Dimanche 05 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Insolite : La permanence de l’ Apr à Pikine fermée pour arriérés de loyer

Single Post
Insolite : La permanence de l’ Apr à Pikine fermée pour arriérés de loyer
Comment qualifier la fermeture de la permanence départementale de l’Alliance pour la République de Pikine ? Une question qui brûle les lèvres en banlieue.
 
La permanence Wagane Ndiaye, sise à Pikine Taly Bou Bess, est fermée depuis bientôt une semaine, après constat d’un huissier. Les apéristes traineraient une ardoise de 1.050.000 FCFA, représentant sept (07) mois d’arriérés de loyer de leur permanence.
 
Le bailleur ne pouvant plus supporter les va-et-vient entre les responsables « apéristes » de Pikine, fatigué aussi des coups de téléphone infructueux, et sentant la dette s’alourdir, a tout bonnement saisi un huissier qui a procédé à la fermeture des locaux.


affaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Ttt

    En Juin, 2014 (13:39 PM)
    Voila apr dou deme
    Top Banner
  2. Auteur

    Geune Teuss

    En Juin, 2014 (13:59 PM)
    néféré mbane rek; bayilène doule yi.

    {comment_ads}
    Auteur

    Naye Rekk

    En Juin, 2014 (14:01 PM)
    macky nak da nayye koi.leer namani sou sowé dou tokhal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mauri

    En Juin, 2014 (14:19 PM)
    Preuve de bonne gouvernance. Maky n’utilise pas l'argent du contribuable sénégalais pour satisfaire des besoins personnelle. Contrairement à une certaine époque.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nba

    En Juin, 2014 (15:05 PM)
    Macky n est quelqu un qui gaspille de l argent et s est a saluer
    Top Banner
    Auteur

    Visa

    En Juin, 2014 (15:41 PM)
    Violation des dispositions du code électoral par le journal L’Observateur

    J’en avais fait mon quotidien préféré, par habitude et en souvenir surement des articles de qualité qu’il nous proposait durant les premières mois qui ont suivi sa naissance. Je garde dans un coin de ma mémoire la chronique Gorgui et Ngorsi, révélations fracassantes d’un ancien premier ministre accusé de détournements sur les chantiers de Thiès. Ce dossier était traité avec un professionalisme digne d’un journaliste et avec une plume d’une clarté et d’une beauté exquises avec un récit qui nous laissait toujours sur notre faim nous obligeant le lendemain à nous présenter à la première heure devant le vendeur de journaux. Hélas, ces temps sont révolus, le professionnalisme et la déontologie ne sont plus de rigueur dans notre presse et particulièrement chez mon canard préféré qui paraît être à la solde du pouvoir en place. Cela ne nous surprenant guère bien que nous pouvions en douter, vu les positions actuelles du créateur et ex président directeur général du groupe de presse. Mon journal préféré a perdu son lustre d’antan en perdant ses journalistes épris de justice et fiers de leurs métiers, qu’ils placent au dessus de tout intérêt matériel. Ces journalistes vivaient de l’information, en informant vrai et en étant équidistants entre les partis concernés. Aujourd’hui des journalistes oublient leur mission première et sa sacralité en se pliant aux volontés de politiciens prêts à tout pour faire passer leur propagande et leurs mensonges pensant noyer ainsi la souffrance des populations par de faux espoirs. Mon quotidien préféré s’est adonné à cette pratique de bas étage dans son édition du Lundi 26 Mai 2014, violant du coup une des dispositions du code électoral en chantant les éloges de la mairesse de Sam Notaire candidate à sa propre succession. Selon l’article Mme le maire a réussi la prouesse de collecter 200 Millions de Fcfa de matériels scolaires (ce qui reste à vérifier) pour les communes de Guédiawaye malgré qu’elle soit analphabète et cela à un mois des élections. Ce qu’elle n’a pas réussi évidemment en cinq années à la tête de la municipalité. Il n’est pas surprenant que cet article n’ait pas été signé car un journaliste qui se respecte ne saurait y estampillé sa signature. Voudrait-il nous faire croire que ce don vient à son heure en moins d’un mois de la fin de l’année scolaire. Dorénavant je réfléchirais à deux fois avant d’acheter le journal l’Observateur.

    Violation des dispositions du code électoral par le journal L’Observateur

    J’en avais fait mon quotidien préféré, par habitude et en souvenir surement des articles de qualité qu’il nous proposait durant les premières mois qui ont suivi sa naissance. Je garde dans un coin de ma mémoire la chronique Gorgui et Ngorsi, révélations fracassantes d’un ancien premier ministre accusé de détournements sur les chantiers de Thiès. Ce dossier était traité avec un professionalisme digne d’un journaliste et avec une plume d’une clarté et d’une beauté exquises avec un récit qui nous laissait toujours sur notre faim nous obligeant le lendemain à nous présenter à la première heure devant le vendeur de journaux. Hélas, ces temps sont révolus, le professionnalisme et la déontologie ne sont plus de rigueur dans notre presse et particulièrement chez mon canard préféré qui paraît être à la solde du pouvoir en place. Cela ne nous surprenant guère bien que nous pouvions en douter, vu les positions actuelles du créateur et ex président directeur général du groupe de presse. Mon journal préféré a perdu son lustre d’antan en perdant ses journalistes épris de justice et fiers de leurs métiers, qu’ils placent au dessus de tout intérêt matériel. Ces journalistes vivaient de l’information, en informant vrai et en étant équidistants entre les partis concernés. Aujourd’hui des journalistes oublient leur mission première et sa sacralité en se pliant aux volontés de politiciens prêts à tout pour faire passer leur propagande et leurs mensonges pensant noyer ainsi la souffrance des populations par de faux espoirs. Mon quotidien préféré s’est adonné à cette pratique de bas étage dans son édition du Lundi 26 Mai 2014, violant du coup une des dispositions du code électoral en chantant les éloges de la mairesse de Sam Notaire candidate à sa propre succession. Selon l’article Mme le maire a réussi la prouesse de collecter 200 Millions de Fcfa de matériels scolaires (ce qui reste à vérifier) pour les communes de Guédiawaye malgré qu’elle soit analphabète et cela à un mois des élections. Ce qu’elle n’a pas réussi évidemment en cinq années à la tête de la municipalité. Il n’est pas surprenant que cet article n’ait pas été signé car un journaliste qui se respecte ne saurait y estampillé sa signature. Voudrait-il nous faire croire que ce don vient à son heure en moins d’un mois de la fin de l’année scolaire. Dorénavant je réfléchirais à deux fois avant d’acheter le journal l’Observateur.

    {comment_ads}
    Auteur

    ???

    En Juin, 2014 (16:07 PM)
    @Visa. tout à fait d'accord avec toi. et j'ajoute que c'est le groupe futurs médias en entier qui est à la solde du gouvernement ou pour faire plus beau, qui a une ligne éditoriale (non cachée) pro-gouvernementale. et c'est dommage.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Juin, 2014 (19:39 PM)
    de nos jours tout le pays sais que avec macky nous irons loin car macky est la transparence , la solidarité , la clairvoyance, l équité de ce fait tachons nous à travailler au lieu de s occuper de ses questions intitule
    {comment_ads}
    Auteur

    Didi

    En Juin, 2014 (17:52 PM)
    insolite égale déstressé!!!!!
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email