Samedi 22 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

INTERVIEW SERIGNE MODOU MBACKÉ BARA DOLY - Idy a intérêt à tirer les choses au clair, sinon ses adversaires vont s’en servir contre lui

Single Post
INTERVIEW SERIGNE MODOU MBACKÉ BARA DOLY - Idy a intérêt à tirer les choses au clair, sinon ses adversaires vont s’en servir contre lui
Il est connu pour son franc-parler. Il a été allié de Me Abdoulaye Wade alors qu’il était dans l’opposition. Il est le chef des guides religieux, et non moins responsable politique libéral à Touba. Il a accepté de se confier à nous sur tout ce qui fait aujourd’hui l’actualité politique au Sénégal. Interview avec Serigne Modou Mbacké Bara Doly

RETOUR DE IDY AU PDS

Je suis d’accord pour les retrouvailles de tous les libéraux. Mais il faut choisir ceux qui doivent revenir. Et auparavant, il faudra qu’il y ait une unité entre ceux qui se trouvent déjà au Pds, pour ensuite ouvrir les portes aux égarés. Parce que la vérité est que les responsables libéraux ne s’entendent pas. Il faut d’abord régler ce problème pour espérer bien accueillir les égarés. Pour parler d’égarés, Fada a quitté le Pds, mais il n’a aucun problème avec la justice sénégalaise. En revanche, pour le cas Idy, il doit d’abord régler son problème pendant devant la justice avant de penser à son retour. Il a d’ailleurs intérêt à ce que les choses soient tirées au clair, sinon ses adversaires vont s’en servir contre lui, de même que les adversaires du Pds contre nous. Parce qu’après plusieurs années de discours sur ce sujet, on ne peut pas revenir et faire comme si de rien n’était.

WADE EST PRIS EN OTAGE

Pape Samba Mboup a raison de dire que ceux qui sont autour de Wade ne travaillent absolument pas et ne lui disent pas la vérité. La majorité des personnes qui gravitent autour de Wade travaillent pour leurs propres intérêts. Contrairement à ce qu’on dit, Wade est en avance sur ses conseillers et sur l’opposition. Sa vision est intemporelle. C’est pourquoi les gens parlent de rêves et de projets. Mais il nous montre chaque jour qu’il sait où il va. Malheureusement, son entourage ne suit pas. Mais passe tout son temps à se faire la guerre entre eux, ou à barrer la route aux autres. 90°/° des personnes qui sont autour de Wade ne lui disent pas la vérité et ne l’aident pas. Ils le prennent en otage. Le secrétariat de la Présidence, les gardes du corps et tous ceux qui tournent autour de Wade ont été infiltrés. Maintenant, ils ne veulent pas laisser ceux qui disent la vérité s’approcher de lui. Il faut que Wade fasse le ménage autour de lui. Il faut qu’il se débarrasse des vautours et des arrivistes. Pour s’entourer de gens seulement mus par l’intérêt du Sénégal.

LA FUSION DE LA GÉNÉRATION DU CONCRET DANS LE PDS

La dissolution de la Génération du concret dans le Pds serait une bonne chose. Pris comme un simple citoyen, Karim Wade a fait ses preuves au Sénégal, même si c’est Me Wade qui lui a donné sa chance. Il doit pouvoir venir au Pds, surtout que les militants de la génération du concret sont tous des libéraux. La génération du concret est née des flancs du Pds. Il ne sera pas difficile pour eux de se dissoudre dans le Pds. Ce que je demande, par contre, c’est que la génération du concret ne vienne pas prendre toutes les responsabilités au sein du Pds. Car, ils vont trouver des responsables qui sont depuis toujours des libéraux et c’est ensemble qu’on doit travailler pour bâtir un Pds plus fort que jamais.

LA CRISE ALIMENTAIRE

On doit retourner aux champs. Il est même vrai que les Sénégalais sont en majorité des paysans dépendant des récoltes. Mais on doit moderniser l’agriculture, faire en sorte que les paysans cultivent toute l’année durant. On ne doit pas seulement cultiver la saison des pluies. A Doly, on a initié cette expérience depuis un an. Comme l’a si bien dit le Président, on doit retourner à l’agriculture pour avoir une autosuffisance alimentaire. Si on arrive à vaincre la faim, on sera à l’abri de beaucoup de difficultés. Et il ne faut pas que les Sénégalais attendent tout de l’Etat. Dans les pays développés, ce n’est pas le gouvernement qui cultive les champs. Ce sont plutôt les citoyens qui cultivent les champs et vendent leurs récoltes au gouvernement qui, à son tour, exporte les produits. Mais aussi, il faut diversifier l’agriculture. Ne pas se focaliser sur une culture. Si le Sénégal réussit ce défi, on n’aura plus de problème de riz.

ARRESTATION DE SERIGNE MODOU BOUSSO DIENG

Je le connais bien. On s’est croisé à plusieurs reprises, même si des fois on n’a pas été d’accord sur beaucoup de choses. Avant de donner des leçons aux Sénégalais, il faut faire d’abord son autocritique. Une fois qu’on devient un homme public, on doit savoir ce qu’on fait et où on met les pieds. Comme il y a des journalistes qui ne sont pas honnêtes, il y a aussi des marabouts qui ne sont pas honnêtes. Je n’ai pas les preuves de ce dont on l’accuse. Mais avant de faire des sorties fracassantes dans la presse pour attaquer l’Etat, on doit s’assurer qu’on est irréprochable d’abord. Il y avait un gap entre son discours et ses actes. Deux semaines avant le sommet de l’Oci, je l’ai croisé dans le bureau de Babacar Gaye au palais. Donc, j’ai été surpris de l’entendre s’attaquer à l’Etat et au Pds. Le chantage des religieux doit cesser. Si on les entend dans des dossiers pas du tout reluisants, c’est parce qu’ils sont dans le besoin. Alors qu’ils doivent travailler et enseigner la voie de Dieu.

CRISE D’HYSTÉRIE DES COLÉGIENNES

Serigne Sam Mbaye disait qu’on a été grillé sans être cuit. Ce qui veut dire qu’on a brûlé beaucoup d’étapes. Les Sénégalais sont en train de renier ce qu’ils ont de plus cher. Je fais allusion aux valeurs. C’est maintenant qu’il y a plus d’habits et de tailleurs, mais on a l’impression que les gens n’ont pas assez de tissus pour se vêtir. Parfois, quand on croise des personnes dans la rue, on se demande si elles ont laissé leurs parents chez eux. On doit éduquer encore les enfants. Les faire revenir à nos valeurs. Parce que ceux qu’ils imitent ne se comportent pas comme cela dans la réalité. Ils imitent des images créées de toutes pièces. A ce rythme, tout peut arriver au Sénégal. Parce que quand on offense le Bon Dieu, il faut s’attendre à des représailles.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email