Lundi 02 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les Pro- Khalifa à leurs camarades : ‘’ Le PS doit se passer de BBY’’

Single Post
Les Pro- Khalifa à leurs camarades : ‘’ Le PS doit se passer de BBY’’

Alors que le Bureau politique du Parti socialiste se dit favorable à une alliance avec Benno bokk yaakaar (BBY) aux prochaines élections législatives, les pro-Khalifa eux, pensent que leur parti doit se passer de cette coalition et présenter ses propres listes.

Interdit in extremis la semaine dernière, le meeting de l’Union départementale du Parti socialiste de Dakar s’est finalement tenu ce week-end. Au cours cette rencontre, Khalifa Sall et ses camarades ont battu le rappel des troupes. Des quatre coins de la capitale sénégalaise, les militants sont venus de partout pour manifester leur soutien indéfectible à leur leader Khalifa Sall. Mieux, ils lui ont même demandé de se présenter en tant que candidat à la prochaine élection présidentielle de 2019, contre le Président Macky Sall. Mais le maire de Dakar, encore une fois, a préféré garder le silence sur cette question.

Devant un parterre de militants, il a préféré maintenir le flou en tenant un langage assez diplomatique. Néanmoins, le secrétaire national à la vie politique du Ps a demandé à ses militants de ne reculer sous aucun prétexte et de se battre pour la reconquête du pouvoir. ‘’Nous sommes des socialistes. On n’acceptera jamais de nous ranger derrière un parti politique’’, a-t-il d’emblée déclaré, laissant sur leur faim les militants socialistes qui apparemment n’attendaient qu’une réponse positive sur sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Alors que Khalifa Sall tenait son discours, Barthélémy Dias lui a arraché le micro pour dire aux militants : ‘’Khalifa a dit qu’il sera candidat à la prochaine élection présidentielle’’, plongeant ainsi l’assistance dans une liesse collective. Dopé par la foule, le maire de Mermoz-Sacré-Cœur de renchérir : ‘’Où sont ceux qui voulaient de cette candidature ?’’ ‘’Nous sommes là !’’ ont répondu d’une seule voix les militants. Ces déclarations ont laissé de marbre le maire de Dakar sur la question de sa candidature. ‘’Le ton est donné, c’est à nous de relever le défi car demain, il fera jour’’, s’est-il contenté de dire.

Revenant à la charge, les militants ont demandé cette fois-ci à Khalifa Sall de prendre les rênes du PS pour aller à la reconquête du pouvoir. ‘’Khalifa n’a pas le droit de laisser les gens hypothéquer l’avenir du parti. Il doit désormais prendre les rênes du PS pour apporter du sang neuf dans la stratégie de reconquête du pouvoir. Nous sommes à son écoute’’, a déclaré un militant.

Pour sa part, Barthélemy Dias estime que le parti doit dorénavant faire cavalier seul après quatre longues années de compagnonnage dans la mouvance présidentielle. ‘’Le PS doit se passer de Benno bokk yaakaar’’, a-t-il lâché. Avant d’ajouter : ‘’Certains veulent soutenir le Président Macky Sall à vie alors que d’autres responsables comme nous se battent pour l’avenir du Ps. Nous ne sommes pas obnubilés par des postes au Haut conseil des collectivités territoriales ou à l’Assemblée nationale’’.

‘’Le duo Khalifa, Aïssata Tall Sall’’

Marraine de cette rencontre, Aïssata Tall Sall a exprimé toute sa fierté de travailler aux côtés du maire de Dakar pour la reconquête du pouvoir. ‘’Je suis fière d’être l’amie et la sœur de Khalifa Sall, de siéger à ses côtés, de partager ses idées et sa volonté d’aller à l’assaut du pouvoir’’, a-t-elle déclaré au milieu des acclamations de la foule. Pour la mairesse de Podor, Khalifa Sall a le devoir de répondre aux sollicitations des militants qui sont en train de le secouer. 

Quant au maire de la Médina en l’occurrence Bamba Fall, il trouve que le débat est tout tranché et que les militants ont déjà dégagé leur position. Aussi, à l’en croire, Khalifa Sall et Aïssata Tall Sall forment un parfait couple présidentiel. C’est ainsi qu’il interpelle les militants en ces termes: ‘’Qui est d’accord pour qu’on élise Khalifa Sall à la tête du pays ? Qui est d’accord pour voir Aïssata Tall Sall diriger l’Assemblée Nationale ?’’

Bamba Fall a profité de ce meeting pour railler le président de la République. ‘’Le lion s’est réveillé au mauvais moment’’, a-t-il persiflé comme pour apporter la réplique au chef l’Etat qui a récemment conseillé à l’opposition de ne pas réveiller un lion qui dort.

Poursuivant son discours, l’édile de la Médina a renouvelé ses félicitations à Nafi Ngom Keita pour sa gestion à la tête de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption. Bamba Fall a en outre encouragé Ousmane Sonko du parti Pastef. Pour enfin  manifester toute sa solidarité à l’ex-Premier ministre Abdoul Mbaye inculpé  et  placé sous contrôle judiciaire pour faux et usage de faux.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email