Mardi 07 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

L'année Macky Sall : "2012 a été difficile pour les finances publiques"

Single Post
L'année Macky Sall : "2012 a été difficile pour les finances publiques"

Les finances publiques du Sénégal ont souffert en 2012 d'une baisse drastique des recettes de l'Etat combinée à un renchérissement de la dette publique, passée de 1300 milliards en 2006 pour s'établir actuellement à 3100 milliards de francs CFA, a indiqué, samedi à Mbodiène (Mbour, ouest), le chef de l'Etat, Macky Sall.

Il s'exprimait samedi à Mbodiène (Mbour, ouest) où il présidait le démarrage des travaux de la deuxième édition des universités des jeunesses républicaines initiées par la Convergence des jeunesses républicaines (COJER), sur le thème "Tenons engagements".

"Nous avons aussi un service de la dette qui est de plus de 611 milliards par an que nous payons quotidiennement et qui aurait pu aller dans le développement économique et social de notre pays qui a connu un pillage systématique de nos maigres ressources. Si nous avions laissé faire, notre pays serait aujourd'hui à la ruine", a déclaré Macky Sall.

"Certains, d'ailleurs, prédisaient que dans deux mois, on ne pourrait pas payer les salaires au Sénégal. Ces gens savaient ce qu'ils avaient laissé derrière eux. Malgré toutes ces difficultés, nous avons fait face avec courage et abnégation pour assister les inondés", a-t-il dit.

D'ici l'année prochaine, des mesures structurelles seront prises pour lutter contre les inondations, a promis le chef de l'Etat, selon qui un programme prioritaire de 66 milliards de francs CFA couvrant 2012-2013 sera mis en œuvre, avec différentes composantes tels que le drainage des eaux pluviales dans les zones comme Dalifort, Nietty Mbar et autres espaces de la banlieue dakaroise.

"Ce programme sera mis en œuvre avec la structuration des quartiers, mais aussi un programme de relogement et d'habitat social. Voilà les réponses aux vrais défis qui se posent", a déclaré Macky Sall.

Par ailleurs, "nous avons également veillé à ce que la fourniture d'électricité soit constante. A ce niveau, j'ai engagé le gouvernement à agir sur les réponses structurelles puisque la subvention que nous faisons chaque année aurait pu servir à un investissement productif qui créerait des emplois. Parce qu'il s'agit de 80 à 100 milliards de francs CFA par an, alors que 100 milliards de francs CFA constituent le budget de toute la santé'', a-t-il dit.

"Il faut des réponses structurelles qui permettent à la SENELEC de produire une énergie moins chère, parce qu'aujourd'hui, tous les revenus de la SENELEC équivalent à sa seule facture pour les combustibles. Les populations ne peuvent pas supporter des hausses et des hausses du prix de l'électricité", a soutenu le président de la République.

Selon lui, il est donc nécessaire d'aller vers des sources alternatives d'énergie déjà identifiées. Il a cité charbon, le gaz, le liquéfié (le GNL) et toutes les énergies nouvelles, notamment le solaire. Il a dans le même temps préconisé une meilleure gestion du secteur de l'énergie.

"Le gouvernement y travaille et je veille personnellement à la bonne exécution de ces mesures, pour que notre pays puisse retrouver la croissance", a-t-il assuré.


liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Ll

    En Décembre, 2012 (19:40 PM)
    bravo ma
    • Auteur

      Bayefaalou Macky Sall

      En Décembre, 2012 (21:03 PM)
      macky , yala nangafi yag teh werr, merci pour cet aeroport de touba, mieux que cet aeroport de ndiass qui va porter le nom d'un franc-masson .
      majorite des passagers sont souvent mourides grands voyageurs.

      termine aeroport touba d'abord.


      tu es plus discret et plus mouride que ce wade et ses wadaillons qui politisait tout deplacement vers touba.


      koula khassateh ma defanteko ak mome
  2. Auteur

    Domouramm

    En Décembre, 2012 (19:40 PM)
    maky le vree domouramm president
    Auteur

    Maki Voleur Sall

    En Décembre, 2012 (19:41 PM)
    maky sathie salll
    Auteur

    Wolofou

    En Décembre, 2012 (19:43 PM)
    Quelqu'un peut me traduire le mot "kharagne"?merci d'avance,au fait garga mbossé dan na tonnerre.
    • Auteur

      Xaran

      En Décembre, 2012 (19:54 PM)
      tu peux le traduire par "doué" ou "surdoué". il peut aussi signifier habile, compétent, docte, etc.
    Auteur

    Wolofou

    En Décembre, 2012 (19:45 PM)
    Quelqu'un peut me traduire le mot "kharagne"?
    Auteur

    Dégueulasse Pere Noéél

    En Décembre, 2012 (19:50 PM)
    ki a refusé de poster ma demande  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  dégueulasse pere noéél de seneweb ki a censuré mon postit  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  lois social vous dérange seneweb ?? :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    France(rouen)

    En Décembre, 2012 (20:02 PM)
    "2012 a été difficile pour les finances publiques" bravo Prési
    Auteur

    Hhy

    En Décembre, 2012 (20:05 PM)
    2013 sera pire si tu continue dans ton immobilisme.Par ailleurs, la sécheresse budgétaire de 2012 ne t'a pas empêché, sitôt arrivé, de t'octroyer, par décret d'avance, 8 milliards de fonds politiques!
    Auteur

    Pepes

    En Décembre, 2012 (20:06 PM)
    CE QUE MACKY N'A PAS DIT C'EST QUE 25% DE CETTE DETTE SONT DES EMPRUNTS CONTRACTES EN 8 MOIS PAR SON GOUVERNEMENT.L'ENVIRONNEMENT INQUISITIF ACTUEL ET LE TINTAMARE CREE AUTOUR DES POURSUITES POUR ENRICHISSEMENT ILLICITE NE SONT PROPICES NI A LA BONNE MARCHE DES AFFAIRES NI AUX INVESTISSEMENTS LOCAUX ET ETRANGERS..PAS ETONANT DONC QUE LES RECETTES BAISSENT...IL FAUT UN PEU PLUS DE SERENITE ET UNE JUSTICE RESPECTUEUSE DES DROITS ET LIBERTES GARANTIS PAR LA CONSTITUTION!L'ARGENT COMME LE DISAIT ABDOUL MBAYE N'AIME PAS LE BRUIT!
    Auteur

    Erik

    En Décembre, 2012 (20:21 PM)
    c vrai ce que tu viens de dire coplan il a menti a tout le monde puisque au congo la ou je suis j ai vu un vendeur cafe touba lui donne 25000f or qu il a des milliard trompeur qu il ce gard
    Auteur

    Macky , C'est Koi Ton Programm

    En Décembre, 2012 (21:00 PM)
    a certain moment il va falloir que Macky se retrousse les manches et trouve des solutions parce qu'il a été élu pour çà. au lieu a chaque de se dédouaner en cassant du sucre sur l'ancien régime
    Auteur

    President Nul Ou Manipulateur

    En Décembre, 2012 (21:52 PM)


    Le musulman, sur le plan moral doit respecter un certain nombre de principes, comme le fait de dire la verité, d'être sincere, d'avoir de bonnes intentions, ne pas calomnier...



    Le prophète Muhammad (saw) a dit :



    « Celui qui croit en Dieu et au jour du jugement dernier, qu'il dise du bien ou qu'il garde le silence »

    (d'apres Abu Horayrah)



    « celui qui craint son Seigneur, sa langue se fige, et n'assouvit jamais sa colere (en vengence) »



    Hudhayfa (ra) a dit:

    J'ai entendu le Prophète (sws) dire: "Jamais une mauvaise langue n'accédera au Paradis".

    D'après `Abd-Allah ibn `Amr ibn Al-`As (ra) : un homme demanda au Prophète (saw) : "Qui est le meilleur musulman?" et le Prophète de répondre: "Celui dont aucun des musulmans n'a à redouter ni la langue ni la main".

    Le président se moque des ignorant en faisant référence à 2006. En effet, Lannée 2006 a été marquée par l'éligibilité du Sénégal à l'Initiative d'Annulation de la Dette Multilatérale (IADM). Elle concerne 3 organismes multilatéraux : La Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International et le Fonds Africain de Développement dont l'annulation totale de stock de dette se chiffre à 1112,8 milliards de FCFA. Donc, le régime précédent en a profité pour faire de trés gros investissements, car les règles de l'UEMOA n'interdisent pas d'avoir un endettement inférieur ou égal à 70% du PIB. En partant, Wade avait laissé l'endettement à 40% du PIB. Oui, le Sénégal s'est encore endetté avec les nouvelles possibilités offertes par l'IADM : En novembre 2007, le Sénégal a signé avec le FMI un nouveau Programme Economique et Financier appuyé par l'Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE). La troisième revue de ce Programme et celle effectuée au titre de la Facilité de Protection contre les Chocs Exogènes (FPCE) tenues en juin 2009, ont été concluantes.

    Entre 2006 et 2008, les réponses conjoncturelles apportées aux crises énergétiques et alimentaires, ont coûté à nos finances publiques un montant de 374 milliards de FCFA sous forme de subventions directes et indirectes.

    En plus, Le Sénégal a renouvelé en 2010 son programme ISPE avec le FMI. Toutes les revues du programme ISPE depuis 2007 ont été concluantes, Le Sénégal figure parmi le groupe de pays qualifiés de « marchés pionniers ».

    Première sur le marché financier international en Décembre 2009, Succès éclatant de la levée de fonds effectuée en 2011 au bénéfice des secteurs porteurs de croissance: 125 investisseurs asiatiques, américains et européens de premier plan (PIMCO, BLACKROCK, ASHMOORE, BTG, CapRe, ABERDEEEN) ont souscrit à l'emprunt de 500 millions de dollars US. Une sur-souscription de l'émission (3 fois le montant demandé par le Sénégal) La nouvelle émission est référencée dans l'index EMBI (Emerging Markets Bonds Index).

    Enfin, Prési nul, nous te rappelons qu'en matière de notation de la dette souveraine, B1(Moody's) : La notation de Moody's se fonde sur le fait que le Sénégal se distingue par : une relative stabilité macroéconomique et une situation politique stable ; une croissance soutenue par des investissements considérables en matières d'infrastructures ; un classement dans la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire en 2010 ; un accès potentiellement illimité aux devises du fait de son appartenance à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ; une dette croissante mais modérée; un soutien de la communauté financière internationale.

    Notation B+(Standard & Poor's) : La note de Standard and Poor's est justifiée par les performances économiques et budgétaires meilleures que prévues en 2010.En conclusion Président, si tu n'as pas les compétences qu'il faut pour comprendre l'Economie, rappelle le meilleur ministre des Fiances d'Afrique pour qu'il te vienne en aide.

    Si vous avez un brin d'expertise, faites comme Wade, annulez la moitié de la dette et empruntez pour investir. Cessez de pleurnicher, votre nullité ainsi que celle de vos financiers commence à nous agacer.







    Auteur

    Macky Manipulateur

    En Décembre, 2012 (22:03 PM)
    Je viens d'avoir de sérieux doutes sur la bonne foi de notre trés cher président. A la limite, c'est même malhonnête de faire référence à 2006. En effet, l'année 2006 a été marquée par l'éligibilité du Sénégal à l'Initiative d'Annulation de la Dette Multilatérale (IADM). Elle concerne 3 organismes multilatéraux : La Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International et le Fonds Africain de Développement dont l'annulation totale de stock de dette se chiffre à 1112,8 milliards de FCFA.

    Ainsi, on devrait faire référence à la période avant annulation par IADM si on veut bien faire. Le régime de Wade qui a bien oeuvré pour bénéficier de l'annulation de 1110 milliards en a profité pour faire de trés gros investissements, car les règles de l'UEMOA n'interdisent pas d'avoir un endettement inférieur ou égal à 70% du PIB.

    Oui, c'est vrai, en partant, Wade avait laissé l'endettement à 40% du PIB. Oui, le Sénégal s'était encore endetté avec les nouvelles possibilités offertes par l'IADM : En novembre 2007, le Sénégal a signé avec le FMI un nouveau Programme Economique et Financier appuyé par l'Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE). La troisième revue de ce Programme et celle effectuée au titre de la Facilité de Protection contre les Chocs Exogènes (FPCE) tenues en juin 2009, ont été concluantes.

    Entre 2006 et 2008, les réponses conjoncturelles apportées aux crises énergétiques et alimentaires, ont coûté à nos finances publiques un montant de 374 milliards de FCFA sous forme de subventions directes et indirectes.

    En plus, Le Sénégal a renouvelé en 2010 son programme ISPE avec le FMI. Toutes les revues du programme ISPE depuis 2007 ont été concluantes, Le Sénégal figure parmi le groupe de pays qualifiés de « marchés pionniers ».

    Première sur le marché financier international en Décembre 2009, Succès éclatant de la levée de fonds effectuée en 2011 au bénéfice des secteurs porteurs de croissance: 125 investisseurs asiatiques, américains et européens de premier plan (PIMCO, BLACKROCK, ASHMOORE, BTG, CapRe, ABERDEEEN) ont souscrit à l'emprunt de 500 millions de dollars US. Une sur-souscription de l'émission (3 fois le montant demandé par le Sénégal) La nouvelle émission est référencée dans l'index EMBI (Emerging Markets Bonds Index).

    Enfin, Cher, Prési nul, nous te rappelons qu'en matière de notation de la dette souveraine, B1(Moody's) : La notation de Moody's se fonde sur le fait que le Sénégal se distingue par : une relative stabilité macroéconomique et une situation politique stable ; une croissance soutenue par des investissements considérables en matières d'infrastructures ; un classement dans la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire en 2010 ; un accès potentiellement illimité aux devises du fait de son appartenance à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ; une dette croissante mais modérée; un soutien de la communauté financière internationale.

    Notation B+(Standard & Poor's) : La note de Standard and Poor's est justifiée par les performances économiques et budgétaires meilleures que prévues en 2010.En conclusion Président, si tu n'as pas les compétences qu'il faut pour comprendre l'Economie, rappelle le meilleur ministre des Fiances d'Afrique pour qu'il te vienne en aide.

    Si vous avez un brin d'expertise, faites comme Wade, annulez la moitié de la dette et empruntez pour investir. Cessez de pleurnicher, votre nullité ainsi que celle de vos financiers commence à nous agacer.

    Auteur

    Ass

    En Décembre, 2012 (22:32 PM)
    Ton épouse se fiche de nous les mourides elle offre des tableaux au khalifa général à la place des kamils je pense qu elle est folle
    Auteur

    Att : Directeur Du Site

    En Décembre, 2012 (01:31 AM)






    Monsieur le Directeur du site,



    Je vous prie de bien vouloir mettre de l'ordre dans votre site et respecter la déontologie.

    Vous devez réguler et filtrer les commentaires laissés sur votre site .

    Il n'est plus admissible que des injures et des commentaires ubuesques soient signalés dans vos pages en provenance de vos lecteurs qui réagissent aux articles publiés souvent très controversées et de piètre qualité.



    Il est de votre responsabilité d'éditeur de veiller au contenu de votre site.



    Plusieurs plaintes sont observées contre votre site d'information et je vous serai gré d'y remédier.

    Au cas contrainte, vous y serez astreint sans délai par voie légale et en supportez les risques et les conséquences.



    Direction de L'information et de la Communication

    @Tweople Republic Legal Affairs



    Sambe Lo

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email