHITE GAYE ET ALIOUNE TINE AURAIENT DÛ PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OPPORTUN QUAND DES VILLES RELIGIEUSES ET GROUPÉS ÉCONOMIQUES BRAVAIENT L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT AU VU ET AU SU DE TOUT LE.PAYS.

    ALIOUNE TINE PARLE DE RUPTURE D'ÉGALITÉ !

    TOUT LE PAYS SAVAIT QUE TOUBA ET GOUNASS NE RESPECTAIENT PAS LES DÉCISIONS GOUVERNEMENTALES.

    D'OÙ LA RÉBELLION DE KAOLACK ET D'AUTRES OBÉDIENCES RELIGIEUSES..

    AINSI LE POUVOIR CONFRÉRIQUE GRIGNOTE PETIT À PETIT LE POUVOIR POLITIQUE. ET ON VA DEBOUCHER UN JOUR SUR UNE SITUATION À L'IRANIENNE AVEC UN KHALIFE GÉNÉRAL "GUIDE DE LA RÉVOLUTION".

    SITUATION UBUESQUE DANS UN PAYS SUNNITE COMME LE SÉNÉGAL.

    EN AFFAIBLISSANT L'ÉTAT ET EN RENFORÇANT LE POUVOIR DES CONFRÉRIES ,ON VA DROIT VERS LA DISLOCATION DU PAYS

    LA SOCIÉTÉ CIVILE DOIT COMPRENDRE QUE SON RÔLE EST DE RENFORCER L'ÉTAT ET SES DÉMEMBREMENTS ET NON DE JOUER AU SPECTATEUR JOUISSIF DE SA DÉFAITE.

    ON EN REPARLERA DANS QUELQUES ANNÉES.





    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mai, 2020 (22:07 PM)
    il n'a rien subi , c'est le systeme de confinement qui est impossible en afrique et l'economie du senegal ne doit pas continuèe à s'arreter pour une epdemie si psu dangereuse moins de 20 mort pour deux mois....il vaut mieux faire avec.....mais il a echouè l'aide social.
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mai, 2020 (22:11 PM)
    qui peut m'expliquer , les drapeaux de sa tenue militaire sont de quel pays ? en tout cas ils ne sont pas du senegal qui commence par le vert.
    • Auteur

      Uthor

      En Mai, 2020 (22:55 PM)
      tenue du général khalife nàtional régional continental international mondial
      tu as compris
    Auteur

    En Mai, 2020 (22:43 PM)
    Vous regardez à droite. MS lui regarde à gauche. Il est plutôt préoccupé par la mauvaise situation des finances du pays et la détérioration gravissime de l'économie nationale qui étaient déjà très mauvaise avant la Covid19. Il a choisi de flasher avant de flancher. C'est peut-être la meilleure option pour lui et pour nous autres. Le temps nous le dira.
    Auteur

    General Songamà

    En Mai, 2020 (22:51 PM)
    L habi ne fait pas le moine mais il la guerre attention hum c est ça l ennemi recule à visage découvert sans geste barrières comme le déserteurs SONGA IDY FANTOMAS BOY
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:04 PM)
    C'est bizarre que l'on parle de confinement et dé confinement au Sénégal alors qu'aucune décision officielle allant dans ce sens n'a été prise. Seul l'état d'urgence et le couvre-feu ont été décrétés. SE MACKY SALL respectueux de la liberté d'aller et venir des sénégalais à tout simplement prône le "restez chez vous" laissant à chacun de prendre, en toute conscience, sa responsabilité© propre pleine et entière pour une sécurité sanitaire individuelle comme collective solidaire. Parce qu'ayant l'affection de son pays et de son peuple chevillée au corps et au cœur SE MACKY se refuse a exercer toute forme de contrainte ou d'exigence sur la libre évolution de ses compatriotes. Dieu protégé le Sénégal.
    Auteur

    Le Lucide

    En Mai, 2020 (23:14 PM)
    La premiere mosquée a se prononcer sur la fermeture c'est bel et bien la mosquée omarienne et pourtant elle n'est pas citée ici. Suivez mon regard
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:30 PM)
    Revenons à nos moutons, pour du fast track les sénégalais réclament les 400 000 francs

    N'oublions pas Aliou Sall

    Auteur

    En Mai, 2020 (23:31 PM)
    MAKY IL FAUT CHERCHER DES GENS QUI TE FISENT LA VÉRITÉ CRUE
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:44 PM)
    EVITEZ LES EMISSIONS DE TV, LES MARCHES. LES LIEUX DE PRIERES ET LES TRANSPORTS PUBLIQUES

    LE CORONAVIRUS CIRCULE A LA TFM, GFM ET AU PALAIS DE LA REPUBLIQUE

    L'ISLAM INTERDIT DE SE SUICIDER
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:54 PM)
    Quand on a pas la legitimite impossible d avoir du charisme
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:55 PM)
    C’est déshonorer le grade de Général que d’appeler ainsi ce larbin incompétent qui n’est fort que pour voler, corrompre et appauvrir son peuple. C’est le pire Président que le Sénégal ait jamais eu.

    Aucune logique, aucune cohérence dans ses choix hasardeuse.

    On nous dit que ce sont les marabouts ou religieux qui ont fait pression mais quand on voit que la majorité des familles religieuses à refuser d’ouvrir les mosquées, l’on se rend compte que la pression religieuse n’a jamais existé mais que l’état ne discute même pas avec les guides religieuses.

    Bref Macky est un mauvais Président !!!!
    Auteur

    En Mai, 2020 (23:59 PM)
    C'EST LE MANDAT DE TROP, LE CORONAVIRUS A OUVERT LA REALITE AUX SENEGALAIS

    MACKY SALL EST MORT POLITIQUEMENT



    Auteur

    En Mai, 2020 (00:06 AM)
    @"Vous pensez que le President n'est pas senegalais comme vous"

    Tres très peu de bambouli ont le reve5de se payer 2 Maybach.....charette à 1 milliard cfa pièce.....

    Tout un symbole.
    Auteur

    En Mai, 2020 (00:06 AM)
    Bo instalewon comite de pilotage auparavant sans nioutht hiath liyeup dola si fekk.

    Wayye bi Bouki Bi niour Bi samba .Khawuma lutakh gua bagn lou lerr .
    Auteur

    Probleme De Com

    En Mai, 2020 (00:07 AM)
    A mon avis, je crois que c'est un problème de communication autour du Président, il y a toujours eu un manquement à ce niveau là, il doit être mal conseillé. Je l'ai toujours dit. Le service com doit bien faire son travail pour éviter de pareils cas.

    Soyez ças même clément avec le Président, ce n'est pas facile de diriger, et de toutes façons il n'y a aucun Président au monde qui s'était préparé à cette situation, ils ne font que s'adapter et les stratégies changent au fur et à mesure, certains réussissent et d'autres en peines, il est humain comme tout le monde. Plusieurs pays beaucoup plus développés que nous ont du mal aussi à gérer cette crise, il n'y a pas que le Sénégal. Plusieurs pays nous envient notre jeunesse africaine, c'est à nous d'être solidaires dans l'adversité, dans un élan patriotique nous engager avec l'État à sauver notre Nation. Nous pouvons le faire. Et essayons d'oublier la politique un instant. On a vu avec la majestueuse mosquée de Massalikul, les fonds de force covid-19 financés par les sénégalais de tous bords, donc ensemble dans la solidarité on peut réaliser de belles choses pour notre pays. Même avec 100fcfa ou tout juste avec notre savoir-faire on peut contribuer. Que Dieu bénisse le Sénégal .
    Auteur

    En Mai, 2020 (00:09 AM)
    En tout cas, des gens comme Mame Mbaye Niang Yakham Mbaye et Mahmoud Saleh autour du président ne lui apporteront que des ennuis car de piètres conseillers pour ne pas dire nuls.
    Auteur

    Trim

    En Mai, 2020 (00:41 AM)
    Pourquoi hurler avec les loups? Parce que les premiers ont hurlé que les autres doivent se transformer en meute pour hurler. Non, ceux qui insultent le President ou se plaisent à lui attribuer des qualificatifs dégradants à la limite dénudé de tout objectivité, je ne vais pas vous suivre.

    1. Le Senegal n'a jamais été en confinement

    2. Le couvre feu qui a été décrété en début continue avec un assouplissement de 2h seulement.

    3. Les voyages inter-regions toujours interdits

    4. Aucune stratégie n'est figée, elle est adaptée selon les besoins du moment, selon le contexte. Ceux qui exigent l'ouverture des mosquées et les marchés sont tous des sénégalais et représentent une bonne frange de la population tout comme ceux qui sont contre cette mesure. Le Président a coupé la poite en 2 en mettant chacun devant ses responsabilités, ça c'est de la démocratie.

    5. L'école, le 2 juin est un horizon soumis à des conditions. Si ces conditions ne sont pas réunies la reprise ne peut pas être effective mais on ne peut pas envisager la reprise de l'école.

    6. Chacun doit jouer son rôle, le citoyen doit respecter la loi et personne ne soit même pas lui dire cela car nul n'est censé l'ignorer. Ceux qui pensaient avoir défié le président en refusant de fermer leur lieux de culte se trompent lourdement c'est dans l'après COVID qu'ils comprendront qu'ils ont été ridicule quand ils verront leur nom dans les bouquins d'histoire. Le président, vous le prenez pour bien idiot, vous vous trompez car il sait mieux que tout sénégalais ce qui se passe dans le pays et le type de décision à prendre selon des critères qui lui sied.

    7. Macky Sall est le président du Sénégal et de tous les sénégalais et tous les sénégalais n'ont pas la même vision du monde et du Senegal. En période de crise les choses peuvent basculer en l'espace d'une heure de temps et le President est le mieux équipé pour prendre les décisions.
    Auteur

    Éthique

    En Mai, 2020 (00:58 AM)
    général de Ludo (lék'nako - diap'nako).

    général de Salon (mannequin modèle photo).



    Rien d'autre!
    Auteur

    En Mai, 2020 (01:07 AM)
    LE CMU

    LE TER

    LE BRT

    LE PSE

    LA BOURSE FAMILIALE

    LE FAST TRACK

    LE PETROLE ET LE GAZ

    Dommage c'est le CORONAVIRUS qui terrasse MACKY SALL

    C'EST UN MANDAT DE TROP AVEC DES PROJETS BIDONS ET SANS IMPORTANCE

    LA HONTE







    Auteur

    En Mai, 2020 (01:34 AM)
    le confinement n'est pas la solution surtout en Afrique, avec cette solution, le reméde est pire que le mal face à des gens qui survivent au quotidien et qui risquent d'être affamés. Le déconfinement non plus n'est pas la solution. La solution c la discipline et le civisme: tu es malade, tu as de la fievre, tu tousses, tu t'isoles de tous et va te faire tester à l'hopital. Pour les autres, distanciation sociale au moins 1metre, port de masques, hygiene du corps et des mains, éviter de cracher, de toucher son visage, d'éternuer surtout sur les gens... Bref des mesures de bon sens, de bonne conduite comme recommendés dans tous les livres saints. Wa salam
    Auteur

    En Mai, 2020 (02:02 AM)
    MACKY SALL GENERAL DE PACOTILLE D'UNE ARMEE D'OPERETTE !!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    En Mai, 2020 (03:27 AM)
    A TOUS CEUX QUI JETTENT L'OPPOBRE SUR LE PRÉSIDENT , NOUS DISONS :

    ON A LE GÉNÉRAL ( PRÉSIDENT) QUE L'ON MÉRITE.

    INSULTER MACKY C'EST NOUS. INSULTER NOUS- MÊMES CAR IL YA DU MACKY EN CHACUN DE NOUS.

    LES TARES ET INSUFFISANCES QUE NOUS LUI REPROCHONS SI DUREMENT, ELLES EN NOUS.

    Auteur

    En Mai, 2020 (05:59 AM)
    Deukk bi maquis neu, hier ebola, aujourd'hui corona, demain apocalypse
    Auteur

    Sall

    En Mai, 2020 (09:17 AM)
    Régime régime ,
    Auteur

    Apr

    En Mai, 2020 (10:36 AM)
    mais où sont nos répondeurs aromatiques. Je dirais à qui de droit de vous couper les crédits téléphoniques et les perdiemes journaliers. Kharelàne rééék. On ne vous donne pas nos sous pour dormir
    Auteur

    En Mai, 2020 (11:59 AM)
    sénégal, y a t il un pilote dans l avion?
    Auteur

    En Mai, 2020 (13:33 PM)
    Ce n'est pas le président qu'il faut critiquer. C'est l'ensemble des hommes politiques. Idrissa Seck, Sonko ou khalifa Sall aurait fait la même chose.

    Non seulement ils n'ont aucun courage mais ils s'écrasent devant des guides qui ne sont pas des patriotes.
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:39 PM)
    Parèna sath ak signè contratsyi.le reste c'est pas son blem
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:51 PM)
    10 000 mille contaminés par jour en Russie en ce moment (oui DIX MILLE chaque jour !!)



    le petit pote des pangolins remet beaucoup de pendules à l'heure.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:35 PM)
    Quelle était la bonne stratégie pour Macky Sall ? Fermer tout et confiner tout le monde étaient quasi impossibles dans ce sénégal ou 90% de la population vivent de l’informlel contre moins de 10% qui ont un emploi rénuméré mensuellement

    Le début de la startégie était bonne discuter avec tous les acteurs poliiques et sociaux du pays meme si certains diront qu’il a peu consulté les chefs religieux avant de de fermer les lieux de cultes

    Macky Sall a failli sur les mesures à prendre les mesures sanitaires devaient etre la priorité des priorité achat massifs de masques de lits d’appareils de réanimation et de matériels de protection pour le corps médical car c’est une crise sanitaire ni sociale

    j’habite dans un quartier de Dakar ou vivent plus de 30 000 personnes et aucune famille n’a reçu un kilo de riz de l’aide alimentaire encore moins un kilo de sucre pourtant les gens ont plus besoin de moyens de protection contre cette maladie comme les masques et les produits désinfectants que de riz ou de sucre

    les hopitaux manquent de myens d’acceuil lits et appareils de réanimationpour les nouveaux malades Macky Sall devait dés le début faire une commande de 100 milliards en matériels sanitaires au lieu de se lancer dans des programmes qui n’ont rien à voir avec l’urgence sanitaire avec tous les scandales que cela a généré détournements de plusieurs milliards par son beau-frère et sa bande de malfaiteurs constitués de Diop Sy et autres
    Auteur

    Toubab

    En Mai, 2020 (17:56 PM)
    regard d'un blanc non sénégalais

    il est bon votre président, il essaye de faire au mieux avec toute la complexité du ramadan et des fetes musulmanes

    vous verrez qu'il aura raison de ce qu'il fait demain

    n'ayons pas peur, protégeons nous et continuons de vivre

    un grand bravo président Macky
    Auteur

    Mgueye

    En Mai, 2020 (18:21 PM)
    la Majeur parie des gens ont peur !

    et la peur rend faible !

    Car il ya le culte de la peur qui est véhiculée par les médiats et certaine institutions .

    Nous sommes sidérés ! chacun n'a plus confiance à l'autre , il ya plus de famille ni d'amis on nous vend la distention sociale alors que nous, pouvons respecter les gestes barrier tout en restant dans la communauté !On nous parle de cas communautaire comme si c'est plus grave pour la malade que le cas contact. On ne nous dis pas que c'est une maladie est comme toute maladie infectieuse il aura des perte de vie humaine .

    Il faillait juste dire au senegalais et peuple du monde entier Renforcez votre system immunitaire et respecter le norms de protections individuelle et collective ! La vie ne doit passe cesse!

    le covid 19 va passé comme les autres épidémie





    Auteur

    En Mai, 2020 (18:41 PM)
    Nos compatriotes ne savent pas ce qu'ils veulent.ils restent indécis et souvent c'est l'ÉMOTION QUI LES DIRIGENT. Nous resterons toujours confinés dans nos rêves comme soi , sommes plus intelligents .prenons l'ensemble des présidents et les budgets des pays du monde , nous serons toujours là entrain de RÂLER, RÂLER REK.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:11 PM)
      tu es l'exemple de ce que tu dénonces tu rales pour ne rien dire que des conneries
    Auteur

    En Mai, 2020 (19:23 PM)
    Abandon de poste par le general d une armée mexicaine
    Auteur

    En Mai, 2020 (19:54 PM)
    Lol, toute la meute qui est contre les mesures sociales sortent et déversent leur bile.....eh oui, vous auriez aimés vous délectez d'une tension sociale......dommage, le président vous a pris au dépourvu.....cet analyste, n'a rien analysé, il a juste trouvé des arguments pour étayer son opinion....pfffffffffffttttt.........
    Auteur

    Diop

    En Mai, 2020 (20:04 PM)
    Vraiment triste ????????
    Auteur

    Sama Xalaat

    En Mai, 2020 (20:16 PM)
    Vraiment article bi doyneu!
    Auteur

    Colonel

    En Mai, 2020 (21:32 PM)
    Àu boulot soldat 200% aux ordres Les paresseux tous derrière le

    Presi et silence les opposants blindés permanent l herbe leur à été coupé sous

    Pas de confrontation avec les confréries soit confiné qui veux

    Collins Powell ressemble à notre général quand il l à vu il s est dit Wao h
    Auteur

    El Hadji Ngagne Ndiaye

    En Mai, 2020 (21:34 PM)
    Notre pays compte 263 marches permanents et 250 marches hebdomadaires ou louma soit un total de 513 comptes nons tenues des nombreuses lieux de commerce eparpilles dans les coins et recoins.Ce tissu commercial dense joue un role economique et social determinant pour notre pays.Dans le cadre des mesures Barrieres generiques contre la pandemie covid 19,il fallait tout faire pour rompre tres rapidement via ces 250 loumas et 263 marches du Senegal avant que notre peuple n approvisionne progressivement les gestes Barrieres.L Etat du Senegal en toute responsabilite n avait pas fermer les marches mais mais l Initiative avait ete laisser a l administration territoriale de prendre des decisions de sauvegarde en rapport avec les maires et en fonction de ce que dictait la situation.Cette demarche intelligente est a saluer.Pour les loumas il fallait une mesure plus que forte et Generique De Fermeture.Le Merite de la demarche senegalaise est la avec un combat intelligent au front a la fois sanitaire et economique avec une pludisciplinarite d experts et un leadership clair du chef de L ETAT SON EXCELLENCE LE President Macky Sall. Vous mesures depuis le debut de la crise nous rassure de mieux en mieux.
    Auteur

    Un Citoyen

    En Mai, 2020 (13:57 PM)
    La problématique autour de la reouvreture des lieux de culte,et des marchés,,est bien posée dans cet article.

    Elle tente d'exploiter la lame de fond qui motive cette décision qui a fini de scinder l'opinion endeux groupes:ceux qui optent malgré les risques encourus d'ouvrir à nouveau,.les mosquées et les marchés,sans oublier les écoles,et ceux qui sont restés dans la logique de confinement allégée vu la gravité de la pandémie en ce moment.

    Il faut dire que des faiblesses dans le traitement de toutes ces questions avec les familles religieuses,sont a déplorer.

    Autrement,les formes de rébellion affichées par médina gounas,et dans une moindre mesure touba,et par la suite Kaolack,ne seraient vécues dans ce pays.

    Il fallait dans les coulisses convaincre les autorités reiigieuses concernées du bien fondé des mesures prises pour la santé générale,mais aussi la nécessité de veiller à la cohésion nationale en cette periode,surtout.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:19 PM)
    Un "général" au Sénégal, mais un ASP devant Macron

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email