Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

L’anti-système, l’«Etat pastefien» ou la réalité du pouvoir

Single Post
L’anti-système, l’«Etat pastefien» ou la réalité du pouvoir
Il aura fallu deux mois, jour pour jour, après la formation du premier gouvernement du président Bassirou Diomaye Faye, le 5 avril, pour qu’Alioune Tine sorte du bois. Prolixe et surprenant, celui dont le rôle a été déterminant dans la résolution de la crise pré-électorale, s’emballe et tacle sévèrement les nouvelles autorités. « Après avoir assisté à ce qu’on peut appeler un État agressif, nous n’avons pas l’impression d’avoir tourné la page de l’Etat-partisan. On a l’impression qu’il se met en place petit à petit un Etat pastefien », dit-il, pointant du doigt les « nominations aux postes de responsabilités de proches » du parti dirigé par Ousmane Sonko.

C’est cet « État pastefien », dont parle M. Tine, a pris des mesures drastiques pour mettre un terme à la boulimie foncière, mis la pression sur les entreprises qui ne payent pas l’impôt, annoncé une reddition des comptes et posé des actes forts pour réconcilier la justice avec les populations. Ce même Etat a, par ailleurs, confié les postes de hautes responsabilités à ses propres lieutenants. Ce, malgré les fortes promesses électorales de procéder à des appels à candidature pour certaines stations. Cette idée fortement agitée suscitait beaucoup d’espoir, car elle devait s’inscrire dans une perspective de rupture. Ce serait une première dans l’histoire du Sénégal que de si de hautes responsabilités puissent être soumises à des appels d’offres, au détriment d’un système archaïque qui se préoccupait davantage du clientélisme politique, une avancée majeure pour la bonne gouvernance et la transparence. Finalement, tous ceux qui y croyaient ont dû déchanter : Le duo Sonko-Diomaye a placé ses hommes, technocrates ou politiciens, « patriotes » ou anciens barons du système.

Là aussi, il semble qu’on ne puisse point reprocher au chef de l’Etat, qui dispose des pouvoirs constitutionnels de nommer aux emplois civils et militaires, de miser sur les compétences de son parti surtout que celles-ci ont payé le prix fort de la révolution et sont engagées à mettre en œuvre le « Projet ». C’est une exigence de la gestion des affaires publiques.

Après son éclatante victoire en mars 2012, face à son ex-mentor Abdoulaye Wade, Macky Sall n’avait-il pas promis aux Sénégalais « la patrie avant le parti » avant que ce slogan ne devienne plus tard une chimère au fil des années ?
 
Mais aux yeux du leader de Africajom Center, dans la démarche, ce nouveau régime est comparable au vieux système que les Sénégalais ont majoritairement combattu, au soir du 24 mars dernier, pour imposer un changement dans la gouvernance au sommet de l’Etat. Il craint que la « surcharge de légitimité d’Ousmane Sonko […] va créer de nouvelles tensions qu’il faut prévenir dès maintenant » et que « la dette politique extrêmement forte sur les épaules du président Faye  […] crée de la tension au sommet du pouvoir ». C’est là que l’expression « Sonko moy Diomaye » a tout son sens.

Alors que beaucoup de Sénégalais, particulièrement les jeunes, attendent toujours des réalisations concrètes qui vont impacter considérablement sur leur vie, sur les faits, l’anti-système se cherche encore.

« Nous avons battu campagne pendant une décennie autour d’un leitmotiv visant à changer le système. Mais le système en question est encore là. Nous avons changé de président de la République et de Premier ministre ; les ministres et les directeurs de certaines administrations ou entreprises publiques ont, eux aussi, changé. Mais il ne faudrait pas en déduire pour autant que le système se réduit à cela. Ce système est toujours là », tranche Guy Marius Sagna, député et une des figures de proue de Pastef.
 
Les nouvelles autorités semblent donc être confrontées à la dure réalité du pouvoir. La preuve la plus récente, c’est l’audience accordée à Tony Blair, ancien Premier ministre britannique. « Aujourd’hui, Tony Blair est le premier conseiller de Macky Sall. C’est lui qui parle à l’oreille de Macky. Ces dernières années, il est venu au Sénégal à au moins 4 reprises. Et à chaque fois, il a des rencontres à huis clos avec Macky Sall, ce qu’aucun Sénégalais ne peut avoir », disait Ousmane Sonko, en juillet 2021. Pour l’opposant d’alors, M. Blair est un fin manipulateur ethnique. « C’est lui qui a provoqué le conflit au Kosovo ou encore en Irak », accusait-il.
 
Mais aujourd’hui, son poulain Bassirou Diomaye Faye, actuel chef de l’Etat, a un tête-à-tête avec le patron de Tony Blair Institute for Global Change. Celui-ci s’est, d’ailleurs, réjoui de soutenir le Chef de l’État sénégalais dans la réalisation de sa vision et de ses initiatives prioritaires et stratégiques, selon une note de la présidence de la République. L’ex-chef du gouvernement du Royaume-Uni vient souvent à Dakar et dans d’autres pays en développement dans le cadre des activités de son institut, qui collabore à titre gracieux notamment dans les domaines de la plateforme digitale E-santé et de l’agriculture.

Cette même réalité du pouvoir a également poussé Ousmane Sonko à « tolérer et gérer l’homosexualité » et à appeler ses nouveaux opposants à « ne pas verser dans des attaques personnelles ».

Autant de faits qui prouvent que même si nous sommes encore loin de l’idée des « comédiens », Abdoulaye Mamadou Guissé & Cie, membres du mouvement « Sauvons la République », qui demande au Conseil constitutionnel de constater la « démission tacite » du Président de la République, Bassirou Diomaye Faye au profit de son mentor, la vérité est que Pastef doit réorganiser sa communication pour dire, dès maintenant, aux Sénégalais que la gestion d’un parti politique est différente de celle d’un Etat.



14 Commentaires

  1. Auteur

    Khasté Mouye Dokh

    En Juin, 2024 (15:51 PM)
    Khasté mouye dokh est très différent de l' exercice du pouvoir. Anti système devenu système
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (16:36 PM)
      Tôt ou tard sonko va le trahir. Sonko aime trop le pouvoir et le fait d'avoir diomaye au dessus de lui, il le vie très mal.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (16:37 PM)
      Les anti systèmes sont maintenant le systèmes, attendons voir qu'es qu'ils vont faire pour notre pays
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (16:40 PM)
      ce peuple crédule qui s'est rendu par centaine de milliers à la plage espérant voir kounkandé séparer l'océan en deux parties, et ce peuple crédule qui a fait confiance et élu un kounkandé sur la base d'un projet imaginaire qui n'est apparemment même pas encore écrit.
  2. Auteur

    750milliards Euro Bonds

    En Juin, 2024 (15:53 PM)
    Diomaye nos problèmes d 'argent sont finis
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (16:14 PM)
    Diomaye méfie toi de ce Premier Ministre qui ne te regarde jamais dans les yeux.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (16:22 PM)
    C'est extŕemement facile de s'opposer surtout quand on s'appelle Ousmane sonko la bouche remplie de mensonges d'insultes de sens de la manipulation la tête vide le coeur en flamme mais tellement sue de lui qu'il se prend pour un prophète
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (16:32 PM)
    Je souffre d'hépatite B chronique avec une charge virale de 200 depuis plus de 5 ans et on m'a recommandé d'utiliser un médicament à base de lamivudine, ce qui a conduit à une cirrhose du foie. Je cherchais un remède naturel que j'ai obtenu grâce à l'aide des herbes du docteur Nelson Salim. Je suis tombé sur ses publicités sur ce blog avec une série de témoignages de ses précédents patients guéris d'un cancer du côlon. J'ai décidé d'essayer le spécialiste des plantes médicinales et j'ai passé une commande de ses suppléments à base de plantes pour l'hépatite B et la cirrhose du foie, que j'ai reçus à mon adresse via DHL - service dans les 4 jours, et avec ses instructions, j'ai utilisé le produit pendant 21 jours. . Après avoir terminé les traitements à base de plantes selon les directives de l'herboriste, j'ai fait un test d'hépatite et mon résultat était négatif sans aucune trace de virus dans mon sang avec une charge virale complètement réduite à 40 et mon scanner du foie a montré de bonnes fonctions et fonctionne parfaitement. Je le recommande à toute personne ayant ; Diabète, cancers, désintoxication complète du corps, VPH, EBV, fibromes, gale, arthrite, coagulation sanguine, prostate, virus de l'herpès et épidémie, dysfonction érectile, cholestérol, BPCO, maladie de Lyme, asthme, psoriasis, infection à levures. Ses infos. E-mail; [email protected]
    Auteur

    En Juin, 2024 (16:43 PM)
    Foutez nous la paix ceux qui gagnent gouvernent comment peut on gouverner avec ceux qui n’ont jamais cru au projet qui l’ont farouchement combattu ? Macy avait fait un état neddo bandoum et l’avait assumé.Les ministères clés ne sont pas entre les mains d’un pastefien.Intérieur,armée,agriculture est ce qu’il a déjà fait cela avant ?Sonkon est même lent il faut nettoyer au karcher tous ces déchets qui occupent encore leur poste offerts par Macky pour les enrichir.Si Diomaye échoue c’est Sonko et le Pastef qui aura échoué c’est pourquoi Sonko doit être en permanence au côté du président.Sonko est le président légitime Diomaye le président légal, il aura son mot à dire et sera toujours au cœur de l’état n’en déplaise aux neddo bandoum et aux ndring.Au début les policiers avaient arrêté la corruption mais cela reprend de plus belle dans tous les secteurs l’habitude est une seconde nature il faut des mesures fortes pour aboutir à un changement systématique
    {comment_ads}
    • Auteur

      Djibson

      En Juin, 2024 (17:18 PM)
      Neddo à bon dos. Sa waadji kegimité am ci Pastef la yem. Ngay usurper légitimité SOUNIOU Président. Saathie ! 2029 khanaa, parce que notre Président "légal", il lui suffirait de le vouloir pour écarter feulé ton président "légitime" usurpateur. Trop fouuy.
      Légitime de nulle part et de rien du tout.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (17:28 PM)
    [email protected]

    Documents de cours et d'exercices corrigés disponibles pour tout les niveaux ( 6eme à la terminale ) et dans les différentes matières ( Math , Pc , Svt , Français , HG , Philo , Espagnol
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (17:58 PM)
      Peut tu donner des cours à enfant de 13 ans qui n'a jamais fréquenter les bancs, il vient tous juste de mémoriser le Coran je cherche un enseignant particulier pour lui.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (17:37 PM)
    Vous avez dit deux mois, et vous tirez des conclusions hâtives : la marche d'un état. Tchim la honte ce pays avec ses pseudo intellectuel.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (18:27 PM)
    Quand on est nul il ne faut pas chercher le pouvoir. Or à l'évidence nous avons deux incultes à la tête de ce pays
    Auteur

    En Juin, 2024 (18:28 PM)
    Etat pastefien ou pestiféré
    {comment_ads}
    Auteur

    Anaaw

    En Juin, 2024 (21:30 PM)
    Est-ce qu'Alioune TINE est vraiment sérieux quand il.ecrit Ça ???🤔🤔🤔
    {comment_ads}
    Auteur

    Quantbusiness

    En Juin, 2024 (23:22 PM)
    L'analyse de monsieur Alioune Tine est pertinente. Guy Marius Sagna aka Mohamed de Pastef dit la meme chose que le systeme n'a pas change. Franchement il faut etre inculte et novice pour croire a tout ce que disait monsieur Sonko opposant. Il avait une strategie radicale de la conquete du pouvoir "tout ou rien" a la maniere d'un rebel. Il savait qu'il fallait se radicaliser pour pousser le pouvoir a "lacher du leste". Parfois il fallait utiliser des methodes brutales pour fair face a ce pouvoir comme ses appels a l'insurection, les menaces aux magistrats, avocats, les attaques du systeme d'information de l'Etat...ect. Une fois au pouvoir c'est normale de recompenser ceux qui se sont battus pour financer tout cette operation de la conquete du pouvoir. C'est un avant gout de ce qu'il est convenu d'appeler l'Etat Pastefien. Ce parti n'a pas la majorite au Parlement. Vous pouvez imaginer la suite une fois que ce parti se trouve en possession de tous les leviers du pouvoir.

    J'avoue que je ne suis pas du tout impressione apres ce changement de regime a la tete de l'executif au Senegal. Le premier faux pas a commence avec la composition du gouvernement avec 13% de femmes. C'est une insulte a tout ce que represente nos braves femmes, maman, grandes meres pour le Senegal. Il faut arreter ce debat de competence car des femmes competentes au Senegal et a l'exterieur il existe une quantite qui frise le ridicule . Ensuite il y a eu la reception de Melencho qui a souleve autant de debats puerils sans compter le projet de constructions d'une mosquee a la presidence. La derniere en date est la reception de Juan Branco un citoyen de france qui a daigne defier les lois de notre pays. Aucun senegalais ne peut faire ca en France. J'adore les slogans de Pastef a propos de la souverainete et du concept de panafricanisme. Il y a une semaine les argentiers (le duo Sarr/Diba) du gouvernement ont leve des fonds importants au niveau des marches financiers internationaux avec l'aide de J P Morgan. C'est cela la traduction concrete de ce populisme que monsieur Sonko vous a vendu quandt il etait dans l'opposition. Bravo.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Quantbusiness

      En Juin, 2024 (01:59 AM)
      J'ai oublie le limogeage du General Kande et l'arrestation des journalistes pour outrage ou offense au PM sans compter le harcelement des hommes d'affaires reputes proche de l'ancien gournement pour ne pas etre en regle avec le fisc. Cela fait trop en moins de trois mois au pouvoir.L'anti systeme est devenu le systeme avec Pastef au pouvoir.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (07:56 AM)
    Deux nullards à la tête du pays. Ou va le Sénégal ?
    Auteur

    Tourem

    En Juin, 2024 (11:57 AM)
    Les 54% de naïfs, loor guen Sénégal rek !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email