Mercredi 28 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Hôpital Aristide Le Dantec : Le directeur général, Dr Babacar Thiandoum, met fin à la polémique

Single Post
Hôpital Aristide Le Dantec : Le directeur général, Dr Babacar Thiandoum, met fin à la polémique
La délocalisation de l’hôpital Aristide Le Dantec est source de polémique. Beaucoup pointent du doigt un manque de communication, une décision prise à la hâte ou encore une vente d’une partie de cet établissement sanitaire. Il y aurait des non-dits, semblent dire certains. De l’autre côté, des malades ne savent plus à quel saint se vouer. Des organisations de défense des Droits de l’homme sont sorties pour fixer des exigences aux autorités sanitaires, pour une meilleure prise en charge des patients. Mieux, elles demandent au directeur de l’hôpital de veiller à ce que les employés ne soient pas envoyés en chômage technique pour servir de prétexte à leur licenciement.

Ce lundi, au cours d’une visite guidée, relative à la fermeture officielle de la structure, le docteur Babacar Thiandoum a réagi. «Les détails ne nous concernent pas», lance-t-il d’emblée.

Selon le directeur général de Le Dantec, «ce que nous voulons, c’est d’avoir un hôpital neuf». «Un hôpital de niveau 4 très performant qui va nous permettre d’éviter d’évacuer nos malades vers l’étranger. Il faut savoir que les pays qui reçoivent nos compatriotes, leurs médecins sont souvent formés ici à Dakar. Ce n’est pas normal et notre objectif, c’est d’inverser la tendance».

Il rassure ainsi que les malades sont évacués par les ambulances de l’hôpital et par le Samu national. «Il n’y aura pas de chômage technique», assure-t-il.

En outre, le Dr Thiandoum a affirmé qu’il y a quelques services qui fonctionnent pour le moment. Il s’agit du service de néphrologie avec les deux centres d’hémodialyse pour les malades dialysés. Ces patients seront «très prochainement»  transférés au niveau du hangar des pèlerins de l'aéroport Léopold Sédar Senghor. Les services techniques du ministère de la Santé sont en train d’installer des machines de dialyse. «Les machines ne sont pas encore opérationnelles et c’est pourquoi nous poursuivons leur prise en charge au niveau de l’hôpital. Il en est de même pour l’oncologie pédiatrique qui continue à fonctionner, en attendant l’évacuation des malades à l’hôpital Dalal Jamm. Il y a aussi le service de cancérologie adulte avec la radiothérapie et la chimiothérapie qui continuent à fonctionner. Mais ce sont des malades qui sont pris en charge en ambulatoire et en principe, ils seront là demain», a expliqué le directeur général. Tout en indiquant que le plan de déménagement suit son cours.

Le Dr Thiandoum de renseigner que pour l’essentiel des services, ils attendent les camions pour déménager le maximum d’équipements au niveau des sites d’accueil. «Il n’y a pas lieu de stresser, ni pour les malades ni pour le personnel médical, paramédical et administratif. Les agents vont poursuivre leur service au niveau des sites d’accueil. Donc, chaque service délocalisé ira en partie avec son personnel. Le reste des agents sera réaffecté dans les différentes structures sanitaires du pays», a-t-il précisé.


12 Commentaires

  1. Auteur

    Verite

    En Août, 2022 (14:59 PM)
    la verite a propos de cet empressement, c'est que Macky veut inaugurer le nouvel etablissement en Decembre 2023 afin de lancer sa campagne de 3eme mandat en 2024, la vie des malades comme celle des emplyes, comme celle de tout Senegalais hors de sa famille n'a aucune espece d'importance pour lui.

    Il faut que les Senegalais comprennent ca une fois pour toute
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (15:32 PM)
      Vérité , la vérité c'est que les pestiférés du PASTEF/MFDC veulent retarder les travaux de reconstruction de cet hopital qui representerait un grand succès pour Macky . Non, ce n'est pas le mode de financement de cette infrastructure (qui se pratique aux qutre coins de la Planète )  ou le sort des travailleurs et des malades qui les préoccuppent .Sinon, à qui fera t on croire que le Gouvernement est si impitoyable jusqu'à mettre des malades dans la rue, sans soins .
      En réalité, Macky est entrain de faire faire un saut qualitif au secteur de la santé au Sénégal avec la construction des hipitaux de Touba, Kaffrine, Kédougou, Sédhiou, Matam, Agnam, Saint Louis, Tivaoune , la polyclinique de l'Hopital Principal, l'Hopital d'Oncologie, et les usines de fabrication de médicaments et de vaccins . La reconstruction du CHU de Le Dantec serait la cérise sur le gateau qui fermerait la gueule à ceux qui disaient qu'il n'a pas construit un seul hopital depuis son avenement .
      Celui qui est sincère sait que Macky part gagnant pour l'élection présidentielle de 2024 car son bilan votera pour lui 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (21:50 PM)
      BONJOUR, BONSOIR je ne reconnais plus mon pays les gens qui deviennent  de plus en  plus méchant  des menteurs qui imagine  qui fabule et fabrique qui essaye toute sorte de manipulation,  vous pouvez detesté une étre mais mentire ses mauvais
    Top Banner {comment_ads}
  2. Auteur

    En Août, 2022 (15:17 PM)
    Même le directeur de l'établissement n'a pas toutes les informations, relatives à ce déménagement mal compris. quels thiounes !!! Considérez que tous les patients n'habitent pas à Dakar, et que leur prise en charge est vitale. Cette opération précipitee et incohérente, cache bien des choses, qui seront mises devant la nation. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (15:49 PM)
    Quid du bradage foncier?

    Vous n'avez rien dit à ce sujet.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (15:53 PM)
    il faut pas vendre les 3 hectares, c est ca le probleme.

    Il y a des fonctionnaires courtiers qui venlent vendre car ils vont recevoir des commission et retrocommission. Nous avons tous compris.

    Nous sommes tous pour la construction de cet hopital mais pas pour la vente des 3 hectares.

    On peut construire une faculte de medecine la bas
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (15:57 PM)
    Avec le Pastef et ses affidés, tout est sujet à controverse. Même si on nous donnait gracieusement cet hôpital et que tout le personnel soit pris en charge pendant toute la durée des travaux, ils se seraient trouvé un prétexte sorti des arcanes de la planète mars pour installer dans la tête de leurs moutons prêts à tout avaler un plagiat contestataire. Pour illustrer mes propos, à l'occasion du diakarlo un des leurs faisant l'intellectualisme prend la parole pour dire que le niveau d'endettement du Sénégal qui a atteint le plafond est la cause de la cession des 3 ha qui doivent etre soustraits du patrimoine de l'hôpital. Il ignore certainement qu'à cause de la Covid les critères de convergence de l'uemoa sont en veilleuses et que les agences de notation ne vont pas dans le sens qu'il a à propos de la dette publique. En tout état de cause c'est quelqu'un qui fait hors sujet. D'autres disent que pour rien au monde on ne doit pas céder les 3 ha. Ça c'est leur point de vue qui peut être compris autrement. On a vu des états développés vendre des bijoux de famille et ça n'a pas produit la fin du monde chez eux. En plus qui connaît pas la carte sanitaire du pays est peu armé pour débattre du sujet 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (16:36 PM)
    DIRECTEUR BI MENSONGE REK LAY DEEF

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (19:32 PM)
    Certaines réactions prouvent que le Sénégal regorge de gens qui seraient facilement recolonisés et exploités, malgré notre passé douloureux en la matière.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (23:57 PM)
      FOUTEZ NOUS AVEC CE DISQUE RAYE CELA FAIT PLUS DE 60 ANS QUE L'ON ENTEND . SEULS LES COMPLEXES DE VOTRE GENRE RACONTENT DES BALIVERNES DE CE GENRE .
    {comment_ads}
    Auteur

    Meissa

    En Août, 2022 (19:35 PM)
    Ces paroles puent le mensonge. Fi kou fi amour alal soûla yabo di gnaane yalla wér rék car ay deumm rék gno fi nék 
    {comment_ads}
    Auteur

    Avis

    En Août, 2022 (21:50 PM)
    Ça va être compliqué car au Sénégal nous avons à gérer :

    1) 18,5 million de nationaux 

    2) 5 million de guinéens 

    3) 2,5 million d'autres étrangers (maliens , européens etc ... ) 

    soit 26 million de personnes à l'intérieur du territoire. Tout ce monde mérite d'être géré en soins et autres charges . 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (23:07 PM)
    19h32.. ah bon tu y étais ?
    {comment_ads}
    Auteur

    @14h59

    En Août, 2022 (06:52 AM)
    Yow ya mana doul
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (07:10 AM)
    Si vous ne voulez pas d'hôpital aller vous faire soigner à l'étranger.......
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email