Lundi 02 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les jeunes socialistes proposent à Macky le référendum et des élections législatives pour 2017

Single Post
Les jeunes socialistes proposent à Macky le référendum et des élections législatives pour 2017


Le forum des jeunes socialistes (Fjs) a tenu une conférence de presse, ce mercredi à la Maison du Parti socialiste (PS), en vue de poser le débat sur "l’évaluation" des trois années de partenariat des partis membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby).

Le forum des jeunes socialistes considère, qu’après plus de trois années de partenariat sincère et responsable  entre les parties politique, membres de Bby, qu’« il s’avère nécessaire et indispensable de faire une évaluation du bilan de l’action politique de la coalition pour cerner avec objectivité et rationalité tous les enjeux afin de tracer les perspectives qui s’imposent. Cependant, mener une telle opération oblige à répondre d’abord à la question de savoir : est ce que BBY est une coalition politique ou électorale ? A cet effet, tous ceux qui la considèrent ainsi doivent la quitter comme ce fut le cas du Parti Rewmi d’Idrissa Seck.

 Bby est une coalition politique à laquelle  on a assigné comme mission de réparer les dégâts commis par le régime de Wade et d'ériger la reddition des comptes comme principes de gestion des affaires de l’Etat », a soutenu Abdoulaye Gallo Diao, secrétaire national adjoint chargé des TIC.

 

Selon Abdoulaye Gallo Diao, « pour le forum des jeunes socialistes, les termes de référence de ce débat engageant l’avenir de Bby et proposé par le Président Macky Sall, sont entre autres la réforme des institutions, la réduction du mandat présidentiel en cours, la structuration de la coalition avec des cadres de concertation à tous les niveaux, enfin la candidature plurielle ou unique de la  coalition à la prochaine élection présidentielle. A cet effet, l’article 57 du projet de constitution de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri), devant être soumis au référendum dispose que : le Président de la République est élu au suffrage universel direct et au scrutin majoritaire à deux tours, pour un mandat de cinq ans. Il ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. C’est clair et évident qu’avec l’adoption  de ce projet de constitution, le prochain Président élu en 2017 ou 2019, exercera un mandat de 5 ans ».

 Pour les enjeux de la prochaine élection présidentielle, le Fls déclare que la candidature unique peut ne pas arranger le Président Macky Sall, dans la mesure où mettre toutes les forces politiques de la coalition derrière un seul candidat au premier tour comportent  des  risques en ouvrant une brèche au candidat de l’opposition le mieux placé, en cas de ballottage.

Ainsi, pour harmoniser les positions, « la seule solution salvatrice qui s’impose à la Fjs est de susciter la réflexion, d’initier et de mener de larges  concertations au sein de Bby.  La prise en compte de tous ces enjeux, conduit Bby, à tracer des perspectives au regard des défis à relever et de l’aspiration profonde du peuple sénégalais. De ce point de vue, les perspectives prioritaires sont sans nul doute, le référendum et les élections législatives de 2017 »,  a ajouté le Secrétaire national adjoint chargé des TIC.


Mamadou Salif DIENG



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email