Mardi 24 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Industrialisation : Le Sénégal est sur la bonne voie, assure Macky Sall

Single Post
Industrialisation : Le Sénégal est sur la bonne voie, assure Macky Sall
A travers l'initiative Pse, cap sur l'industrialisation, le Président de la République, Macky Sall, dit avoir pour volonté ''de faire du Sénégal un des pôles industriels majeurs au sein de la Cedeao''.

''C'est un marché commun de 400 millions de consommateurs en attendant la mise en place de la zone de libre-échange continentale qui va concerner plus d'un milliard de consommateurs africains'', a indiqué Macky Sall, lors de l'inauguration de la société TwyFord, à Sindia.

En effet, pour le chef de l'Etat, le développement industriel n'arrive jamais par accident dans un pays. Ainsi, il se dit rassuré que le Sénégal est sur la bonne voie. 

''L'industrialisation demeure une des meilleures mamelles de l'émergence de notre pays... Notre pays est sur la voie de la transformation de la structure de l'économie avec le retour d'une croissance forte, durable et inclusive, en rapport avec nos importants investissements dans le secteur des infrastructures routières, autoroutières, avec les ressources énergétiques attendues à partir de 2022'', indique le Président de la République.

Il ajoute : ''Le choix stratégique du PSE de promouvoir une société apprenante et une économie de l'innovation grâce à la formation professionnelle (montre) que le Sénégal devient un pays de plus en plus industriel''

Le Sénégal est prêt à accueillir les investisseurs chinois dans le domaine industriel et de la logistique, assure le Macky Sall.


18 Commentaires

  1. Auteur

    Gora

    En Janvier, 2020 (15:14 PM)
    IL NE QUITTERA PAS LE POUVOIR , IL FAUT COMMENCER LA BATAILLE,
  2. Auteur

    Serigne

    En Janvier, 2020 (15:29 PM)
    Cet usine est fonctionnel depuis un an. Elle a même été cambriolée. Allez vous documenter un peu. Bon sang.
    Auteur

    D.

    En Janvier, 2020 (16:02 PM)
    Un Président dans le temps de l'action pour un Sénégal en marche vers l'émergence.
    Auteur

    Soyonsfous

    En Janvier, 2020 (16:42 PM)
    Osons commencer à construire nos propres vehicules. on commence par les assembler .puis on fera des boites de vitesses puis des moteurs.. etc...

    sinon on sera d'eternels importateurs de voitures d'ici la fin de l'univers
    Auteur

    En Janvier, 2020 (17:36 PM)
    DIADIEUF WAY LE LION VIENT DE SE RÉVEILLER
    Auteur

    En Janvier, 2020 (17:43 PM)
    Ndeyssane Macky démissionne nguir yallah
    Auteur

    En Janvier, 2020 (17:43 PM)
    Ndeyssane Macky démissionne nguir yallah
    Auteur

    En Janvier, 2020 (18:25 PM)
    L'electricité coute cher au Senegal, donc y investire n'est pas rentable, on n'est pas competitif.

    Cout du travail cher + mains d'oeuvres non qualifié= pays en retard
    • Auteur

      Pauvre Pays

      En Janvier, 2020 (18:56 PM)
      merci beaucoup.
      avec le prix du kwh qui a augmenté de façon exponentielle, malheureusement pour les entreprises, leurs cogs vont suivre une tendance haussière. résultat des courses: des produits plus chers que ce qu’ils ne devraient être, et un impact négatif pour leur compétitivité à l’export.
      dans ces conditions, vouloir nous parler d’industrialisation avec pour cible le marché étranger, tout en sachant que la mode actuellement avec ce gouvernement est “l’application de la vÉritÉ des prix”, relève de l’amateurisme, ou pire de la foutaise.
    Auteur

    Non Non

    En Janvier, 2020 (19:44 PM)
    Faut-il toujours compter sur les investisseurs étrangers pour industrialiser le Sénégal ?

    Les hommes d'affaires sénégalais n'osent pas s'aventurer dans la production de bien de consommation,ils préfèrent les importer, c'est plus facile.
    Auteur

    Kevin

    En Janvier, 2020 (20:15 PM)
    Liar....This is not true
    Auteur

    Sego

    En Janvier, 2020 (21:00 PM)
    Ainsi les Sénégalais vont toujours travailler pour les étrangers, ils evoiennt du fric qui empiffrent les investisseurs étrangers qui pour autant n'apportent jusqu'ici que 2.5% d'investissements directs contre 9.5% d'envois des émigrés selon les ratios rapportés au Pib du pays. Ce sont les statitiens de l'État qui l'ont indiqué dans une note hier. Il faut nous faut plus de créativité pour amasser de la richesse qui reste dans le pays si on ne veut pas se retrouver dans le futur à envier ces étrangers dans notre propre pays.
    Auteur

    Sego

    En Janvier, 2020 (21:00 PM)
    Ainsi les Sénégalais vont toujours travailler pour les étrangers, ils evoiennt du fric qui empiffrent les investisseurs étrangers qui pour autant n'apportent jusqu'ici que 2.5% d'investissements directs contre 9.5% d'envois des émigrés selon les ratios rapportés au Pib du pays. Ce sont les statitiens de l'État qui l'ont indiqué dans une note hier. Il faut nous faut plus de créativité pour amasser de la richesse qui reste dans le pays si on ne veut pas se retrouver dans le futur à envier ces étrangers dans notre propre pays.
    Auteur

    Sego

    En Janvier, 2020 (21:02 PM)
    Ainsi les Sénégalais vont toujours travailler pour les étrangers, ils envoient du fric qui empiffrent les investisseurs étrangers qui pour autant n'apportent jusqu'ici que 2.5% d'investissements directs contre 9.5% d'envois des émigrés selon les ratios rapportés au Pib du pays. Ce sont les statitiens de l'État qui l'ont indiqué dans une note hier. Il faut nous faut plus de créativité pour amasser de la richesse qui reste dans le pays si on ne veut pas se retrouver dans le futur à envier ces étrangers dans notre propre pays.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (21:22 PM)
    Les Sénégalais n'ont qu'à faire travailler les autres
    Auteur

    En Janvier, 2020 (21:30 PM)
    Dr, Abdourahmane Sarr sur sa page facebook



    "La stratégie d'industrialisation du Président Macky Sall avec la CEDEAO comme cible et un ECO fixe, est une stratégie extravertie dépendant d'un CAPITALISME d'ETAT (Chine, etc...).qui ne peut pas être une option de premier choix car elle ne nous permettra pas de construire une économie résiliente. Elle sera déterminée par d'autres que nous mêmes. Dans le contexte de finances publiques aux marges limitées, le relai du secteur privé risque d'être sous influence hors de notre contrôle.



    Dans une contribution intitulée "Macky Sall a Choisi: Socialisme et Capital Etranger" il disait: "Il a choisi d’aller à l’assaut de la CEDEAO avec l’aide du capital étranger (privé et sous leadership d’états-Chine, Turquie) par le biais de zones économiques spéciales et d’agropoles pour, par la sous-traitance, tirer le privé sénégalais dans la direction que ce capital et l’état auront choisie. Pour conforter ce capital, il a choisi l’option de la monnaie de la CEDEAO dont le régime de change sera nécessairement fixe à ancrage potentiellement multiple (euro, dollar, yuan) pour que ce capital puisse se déployer à cette échelle sans souci, car les pays de la CEDEAO n’ont pas de convergence macroéconomique et structurelle. Il espère ainsi créer les emplois nécessaires pour éviter l’émigration des jeunes par les exportations d’entreprises essentiellement étrangères. A environnements macroéconomique et monétaire inchangés (union douanière et monnaie fixe), ces exportations alimenteront également des importations que nous aurions pu produire si les secteurs d’exportations n’avaient pas été choisis par l’état et le capital étranger.



    Macky Sall a donc choisi de prêter son sol à la compétition des puissances mondiales en Afrique qui déterminera le destin des entreprises sénégalaises par l’exportation en orientant les activités et la formation vers des domaines spécifiques choisis. Avec la zone de libre-échange continentale, qui ne pourra être efficace qu’avec une monnaie africaine, le destin des sénégalais et de leurs entreprises leur échappera ainsi davantage pour bâtir de nouvelles dépendances après celles de la colonisation et de l’aide".

    Auteur

    En Janvier, 2020 (22:13 PM)
    Si l'actionnariat est 100% chinois ou turc où est l'intérêt pour le Sénégal ? Effectivement le Sénégal ne deviendra qu'une grande zone franche. Ce partenariat ne sera intéressant que s'il y a transfert de technologie. S'ils se contentent d'embaucher que des ouvriers et des comptables Sénégalais ça ne sera pas un accord gagnant-gagnant.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (00:05 AM)
    sonko president maquis sale degage
    Auteur

    En Janvier, 2020 (14:47 PM)
    Témoignage: je me nomme Myriam,je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 3 jours de travaux magique. Sincèr€ment je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ram€né, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact:

    Veuillez cliquez sur son site pour avoir tous ces contacts,Voici son site : www.voyant-marabout-chango.simplesite.com

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email