Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Le MFDC pour la signature d’un " accord de paix définitif et inclusif "

Single Post
Le MFDC pour la signature d’un " accord de paix définitif et inclusif "


Le règlement de la crise en Casamance doit passer par "la préparation du processus de négociations avec le gouvernement", l’unification du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et la signature d’un "accord de paix définitif et inclusif", estiment des responsables et combattants du mouvement rebelle.
 
Dans un communiqué conjoint signé par les combattants du MFDC du camp de Diakaye, les populations de la zone des palmiers et le Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (GRPC), il est écrit que "le règlement de la crise en Casamance passe d’abord par l’unification des différentes bases du MFDC, la préparation du processus de négociations avec le gouvernement et la signature d’un accord de paix définitif et inclusif".
 
Selon ce communiqué, les combattants concernés ont réaffirmé leur volonté de mener "des réflexions sur l’avenir de la Casamance dans une ouverture d’esprit, dans la confiance et dans le respect mutuel pour un règlement définitif du conflit" de près de 40 ans.
 
Ils ont fait part de cette position au cours d’une rencontre à Mongone (Bignona), base principale des combattants du MFDC du camp de Diakaye, en présence notamment du responsable du GRPC Robert Sagna, des imams et de nombreuses populations des villages de la zone des palmiers.
 
Les combattants du MFDC ont assuré de leurs "intentions constructives et lancé un appel à Robert Sagna, président du GRPC pour une implication plus marquée dans l’accomplissement de ces dynamiques (…)", peut-on lire dans ce communiqué.
 
Ils disent considérer l’ancien maire socialiste de Ziguinchor comme une personnalité "incontournable dans le règlement de la crise".
 
Les populations de la zone des palmiers, pour leur part, "se sont félicitées’’ de cette rencontre à Mongone, "compte tenu du contexte qui prévaut dans la sous-région tout en invitant les combattants du MFDC au dialogue, au dépôt des armes et à la réalisation de leur unité", lit-on encore.
 
Devant plusieurs combattants, le président du GRPC, Robert Sagna, a rappelé "la main tendue du président de la République Macky Sall pour un retour rapide de la paix en Casamance dans le dialogue et la concertation". 
 
M. Sagna a insisté sur le souhait du président Sall de "mettre fin à un conflit qui n’a que trop duré (…)", afin que "les armes soient définitivement déposées et que les efforts soient consacrés au développement de la région", ajoute le communiqué.
 
De son côté, poursuit la même source, Robert Sagna a salué l’engagement des combattants qui veulent "éviter la violence comme moyen de revendication", déclarant que "l’option du président Macky Sall n’est pas une option de guerre, mais une option de paix".
 
"Il (Macky Sall) a évité la guerre en Gambie. Donc il ne va pas la créer en Casamance", a lancé Robert Sagna aux combattants du MFDC dans des propos rapportés par le communiqué.
 
Le conflit casamançais, marqué par des centaines de victimes civiles et militaires, connait une certaine accalmie ces cinq dernières années, après des pics de violence dans les années 1990.
 
Mis à part des attaques d’éléments isolés ça et là, suivies très souvent d’opérations de ratissage de l’armée sénégalaise, ce conflit semble s’inscrire dans la dynamique d’un processus de paix engagée à partir des années 2000 par l’Etat et le MDFC.
 
Cette optique a permis le retour de milliers de personnes déplacées et la reconstruction de villages rasés ou désertés.
 

MTN/BK


Article_similaires

57 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:22 PM)
    C'est à dire que le Niakfaydisme a trop duré dans ce pays. Vous nous acheter des chasseurs et vous nous raser tout ça. Et nos goss l'apprenne au cours d'histoire. un point !

    Il y a des choses qu'on ne negocie pas et l'intégrité territoriale en fait parti mais bon Senghor mo niou ndieuk rey
    • Auteur

      Patriote

      En Février, 2017 (22:31 PM)
      bandes d'abrutis, ces diolas (il faut le dire le bureau politique du mfdc est constitué que de diolas)! c'est maintenant qu'ils en pensent juste après avoir perdu le soutien de leur parent diola, autrefois seul président d'une république, en l'occurrence yaya jammeh?
      tout le monde sait que mfdc = en vérité mouvement des forces diolas de la casamance!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (22:44 PM)
      respecte les diolas mon frère, ils sont aussi sénégalais que toi.
      mdfc est une minorité des égarés
    • Auteur

      Km

      En Février, 2017 (23:32 PM)
      pour les casamancais qui doutent de la haine de ce peeuple qu est le senegal(esclaves des blancs et des arabes),il faut lire les commentaires ici.quelque chose me dit que cette guerre definitive aura bel et bien llieu
    • Auteur

      De Casamance Et Fière Diola

      En Février, 2017 (01:04 AM)
      sonneu nguénnn. bande de voyous. dieu vous attends pour vos actes ignobles. partout où tu vas dans le sénégal, tu dis que tu es diola, de suite on t'assimile à un rebelle. or, dieu sait que 99% des diolas ne sont impliqués ni de près ni de loin sur tout vos ignominies. bande d'attardés....
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (08:11 AM)
      le combat est economique, certainement pas militaire.
      esperons que le bordel de dakar ne va pas s'installer en casamance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (09:15 AM)
      jammeh est parti donc la rebellion est faible, c'est juste pour cela qu'ils essaient de faire la paix momentanément mais ne nous laissons pas endormir il faut les écraser c'est le moment
    • Auteur

      Bouba

      En Février, 2017 (11:35 AM)
      maintenant que leur principal soutien (l'ancien president de la gambie) est parti, ils n'ont plus beacoup de choix. ils en ont que 2 solutions: negocier ou mourir! puisque maintenant ils sont tanailles, entre l'arme senegalaise en casamance et celle qui est maintenant en gambie. donc, ils sont obliges de negocier...sinon ils mourront tous! merci macky sall!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (19:32 PM)
      pas de négociation on tue tous les rebelles et on les enterre, cest quoi ces couillonnades, yaya est parti et vs voulez négocier sale merde, il faut meme qu'on traque ceux ki financent et kon les efface.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:27 PM)
    ww.dakar-vente.com votre nouveau site de E-Commerce 100°/° gratuit.

    c simple pour poster votre annonce vous allez sur le site: www.dakar-vente.com vous Cliquez sur déposer une annonce ensuite sur une catégorie et après vous remplissez les cases puis vous mettez une photo du produit que vous voulez vendre et vous validez.

    Contacte: 33 855 24 55 /78 144 89 97
    Auteur

    Patriote

    En Février, 2017 (22:33 PM)
    Bandes d'abrutis, ces Diolas (il faut le dire le bureau politique du MFDC est constitué que de Diolas)! C'est maintenant qu'ils en pensent juste après avoir perdu le soutien de leur parent Diola, autrefois seul président d'une république, en l'occurrence Yaya Jammeh?

    Tout le monde sait que MFDC = en vérité Mouvement des Forces Diolas de la Casamance!
    Auteur

    Notre Sénégal

    En Février, 2017 (22:39 PM)


     :contaan:  :contaan: La paix en Casamance se fera par la voie pacifique ou par la force.

    C'est une bonne occasion de saisir la main tendue du président

    de la république son excellence Maky Sall.

    Tous les sujets seront abordés dans la sérénité et la confiance mutuelle,et sans tabou.

    Sauf l'appartenance du territoire de la Casamance dans le Sénégal.

    Le seul vainqueur de la paix des braves c'est le peuple du Sénégal dans sa diversité,

    et le Sénégal notre pays à tous.

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :thumbsup: 
    • Auteur

      Nous Aussi

      En Février, 2017 (09:09 AM)
      merci beaucoup c'est ces genres de commentaires que nous attendons le sénégal est indivisible restons ensemble pour notre bien être dans le respesc mutuell respect notre senegal
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:40 PM)
    Tant mieux pour le Senegal.

    Il est temps de régionaliser toute l'Afrique en confiant nos constitutions à une juridiction commune.

     :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:41 PM)
    Faut Pas parler comme ca please,il faut ancourager
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:42 PM)
    Disons du bien dans ce conflit.Personne n'y gagne quelque chose.Ce sont des militaires ou des fils de la Casamance qui y perdent la vie pour rien.Que toutes les populations de la verte région du sud qui doivent s'y mettre en sermonnant les combattants.De son coté l'état se doit de réaliser les infrastructures nécessaires pour permettre aux casamancais de pouvoir bénéficier des retombées économiques de cette partie de notre pays.

    Que Dieu fasse que la paix soit partout au Sénégal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (05:42 AM)
      nous n'avons pas besoin de votre economie pour nous developper.developper votre pays c'est encore mieux pour vous.la casamance sera independante,a chaque chose son temps...
    Auteur

    Casamançais De Souche

    En Février, 2017 (22:53 PM)
    hahahaha diankading, dom khadj yiii!!

    ils n'ont pas dans l'avion de Djammeh?

    je demande aux Jambars de profiter de cette situation gambienne pour les castrer sans anesthésie!



     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    • Auteur

      Df

      En Février, 2017 (23:02 PM)
      tu n es pas casamancais,i babee co tonsole la gnielang tameo,vous parlez du groupe de diakaye,des corrompus que wade a achete pour destabiliser la gambie,la casamance ne sera jamais senegalaise
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (22:55 PM)
    pas de négociations

    Kill them alll :emoshoot:  :emoshoot:  :taz-smile:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    Maintenant que leur protecteu est parti , ils cherchent à sauver leur derrière  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (23:00 PM)
    Il faut tout simplement bombarder ces cafards ces vermines, ils ont fait trop de mal au SENEGAL  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Bob

    En Février, 2017 (23:03 PM)


    Règlez ce problème une bonne fois pour tout ................. Pas de division dans ce pays, le sud est une partie intégrante du Sénégal de même que sa population même si le gouvernement a tendance à l'oublier
    Auteur

    Anonyme Boy Sérère

    En Février, 2017 (23:07 PM)
    Evitez d'ethnitiser ce mouvement qui est un rassemblement de plusieurs ethnies ( Diolas, ,Peulhs, Balantes, socé, ouloff, Sérère, Baynounk et autres) . N'oubliez pas que le chef rebelle le plus redoutable de tous les temps était sérère il s'agissait du lieutenant FAYE du secteur nord. Je peux citer d'autres qui ne sont pas du tout Diolas. Je suis un Sérère de Fatick et militaire de surcoit donc je sais ce que dis. Si vous particularisez vous offensez tous les Diolas et je trouve que c'est injuste.C'est comme si vous traitez de violeurs tous les Toucouleurs du Sénégal parce qu'un Toucouleur a violé une femme. Les pires ennemis de la nation c'est vous qui étiquetez à tord les Diolas et les sudistes comme instigateurs de ce conflit et responsables de tous les dégâts causés par cette guerre qui n'a que trop,duré. WASSALAM
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (23:18 PM)
    C'est est un piège. Ils ne déposeront jamais les armes. Ce sont des bandits il faut les exterminer. Nous avons perdu assez d éléments en casamance pour négocier. Ne leur donnons pas de temps pour se remobiliser . C'est le moment pour renforcer les effectifs et d en finir pour de bon. J ai fait 14 mois en casamance , je connais assez bien les chefs du mfdc. Le mouvement est devenu leur gagne pain .
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (02:15 AM)
      l,armÉe les aurait exterinÉ depuis longtemps si elle pouvait vous pensez que la guerre est un jeu d'enfants.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (00:03 AM)
    AMINE
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (00:07 AM)
    on a rien à négocier avec eux. Ils n'ont qu'à déposer les armes et être jugés pour crimes assassinats vols et destructions de biens et tant d'autres. C'est des vauriens ils n'ont plus de biberons venant de yaya jammeh on a rien à leur octoyer comme garantie c'est des parasites qu'il faut soit éliminer ou mettre au gnouf pour toujours. Ils viennent de comprendre que toute chose à une fin
    Auteur

    Déémb

    En Février, 2017 (00:18 AM)
    Casamance, refusez de vous laisser manipuler par des gens cupides qui se servent de vous pour de l'argent uniquement. Ils n'ont jamais eu, du moins les actuels dirigeants du MFDC et autres cadres et GRPC que de faire chanter le gouvernement et se balader avec des mallettes d'argent si ce n'est de faire fortune avec la culture du cannabis. Votre jeunesse a été en partie décimée et en partie exilée.Mais eux ne veulent pas tuer la poule aux œufs d'or. dites ASSEZ.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (00:41 AM)
    ENFIN ..VOILA LA PAIX DES BRAVES...DIEU SOIT LOUE
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (01:21 AM)
    Poste N° 1 "Lieutenant Faye" est bel et bien Diola...Le Mfdc est uniquement constitué de Diolas et Robert Sagna est leur chef!
    • Auteur

      Lamine Golo

      En Février, 2017 (10:22 AM)
      vous avez raison. ce robert sagna là, a chaque c'est son nom qui vient toujours le premier quand on parle de négociation avec les rebelles. il doit être bien surveillé. je sais qu'il sait beaucoup sur le massacre de bamonda. il doit être surveillé.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (01:29 AM)
    Le MFDC n'a plus le choix c'est Jammeh qui les financé , il n'y a plus d'argent pour les chefs et les petits soldats n'ont pas beaucoup de temps à perdre , ils vont retrouver la vie normale pour essayer de faire vivre leur famille , Jammeh était un distributeur de billets de banque qui foutait la merde pour mieux régner en Gambie c'est fini le temps privilèges , retour à la réalité  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (02:31 AM)
      c est la debandade de atika des chefs ont suivi yaya diame en exil en guinee equatoriale d autres sont rester a errer a conakry.les jeunes combattants sont faches et se sentent trahis par leur chefs en fuite avec yayaet veulent deposer les armes voila la situation dans le maquis.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (01:38 AM)
    "le règlement de la crise en Casamance passe d’abord par l’unification des différentes bases du MFDC". Il ne sont pas bêtes du tout ces rebelles!

    A chaque fois qu'ils ont eu tous les appuis à terre, ils ont agité le drapeau blanc. Juste pour reprendre des forces et relancer leurs exactions.

    Aujourd'hui que leur Chef unique soit tombé, ils font preuve d'un réalisme politique extraordinaire. Sans attendre ils remettent leur bonne vieille tactique. ils posent leur condition pour préparer toute négociation: circuler comme ils veulent avec armes et bagages, se réunir librement entre chefs de guerre pour discuter de la nouvelle donne et tenter de réunifier Atika pour la rendre plus forte.

    Espérons que Macky Sall ne tombe pas dans le piège. Le MFDC n'existait plus que par la volonté de Jammeh qui en était le véritable Chef tutélaire et Kanilay le Quartier General. L'Etat doit nécessairement profiter du rapport de forces inédit et imposer SA paix. Reddition sans condition!

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (02:02 AM)
    un accord de paix??? donc le Sénégal est en guerre avec la Casamance, une région comme toutes les autres !!! parler d'accord c'est légitimer les exactions des séparatistes et de là leur reconnaitre le droit de se constituer comme état indépendant !!! on ne négocie avec des rebelles on les combat si on peut réellement le faire car cela n'a que trop duré, depuis 1981 !!!
    Auteur

    Wow

    En Février, 2017 (03:52 AM)
    Je pense qu'on devrait d'abord les affaiblir a un tel point qu'ils ne pourront plus nuire avant de de negocier. J'espere que l'etat fera tout son possible pour deloger ces chefs de guerre acuellement en Guinee pour que justice soit faite. Tant que la tete du serpent n'est pas coupee, la paix sera toujours a cours terme. Ils seront toujours a la recherche d'un financement pour se relever

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (04:14 AM)
    Auteur

    Macky

    En Février, 2017 (07:08 AM)
    Cette occasion ne se produit pas tous les jours. Ils sont en position de faiblesse et veulent négocier. Cela a trop duré et il faut simple éradiquer ces bandes de voyous et coupeurs de route. Et politiciens dinosaures vivant toujours aux crochets de la République  :taala_sylla:  :sunugaal:  :taala_sylla:  :sunugaal: 
    Auteur

    Casamance

    En Février, 2017 (07:13 AM)
    La Casamance est une région du Sénégal et ya rien à négocier. Nettoyer la forêt et celui qui ne veut pas deposer les armes katsande rèk  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (07:21 AM)
     :baby-crawl:  :interrogation:  :interrogation: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (07:56 AM)
      ce que disent les journaliste sont des mensonges, robert n'est absoliment rien, si c'était ibrahima casama au moins il y aura de l'espoir. mais ce robert est un chercheur d'argent
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (08:01 AM)
    .7.7.4.8.1.0.2.1.4.A_basse_de_plannttes_sélectiionnées,_vous_guériirez_des_mots_liés_aux_trouubles_de_lalibidooo.

    Contre_l’éjjacculation_pprécocce_le_mmanque_d’apppétit_sesxxxuel_la_faibbblesse_due_à_la_mmoolllesse_

    ou_la_diffickulté_d’avooir_une_érrrekction_ou_de_maintttenir_une_érrrecktion_l’aaaaperrmie_

    l’azzzzoosperrmie_l’oliggooospermie_la_faibbbblesse_ssexxxxuelle_due_au_diabbbbète._

    AGGRANDISSEMmmNT_de_la_vvergge_au_bout_d’un_trrraitement_qui_dure_4_semmmaines_

    et_vous_retttrouverez_votre_jjjjeunesse_Traittttement_hhémmmmmorroïde_inteeerne_et_exteeeerne_

    par_application_locale_avec_ciccatrisation_après_30_jours._
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (08:22 AM)
    - 32 Milliards arène nationale

    - 17 milliards réfection building administratif

    - 57 milliards centre de conférence Abdou Diouf

    - 81 milliards budget Présidence

    - 568 milliard Train Express Régional

    07 milliards Budget HCCT

    - 1 seule machine de radiothérapie en panne sur l'étendue du territoire national !



    Le respect est mort dans ce pays !



    Merci MR le Président
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:41 PM)
      cartes d'identité biometrique le tchad à dépene 15milliards et nous on parle de 25 à 50 milliards
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (08:45 AM)
    La première des choses qu'ils rendent les armes.
    Auteur

    Koty

    En Février, 2017 (08:47 AM)
    De 1982(début du confli) jusqu’en 1994 année à laquelle l’homme que le Sénégal pense qu’il héberge le MFDC, a pris le pouvoir, l’occurrence Yaya Jammeh, l’armée Sénégalaise n’a jamais réussi à contenir le MFCD.

    Presonne ne souhaite la guerre en Casamance/ C’est le Sénégal qui l’y a imposé, malheureusement depuis plus de 30 ans, il ne parvient pas à contenir ces vaillants libéreurs, dont le seul but est de libérer leur peuple de asservis wolofs, toucouleurs et serrères.

    C’est en 1947 qye le MFDC a été créé, bien avant le BDS de Senghor, ancien du PS et tous petits en fants de la Scetion française des forces ouvrières(SFIO). Vous comprendrez aisément que le sentiment de libération de la Casamance précéde celui de du Sénégal vis ç vis de la France, à l’aubre des mouvement de la Dcolonisation. Cette France là, connait tout. Il suffit que le Sénégal refuse le moindre avantage de l’Elysée, elle instiguera pour que la Casamance puisse effectivement, prendre ce qui lui revient de Droit : C’est-à-dire, le Droit de tous les peuple à disposer d’eux-même(Aticle 1 de la charte des nations unies).

    Pourquoi Sebnghor a-t-il divisé la région de Casamance en 1963 en créant celle du Sénégal Oriental, do,nt nos frères de Tambacounda-Bakel, Kédougou s’enchantent, tout en ignorant le seniment de duivison que Senghor a crée.

    Ce qui est triste dans cette affaire, c’est que la majorité des Sénégalais se réveilleront un jour, tous ébahis d’apprendre que la Casamance est désormais libre. Depuis l’indépendance, les politiciens qui ne cessent de mentir le peuple Sénégalais continue de maintenir ce grand mensonge sous la coupe de l’intégrité territoriale, en voulabnt imposer aux Casamançais de devenir des Sénégalais. Exemple : après le Soudan du Sud, ce sera les tours de Cabinda(Angola), Biafra-(Nigéria), la Casamance(Sénégal).

    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (11:05 AM)
      décidément les jeunes de casamance ont raison de déserter ce mouvement de loufoques dont les premiers combattants ont été radicalisés par les théories mensongéres du pretre maudit qui brule actuellement en enfer diamacoune senghor un sorcier qui se nourissait du sang humain
      biafra ? cabinda ? casamance quelle horreur combien de millions de morts au biafra et au cabinda pour rien c'est ce que tu souhaites pour la casamance
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (15:58 PM)
      monsieur, vous rêvez debout. personne n’oblige les casamançais à être sénégalais. il sont sénégalais par le seul fait d’être né sur le territoire sénégalais (en casamance) et ils s’en portent très très bien. il n’ya que deux pelés et trois tondus qui s’agitent et prétendent, sans aucun mandat, parler au nom des casamançais.
      les casamançais sont libres comme l’air, vont et viennent, circulent sur toute l’étendue du territoire sénégalais, ont des maisons partout au sénégal, travaillent dans l’adminsitration etc..
      et tu voudrais nous faire croire qu’ils ne sont pas libres ?
      même si par extraordinaire, un gouvernement sénégalais accordait l’indépendance à la casamance, croirais tu que les nombreux ressortissants de la casamance qui vivent bien au sénégal, ont de hauts emplois bien rémunérés dans l’administration sénégalaise vont renoncer à leur nationalité sénégalaise pour rentrer en casamance et être sous le joug de chefs de guerre sauvages, brutaux, qui se croiront tout permis ? penses tu que ces casamançais préféreront l’anarchie à la stabilité et la démocratie ? même au soudan du sud, nouvellement indépendant, on s’entretue !
      le sénégal n’a pas besoin de la casamance pour avancer (d’ailleurs ni le pétrole ni le gaz n’ont été découverts en casamance, mais ailleurs ). moi j’ai 40 ans et je n’ai jamais mis les pieds en casamance et rien de ce que je consomme quotidiennement ne provient de là bas. donc la casamance n’a rien apporté de particulier au sénégal, absolument rien. c’est juste parce que c’est dans le territoire sénégalais. point barre.
      d’ailleurs, en parlant de casamance, il faut bien préciser qu’il s’agit seulement de la région de ziguinchor car les koldois n’ont rien à voir avec ça. et même dans cette région de ziguinchor, l’écrasante majorité de la population ne souhaite pas une séparation avec le sénégal. ils se sentent sénégalais. la preuve, lorsque le mfdc s’est présenté aux élections locales, il a été battu à plate couture signe qu’il n’est pas représentatif des casamançais. cette seule défaite aurait pu pousser ce mouvement à se dissoudre de lui-même !
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (17:16 PM)
      dommage de penser que la casamance ne peut rien apporter de particulier au sénégal. mais je vous comprends, vous n'y avez jamais mis les pieds. unité et respect mutuels, gage de stabilité et de paix. analyse par moment interessante.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (08:48 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (09:05 AM)
    Constituez vous en partie ouvert à tous les Senegalais et cherchez à vous faire representer legalement dans les institutions de la replubique! :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (09:50 AM)
    De quel MFDC parlez-vous, vous et Robert Sagna? Diakaye est un groupe de quelques personnes invalides qui ont élu domicile dans la forêt de Mongone parce qu'ils ont honte et peur de rentrer chez eux. Ce sont eux qui ont fait dissidence et ils étaient armés, nourris et habillés par les différents gouvernements. Ce sont de vrais producteurs de yamba. Si Robert veut vraiment la paix, il sait où trouver les vrais combattants qui l'ont chassé. Il veut faire croire au monde que c'est Yaya Diammed qui fut le soutien de ces combattants. L'histoire nous renseigne qu'avec Diawara des rencontres se sont tenues en Gambie sous la supervision de l'opposant Sidate Diop (alors ministre des affaires étrangères de Diawara)qui semble aujourd'hui oublier qu'il intervenait toujours sous les ondes d'une certaine radio sénégalaise basée en Gambie en faveur de la paix? Lui et Diawara étaient-ils alors un soutien au MFDC? C'est de la manipulation de la part de Robert et de son groupe.Ce qui fait mal, c'est que Robert et Saliou Sambou trompent Macky Sall avec leurs sorties par presse interposée. Cette rencontre ne concerne que les Robert's boys qu'il a pu organiser quand il était mis en quarantaine pour restaurer sa confiance auprès de Abdou Diouf. Ce sont les éléments de Magne Diémé qui a été battu par Salif Sadio. Robert et son groupe qui étaient en manque de solutions face à leur rejet par les autres groupes doivent arrêter de profiter de la situation en Gambie pour tromper le peuple et la presse sénégalais car ils n'ont pas tapé à la bonne porte pour régler la crise. Osent-ils d'ailleurs rencontrer les autres factions de Salif Sadio et celles en Guinée Bissau?. Après le cirque de Saliou Sambou à Djimande c'est autour de Robert Sagna d'amuser la galerie à Mongone. Assez, vos conneries ! Nous voulons une vraie paix avec les vrais combattants du MFDC.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (09:52 AM)
    c'est juste des coupeurs de routes
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (10:04 AM)
      merci pour cette intervention qui recadre le sujet. les autres intervenants n'ont pas compris la réalité sur le terrain. ce groupuscule ( il semblerait qu'ils ne font pas plus de 30 hommes ). leur chef kamougué diatta (rebaptisé sur son était civil kamou gueye diatta) a fait défection depuis longtemps. c'était l'ami de wade. déposer les armes par qui? 30 personnes ! que représentent-elles par rapport aux autres? robert et son groupe doivent leur revoir leur copie qui est pleine de fausses intentions. ils sont démasqués.
    Auteur

    Diallo

    En Février, 2017 (10:07 AM)
    ils veulent reculer cest des laches
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (10:16 AM)
    LA CASAMANCE A RESISTÈ AUX COLONS OCCIDENTAUX AVANT L INDEPENDANCE ;MAINTENANT CELUI CI SE NOMME POUVOIR SENEGALAIS DEPUIS L INDEPENDANCE ET QU A T IL FAIT DE POSITIF POUR LA CASAMANCE ? DISPARUS VEXATIONS SUR LES POPULATIONS ET NAUFRAGE DU JOOLA SOUS WADE QUE L ON ATTRIBUE À LA VOLONTÉ DIVINE ET DONT LES CONSÉQUENCES JUDICIAIRES SE FONT TOUJOURS ATTENDRE ALORS LES SÉNÉGALAIS PURS ET DURS METTEZ UN PEU D EAU DANS VOTRE VIN CAR LES CASAÇAIS N ONT PAS DE DISCOURS AUSSI HAINEUX A VOTRE EGARD .LE MFDC A PIGNON SUR RUE À ZIGUINCHOR ALORS SI VOUS SENTEZ CONCERNÉ VENEZ EN PARLER ICI À ZIG ON VOUS SERVIRA UN BISSAP POUR VOUS DESALTÉRER



    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (10:39 AM)
      duul waay casamance ca nexiste pas: ya comme dans le reste du senegal partout des peuls des mandingues des wolofs des sereer! duul! tes trop con! on pense a l'unite africaine de la senegambie toi tu viens parler ici de casamance!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:30 PM)
      un peuple de complexes. ils ne se sentent jamais trÈs bien que entre eux. a cote de ceux du nord, ils perdent confiqnce et assurance. c'est dommage !!!! prenez confiance et mettez vous À l'aise. le sÉnÉgal est notre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (16:06 PM)
      tu penses que ce sont les "sénégalais pur et dur" qui ont surchargés le bateau le joola et causé son nauffrage???
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (10:42 AM)
    ce robert sagna là, a chaque c'est son nom qui vient toujours le premier quand on parle de négociation avec les rebelles. il doit être bien surveillé. je sais qu'il sait beaucoup sur le massacre de bamonda. il doit être surveillé.



    Ils pensaient que l'acquisition de la Casamance ne serai jamais possible sans une mainmise sur la Gambie yaya, et de la Guinée Bissau de ansoumana mané.



    Et négocié avec eux c'est de les donner encore du crédit.



    C'est Robert Sagna qui est derrière tout ça.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (11:19 AM)
    On parle de combattants de front Nord ouest sud ect...MAIS OU SONT ILS ? Il faut sortir et se battre on gagne ou on perd c'est tout vous avez dit un conflit de 40 ans vous n'avez rien gagnè l'Etat continue de dérouler son calendrier en Casamance et vous continuez à nous parler de rebéllion ou de séparation

    Ecoutez messieurs du MFDC si ce mouvement sorti de la tete pourrie du pretre maudit qui brule actuellement en enfer Diamacoune existe encore sortez des bois et battez vous à visages decouverts l'armée sénégalaise est actuellement en grand nombre au sud du pays c'est le moment ou jamais de vous débarrasser des forces d'occupation comme vous dites

    Sinon ce sera encore 400 ans de combat pour rien

    Quelles négociations ? Vous allez négocier sur quoi ? Pour négocier il faut tenir quelque chose à part aux fusils kalachnikovs que vous utlisez pour piller vos villages et couper les routes vous n'avez rien aucune parcelle du territoire senegalais dés que l'armée fait un mouvement significatif avec les commandos et les forces de l'infanterie vous fuyez en Gambie il n'y a jamais eu une semaine de combat entre le MFDC et l'armée vous avez perdu des milliers de rebelles détruits par l'armée mais au Sénégal on ne parle pas des pertes de l'adversaire mais nous savons tous que à chaque confrontation avec l'armée vous laissez sur place des dizaines de corps dans votre fuite

    Auteur

    Kiki

    En Février, 2017 (11:29 AM)
    ahaha, comme le bailleur de fonds et fournisseur d'armes (Jammeh)est destitué. Il n y a plus de base arriere. LA PAIX OU DISPARAITRE.

    Bravo Kor Marieme

    Auteur

    Kiki

    En Février, 2017 (11:30 AM)
    ahaha, comme le bailleur de fonds et fournisseur d'armes (Jammeh)est destitué. Il n y a plus de base arriere. LA PAIX OU DISPARAITRE.



    Bravo Kor Marieme
    Auteur

    Kiki

    En Février, 2017 (11:32 AM)
    L'Etat est en position de force,Donc pas de conditions pour signer des accords; car ses troupes sont et en casamence , et en gambie
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (11:35 AM)
    Saway le vent a tourné avec le départ de Jammeh vous n'avez plus de base de repli. Macky il faut négocier avec les rebelles comme tu as négocié avec Jammeh, c'est à dire l'encercler, le prendre au collet, l'étouffer de toutes parts, avant de poser tes conditions   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Ils n'ont plus le choix.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (11:38 AM)
    Il est bien vrai que le Mfdc , mouvement des forces diolas de Casamance, a pris cette région en otage: pourquoi on entend jamais les mandigues, les mancagnes, les peulhs, les socés, les ndiagos etc de cette région ?
    Auteur

    Kalaghann

    En Février, 2017 (11:52 AM)
    DIGNE CASAMANCE! CASAMANCE DE L' AUTHENTICITÉ DES GESTES ET DES COMPORTEMENTS, ANCRÉE DANS LES TRADITIONS ANCESTRALES, GAGES D'UNE STABILITÉ MORALE, D'UNE PAIX INTÉRIEURE PARCE QUE DE CONSCIENCE DE SOI-MÊME! CASAMANCE QUI SEULE, RÉSISTE ENCORE AUX TUMULTES DES CIRCONSTANCES NÉFASTES IMPORTÉES! FORTE CASAMANCE PARCE QU'ELLE SEULE A PU RÉSISTER AUX TENTATIVES DE DÉRACINEMENT ORCHESTRÉES PAR DE MULTIPLES MÉDIAS IRRESPONSABLES.....JE DIRAIS PLUTÔT RESPONSABLES POUR LA PLUPART DE LA PERTE DE REPÈRES CHEZ LES JEUNES DES AUTRES PARTIES DU PAYS. CASAMANCE, JE NE SUIS PAS DU SUD MAIS JE TE CHANTE PARCE QUE UNE PARTIE DU SALOUM D’OÙ JE SUIS ISSU TE RESSEMBLE. JE T'AIME ET T'AIMERAI TOUJOURS;
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (11:57 AM)
      n'importe quoi les délires d'un abruti qui certainement vient de terminer son dernier joint de yamba
      repose en paix dof bi !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (11:57 AM)
      n'importe quoi les délires d'un abruti qui certainement vient de terminer son dernier joint de yamba
      repose en paix dof bi !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:32 PM)
      tu ne connais décidemment rien de la casamance!
      si tu pense que la jeunesses de casamance est vertueuse; tu n'a jamais mis les pieds à "zig"! ou encore bignona.
      plus pétasse et bordelique, j'ai jamais vu ailleurs au sénégal; sauf peut être saly potudal.
      wassalam!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (12:40 PM)
    Ces Diolas se fichent de la Gueule des gens Alors qu'ils sont minoritaires en casamance .
    Auteur

    Oumar Poulo L'aperiste

    En Février, 2017 (12:53 PM)
    ok pour la negociation mr le president est un homme de paix et de dialogue mais il faut savoir que le senegal est un et indivisible nous sommes tous freres et soeurs et la casamance est multiethnique et multiculturelle il y a des mancagnes des peuls des mandingues etc.... deposez les armes car si vous tuez un soldat de l'armee senegalaise vous tuez soit un peul soit un diola soit un wolof si l'armee du senegal tue un rebelle elle aura tué un diola ou un peul ou un serere bref son frere qu Allah nous protege et ramene la paix vive la paix
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (12:55 PM)
    Je voudrais construire cette contribution en m’appuyant sur des faits discursifs des politiques, des diplomates qui ont pris une part active dans le règlement de la crise postélectorale en Gambie. Les voici :



    1) « Je vais construire le pont sur le fleuve Gambie…. Je ne soutiendrai aucun mouvement indépendantiste… » Dixit le « gouverneur » du Sénégal en Gambie, Adama Barrow



    2) « … il est temps que Macky Sall relance le projet de la Sénégambie… » Dixit l’ancien PM du Sénégal, Souleymane Ndene Ndiaye



    3) en envoyant massivement des troupes occupant actuellement la Gambie, la CEDEAO n’a pas respecté les clauses de l’accord obtenu en amont et aval après de longues négociations avec Jammeh. A dit en substance le Président Aziz de la Mauritanie.



    1) Le nouveau « chien de l’empire »



    Le Sénégal est enfin arrivé à sa fin dans son plan géostratégique applique dans la sous-région. Réduire la Gambie a un régime de tutorat, selon son paternalisme légendaire vis-à-vis de ce pays, afin d’avoir un œil et une présence militaire sur la Casamance en lutte.



    Sa place de membre non permanent au conseil de sécurité a été une occasion égoïste pour lui de jouer le rôle qu’il avait joué lorsqu’ il fut auxiliaire colonial de la France dans ses visées géopolitiques et économiques. Aujourd’hui, le renouvellement de ce rôle consiste en : le quadrillage sécuritaire du Sahel notamment dans la prévention du salafisme militaire et politique – l’extension de la zone CFA – la préparation du terrain à l’exploitation des ressources pétrolières situées au large de la zone de la zone soudano guinéenne allant de l’atlantique casamançais et Bissau guinéen á la Guinée Conakry.



    En échange de ce rôle d’agent par procuration de la France, le Sénégal s’imposera dans la sous-région comme une force qui ferait peur et jouant un rôle de dissuasion militaires vis-à-vis de la Guinée nationaliste de Conde, ainsi que de la Mauritanie qui met en mal l’euphorie de Macky Sall face aux découvertes pétrolières. Macky Sall sera le nouveau Blaise Compaoré dans la nouvelle politique de la France consistant à choisir son diplomate nègre par procuration.



    Les premières déclarations de Barrow citées ci haut indiquent la réalisation du pont dont la fonction géopolitique, serait d’effacer la discontinuité territoriale entre le Sénégal et la Casamance. Bien des technocrates comme le joola de service qui ne cessent de casser les jeunes casamançais, lorsqu’ ils manifestent à Dakar, entretiennent l’illusion que la continuité territoriale rendrait la revendication indépendantiste inopérante et inefficace.



    Ce joola de service mourra de honte, si l’armée sénégalaise procède à une purge ethno politique, voire une guerre ethnique contre les forces basées dans le Fogny Combo. Il mourra de honte, lorsque Barrow cultivera une gambianite prétendant que les populations du Fogny Combo ne seraient pas de vrais gambiens, mais des joola étrangers chez eux. A Seydi Gassama nous demandons de cesser d’user de sa position de droit de l’hommiste partisan et ethniciste pour cacher le fait que dans les armées d’Afrique les chef d’Etat s’entourent des militaires de leur ethnie. Jammeh ne fut pas une exception.



    Or, l’appartenance à une nation, c’est d’abord quelque chose qui se passe dans la tête et qui relève aussi du sentiment sincère et pur qu’on n’est engagé dans un projet de vivre ensemble. Barrow après son pont, posera les jalons d’une intégration de la Gambie dans la monnaie de la honte, le CFA. Ainsi la France et son laqué en Afrique de l’ouest parachèveront leur influence dans cette zone.



    Pourtant, la monnaie gambienne, ainsi que les opportunités commerciales entre la Casamance et la Gambie, ainsi que la Guinée Bissau, constitueraient un marché capable de porter une économie des 3 B qui soit viable. Une économie qui naitrait sans le CFA. En construisant le pont ce n’est pas tant pour rendre service à la Casamance, mais rayer la Gambie de la carte, procédant ainsi à une intégration loin d’être démocratique comme on a tenté d’en faire autant pour l’UA.



    2) Sénégambie versus Gabou



    A bout du compte, ce serait la Sénégambie ou les modèles wolof et toucouleur voire sérère, c’est à dire le trio ethno-politique qui gère le Sénégal poursuivront leur hégémonie en pays Jamat, Bainouck, Balant, Majack, Mankagne, Peulh Firdou et Mandingue. Barrow ne connait rien de l’histoire récente de la Gambie, qui nous renseigne que l’éclatement de la Sénégambie sous Daouda Jawara s’explique en grande partie par l’arrogance et les velléités de suprématie wolof sur les Mandingues, qui voyaient en ce projet une manière de les dominer culturellement. J’aimerais le laisser aller au mur ; il me fait déjà rire. Je parie qu’avec sa Sénégambie et son allégeance à ses marabouts wolofs, ainsi que son mentor Macky et la France, ils réunissent toutes les conditions d’un conflit futur dans la sous-région.



    Or, face à la Sénégambie de l’asservissement et du néocolonialisme, les peuples situent en deca du fleuve Gambie et du fleuve Casamance mettront en place un projet politique de renaissance du Gabou. La théorisation de projet prendra corps et sera vivante à travers la naissance bientôt du FUG (front uni du Gabou). Un tel projet s’opposera à celui visant à soumettre les gambiens nationalistes, les Bissau guinéens nationalistes et les casamançais nationalistes, à savoir la Sénégambie.



    Ce projet s’inspirera du passé glorieux, républicain et démocratique des peuples du Gabou, ainsi que de leur sens de la construction d’institutions politiques et multiculturelles. Il s’appuierait sur un marché de plus 15 millions de personnes. Un marché qui commencera par la création d’une monnaie commune, d’un système politique parlementaire et multiculturel, dont le principe organisateur sera l’exercice par toutes les composantes ethno politiques de fonctions régaliennes tournant.



    Ce serait un système politique ou une ethnie ou ses allies seuls ne se reproduiront éternellement au pouvoir ou les fonctions régaliennes ne seront pas l’apanage de qui que ce soit où le commerce ne sera pas non plus l’apanage de qui que ce soit, où un sens élevé de l’autosuffisance alimentaire donc de la modernisation de l’agriculture seront les bases de l’économie, jusqu’au moment où il atteindra un stade de maitrise des savoirs faire scientifiques et techniques pour opérer des virages économiques en direction du développement socioéconomique.



    Ce serait un projet de société ou toute forme de féodalité de dynastie confrérique ou de hiérarchisation sur la base du sang ou de l’appartenance á quelque noblesse que ce soit, seront bannies. Il brillera par sa capacité de transformation socio culturelle dont le principe sera la noblesse universelle, c’est à dire pour tout le monde, une République foncièrement sécularisée.



    Une équipe d’intellectuels sera chargé d’élaborer la synthèse des religions de telle sorte que le référentiel majoritaire en démocratie ne soit pas ethno religieux, mais citoyen et égalitaire. Aucune religion monothéiste ne serait pas dans une capacité structurelle de prétendre guider idéologiquement le système de gouvernance. Aucune prétention á la supériorité, a la vérité absolue, mais il s’agirait pour elle de se soumettre à la synthèse nationale et culturelle qui sera produite.



    « Je ne soutiendrai pas de mouvement indépendantiste en Gambie » : il fait ici allusion au Mfdc et sa branche armée. Le Sénégal et certains gambiens comme lui qui étaient âgés de 20 ans comme le président Barrow, lorsque le Mfdc était relance, aiment amputer l’existence d’une Casamance indépendantiste á Jammeh. Autant ils avaient toujours traite Jammeh gambien originaire de la Casamance, alors même que Kanilai est un village gambien (même Gille Yabi) le « Think Tankeur » de la France Afrique a dit que Jammeh serait originaire de la Casamance) autant ils souhaiteraient que tout président de la Gambie soit à la botte du modèle confrérique wolof.



    A part les joola, ce ne sont que les mandingues ou les Balante ou les peulh Firdou qui peuvent afficher une fierté nationale pour une Gambie indépendante ; pas une personne ayant une affinité si profonde avec Macky Sall. Je sais qu’ils vont crier à l’ethnicisme. Mais ils oublient que ce sont eux qui le commencent toujours et ils commencent quand ça les arrange, puis le nient bien qu’ils l’appliquent au quotidien.



    Si, en Gambie du temps de Jammeh toutes les ethnies occupaient des fonctions régaliennes, Sénégal, les fonctions régaliennes sont uniquement confiées au trio ethno politique dominant l’Etat Sénégalais. Ce depuis des décennies. Exemple. Les joola sont nombreux dans l’armée voire majoritaires parfois, mais ne sont jamais Généraux. En Casamance il existe plusieurs foyers religieux importants, mais aucun président ne vient jamais honorer nos grands hommes érudits de toutes les religions. D’une chose l’une. Ou bien on reconnait la pratique ethniciste dans les rouages de l’Etat en inventant un multiculturalisme institutionnel ou bien arrête de montrer du doigt les autres comme des ethnicistes.



    Il se trouve que nous autres africains sommes tribalistes sans exception, à commencer par les élites. Au Sénégal on le nie tout le temps, alors même que l’ethnie fait sens dans le jeu et la vie politique sur l’ensemble du continent. Elle fait sens dans les motivations du vote et donc l’acte constitutif du jeu démocratique. Elle fait sens dans la distribution des ressources et des positions socio politiques, elle fait sens dans la construction des Nations. Elle fait sens dans la construction identitaire des relations entre les composantes des Nations.



    Alors, réinventons nos systèmes politiques en fonction de ce qui fait sens et qui est une réalité. Je ne veux pas dire par là de tout ethniciser, mais d’articuler la construction de la citoyenneté avec les réalités socio culturelles des peuples, de telle sorte que tout le monde sente que le vivre-ensemble est une réalité et que l’aventure nationale et politique ne conduit pas à l’hégémonisme d’un groupe au détriment de l’autre. Quel beau challenge serait ce !!



    3) La Casamance en lutte survit à Jammeh et dénonce la complicité d’une partie de la CEDEAO dans le projet de destruction de notre peuple



    Adama Barrow, en disant qu’il ne soutiendra pas le Mfdc applique ainsi l’agenda géostratégique sénégalais caché derrière son opportunisme au Conseil de Sécurité de Nations Unies, mais aussi ses efforts visant à mobiliser une partie de la CEDEAO. Il y a eu trop de mensonges au sujet du processus diplomatique, d’ailleurs entretenu même par RFI. Ce n’est pas tant la démocratie en Gambie qui intéresse le Sénégal et Barrow, mais la Casamance. Le Sénégal a donc profité de la CEDEAO non pas pour lui demander de l’aider à régler, par la négociation le conflit en Casamance, mais pour avoir une présence militaire en Gambie. Laquelle présence continuera, tant que la question de la Casamance ne sera pas réglée.



    Ce qui entrainera une colonisation de la Gambie et, partant sera porteur de conflit et de rejet du type sénégalais. Le Sénégal est là pour éradiquer et fouiller les archives de la NIA, pour dicter à Barrow sa réforme de l’armée qui consistera en une purge anti joola, pour écarter certaines ethnies soit par la chasse aux sorcières soit par la discrimination du pouvoir au nom d’une majorité ethno politique. Les Joola étant présentés comme des minoritaires, quand on sait que les vrais autochtones de la Gambie sont les Bainounck. Et l’identité entre Bainounck et Joola est une évidence anthropologique. Je vous invite à lire le livre de Christian Roche Conquête et résistance en Casamance ou on apprend que de Birkama jusqu’à Serekounda étaient une des provinces de l’ensemble politique du Gabou et renvoie à un vocable Bainouck. On y reviendra une prochaine fois. De la Guinée Bissau jusqu’ en Gambie en passant par la Casamance, les localités portent presque toutes les mêmes noms.



    Barrow ne sait pas que les mouvements indépendantistes vivent de la Trans frontalité, des géo porosités et des liens socio culturels entre les peuples frontaliers. La porosité géo politique et géo culturelle est plus forte que Barrow et son mentor Macky Sall. Il ne sait pas justement que les conflits post indépendance en Afrique sont entre autres lies au fait que le charcutage de l’Afrique par les colons, représente des bombes à retardement que nous n’avons pas fini de désamorcer sur le continent.



    C’est pourquoi, contrairement à ce qui se raconte sur les toits panafricanistes, la dynamique historique sur le continent ce n’est pas tant le panafricanisme émotif á la Gadio qui est du reste chimérique pour le moment, que la mise en crise et le questionnement de l’héritage colonial.



    Cela fait des décennies qu´on traine avec le panafricanisme, alors qu´au un même moment certains peuples ont acquis l’indépendance ou se battent pour l’acquérir (Sud Soudan, Zimbabwe, Erythrée, Zanzibar, Sahara occidental, Casamance, Biafra, Somalie Land, Omoro a la frontière entre l’Ethiopie et l’Erythrée, Azawad (qui a le soutien de la France dans son alliance stratégique avec les Ifogas du clan Touareg des Intallah maitres et autochtones des massifs pour le renseignement militaire, afin de mieux lutter contre les salafistes. Soutien qu’Alger perçoit mal, d’autant plus que la France alliée de Rabat, surveille et s’oppose au front projet de referendum au Sahara Occidental)



    Aujourd’hui, Barrow est installé militairement par le Sénégal, pas politiquement. Jammeh est parti, mais le nationalisme casamançais bien qui sera bien intègre dans le réveil politique du Gabou, demeure. On connait la stratégie militaire du Sénégal. C’est de nous tenailler et donc de militariser la Casamance, afin de réduire nos marges de manœuvre. Cela fait 34 ans que la Casamance est un territoire militaire et donc où il n’existe pas d’Etat de droit. Car partout où la force militaire est présente en masse, l’Etat de droit se casse.



    4)



    La CEDEAO tente d’outre passer son mandat en Gambie et inventant des prétextes sénégalais en Casamance pour une longue présence militaire.



    En Casamance il n’y a pas d’Etat de droit par le simple fait que, c’est un territoire militarise. Dans ces conditions, ce n’est pas intelligent de la part de Barrow de se montrer hostile au Mfdc. Il aurait gagné en bon voisinage avec les forces de la Casamance en se positionnant comme un Etat pouvant aider à la résolution politique du conflit. J’en profite du reste pour appeler la CEDEAO à ne pas se faire piéger et manipuler par le Sénégal qui utilise son mandat pour écraser un peuple défendant son droit le plus naturel de disposer de lui-même.



    Ce n’est pas sa vocation. Il faut que la CEDEAO dise au Sénégal de sortir de son orgueil et de reconnaitre qu’il existe un problème de conflit en Casamance et que, comme organisation sous régionale, elle aide comme elle le fait au Nord Mali derrière la France (car les Touaregs n’ont pas plus la qualité de peuple que nous) à ouvrir un vrai processus de paix en Casamance.



    C’est criminel et honteux que la CEDEAO soit complice d’une militarisation de la Gambie dont le seul enjeu est d’écraser le nationalisme casamançais. Monsieur Da Souza semble même acheté par Macky Sall, car il tient aussi des propos tels que Jammeh a caché des armes en Casamance, sous-entendu que c’est pour le Mfdc qu’il l’aurait fait : si vous avez fini d’installer Barrow, pourquoi vous fouiller à la recherche d’armes avec autant de milliers d’hommes ; pourquoi les autorités gambiennes ne le feraient pas une fois installées ?



    Qu’est-ce que nous casamançais sommes dignes et importants pour que toute la CEDEAO se mettent à nous combattre à nous dominer, à suivre l’agenda du Sénégal d’étouffement de notre droit naturel comme peuple, a la lumière de la déclaration universelle des droits de l’homme, de disposer de nous-mêmes !!!



    Si Barrow a l’intention de nous combattre seul avec sa nouvelle armée, sans son maitre Macky Sall, alors il prendra la Casamance pour son ennemie. S’il observe une attitude de neutralité et de bons offices, ce qui est plus conséquent à mon avis, alors nous le laisserons tranquille. Ce sera pour un moment, parce que sa Sénégambie a la sauce sénégalaise sera pris en sandwich et bouffée par la renaissance du Gabou. Qui est le projet le plus authentique, le plus panafricaniste, le plus susceptible de garantir la liberté des peuples leur respect mutuel et la fin du pré carre français dans la sous-région.



    Le président Aziz de la Mauritanie a dénoncé le fait que les termes de l’accord n’étaient pas respectés par la CEDEAO, à savoir pas d’invasion et d’occupation militaire de la Gambie. Cette dénonciation marque un sens de la vérité, mais aussi nous apprend que le Sénégal fut jaloux pendant tout ce temps du succès diplomatique face à un problème qu’il a fait sien, au regard de l’équation Casamance.



    Cela montre aussi que la Mauritanie n´apprécie pas cette attitude du Sénégal consistant á s’appuyer sur la CEDEAO pour bâtir une hégémonie militaire ou géostratégique dans la sous-région, au détriment de ses voisins. L’enjeu alors c’est d’éviter que l’un des Etats ait plus de capacité dissuasive sur le plan militaire.



    N’oublions pas que cette attitude d’Aziz est lie à cette prétention du Sénégal á devenir un pays pétrolier, alors que qu’elle revendique déjà les ressources dont se targe son voisin. Autrement dit le plan d émergence du Sénégal se double de son plan de s’offrir une hégémonie militaire. Tout le monde imite Idriss Deby. Puis, l’alliance avec la France serait plus efficace, mais aussi cette puissance qui aime trop s’immiscer dans les affaires des autres, règnera sur tout ce beau monde en vue d’avoir le contrôle des ressources stratégiques. Tout cela a un lien avec la visite d’Etat de Macky Sall a Paris qui évoque en chaque africain l’histoire du Vieux négre et la médaille.



    La Mauritanie et le Sénégal n’ont pas qu’un passif de conflit, mais ils auront aussi dans un proche avenir un conflit pour le pétrole, sur fond de jeu d’alliance déterminé par la question du Sahara Occidental. Le Maroc qui empêche, avec ses allies dont la France et le Sénégal, la tenue d’un referendum d’auto détermination.



    D’ailleurs



    , par les médiateurs impliques dans le règlement de sa crise on voit comment Jammeh avait su s’ouvrir des fenêtres en Guinée et en Mauritanie, lorsque le Sénégal avait tenté de l’étouffer. Et qu’il s’est lance comme il aime à le faire dans la mégalomanie diplomatique, en s’occupant des autres conflits, tout en cachant celui qui se déroule sous son nez.



    En conclusion :



    Au peuple de la Casamance, aux peuples du Gabou dignes et libres, au reste du monde disons qu’il urge d’attirer l’attention sur des attitudes malsaines du Sénégal et d’une partie de la CEDEAO représente par De Souza, face au conflit en Casamance. Dans les milieux onusiens on dénonce actuellement la mauvaise foi du Sénégal et de sa marionnette, De Souza dans leur violation de l’accord obtenu par les Présidents Aziz et Conde.



    Bâtissons un contreprojet face à la Sénégambie de l’asservissement. Isolons-le laqué Barrow et gardons nos liens ancestraux afin que notre liberté et notre dignité soient défendues par le FUG (Front Uni du Gabou). L’histoire de l’Afrique n’a pas pour direction le panafricanisme, sans méthode, mais dans s’inscrit de fait dans un processus de déconstruction-reconstruction, impliquant l’authentique configuration du continent.



    Bonn le 26/01/2017



    Dr Ahmed Apakena Diéme consultant, membre du CIU du MFDC Bonn RFA

    • Auteur

      Pape Ndiaye Banjul

      En Février, 2017 (13:18 PM)
      et l'empire du mali mon cher tu la mets ou?
      arretez vos theories de royaume et joindre la modernite, la science, la technologie, la democratie et le development economiquie. voila ce qui nourrira nos generations futres dans un mode globalise. l'empire des arcs et fleches et poudre c'est fini a jamais. les maraboutages et fetiches sont loin derriere la science, et des technologie. grandissez bon sang!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (13:50 PM)
      docteur diéme une guerre d'indépendance ne se gagne pas avec des paroles ou un vierbiage pompeux dans un exile doré en france il est facile de pondre un discours aux allures guérrières avec ton acolyte krumah sané vous passez votre temps dans la presse à faire des délires en ous sortant des noms qui n'existent que dans votre petite imagination de reveurs jamat ou gabou ect... pouah !!! j'ai l'impression qu'on nous reparle de pompei ou des autres villes romaines de l'antiquité redescendez sur terre cette guerre vous l'avez perdue depuis belle lurette ce que vous appelez combattants ne sont que quelques bandes d'écervélés drogués et manipulés par des individus comme vous
      c'est vous qui ignorez la réalité je reviens encore sur mes premiers propos une guerre se gagne sur le terrain pas dans un salon à paris
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:12 PM)
      déja votre adresse démontre vous etes en retard sur le temps et que vous dormez depuis 1991 date de la défaite militaire du mfdc sur le terrain mfdc von rfa
      la rfa n'existe plus docteur diéme elle est morte depuis 1991 actuellement on par de la république d'allemagne
      vous devez d'abord essayer de régler vos problèmes entre vous diolas car l'heure des réglements de compte sera dure cette rébéllion a été une guerre fratricide entre diolas car vous etes plus massacrés entre vous si on prend le nombre de victimes de ce conflit il y a plus de morts diolas tués par le mfdc que de soldats de l'armée lachement assassinés par ces bandits laches et peureux vous avez des combattants alors sortez et combattez les militaires encore qu'il est temps diémé sale paresseux heureusement pour toi que ma douce et jolie épouse kakéne bassene est diola sinon je t'aurais balancé des insultes
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:33 PM)
      diémé tu es en retard l'armée sénégalaise sous diouf n'est plus pas la meme ton mfdc n'a plus de bases de fuite pour disparaitre dans la nature soit en guinée-bissau ou en gambie c'est fini la foret épaisse de casamance qui jadis servait de cachette aux rebelles pour poser des mines ou faire des attaques surprise maintenant il vous reste qu'à faire face aux unités de l'armée sénégalaise arretez votre bavardage personne ne vous soutient dans le monde aucun pays dans le monde meme la suisse a fermé votre petit bureau toi meme qui parles tu ne crois pas à tes délires tu vis confortablement en allemagne laissant les abrutis qui puent en haillons se faire tuer tu crois à ce que tu dis reviens à ziguinchor va rejoindre tes soi-disant combattants
    • Auteur

      Reply_authornoel Gomis

      En Février, 2017 (14:54 PM)
      je suis bissau-guinéen je vis en france à orléans si je comprends ce monsieur il parle de l'empire du gabou nous de guinée-bissau nous sommes majoritaires nous ne voulons rien avec les diolas de casamance jamais j'ai dit il y aura quelque chose entre la guinée-bissau et les diolas car on les connait ils sont arrogants et ne feront que nous crèer des problèmes comme ils l'ont fait au sénégal il ne faut pas rever
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (15:29 PM)
      quand les gambiens finiront par foutre tous les diolas confortablement installés dans l'administration gambienne par jameh dehors tu verras ou va finir ton fug
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (16:27 PM)
      c’est ce genre d’idiots qui aspirent à diriger une casamance indépendante ( de l’utopie !) !
      monsieur diémé, tu prétends que la rupture de la sénégambie est due à une volonté hégémonique des wolofs ! or, au moment de cette rupture, c’est le sérère abdou diouf qui était président du sénégal. yapp nguène wolof yi trop.
      les diolas vivent en paix dans toute l’étendue du territoire national.
      mais des cafards comme vous, qui ne représentent rien du tout, trouvent toujours l’occasion d’insulter les autres.
      le sénégal, encore une fois, n’a pas besoin de la casamance. c’est juste que la casamance fait partie de son territoire. mais cette région n’est nullement indispensable au sénégal.
      enfin, le président mauritanien aziz que tu sembles aduler est dans un pays esclavagiste où les nègres de ton espèce n’ont aucune valeur, pauvre ver de terre !
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (18:42 PM)
      le plus triste c'est ce con soi-disant politologue babacar justin ndiaye qui citait chaque fois ce fameux dr ahmed apakena diéme comme étant un cadre du mfdc l'idéologue du mouvement si ce monsieur avec ses propositions sorties d'un autre siécle et qui continue de vivre dans la défunte rfa qui est l'homme le plus réfléchi du mfdc alors il serait plus facile de comprendre pourquoi le mfdc a été vaincu militairement et politiquement
    Auteur

    Pape Ndiaye Banjul

    En Février, 2017 (13:50 PM)
    Docteur Dieme ou Doctor Babilli mansaa.. n'oublie jamais que le negre est meprise chez Abdoul Aize Naar Ganaar et les Peuls sont matraques chez Alpha whisky Conde.

    Jammeh a etait batu clairement par les urnes et c'est cela la verite gambienne. Il refuse de partir et on l'y contraint. Ou est ton probleme? Tes theories de Gabou sont trop petits aux yeux du Royaume de Soundiata Keita qui couvrait toute l'Afrique de l'Ouest sans exception.

    Et si les Maliens revendiquent leur empire qu'allez vous repondre??? :rigolo:  :taala_sylla: 
    Auteur

    Démenti Du Mfdc, à Lire Absolu

    En Février, 2017 (14:25 PM)
    Casamance: Casamance : Démenti cinglant du MFDC à propos d’informations relayées par une certaine presse sénégalaise

    Posté par: Samsidine Badji Posté le: février 07, 2017 Dans: Actualité | Commentaire : 0

    Casamance: Casamance : Démenti cinglant du MFDC à propos d’informations relayées par une certaine presse sénégalaise

    Le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), de par ses composantes politiques et combattantes, a servi un cinglant démenti par rapport à l’information selon laquelle Robert Sagna, l’ancien ministre d’Abdou Diouf et ancien maire de Ziguinchor, serait désigné pour une médiation pour régler le conflit en Casamance.



    Contactés depuis hier soir par les services du Journal du Pays, les cadres politiques et les chefs reconnus du MFDC en Casamance ou à l’étranger ont formellement démenti les agitations médiatiques opérées à Diakaye par le groupe de Robert Sagna.



    « Nous avons entendu en boucle cette information dans la presse sénégalaise, et les gens qui la distillent pensent pouvoir mettre la Casamance dans une bouteille et la vendre aux enchères. Ce qui se passe à Diakaye n’engage pas notre mouvement et notre lutte pour l’indépendance.» Nous a dit un combattant Atika au nord de la Casamance. Le camp de Diakaye est crée par Sidy Badji composé d’un petit groupe de dissidents du MFDC favorable au gouvernement du Sénégal.



    Pour Théodore Tendeng, un ancien prisonnier torturé dont la femme a été violée à Oukout près d’Oussouye par les militaires sénégalais au moment où Diouf était au pouvoir, ne cache pas sa colère : «Comment Robert Sagna peut-il avoir la confiance du MFDC alors qu’il est l’un des inspirateurs de la « solution finale » en Casamance avec des milliers de morts ? Non. Robert Sagna doit plutôt aider à retrouver nos morts pour les enterrer dignement.»



    L’intox n’était d’ailleurs pas bien préparée. D’ailleurs plusieurs journaux qui ont déjà eu contact avec les émissaires de Mr. Sagna, mais soucieux de la bonne information à livrer à leurs lecteurs, ont purement et simplement refusé de diffuser une telle propagande.



    Les Casamançais ne sont pas prêts d’oublier le passé sombre de Robert Sagna qui accompagnait Abdou Diouf que l’on nomme le « bourreau de la Casamance » dans le massacre de milliers de personnes.



    Rappelons que le camp de Diakaye est crée par le dissident Sidy Badji et composé d’un groupe de miliciens favorables au gouvernement du Sénégal. Diakaye constitue la plus petite composante des trois formations combattantes au nord de la Casamance largement dominés par les forces de Paul Aloukassine et de Salif Sadio. Diakaye est responsable de plusieurs atrocités contre les populations civiles du Fogny.



    Créé en mars 1947, le MFDC lutte pour l’indépendance de la Casamance.



    Samsidine Badji (SAM
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (14:43 PM)
      que de betises on nous reparle de diakaye de front nord ou sud tout cela pour animer la galerie le vrai problème est que vous vous rendez compte maintenat que vous avez perdu à jamais cette petite révolte la récréation est terminée
      de quoi vivez ceux qui s'agitent se proclamant chefs du mouvement inexistant mfdc de traffics avec la complicité d'officiers de l'armée surtout diolas à l'époque
      traffic de bois vers le port de bnadjul et de noix d'acajous de chanvre indien de tout ce beau paxctole revendu à des chinois et des trafiquants d'armes etait partagé par ces messieurs qui s'agitent aujourd'hui
      c'est fini la passage gambien l'armée a mis pied sur la frontiére gambienne elle va tout écraser et mettre des cantonnements et des unités d'élites vous voulez la guerre vous l'aurez à visages decouverts il y aura plus de fuite et de cachettes
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (14:25 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot: c est juste de coupeur de route
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (17:36 PM)
    No a la pai no no no no les senegalais ils ne respect pas les casamacais ni la nature casamace ni le culture casamance ils ont tous coupe la foret de casamance pour le carbon alor sin foreþ pas plui san plui pas a chause de mange el gouvernement senegalai ils ont telemant, bettt ,senegal sa cerve rien san casamance fis d pu.... de merd :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (18:07 PM)
      c'est ton parent yaya qui coupait le plus le bois casamancais et tu ne t'en es jamais plaint. de plus, les casamancais sont partout au sénégal, profitent de toutes les parties du sénégal et ne voudraient pas que les autres senegalais profitent de la casamance? n'est ce pas de la méchanceté ça ?
    Auteur

    Wade

    En Février, 2017 (17:37 PM)
    Q'ALLAAH accepte vos bonnes intentions et que la paix revienne en casamence bidjaahi seyyidinaa muhammad paix et salut sur lui. Q'allaah assiste la casamense et ses fils nobles ainsi que tout le senegal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (18:00 PM)
      c'est ton parent yaya qui coupait le plus le bois casamancais et tu ne t'en es jamais plaint. de plus les casamancais sont partout au sénégal, profitent de toutes les parties du sénégal et ne voudraient pas que les autres sénégalais profitent de la casamance? ce n'est pas de la méchanceté ça ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (18:37 PM)
      va a grand-yoff et aux parcelles assainies quelle est ethenie senegalaise majoritaire plus de 500 mille diolas bine insérés parlant courament le wolof profondément wolof memes leurs fetes sont calquées sur le modéle wolof les jeunes ne portent plsu les tenues traditionelles jolas ou bainouk le senegal c'est ça on est tous toucouleurs ou diolas ou séréres mais la culture wolof est un méléange de toutes ces cultures il y a un peu de mandingue un peu de soninké un de foulbés un peu de sérére et un peu de diola c'est ça qui fait sa richesse c'est pour cela qu'elle est adoptée jusqu'au nigéria j'étais à borno et kaduna kano ainsi qu'au niger les femmes me parlaient de l'habillement des femmes senegalaises des plats senegalais de lma beauté des sénégalaises et leur gentillesse donc on le doit aux diolas aux séréres aux soninkés aux foulbès qui ont donné naissance à la culture wolof
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (18:26 PM)
    Maintenant que Yaya est parti, ils veulent la pax.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (19:07 PM)
    Casamance ??? Le mot est une création portugaise. CASA (maison en portugais et MANSA (roi en mandingue). La maison du ROI. Avant l'arrivée des portugais sur nos côtes toute cette zone s'appelait le GABOU,un royaume vassal de l'empire du Mali,peuplé principalement de mandingues et de peuls, plus des minorités ethniques (baïnouk, diola, mancagne,balante).

    Depuis 1982, le mfdc n'a pas pris la plus petite sous-préfecture, il faut rendre hommage à notre armée nationale et aux Jambars tombés au champ d'honneur pour maintenir l'intégrité territoriale de notre pays.Au Libéria, en Sierra-Leone et tout récemment au Mali il a fallu l'intervention de forces étrangères pour mettre fin à des rébellions. Jamais au Sénégal une force étrangère n'est intervenue pour aider nos JAMBARS.

    Il faut du COURAGE pour prendre des armes mais il en faut aussi pour les déposer. Revenez à la raison et faites vous une religion la CASAMANCE NE SERA JAMAIS INDEPENDANTE. :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2017 (19:27 PM)
      comme ils sont malahonetes les gens du mfdc leur mentor diamacoune a toujours déclaré qu'il détenait des documents signés par le colonisatuer français qui attestaient que la casamance etait une colonie distincte de la colonie du sénégal mais jusqu'à sa mort meme quand l'historien envoyé par la france charpy est venu à ziguinchor pour contredire cette thése devant diamacoune et end direct à la télé il n'a pipé un mot ni brandi ses fameux dossiers et jusqu'à sa mort
      maintenant ils ne parlent du gabou qui etait un royaume mandingue jamis un diola n'a été un roi du gabou ils cherchent et fouillent sur l'histoire pour trouver une justification historique à leur cause
    • Auteur

      Wolof Du Jolof

      En Février, 2017 (20:49 PM)
      effectivement, le royaume du gabou était un royaume mandingue. donc s’il y’a des gens qui peuvent s’en réclamer, ce n’est surtout pas les non-mandingues . et actuellement, ceux qui s’en réclament pour justifier leurs activités séditieuses ne sont mandingues. donc ce ne sont que des imposteurs qui cherchent des justificatifs à leur cause.
      de toute manière, si tous les royaumes traditionnels ressuscitaient, il faudrait redessiner toute la carte de l’afrique car le djolof, le sine, le saloum, le cayor (où dakar est inclue), le waloo etc… sont autant de royaumes que de région aujourd’hui dans le sénégal.
      et au plan international, si les royaumes et empires anciens ressuscitaient, la france d’aujourd’hui ne serait pas.
      l’argument du mfdc est donc bidon.
      le mfdc doit d’ailleurs se féliciter d’avoir en face une armée aussi professionnelle que l’armée sénégalaise. car au biafra, c’était l’armée nigériane a massacré la rebellion et toute la population ce qui a mis un terme définitif au conflit.
      l’armée sénégalaise a réduit la rebellion au rang de groupuscules de bandits coupeurs de route, sans perpétrer aucune exaction, aucun massacre, se contentant d’opérations de ratissage et de riposte, de sorte qu’en presque 40 ans, le mfdc ne contrôle aucun m2 de casamance où les institutions de la république n’ont jamais cessé de fonctionner.
      maintenant il y’a un commentaire ci-dessus qui prétendu que c’est la culture diola, sérère, toucouleur etc. qui a donné naissance à la culture wolof.
      c’est un gros mensonge. les empires wolofs ont existé depuis la nuit des temps, le peuple wolof a toujours eu sa culture propre et ce, depuis des temps immémoriaux. c’est un peuple qui a sa langue, sa religion traditionnelle (aujourd’hui presque perdue par l’islamisation), son mode d’organisation sociale et politique etc.
      ce sont plutôt les autres qui peuvent prendre des wolofs et non l’inverse.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (23:16 PM)
    Je vois surla photo plus de baye fall que des combattants du MFDC.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (00:21 AM)
    Tant mieux si les derniers résidus du MFDC veulent la paix.

    Quelqu'un l'a écrit plus haut: il faut savoir terminer une guerre.

    Je ne connais pas un seul ressortissant Sénégalais discriminé pour sa tribu ou ethnie.

    Nous souffrons tous des mêmes maux:le manque de démocratie,d'éducation(obscurantisme),d'emploi,de santé,de la corruption...
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (15:10 PM)
    Pour ceux qui parle sans savoir réellement ce que les fils de la casamance vivent ,,,,,,,sachiez qu nous fils de la casamance nous voulons tout simplement que l,etat du Sénégal ,nous respecte...si vraiment lÉtat du Sénégal veut la paix alors arrêter dulitiser des termes comme le conflit en casamance et dire tout simplement le conflit au Sénégal ,arrêter de nous prendre pour des cons on a n'en marre .vous voulez exploiter les ressources de la casamance tant mieux ,mais arrêter de nous diviser ,ses monsieur paix ,arrêter de créer vos propres voyau ,pr après nous ambourer avec vos théories, idées ou des projets de paix.,,,Quant au président Macky Je ne peux pas le juger vu qu'il est toujours à son mandat.mais nos ex président Abdou diouf ,et Wade personnes n'a pris ce problème au sérieux ,ils ont fait que divisé pour mieux régner ,Abdou diouf ,devrais être traduit pour crimes contre l'humanité car c'était lui a la tête du pouvoir quand tout à débuter ,Wade lui ,tout ce qu'il as fait c'est de diviser les combattants et créer ses propres rebelles ,comme il as dit ,c'est lui qui nourri les rebelles moi je dis des bande vayau que lui et ses ministres et monsieur casamance ont créé .Nous avons besoin d'une casamance unie et forte ou nous pouvons circuler librement ,et avoir accès à l'éducation ,santé ,et au infrastructures, une casamance ou la population à peur ,d'aller à ses occupations ,ou nos parents meurent par ce qu'il y a même pas de case de santé ,ou nos enfants ne peuvent pas aller à l'école par ce que pas d'école ,ou nos frère n'arrive même pas à avoir un extraitde naissance, ou tout les jours de femmes sont violées soit par des hommes armés ,soi par larmé du Sénégal ,certains jeunes irresponsable dans l'armée se permettent de semer le bordel total en casamance ,la douane nous interdi le sucre venant de la gambie et après on les voit faire le business du sucre ,les cuisses de poulet c'est interdi mais en casamance c'est les Corp de services qui les utilisent le plus ,nos fruits sont vendus à prix faible ,j'en passe venez en casamance et vous verrez que c'est un seul peuple ,ce sont les dirigeants et les politicien qui ont créé tout ça pour uniquement leur intérêt ,et pourtant ce qui ont déclenché la guerre ce sont eux nos soit digeant intellectuelle et formation de senghor ,voilà le fruit le blanc ,ilsi nous ont laissé que ça ,mauvaise foi entre nous africains, il est temps que nos dirigeants arrêt de mettre le destin de leur peuple en mains, au lieu d'oeuvrer pour l'intérêt des blancs ,et leur intérêt voika ce que je pense ,Et c ki est bizarre dans ce problème toute personne qui dis ce qu'il vie ,des cons et des soit disant responsable le traite de rebelles ,ou raciste et après traduit à la justice ,moi je dis non les casaçaise et casaçais n'ont pas de problème avec les sénégalaise et sénégalais, le problème qui se pose à casamance ,ses l'état du Sénégal et les casaçais ,vive la casamance uni



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR