Mercredi 19 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

[ Document ] Le texte du Vérificateur général sur les structures supprimées

Single Post
[ Document ] Le texte du Vérificateur général sur les structures supprimées

Voici la communication du Vérificateur général du Sénégal, l’Inspecteur général d’Etat de classe exceptionnelle Nafy Ngom Ndour, lors de la séance de restitution par l’Inspection générale d’Etat (IGE), lundi à Dakar, des travaux de rationalisation et de restructuration des services de l’Etat.

 

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Madame le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République Mesdames, Messieurs les Ministres, Chers invités ; Chers collègues, Monsieur le Président de la République, Il me revient de livrer les résultats du travail que vous avez bien voulu confier à l’Inspection générale d’Etat. Cette mission à laquelle ont participé tous les Inspecteurs généraux d’Etat est adossée sur un certain nombre de référentiels (I) et a été menée selon une méthodologie généralement partagée (II) afin d’aboutir aux résultats que j’ai l’honneur de présenter ici (III).

 

Outre les considérations d’ordre général, ma communication sera articulée autour de trois axes : d’abord les référentiels qui ont guidé nos travaux, ensuite la méthodologie utilisée, enfin, les résultats auxquels nous sommes parvenus.

 

Au titre des considérations générales, il me parait important de préciser que : 1. Les agences, au regard de la loi n° 2009-20 du 04 mai 2009, portant loi d’orientation sur les Agences d’exécution, sont des personnes morales de droit public. Dès lors, celles à supprimer, feront l’objet d’une dissolution par décret et d’une liquidation dans les conditions indiquées par la loi n° 84-64 du 16 août 1984 fixant les modalités de la liquidation des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés d’économie mixte et son décret d’application.

 

2. Par ailleurs, au niveau des ministères, il est important de noter qu’à la suite de la suppression d’une Direction générale ou de la fusion de deux ou plusieurs Directions, les anciennes structures qui les composaient deviennent des divisions dans la nouvelle Direction.

 

I. REFERENTIELS Ils sont au nombre de cinq (5) : 

  vision stratégique et les orientations de Monsieur le Président de la République ;

 

  le décret n° 2012-437 du 10 avril 2012 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères ;

 

  les principes et normes d’organisation administratives en vigueur au Sénégal qui, faut-il le rappeler, servent de référentiels à l’Inspection générale d’Etat (IGE) dans le cadre de ses missions d’inspection, d’audit, d’enquêtes, d’études et de conseil ;

 

  les normes et les meilleures pratiques professionnelles de restructuration du secteur public dans une optique de modernisation et de réforme de l’Etat ;

 

  les normes généralement admises de gestion prévisionnelle des effectifs et des emplois (GEPEC) qui constituent un axe central de la réforme de l’Etat ;

 

II. METHODOLOGIE La démarche est la suivante : 

  l’analyse des missions et des objectifs des structures ; 

  l’identification des duplications et des chevauchements ; 

  l’analyse de la pertinence et de la cohérence des structures, au regard des missions de l’institution ou du département afin de réduire les coûts de fonctionnement ; 

  la formulation d’avis par l’IGE sur la création des nouvelles entités publiques.

 

III. RESULTATS Les entités ci-après ont été supprimées ou fusionnées :

 

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE 1. MISSION DE PROMOTION DE LA NOUVELLE CAPITALE POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE DU SENEGAL : c’est une structure inopérante ; aucune activité concrète n’a été menée. Cependant, compte tenu de l’importance des fonds dépensés. Une mission d’audit sera effectuée.

 

2. FONDS DE SOLIDARITE NUMERIQUE : il a été supprimé et ses missions seront prises en compte par l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE).

 

3. AGENCE SENCLIC RESEAU NATIONAL DE SOLIDARITE NUMERIQUE : du fait qu’elle résulte d’une convention internationale, ses attributions peuvent être gérées par le conseiller spécial du PR, chargé des TICs

 

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES 4. CELLULE DES ETUDES, DE L’ANALYSE ET DE LA PROSPECTIVE : ses attributions gérées par la cellule de la Planification, du Suivi-évaluation et des Statistiques, au niveau du cabinet.

 

5. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES : réintègre la Direction de l’Administration générale et de l’Equipement (DAGE) comme division des ressources humaines.

 

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE 6. DIRECTION GENERALE DE L’EQUIPEMENT ET DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES : absence d’opportunité de coordination suite à la fusion des deux directions qui la composaient.

 

7. DIRECTION DES INFRASTRUCTURES MEDICALES : supprimée et les activités intégrées dans celles de la Direction des Infrastructures, des Equipements et de la Maintenance.

 

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME 8. DIRECTION DES PARCS CULTURELS : Supprimée à la suite de la création d’un projet des parcs culturels rattaché au cabinet.

 

9. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES : réintègre la DAGE comme division des ressources humaines.

 

10. AGENCE NATIONALE DE PROMOTION TOURISTIQUE : sa suppression est proposée car c’est une structure inefficace et budgétivore : qui n’assure pas sa mission principale d’instrument d’intervention du Ministre dans le domaine de la promotion touristique et n’assure pas son équilibre financier (dette de près d’un milliard) ; sera auditée et liquidée ; ses missions serontgérées par la Direction des Investissements et de la Promotion touristique.

 

MINISTERE DE LA FEMME, DE L’ENFANCE ET DE L’ENTREPRENARIAT FEMININ 11. DIRECTION GENERALE DES SOLIDARITES : Direction générale supprimée à la suite du regroupement des Directions qui la composent : absence d’opportunité ;

 

12. DIRECTION GENERALE DE LA PROMOTION ECONOMIQUE DES FEMMES : Direction générale supprimée à la suite du regroupement des Directions qui la composent.

 

13. DIRECTION DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT SOCIAL : Fusion entre la Direction des stratégies de développement social et la Direction du développement communautaire dans une seule entité : la Direction du développement social et communautaire ;

 

14. DIRECTION DE LA PROTECTION DES GROUPES VULNERABLES : il est opéré un regroupement avec la Direction des Droits et de la Protection de l’Enfance. Ces deux directions sont remplacées par la Direction des Droits, de la Protection de l’Enfance et des Groupes vulnérables.

 

15. DIRECTION DES ORGANISATIONS FEMININES : regroupement avec la Direction de l’Entreprenariat féminin et de la micro-finance pour donner la Direction des Organisations féminines, de l’Entreprenariat féminin et de la Micro-finance

 

16. FONDS DE SOUTIEN AUX INITIATIVES FEMININES : a été supprimé car son maintien ne pourrait se justifier que fusion, en son sein, de tous les fonds du ministère.

 

MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DES COLLECTIVITES LOCALES 17. DIRECTION DE LA DECENTRALISATION : a été supprimée ; ses missions sont prises en charge par la Direction des Collectivités locales.

 

18. DIRECTION DE LA COOPERATION DECENTRALISEE : a été supprimée. La coopération décentralisée est une compétence transférée ; donc, prise en charge par les collectivités locales elles-mêmes.

 

19. DIRECTION DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : a été supprimée du fait qu’elle constitue un doublon avec l’Agence nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT).

 

20. DIRECTION DE LA FORMATION ET DE LA COMMUNICATION : supprimée car le seul « service de formation » suffit, à l’image du ministère de l’Intérieur.

 

21. AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : renonciation à la création de cette agence qui devait résulter de la fusion de deux agences de deux ordres de collectivités locales, à savoir l’Agence de Développement municipal (ADM) pour les communes et l’Agence de Développement local (ADL) pour les communautés rurales.

 

MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT 22. DIRECTION DU FINANCEMENT DE L’ARTISANAT ET DE L’INSERTION : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Artisanat.

 

23. DIRECTION DE LA COMPETITIVITE ET DE LA PROMOTION DES PRODUITS ARTISANAUX : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Artisanat.

 

24. DIRECTION DE L’AMENAGEMENT ET DE L’EXPLOITATION DES SITES ARTISANAUX : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Artisanat.

 

25. DIRECTION DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Industrie.

 

26. DIRECTION DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Industrie.

 

27. DIRECTION DE LA PROMOTION DES PRODUITS AGRICOLES : supprimée ; ses activités intégrées dans la Direction de l’Industrie.

 

28. OFFICE SENEGALAIS POUR LA PROPRIETE INDUSTRIELLE ET L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE (OSPIT) : doublon avec l’Agence de même nom AGENCE SENEGALAISE POUR LA PROPRIETE INDUSTRIELLE ET L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE (ASPIT).

 

MINISTERE DE L’ELEVAGE 29. DIRECTION DE L’ELEVAGE : a été supprimée et ses activités intégrées dans une structure plus vaste dénommée Direction de l’Elevage et des Productions animales.

 

MINISTERE DE LA PECHE ET DES AFFAIRES MARITIMES 30. DIRECTION DES AIRES COMMUNAUTAIRES : fusion avec la « Direction des Aires marines protégées » pour donner la « Direction des Aires marines communautaires protégées » rattachée au Ministère de l’Ecologie et de la Protection de la nature.

 

31. DIRECTION DE LA MARINE MARCHANDE : missions prises en charge par l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).

 

32. DIRECTION DES TRANSPORTS MARITIMES : missions prises en charge par l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).

 

33. AGENCE NATIONALE DES NOUVEAUX PORTS DU SENEGAL : aucune activité concrète n’a été notée jusqu’à présent ; aucun port nouveau n’est objectivement possible en dehors de ce qui existe déjà ; compte tenu des fonds engagés, un audit sera fait.

 

MINISTERE DES INFRASTRUCTURES ET DES TRANSPORTS Les suppressions sont les suivantes :

 

34. DIRECTION GENERALE DES INFRASTRUCTURES : supprimée ; en effet, suite à la suppression des directions des infrastructures ferroviaires et aéroportuaires, la seule structure qui reste (celle des routes) ne nécessite pas le maintien de la Direction générale :absence d’opportunité de coordination.

 

35. DIRECTION DES INFRASTRUCTURES FERROVIAIRES : ses missions sont prises en charge par la Direction des Transports ferroviaires.

 

36. DIRECTION DES INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES : missions prises en charge par l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).

 

37. DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS : absence d’opportunité de coordination de ses directions

 

38. DIRECTION DES ETUDES, DES INDUSTRIES ET SERVICES AERONAUTIQUES : missions prises en charge par la Direction des Transports aériens.

 

39. DIRECTION DE LA LEGISLATION ET DES AGREMENTS : missions prises en charge par la Direction des Transports aériens, l’Agence de l’Aviation civile et de la Météorologie (ANACIM) et l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS).

 

40. DIRECTION DES RELATIONS INTERNATIONALES, DE LA PROMOTION ET DE LA FORMATION : attributions prises en charge dans d’autres départements

 

41. DIRECTION DE LA CONSTRUCTION DES PETITS AERONEFS : inopportune.

 

42. DIRECTION DES FINANCEMENTS ET DU PARTENARIAT PUBLIC PRIVE : sans objet.

 

43. SOCIETE AIR TERANGA : inopérante.

 

44. AGENCE NATIONALE DES NOUVEAUX CHEMINS DE FER : aucune activité concrète jusqu’à présent ; compte tenu des fonds engagés, elle sera auditée et liquidée.

 

MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES MINES Les suppressions sont les suivantes 45. DIRECTION DE L’ELECTRICITE : sans objet ; ses missions sont prises en charge par la SENELEC.

 

46. DIRECTION DES HYDROCARBURES ET DES COMBUSTIBLES DOMESTIQUES : missions prises en charge par la Direction de l’Energie.

 

47. DIRECTION DE L’ECONOMIE ET DE LA MAITRISE DE L’ENERGIE : c’est un doublon : missions prises en charge par l’Agence pour l’Economie et la Maitrise de l’Energie.

 

48. DIRECTION DES BIOCARBURANTS ET DE LA BIOMASSE : missions prises en charge par l’Agence nationale pour les Energies renouvelables.

 

49. AGENCE NATIONALE DE L’ENERGIE SOLAIRE : sans objet ; ses missions sont prises en charge par la nouvelle agence dénommée Agence nationale pour les Energies renouvelables.

 

50. DELEGATION A LA SECURITE ENERGETIQUE : missions prises en charge par l’Agence nationale pour les Energies renouvelables.

 

MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’EMPLOI 51. DIRECTION DES LOISIRS : missions prises en charge par Direction de la Jeunesse et des Activités socio-éducatives.

 

52. DIRECTION DE LA PLANIFICATION ET DES RESSOURCES HUMAINES TECHNIQUES : sans objet.

 

53. AGENCE DE FINANCEMENT ET DE PROMOTION ECONOMIQUE DES JEUNES : renonciation à la création de cette agence qui devait résulter de la fusion de l’Agence nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANEJ) et du Fonds national de Promotion des Jeunes (FNPJ).

 

54. DIRECTION DES ETUDES, DE LA FORMATION ET DE LA PLANIFICATION : missions prises en charge par Cellule des Etudes et de la Planification.

 

MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT 55. AGENCE DE LA CONSTRUCTION DES BATIMENTS ET EDIFICES GENERAUX : missions prises en charge par la Direction de la Construction ;

 

MINISTERE DE L’ECOLOGIE ET DE LA PROTECTION DE LA NATURE 56. AGENCE NATIONALE DE LA HAUTE AUTORITE DU DESERT : sans objet ; elle sera auditée et dissoute.

 

57. DIRECTION DE L’AQUACULTURE : missions prises en charge par l’Agence nationale de l’Aquaculture.

 

MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION 58. CELLULE DE LA PLANIFICATION : missions prises en charge par les deux Directions des Etudes, de la Planification et de la Législation en matière de Poste et de Télécommunications.

 

MINISTERE DE L’HYDRAULIQUE ET DE L’ASSAINISSEMENT 59. DIRECTION DE LA REHABILITATION DES ZONES INSALUBRES : a été supprimée et ses attributions transférées au Ministère de l’Habitat.

 

SOIT 59 STRUCTURES DONT 9 AGENCES, 2 CELLULES, 1 OFFICE, 1 SOCIETE NATIONALE EN PHASE DE CREATION, 1 FONDS, 1 MISSION, 41 DIRECTIONS, 1 DELEGATION ET 2 DIRECTIONS GENERALES.



51 Commentaires

  1. Auteur

    Vfdrt

    En Mai, 2012 (21:24 PM)
    .... LA PHOTO..... ça suce....   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Top Banner
  2. Auteur

    Ndeye Lissa

    En Mai, 2012 (21:25 PM)
    DIRECTION DE LA CONSTRUCTION DES PETITS AERONEFS





    C'est quoi cela....
    {comment_ads}
    Auteur

    Thieuy

    En Mai, 2012 (21:25 PM)
    41- DIRECTION DE LA CONSTRUCTION DES PETITS AERONEFS
    {comment_ads}
    Auteur

    Mc Khimeur

    En Mai, 2012 (21:25 PM)
    ma dem khim sama ataya :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Biibishe

    En Mai, 2012 (21:27 PM)
    Mé cé koi c charabia.Pfff  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Top Banner
    Auteur

    Boy

    En Mai, 2012 (21:34 PM)
    Wow mai whata fuk ........ No il ya des fou au senegal :hun: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Diobene

    En Mai, 2012 (21:41 PM)
    Direction de la biomasse :)
    {comment_ads}
    Auteur

    Eey

    En Mai, 2012 (21:42 PM)
    macky oustu wolof maa oo si tu veu re elire en 2017
    {comment_ads}
    Auteur

    Gêneral

    En Mai, 2012 (21:42 PM)
    Incohérence de la répartition des services administratifs, volonté de maintenir les agences pour satisfaire la clientèle politique , ca sent mauvais...
    Top Banner
    Auteur

    Teup

    En Mai, 2012 (21:47 PM)
    en lisant ces lignes , comme j'ai la radio qui diffuse "wakh sa khalaat" de maodo faye;j'ai entendu une phrase d'un intervenant qui m'a foutu une de ces trouilles !!!!! le gars disait de maky................" bayyi len ko mou liggey".....la meme chose qu'on disait du...;tsunamy-wade! le resultat est la.....................
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Pekin

    En Mai, 2012 (21:50 PM)
    je savais pas qu'il yavais autant de poubelles dans ce pays  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Lol

    En Mai, 2012 (21:53 PM)
    Diadieuf Ndoura. Tu te rachètes au moins mais le salaire de 5 millions est excessif là où des sénégalais crèvent de faim Un jour tu vas répondre de tout ça, c'est un manque d'humanisme que de ne pas distribuer équitablementles richesses du pays
    {comment_ads}
    Auteur

    Sans

    En Mai, 2012 (21:54 PM)
    Wade avait créer ces structures pour inventer des budgets, en fait chaque structure est une ligne de budgets sinon plus comme ça il récupére l'argent derriére!!!!quel lapin celui là
    Top Banner
    Auteur

    Coco

    En Mai, 2012 (21:55 PM)
    vrément y'avait du gachis
    {comment_ads}
    Auteur

    Dame

    En Mai, 2012 (21:59 PM)
    les projets de regroupement de certaines agences initiès par l'ancien régime dans la logique de diminuer le nombre des agences devaient être maintenus :

    21. AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : renonciation à la création de cette agence qui devait résulter de la fusion de deux agences de deux ordres de collectivités locales, à savoir l’Agence de Développement municipal (ADM) pour les communes et l’Agence de Développement local (ADL) pour les communautés rurales.

    53. AGENCE DE FINANCEMENT ET DE PROMOTION ECONOMIQUE DES JEUNES : renonciation à la création de cette agence qui devait résulter de la fusion de l’Agence nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANEJ) et du Fonds national de Promotion des Jeunes (FNPJ).

    Par contre on s'attendait à la suppression APBAN (machin BANLIEU ) qui était inoportune pour l'intégrer dans la nouvelle création AFPEJ qui gérerait le la promotion Economique de l'ensemble des JEUNES SENEGALAIS et non seulement banlieusards

    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Mai, 2012 (22:04 PM)
    CELUI QUI A CREE LES MINISTERES DE LA CONNECTIVITE ET MINISTERE CHARGE DE LA PROVINCIALISATION NE POUVAIT QUE CREER CES INNOMBRABLES ET INUTILES AGENCES ET DIRECTIONS
    {comment_ads}
    Auteur

    Farida

    En Mai, 2012 (22:05 PM)
    Voilà une bonne purge!!! C'est comme dans les restaurants, on peut parfois trouver des menus avec des noms compliqués, très poétiques,et tu retrouves avec une vulgaire purée ... Droit au but, voilà la nouvelle devise.. :up: 
    Top Banner
    Auteur

    Cissems

    En Mai, 2012 (22:20 PM)
    C'est bien fait félicitation

    {comment_ads}
    Auteur

    Punaizzzz

    En Mai, 2012 (22:30 PM)
    mais toute ces drections sont des directions de merde, punais=zzzzzzzzz wade nous a tue.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ely

    En Mai, 2012 (22:32 PM)
    Est-ce que les WADISTES aveugles se rendent compte des gachis orchestrés par ce Régime du SOPI de 2000 à 2012 ???? !!!!!!!!!!!!!!



    Le Budget englouti dans ces 59 structures inutiles durant 10 ans équivaut à ce que la FRANCE AFRIQUE coloniatrice jusque vers les années 1990 laissait jouir chacun des Pays africains francophone devenus pourtant indépendants vers les années 60.



    En effet c'est en réalité vers les années 90 qu'après les départs successifs des ESPIONS COLONS ET PORTEURS DE VALISES ( Foccard, Collin, Peytavin, ...) que le Sénégal a commencé à disposer de ses propres revenus et moyens comme d'ailleurs tous ses VOISINS frères ( Cameroune, Gabon, ...) des Grands Lacs avec des richesses 100 fois plus MAIS n'étaient pas jusqu'en 1990/2000 plus avancés que le Pays de la Téranga qui avait seulement et simplement la Matière grise comme Pétrole.



    DE 2000 A 2011 LE SOPI aurait dû faire 100 fois ce que le PS a fait en 50 ans : référence aux évolutions économiques-sociales du Gabon, Cameroune, Mali, Centrafrique, Bénin seulement de 2000 à 2012 !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Mai, 2012 (22:49 PM)
    Que devient l'Agence YEKALMA
    Top Banner
    Auteur

    Bada

    En Mai, 2012 (23:18 PM)
    wade doit demander pardon au peuple senegalais. Macky que le bon dieu vous donne tous les moyens pour servir ton pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Itoc

    En Mai, 2012 (23:20 PM)
    La montagne a accouchée d'une souris, seulement 9 agences supprimées sur près de 45 existantes. La promesse est loin d'être tenue. Pour faire mauvaise fortune bon coeur, Macky s'est défoulé sur les directions qui ont budgets de misères: aucune économie à réaliser contrairement aux Agences. Il veut tout simplement caser sa clientèle politique dans ses agences.
    {comment_ads}
    Auteur

    La Honte

    En Mai, 2012 (23:20 PM)
    çà sent du wadisme. volonté manifeste de maintenir les agences et fonds pour la clientèle politique. Putain quel démagogie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Sentinellesn

    En Mai, 2012 (23:45 PM)
    Pourquoi l'IGE n'a pas supprimé ces agences suivantes:



    PLAN ou AGENCE REVA ?



    Agence Nationale de la Case des Tout Petits ?
    Top Banner
    Auteur

    Baye

    En Mai, 2012 (23:55 PM)
    on a omis la direction de la gestion des fonds marins, l agence des cases des tout petits. On doit creer l agence des badjanou gokh...tres important

    {comment_ads}
    Auteur

    Waly

    En Mai, 2012 (23:57 PM)
    HAUTE AUTORITE DU DESERT  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Doyna Waar

    En Mai, 2012 (00:05 AM)
    Est ce que vous avez lu comme moi "AGENCE NATIONALE DE LA HAUTE AUTORITE DU DESERT" ou bien je me trompe? Quelqu'un peut me dire vraiment à quoi cette agence devait servir? Dema ree baa tass! Je crois que abdoulaye w. pense que chaque probleme appelle la création d'une agence, d'une direction, d'une structure....
    {comment_ads}
    Auteur

    Bour

    En Mai, 2012 (00:49 AM)
    Infrastructures aéroportuaires concernent le secteur aérien et non le secteur maritime
    Top Banner
    Auteur

    Pitakh

    En Mai, 2012 (00:51 AM)
    Un crime economique contre le vaillant peuple senegalais. faut pas accepter les transhumants car le regime wadien fut une armée d'hypocrites , de complaisants mais de froids calculateurs qui ont tous pensé que le vol organisé dont ils profitaient lucidement serait eternell. Percevoir un salaire et des avantages à ne rien foutre merite la taule ou le remboursement des sommes. On a voté Mackhy pour retablir notre dignite car en se partageant les deniers publics,on appauvrit le peuple honnete. Des chiffons qui ne se genaient meme pas de faire rouler leurs enfants égarés dans des bolides dernier cri. Leurs femmes,n'en parions pas heureusement qu'il y a les griots ou les gigolos. Eh oui,les gigolos carrure lutteur car en bouffant des deux mains les milliards a partager,ils oubliaent d'ouvrir leur braquette ! Le senegal, comme promis va changer. apres les voitures,le foncier,les immeubles (ils ont depassé les villas), les comptes bancaires et placements maffieux seront rendus au peuple.Wade merite la pendaison et sa plus grande chance aurait été d'avoir reconnu la victoire de Macky sinon le peuple l'aurait debusqué comme un lapin de son bunker mais avec moins de chance que bagbo
    {comment_ads}
    Auteur

    Mane

    En Mai, 2012 (01:27 AM)
    MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES MINES Les suppressions sont les suivantes



    45. DIRECTION DE L’ELECTRICITE : sans objet ; ses missions sont prises en charge par la SENELEC.



    (NON, SENELEC est une société presque privée. C'est plutôt la Direction de l'Énergie (à recréer!!!) qui doit s'occuper de cette question; électrricité, hydrocarbures, combustibles domestiques et planification devraient en constituer les divisions)



    50. DELEGATION A LA SECURITE ENERGETIQUE : missions prises en charge par l’Agence nationale pour les Energies renouvelables.



    (Faux!!!; la question énergétique ne se limite pas aux seules énergies renouvelables; il faudrait rattacher cette question de sécurité énergétique à la Direction de l'énergie)
    {comment_ads}
    Auteur

    Jambar1

    En Mai, 2012 (03:17 AM)
    C'est un bon début, je pense. Mais quelle est la valeur de ce travail ? L'IGE était là quand Wade créait ses agences et structures inutiles. Avait-elle émis des objections ? J'en doute fort. Pour dire que l'IGE n'était pas la structure idoine pour mener cette mission même si elle connait l'organisation administrative mieux que toute autre entité.. Je ne connais pas tous les secteurs passés en revue mais après une lecture rapide, pour le Ministére des Affaires étrangères, je puis affirmer qu'elle s'est trompée en proposant la suppression de la cellule d'analyse et de prospectives pour la rattacher à l'entité qui s'occupe de suivi-évaluation. C'est une très mauvaise évaluation qui a été faite là par nos braves IGEs. Les missions de ces 2 structures sont très éloignées et il n'est pas possible de les fusionner. Je suis formel là-dessus et prêt a y débattre avec n'importe qui. Autant reconnaitre que le MAE n'a jamais fait de la prospective et corriger cet état de fait. La cellule d'analyse et de prospective, pour un Ministre visionnaire donne lieu à une implication du monde académique et militaire dans la formulation de la politique étrangère d'un pays. Comme en France, aux USA ou d'autres grands pays. Occasion ratée.Pour la prochaine fois, Macky, ces missions de restructuration doivent être menées par des équipes pluridisciplinaires. Parceque on ne peut espèrer que nos braves IGE soient des spécialistes en tout même s'ils viennent d'horizons divers. CQFD.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop

    En Mai, 2012 (03:27 AM)
    Racisme violent des libanais

    Regardez sur youtube

    "Liban esclavagisme: une Ethiopienne se fait battre par son maitre libanais"
    Top Banner
    Auteur

    Dodo

    En Mai, 2012 (06:33 AM)
    My favorite one is AIR TERANGA. What a load of crap!
    {comment_ads}
    Auteur

    Khassim Ngom

    En Mai, 2012 (07:19 AM)
    Bravo Monsieur Le President

    Merci bien vouloir autoriser l'IGE a fouiller dans les Ministeres d'Education ou d'Enseignement.

    Suivez mon regard...... la petite enfance (ces inspections et coordinations)

    Beaucoup a revoir dans les Ministeres TRAVAIL,EMPLOI,JEUNESSE, SPORTS

    Du courage , il le faut, nio far
    {comment_ads}
    Auteur

    David1

    En Mai, 2012 (07:25 AM)
    On pourrait compléter ces mesures en reléguant les Directions de l'administration et du personnel des D.G. de la Douane du Trésor et des Impots en Divisions ou Bureaux car il existe déjà une D.A.G.E. au niveau des Finances.Si on le refuse à un ministère (affaires étrangères) pourquoi l'accepter pour de simples D.G.

    Autre hérésie l'Agence centrale des Postes diplomatiques et consulaires du Ministère des Affaires étrangères n'a plus sa raison d'etre car remplacée par la désormais Trésorerie Paierie pour l'Etranger logée au sein de la Direction générale du Trésor, or les deux continuent de figurer dans le décret de répartition des services.

    Il faudra aussi attirer l'attention de la Présidence que le poste de Ministre Conseiller existe mais est réservé aux Conseillers principaux des affaires étrangères. Les "Ministres Conseillers" création de WADE siégant en plus au sein du Conseil des Ministres c'est une aberration. Il s'agit en réalité de Conseillers du Président avec rang de Ministre et ces derniers n'ont rien à faire au Conseil des Ministres.C'est des hommes de l'ombre qui éclairent et conseillent le Président dans leur domaine respectif par exemple Défense, Sécurité, Economie, N.T.I.C, Diplomatie etc....

    Vive la République, vive le Sénégal!
    {comment_ads}
    Auteur

    Gose

    En Mai, 2012 (08:50 AM)
    je suis outré en lisant ce texte et en lisant les commentaires des internautes. J'ai l'impression que les gens n'ont pas fait une analyse comparative de ce qui existait sous Wade (et que nous avons tous combattu). Parmi les directions et agences supprimées, 60% ont été créées avec Macky dans son premier décret de répartition des services (2012 437 du 10 Avril 2012). Il s'était précipité à créer des directions et nouvelles agences sans faire une analyse pertinente de la situation (pilotage à vue). En résumé, ce sont toutes des agences mort-né. J'appelle cette démarche du bluff et une mascarade pour leurrer les sénégalais. l'ANEJ, L'OFEJBAN, le FNPJ, l'APDA, l'ASEPEX, l'ASPIT, Agence de la Grande Muraille Verte, Agence de développement Locale, Agence de l'aménagement du territoire etc. etc. demeurent. Je ne vois pas leur utilité. Parlant de doublons (ANEJ, OFEJBAN, PNPJ????????) pour ne citer que cet exemple.

    J'attends les vrais analystes pour tirer au clair cette simulacre, ce théâtre.

    Dommage
    Top Banner
    Auteur

    Après L'alternoce, La Noce

    En Mai, 2012 (09:00 AM)
    A TOUS LES SENEGALAIS!

    Abdoulaye réfection avion Wade

    Karim aéroport meissa port oci Wade

    Syndjely rallyes fesman Wade

    Viviane fondation Vert Wade

    Idrissa fonds politiques Seck

    Samuel sursaturation blanchiment Sarr

    Awa coudou fourchette Ndiaye

    Aliou vacances citoyenne immobilier Sow

    Amy petite enfance samare ex-Sow

    Bara portuaire Sady

    Ahmet khalife colombien Niasse

    Modou Diagne FNPJ Fada

    Waly FNPJ Seck

    Condetto FNPJ LONASE Niang

    Baila LONASE Diamant Wone

    Athia appartement parisen Niang

    Farba relevé de compte Senghor ( le génie qui a apporté la preuve de son vol en fournissant a l'ambassade U.S un relève de compte)

    Abdoulaye OCI paquebot Balde

    Cheikh cirage de pompes Diallo

    Cheikh pigiste millionnaire Mbacke-Guisse

    Abdoul Aziz Fesman Sow

    Et tous les responsables et militants du Parti De la Surfacturation (PDS- tendance blanchiment électronique)vous invitent a voter massivement pour les listes Bokk Guiss-Guiss ( PDS-Canal Historique) et PDS ( TBE) pour parachever l'impunité et couronner leurs chefs- d'oeuvre par une artistique immunité parlementaire. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Erreur

    En Mai, 2012 (09:06 AM)
    C'est une erreur que de supprimer des agences; Macky n'a rien compris. Voilà un gouvernement qui fait la destruction des emplois des sénégalais comme principale priorité. Beaucoup de sénégalais sont en train d'être remerciés mêmes les plus diplômés. Mais cela n'est pas la principale erreur, j'y reviendrais peut-être.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sakh

    En Mai, 2012 (09:21 AM)
    Ah les senegalais. personne n'a proposé à Macky des mesures de cet ordre mais maintenant tout le monde se transforme en remier ministre ou conseiller. Il ne s'agit plus de parler mais de travailler et a preparer les gens aux incontournables sacrifices pour reequilibrer l'economie du pays saccagée par le regime wadien
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngor Sarr

    En Mai, 2012 (09:25 AM)
    N'oublier pas d'auditer la SADAGRI le DIRECTEUR GENERAL SE NOME BOUBACAR SY il s'est payé la somme de 6000 000 f et quelque soit disant MEDAILLE DE TRAVAIL; vous pouvez aller verifier a la comptabilité de la SODAGRI vous verez plus grave que ca

    Il passe son temps a courire derriere les stagiaires filles de la sodagri.

    SON INCOMPETANCE LUI POUSSE A RETENIR CES AMIS RETRAITES QU'IL PAYE CHAQUE MOIS DES SALAIRES ALORS QUE SON PERSONNEL SOUFFRE.

    Top Banner
    Auteur

    Mara2

    En Mai, 2012 (09:41 AM)
    BOUBACAR SY DIT A VOTRE PINTENNE DE FEMME DE FERMER SA GRANDE GUELE LES AFFAIRES DE LA SODAGRI NE LA REGARDE.

    SI NON SA VA CHAUFFER POUR ELLE ESPECE DE PADOLLA.



     :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ackym

    En Mai, 2012 (09:47 AM)
    Franchement y'avait du je m'en foutisme dans le gouvernement de wade.

    On peut tromper son peuple à temps déterminer, mais jamais tromper son peuple éternellement.

    Monsieur le président Macky SALL, vous étes entraint de redresser le sénégal.

    Et sache que nous qui sommes pour le développement de notre sénégal, nous sommes avec vous.

    Merci Monsieur le président et bon courage.
    {comment_ads}
    Auteur

    Cow Cow

    En Mai, 2012 (09:49 AM)
    L'IGE a oublié l'essentiel des Directions à supprimer: comment on peut avoir

    1-une Direction de l'Assainissement Urbaine et une Direction de l'Assainissement Rurale plus Une Office Nationale de l'Assainissement, pourquoi pas la Direction de l'Assainissement tout court

    2-Une Direction de l'Hydraulique Rurale, une Direction de l'hydraulique Urbaine plus la SONES

    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen 01

    En Mai, 2012 (09:52 AM)
    ADEPME et et direction des Petites et Moyenne Entreprises constitue un doublon et d'autres .

    J'ai vu plus de direction supprimées que d'agences c'est bon mais Macky pouvait mieux faire.

    Il ne faut pas que l'on assiste à une agenciatin des services de l'état. La direction n'est elle pas plus pertinente que l'agence qui est pour la captation de fonds dans la nomenclature de l'administration.
    Top Banner
    Auteur

    Lol

    En Mai, 2012 (10:00 AM)
    Monsieur le président, continuez,foncez vous êtes sur la bonne voie. Visez le meilleur et je sais qu'avec Abdoul vous faites un bon duo de choc.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal Up

    En Mai, 2012 (10:01 AM)
    Felilcitations!! Voilà des mesures qui font plaisir à entendre. Travail rigoureux et bien documenté!! bravo L'IGE.

    Macky est entrain de redonner à l'administration toute sa splendeur et son efficacité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Exsopiste

    En Mai, 2012 (10:08 AM)
    Abdoulaye Wade avait juré de transformer le Sénégal en pièces dérachées et de les vendre une par une. Le challange était porté par la terrible et ingénieuse Aïda Mbodji à travers son slogan "MA CARTE MA CAUTION" autrement dit "QUAND LES PAUVRES FOLLES FINANCENT POUR LES RICHES SADIQUES"
    {comment_ads}
    Auteur

    Waaru

    En Mai, 2012 (10:11 AM)
    Je m'attendais aussi à la fusion entre La Direction de l'Education Prescolaire (DEPS) du Ministère de l'Education et l'Agence Nationale de la Case des Tout-Petits (ANCTP) pour éviter la gestion à 2 niveaux d'un même ordre d'enseignement. L'éducation préscolaire c'est la petite enfance ! Kif Kif ! Meme personnel, meme activité
    Top Banner
    Auteur

    Diop Demba

    En Mai, 2012 (11:11 AM)
    tout d"abord je constate qu"il y a un problème de communication sur le montant des salaires

    le sénégalais ordinaire ( chômeur ) ne peut pas comprendre qu'on paie 1,5millions de salaire alors que pour quelqu'un travaille dans une grande boite il a beaucoup plus que ça donc il faut protéger les salaires des responsables en ne les divulguant pas.

    il faut motiver chaque sénégalais selon ses compétences . les intellectuels sénégalais peuvent aller ailleurs.

    si aujourd’hui on réduit les salaires des DG les autres agents vont subir le même sort.Ces derniers qu'est ce qu'ils ont fait pour subir cette réduction de salaire alors ils ont déjà des engagements ? quels sont les mesures d'accompagnement?
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbengue

    En Mai, 2012 (16:41 PM)
    C'est ahurissant ce que nous venons de découvrir. En étant l'instigateur de cette gestion gabégique et mafieuse Wade ne mérite aucune considération de la part des sénégalais. Depuis sa défaite historique nous découvrons chaque qui était ce monstre qui nous a dirigé pendant 12 ans et qui était entouré d'une bande de prévicateurs dont le seul dessein était de s'enrichir rapidement et de manière illicite. C'est incroyable. Ils meritent tous d'etre audités et chatiés à la mesure du tort qu'ils causé à ce pays en dilapidant nos maigres ressources, en nous menant la vie dure avec une fiscalité lourde qui a mis sous les genoux les honetes investisseurs et les pères de famille. Il faut chasser tous ces voyous du pouvoir et pour de bon. C'est meme honteux qu'ils sollicitent encore les suffrages des sénégalais
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email