Lundi 02 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Guerre fratricide à la tête du Ps : Les socialistes de la diaspora sifflent la fin de la récréation

Single Post
Guerre fratricide à la tête du Ps : Les socialistes de la diaspora sifflent la fin de la récréation
Le choc des ambitions sur fond de guerre fratricide entre le chargé des élections du Ps, Serigne Mbaye Thiam et le secrétaire général par intérim, Aminata Mbengue Ndiaye, est sur le point de miner la stabilité du parti de Senghor. Très gêné par ces querelles de borne fontaine entre deux leaders du parti, le collectif des socialistes de la diaspora sénégalaise (Csds) demande aux responsables de « clamer les esprits ».

« Depuis quelques jours, nous assistons à des règlements de comptes de la part de certains camarades, sous forme de sorties intempestives dans la presse dont le contenu et la forme de ces initiatives malencontreuses nous laissent dubitatifs en tant que militants et sympathisants socialistes. Ces attaques caractérisées, disproportionnées et malvenues nous interpellent tous et l’excuse de la contradiction nous paraît impertinente dans ce cas précis », martèle le Csds dans un communiqué de presse parvenu à Seneweb.

Non sans rappeler que la structuration de la direction du parti émane des instances de base, « qui sont les seules habilitées à choisir les responsables; d’où notre incompréhension devant toutes ces gesticulations car le dernier mot revient aux militants in fine ».

« La richesse des parcours ne doit pas avoir pour conséquence des querelles de personnes »

Les socialistes de la Diaspora appellent leurs camarades « à rester unis, constructifs et sereins ». Ils invitent les sages du parti à « utiliser tous les leviers d’action qui sont à leur portée afin de calmer les esprits et de trouver une solution dans les meilleurs délais ».  « L’avenir du Parti Socialiste et sa place dans le paysage politique sénégalais ne se feront pas sans ses militants qui exhortent leurs responsables à privilégier le collectif, à se recentrer sur l’essentiel, dans le respect mutuel et des textes du Parti », déclare le Csds.

Pour Chérif Samsidine Aïdara et Cie, « la richesse des parcours ne doit pas avoir pour conséquence des querelles de personnes mais plutôt une formidable opportunité pour le PS et pour le Sénégal ». « L’heure est à la massification et à la mobilisation », lance le Csds à l’attention des responsables du parti socialiste. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email