Mardi 29 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

L’Acte 3 de la décentralisation va bouleverser le système de gouvernance locale au Sénégal

Single Post
L’Acte 3 de la décentralisation va bouleverser le système de gouvernance locale au Sénégal
Lancé officiellement le 19 mars dernier par le président Macky Sall, l’Acte 3 de la décentralisation a pour ambition affichée de bouleverser totalement la gouvernance locale au Sénégal qui a célébré vendredi le 54ème anniversaire de son indépendance.

En octobre 2013, à l’ouverture des concertations sur l’Acte 3, Macky Sall annonçait déjà la couleur en affirmant que dans sa première phase, l’Acte 3 de la décentralisation va se caractériser par « la généralisation des communes, la création de conseils départementaux et la modification de la répartition des compétences dans les collectivités locales ». L’objectif visé est de mettre en place une architecture administrative simplifiée, une planification cohérente des compétences entre les collectivités locales et l’Etat, la modernisation de l’administration territoriale avec notamment la réforme de fond en comble des finances locales.

Les Maires, les Présidents de communautés rurales et les présidents de Conseils régionaux ont toujours demandé que l’Etat leur affecte un personnel administratif de qualité. Cette préoccupation sera prise en compte par l’Acte 3 qui milite pour la promotion de ressources humaines de qualité.

Durant cette première phase, les limites territoriales actuelles des collectivités locales et des régions seront maintenues, de même que le transfert des neuf (9) domaines de compétence dévolus par l’Etat aux entités locales et le financement du développement local.

Dans son intervention didactique, Macky Sall parlait également  du maintien des organisations consultatives de la décentralisation mais aussi de la mise en place d’un Code  général des collectivités locales et territoriales.

Interprétant l’Acte 3 de la décentralisation à la lumière de l’actualité des élections locales du 29 juin prochain, le président Sall précisait : « Les élections locales de 2014 porteront sur les conseillers municipaux, les conseillers départementaux et les conseillers régionaux. La seule nouveauté consiste en l'élection de conseillers départementaux et la suppression de conseillers ruraux ».

« C'est là où nous pourrons parler de régions, comme le Sénégal oriental ou la Casamance qui peut regrouper trois régions, selon le choix et l'acceptation des populations et des collectivités locales. Elle se décline ainsi en une intégration volontaire des régions au niveau d'ensembles ou bassins territoriaux, nouveaux domaines de compétences transférés, création de nouveaux organes consultatifs entre collectivités locales, entre autres », expliquait Macky Sall devant un parterre d’acteurs à la base de la décentralisation réunis à l’hôtel King Fahd de Dakar.

La deuxième phase de l’Acte 3 de la décentralisation doit naturellement parachever la première et verra émerger de nouveaux pôles territoriaux intégrant des régions et des départements. Cela rappelle la configuration territoriale de l’immédiat après indépendance mise en œuvre sous Senghor.

La décentralisation opérée en 1960 tenait compte, tant bien que mal, des zones écologiques : C’est ainsi qu’on parlait à l’époque de la région du Fleuve (Saint-Louis, Dagana, Podor, Matam), du Sénégal Oriental (Tambacounda, Kédougou), de la Casamance (Kolda et Casamance), du Sine Saloum (Kaolack-Fatick), etc…

L’acte précurseur de libertés locales plus affirmées remonte à 1972 avec la création des communautés rurales. Une ouverture plus poussée a été ensuite initiée avec une autre politique de décentralisation en 1996, sous Abdou Diouf, « dans le souci d’accroître la proximité de l’Etat et la culture de la responsabilité des collectivités locales ».

Avec l’Acte 3 de la décentralisation, Macky Sall fait la fusion des plans de développement en pôles régionaux élaborés par Cheikh Anta Diop avec une perspective continentale et Senghor avec une application nationale.
Macky Sall veut en effet mettre en place six ou sept territoires de développement avec :
*La Casamance (Ziguinchor, Sédhiou et Kolda) pour l’économie rurale, industrielle et touristique, l’élevage, le tourisme balnéaire, l’écotourisme, la production et la transformation agricole
*Diourbel-Louga pour ses ressources agro-pastorales
*Fleuve (Saint-Louis et Matam) avec son potentiel hydrologique et hydro-électrique, pour la riziculture,  le maraichage, l’industrie agro-alimentaire,  l’écotourisme, la pêche artisanale, l’exploitation minière
*Sine Saloum (Kaolack, Fatick, Kaffrine) pour ses potentialités agricoles (bassin arachidier), touristiques et halieutiques
*Sénégal Oriental pour une agriculture diversifiée et  le développement du tourisme paysager (Parc de Niokolo Koba), ses potentialités minières (or, uranium)
*Dakar-Thiès avec la plateforme technique et industrielle de Diamniadio, ses potentiels industriels (industries chimiques, industries artisanales du cuir, du textile), les entreprises de services, le maraîchage dans les Niayes, la pêche industrielle et artisanale, le tourisme d’affaires.

L’Acte 3 de la décentralisation tient donc fondamentalement compte des ressources propres à chaque région naturelle du Sénégal.

liiiiiiiaffaire_de_malade

36 Commentaires

  1. Auteur

    Honoris Causa

    En Avril, 2014 (08:25 AM)
    AUSSI BIEN POUR NOTRE PAYS QUE POUR LE RESTE QU MONDE QUI NOUS OBSERVE CEST BIEN ET CEST VRAI QUE CET ACTE 3 DE LA DECENTRAISATION QUI SINCRIT EN DROITE LIGNE DE LA REFORME ADMINISTRATIVE DE SENGHOR DE LA DECENTRALISATION DE DIOUF OU DE LA COMMUNQLISATION DE WADE HIER COMME DE MACKY AUJOURDHUI PUISSE AINSI DIT SYMBOLISER LES RUPTURES ANNONCEES PAR LE NOUVEAU REGIME POLITIQUE DU PRESIDENT MACKY SALL
  2. Auteur

    Thiessois

    En Avril, 2014 (08:28 AM)
    Encore une diversion! Ce ne sont pas là de noveaux outils de gouvernance, mais plutot des thèmes pour occuper les gens à se quereller et à discuter.... pour rien. De l´Arrondissement à la Sous Prefecture qu´est cela a changé ? Rien du temps. un bonnet blanc est un blanc bonnet. Dans tout ca ils ne demandent jamais l´avis des gens, c´est ce qui est navrant. Ils ont decoupe le pays comme les colons ont decoupe l´Afrique à l´époque, sans tenir compte ni de l´histoire, ni de la compososition des populations, rien de rien. Tout ceci ne fait que freiner le travail qui nous attend tous. On passe des decennies à faire des actes 1, puis 2, puis 3 et rien ne bouge ,essentiellement.
    Auteur

    Propcom

    En Avril, 2014 (08:42 AM)
    Acte de communication, bavardage pour petit GOEBBELS.
    Auteur

    Atypico

    En Avril, 2014 (09:29 AM)
    Dans la vie d’un homme ou d’un peuple il faut savoir choisir entre défendre les principes garant du bien commun sur le long terme ou bien privilégier les calculs politiciens électoralistes à courte vue. Il semble bien que Macky a réussi à amener sa majorité et aussi une grande partie de ses opposant dans la politicaillerie politicienne au détriment des principes démocratiques. Quand on renonce à en appeler à l’instance garante du respect de la constitution alors que l’on se dit convaincu que telle modification porte atteinte à la démocratie et à la constitution, on confirme qu’on ne vaut pas mieux que celui qui a engagé cette modification. Le report d’une élection, qui peut à priori avantager votre adversaire, est d’un prix bien moindre à payer qu’un renoncement sur les principes. Non ? Pauvre Sénégal !
    Auteur

    Bro

    En Avril, 2014 (13:06 PM)
    Cet acte politique majeur gagnerait à être mieux expliqué aux sénégalais car c est encore très confus. L idée que je m en fait est que l on veut juste éradiquer le mot VILLAGEOIS de notre vocabulaire. Et pourtant nous sommes presque tous issus des profondeurs du jolof , walo etc.....

    Et à la vérité les vraies valeurs qui fondent notre société sont encore vivaces dans ces lieux alors qu en zones urbaines nous ne sommes ni occidentaux ni africains . Nous ne savons même pas bien y gérer les ordures ménagères.

    Bref, l idée c est de réfléchir sur le fait de savoir comme l a dit la Grande Royale si " ce qu ils apprendront vaudra mieux que ce qu on leur fera oublier "



    Senegalaisement
    Auteur

    Teuguentanor

    En Avril, 2014 (13:59 PM)
    FORGEZ ET FORGEZ TOUJOURS DES FAUSSETES PAR LES DEUX SOUFFLETS DE VOTRE FEU SATANIQUE IL EN RESTERA TOUJOURS POUR SAUVER NOTRE PEUPLE DE CETTE HAINE DE CASTE ET DE CASTÉ FORGEURB DU PS EN PARTI DE SATAN
    Auteur

    Zamio

    En Avril, 2014 (15:28 PM)
    WAKH REK !!!!! AK DOOUL YI BAREEE ......  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Commentateur1

    En Avril, 2014 (16:10 PM)
    Wakh rekk. Propagande. Fenn. Acte 3 symbolise amateurisme. Regime perdu. Dans ses mensonges. Faut barrer la route a ces vendeurs de vent.
    Auteur

    J'ai Fait Un Songe Grave

    En Avril, 2014 (17:09 PM)
    j’ai fait une série de songes terrifiants sur la Côte d’Ivoire dont j’ose à peine parler, tant ils m’inspirent de la frayeur. J’ai demandé à DIEU d’éloigner ces choses de moi, mais elles s’imposaient constamment à mon esprit, chaque fois que j’entrais en prière. C’est au point où j’avais commencé à redouter mes propres moments d’intimité avec le SEIGNEUR, craignant de recevoir de DIEU l’ordre d’aller avertir les Ivoiriens ou de recevoir un message à aller leur porter. Pour ce qui concerne ce que j’ai reçu, j’ai vu de façon récurrente (sur plusieurs jours) une violente guerre qui a éclaté en Côte d’Ivoire. Dans la vision, c’était l’affolement général. Les gens couraient dans tous les sens et ça tirait de partout. Il y avait de terribles bombardements aériens. On ne savait où se mettre. Les populations cherchaient à sortir des villes, au péril de leur vie, pour aller se réfugier dans les villages car les combats faisaient rage. Mais peine perdue. Au bout d’un moment dont je ne peux évaluer la durée, les tirs et les clameurs ont fait place à une accalmie. Les Ivoiriens ont commencé, enfin, à sortir de leurs maisons, après la grande angoisse. Dehors, c’était le chaos mais avec le soulagement et la joie d’être enfin libres. Puis, j’ai vu un avion qui ramenait chez elles les troupes étrangères en Côte d’Ivoire. Leur nombre ne dépassait pas 50 soldats ! J’en étais totalement ahurie. Tous leurs armements avaient été détruits. C’était effroyable ! ».
    Auteur

    Ok

    En Avril, 2014 (18:34 PM)
    PAYER NOUS NOS SALAIRES LA SOECO
    Auteur

    Ok

    En Avril, 2014 (18:37 PM)
    PAYER NOUS NOS SALAIRES LA COECO IBOU NDIAYE LE PETIT, LA SOECO
    Auteur

    Curieux

    En Avril, 2014 (19:43 PM)
    Tous leurs... La suite de ton rêve mon ami !!!
    Auteur

    Ismaila Camara

    En Avril, 2014 (22:56 PM)
    "On parlait de la Casamance (Kolda et Casamance)" Quelle hérésie!!! Il faut dire ou écrire Kolda, Sédhiou et Ziguinchor
    Auteur

    Pv

    En Avril, 2014 (03:42 AM)
    VISITEZ CETTE SUPERBE PAGE FACEBOOK( PLANETE DES VERTUEUSES) ELLE TUE VRAIMENT CETTE PAGE AVEC D AUSSI BELLES ET SUPERBES FILLES , QUE DU BONHEUR
    Auteur

    J'aime

    En Avril, 2014 (08:42 AM)
    good
    Auteur

    ???

    En Avril, 2014 (10:35 AM)
    @curieux. clique sur "permalink" en bas du texte à droite en bleu et tu verras la suite. big up!
    Auteur

    Triacte Séné

    En Avril, 2014 (14:41 PM)
    Acte 3, 3ème coup, pitié pour la pauvre conasse



    Touba comme un loup blessé à hurlé tout haut et Macky a fait profil bas



    A qui le tour pour rugir pour que Macky rougisse et acquiesce



    Sénégal grande gueule et petit résultat



    Sénégal improvisation, utopie, rêvasserie, connerie, lamb, mbalakh, folklore, théâtre et RECUL :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Bravo

    En Avril, 2014 (15:44 PM)
    VIVE MACKY SALL







    LE MEILLEUR PRESDENT DU SENEGAL DEPUIS LES INDEPENDANCES
    Auteur

    12bayel

    En Avril, 2014 (16:00 PM)
    Continuez a pincer vos koras et a frapper les balafonds pendant que le reste du monde avance.

    LA CASAMANCE SERA INDEPENDANTE
    Auteur

    ---

    En Avril, 2014 (16:21 PM)
    ne melez pas le nom de Cheikh Anta a vos conneries...il na rien a voir avc sa... :down: 
    Auteur

    Malawbe

    En Avril, 2014 (16:53 PM)
    Macky on te soutient depuis l exagone xa kanam
    Auteur

    Je Con

    En Avril, 2014 (22:17 PM)
    Encore une diversion!
    Auteur

    Fred

    En Avril, 2014 (07:35 AM)
    EST CE K C EST DEJA EXPERIMENT2 KEL K PART DANS UN AUTRE PAYS .C est important de le savoir si le fait donner a chaque zone une activité economique dominaante .En tout il doit y avoir des mesures d accompagnement pour reussir ce pari.
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (07:48 AM)
    Bonjour ! Acte 3 de la décentralisation : C'est ce que nous faisons tous les jours .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (14:22 PM)
    CHEIKH SAADIBOU FALL a fait un LAPSUS lors du débat à WALF .A.WADE n'est pas rentré chez lui , mais chez MADICKE .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (09:45 AM)
    Heureusement que MACKY se comporte comme un PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE .!!!.
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (07:26 AM)
    Nos ÉLUS sont comme nos IMAMS : il faut qu'ils soient HONETES .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (09:07 AM)
    Arretons d'accuser les populations SENEGALAISES .Nos DIRIGEANTS sont NULS .Surtout les ÉLUS :C'est tous des INCOMPETENTS . Le SENEGAL ne se développera pas avec leur état D'ESPRIT .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (17:43 PM)
    Si j'ai bien compris la PARITÉ c'est la même chose que le système des QUOTAS . A mon humble avis, ce devrait être la même chose au niveau des listes électorales pour les LOCALES : instaurer des quotas en fonction des spécificités de la localité ! A VOIR ....
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (14:33 PM)
    Au SENEGAL on aime se faire PEUR . Il faut tout réformer quitte à faire de la CASSE .



    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (09:58 AM)
    Acte 3 de la décentralisation : Il nous faudra des HOMMES de qualité .De grands VISIONNAIRES dotés d'un sens élevé de la GESTION PUBLIQUE .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (12:04 PM)
    Il faudra officialiser le VOTE BLANC au lieu de s' abstenir . Le bulletin nul restera inchangé .
    Auteur

    Lynx

    En Mai, 2014 (07:48 AM)
    BRAVO Malick Noël SECK ! Un exemple pour les JEUNES .La vraie RUPTURE . Vive l'acte 3 de la décentralisation !
    Auteur

    Dibs

    En Juin, 2014 (09:16 AM)
    cet acte permet bien de developper le senegal a travers les potentialités de chaque regions.ce qui permet de savoir savoir le poids et la potentialité de chaque region car sans cela on pourra
    Auteur

    Dibs

    En Juin, 2014 (10:58 AM)
    senghor a pensé cheikh anta a planifié macky vient appliquer vive le senegal emmergent a travers ses poles de devolement,ces dermiers constitueront les piliers de notre economie car chaque pole devoilera ses potentialites ce qui permettra une bonne distribution des financement
    Auteur

    Lynx

    En Juillet, 2014 (08:15 AM)
    Les SENEGALAIS me font rire : pourquoi Sidi Lamine NIASSE est - il CHEF RELIGIEUX parce que "DOMOU SOKHNA" ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email