Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

«Si le juge maintient Khalifa Sall en prison…»

Single Post
«Si le juge maintient Khalifa Sall en prison…»

Les résultats définitifs des législatives connus, l’élection de leur client comme député confirmée, les avocats de Khalifa Sall engagent la bataille pour obtenir sa libération. L’un d’entre eux, Me Ciré Clédor Ly, s’en explique. Extraits. «La demande de liberté d’office sera déposée d’ici à 18 heures (hier, jeudi 17août). Donc, c’est en voie de finalisation avec son élection et les résultats du Conseil constitutionnel. Le juge d’instruction ne peut plus le maintenir en détention sous peine de violer son immunité parlementaire. Ce dont il était question, c’était, d’une part, la demande en annulation de l’ensemble de la procédure que nous avions introduite devant la Cour suprême et le respect des droits électoraux de Khalifa Sall.

Demande qui avait été formulée devant la Cour d’appel compétente en matière électorale. Il s’est trouvé que pour ce qui est de la Cour suprême, c’était une fausse alerte. La procédure n’était pas programmée et n’est d’ailleurs pas programmée pour tout le mois d’août. Peut-être, au mois de septembre, ça sera programmée. Saisine de l’Onu «Nous avons toujours dit que la détention de Khalifa Sall relève d’une volonté politique. Ce n’est pas un cas judiciaire. Et nous avons dit, en tout état de cause, que la volonté politique, lorsqu’elle voudra y mettre fin, elle y mettra fin. Quand elle ne voudra pas y mettre fin, cette séparation de pouvoir, elle, n’existe pas. La justice, on voit comment elle marche.

L’Assemblée nationale aussi, on voit comment elle a toujours marché. Donc, on ne se leurre pas. Cela ne nous empêche pas, en tant que citoyens, de faire notre travail. C’est-à-dire leur mettre en face de leur responsabilité, leur dire que des lois existent et la garantie de la stabilité d’un Etat et son développement économique, social et environnemental dépend du respect des lois qui sont votées et qui devraient s’imposer à tous.

Et, en même temps, attirer l’attention de l’Etat sur sa responsabilité internationale qui peut être engagée. Parce qu’aujourd’hui, tous ces manquements et violations dont je viens de faire part relèvent de la compétence du Comité des Nations Unies sur les droits de l’homme. Et, cela dépendra de Khalifa Sall. S’il nous demande de déférer la question au Comité, nous la déférerons. Il est clair que le Sénégal sera encore condamné. Donc, voilà un pays qui est toujours prompt à être le premier à signer des engagements internationaux et qui, aujourd’hui, s’avère être un champion de violations de l’ensemble des droits qu’il s’empresse de ratifier.»


Article_similaires

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (10:20 AM)
     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2017 (11:46 AM)
      ha bayi len ki adouna dey diekh rouss rek guen deff toucouleur fayantou rek ley def bayi len ki way ma warou
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (10:21 AM)
    Merci Rappeur Gaston. Au moins tu as des c****les

    Ecoutez et partagez au maximum

    https://www.metrodakar.net/le-nouveau-single-choc-de-gaston-say-say-ou-il-clash-severement-macky-sall/



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (10:22 AM)
    Encore "LIBERATION" du fameux ministre. Info toujours confuse mais, à dessein.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (10:24 AM)
    le juge fait semblant de retenir khalifa, qui est con?
    Auteur

    Anonymagistrat

    En Août, 2017 (10:29 AM)
    Si le juge maintient Khalifa Sall en détention, il serait peut être temps que le peuple réagisse de façon ferme. Même si Khalifa Sall est coupable, il n'est pas question qu'on laisse en liberté les nombreux partisans APR qui ont dilapidé nos ressources sans être inquiétés.

    Tous en taule et on récupère nos bien (c'est la bonne solution). Ou bien liberté pour tous.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:00 AM)
    Dites aux avocats de ne pas reprendre le discours de Dias et Bamba Fall c'est mieux
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:03 AM)
    Une affaire pendante devant les juge ne peut pas faire l’objet d'interprétations qui peuvent influencer les juges.

    Fait ton travail Mr l'avocat et laisse les juges faire le leur
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:08 AM)
    J'attends rien de cette justice. Tout se decide au palais de Ounk. On a vu avec les emprisonnements et les effets de Assane Diouf, tous les prisonniers d'opinion ont bénéficié de liberté provisoire. Dans le cas de Assane Mbacké, c'est meme le procureur qui s'est mué en avocat pour demandé une liberté provisoire.



    Les tribunaux servent juste pour annoncer des decisions deja prises au palais. Khalifa sera condamné et éliminé de la course à la presidentielle 2019. cela ne sert à rien de payer des avocats pour le defendre.



    #LA JUSTICE EST AUX ORDRES#
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:08 AM)
    Ces 2 ont tué Khalifa pour leurs intérêts propres
    Auteur

    Arissoi

    En Août, 2017 (11:09 AM)


    SA MAJESTE MACKY SALL CHEF SUPREME DE TOUT CE QUI BOUGE AU SENEGAL.



    KHALIFA SALL EST LE PRISONNIER DE SA MAJESTE MACKY SALL.



    SENEGAL DEMOCRATIE CACATARE ON ETOUFFE UN PEU D"AIR AI SECOURS ...... . !!!!!!!!!!!! liberté.



    PEUT ETRE QU'UN JOUR LES ELCTIONS SERVIRONT A TRADUIRE LA VOLONTE POPULAIRE.



    POUR L' INSTANT PARTAGEONS LE MALHEUR













































































     :baby-crawl: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:10 AM)
    Donc si je comprends bien un criminel milliardaire emprisonner peut financer un parti , devenir député et sortir comme un bébé qui vient de naitre sans tache.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2017 (16:41 PM)
      il faut d'abord qu'il soit éligible, s'il a été condamné il ne pourrait participer à aucune élection. khalifa n'a pas encore été condamné à ce que je sache!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:10 AM)
    khalifa n a qu' a remboursé si non il aura trois ans ferme

    un voleur est un voleur point c est tout qu'il soit député ou pas
    Auteur

    Thioc Maraba

    En Août, 2017 (11:14 AM)
    Pourquoi Macky Sall nourrit-il cette peur bleue contre Karim et Khalifa ?

    En tout cas lorsque le président Wade était dans la même situation que lui contre son ex premier ministre Idrissa Seck en 2007 dans son premier mandat, il a automatiquement exigé sa libération pure et simple pour relevé le défi de la rumeur qui persistait.

    Et du coup tout le monde disait que Wade avait peur de Idrissa, raison de plus il fera tout son possible pour l'écarter de la course.

    Donc aujourd'hui même si Macky n'a jamais été courageux sur quoi que ce soit pour affronter la logique des choses en face, le bon sens devrait l'aider au moins à combattre à arme égale contre ses adversaires malgré tous les moyens de l’État mis illégalement à sa disposition..
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:20 AM)
    liberez khalifa ,le president incha alla 2019
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:47 AM)
    CHANGE D AVOCAT BAYI DES AVOCATS QUI N ONT JAMAIS GAGNE CES AVOCATS DE KARIM
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (13:53 PM)
    MACKY MOKO WAKHONE:



    -MBAYA NGUI



    -KHAFA NGUI



    -MBAY DIAPPAL CI KHAF



    -KHAF DIAPPAL CI MBAYE



    CHIMMMMMMMMMM IL N' MEME PAS HONTE ESPECE DE "OUNK"  :emoshoot:   :fbhang: 
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Août, 2017 (16:18 PM)
    Chaque fois que je lis dans la presse les conférences - plaidoiries de Maître Clédor Ciré Ly, je ne peux m'empêcher de rigoler. Cet avocat finira par nous convaincre que pour faire partie du Barreau, on n'a pas besoin de fréquenter la Faculté de droit, ni d'avoir le Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat. Un simple diplôme en sciences politiques ferait l'affaire. En effet cet avocat nous sort toujours des arguties politiques (on cherche à isoler un adversaire politique qui peut faire chuter le Président de la République). Revisitez les conférences - plaidoiries à la sortie de la salle d'audience de la CREI dans l'affaire Karim WADE contre l'Etat du Sénégal, et vous rendrez compte que le disque ne change pas. Je pense que tous les Sénégalais qui ont des penchants de délinquant ont intérêt à se lancer dans l'activisme politique pour faciliter la tâche à leur avocat si demain ils sont chopés et déférés. Eh oui, au Sénégal la défense d'un homme politique présumé voyou est plus simple à assurer que celle d'un honnête citoyen.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (22:16 PM)
    Ils veulent éliminer les potentiel candidats WOLOF c'est tout.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR