Mardi 24 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les responsables APR invités à arrêter les querelles

Single Post
Les responsables APR invités à arrêter les querelles

Le Mouvement pour la défense de la République (MODER) a appelé lundi les responsables de l'Alliance pour la République (APR), qui dirige la mouvance présidentielle, à arrêter les querelles, pour mieux préparer les prochaines élections locales prévues en 2014.

 

"Nous avons un jeune parti, qui a pris le pouvoir après trois ans d'existence. C'est normal qu’on assiste à des querelles dans ce parti, mais il faut qu’on arrive à les taire, car nous allons vers des élections locales", a dit René Pierre Yéhoumé, le coordonnateur du MODER, lors d’une conférence de presse.

 

"Les valeureux militants ont été relégués au second plan, car beaucoup de militants qui se disent leaders n’ont pas de base affective. Ils font ce qu’on appelle +de la politique au sommet+", a-t-il affirmé, dénonçant des "querelles" entre des militants de l'APR, le parti du président Macky Sall. 

 

Il souhaite que "ces responsables-là se soucient réellement de l’intérêt du parti". 

 

Le MODER, qui est une structure de l'APR, s'est par ailleurs prononcé en faveur du retour de l'avocat Alioune Badara Cissé dans le parti leader de la mouvance présidentielle. 

 

Me Cissé ''a été démis de ses fonctions comme un élève se fait punir par son maitre", a commenté René Pierre Yéhoumé. 

 

Macky Sall, président de l'APR, a mis fin aux fonctions de coordonnateur national de l’APR exercées par Alioune Badara Cissé et "le relève de toutes les instances de direction du parti, à savoir le secrétariat exécutif national (SEN) et le Directoire politique national", annonce le parti dirigeant la majorité présidentielle dans un communiqué publié début novembre. 

 

Me Cissé, membre fondateur de l’APR, fut le premier ministre des Affaires étrangères du président Sall, avant d’être limogé du gouvernement.

 

Il s’est signalé durant ces derniers mois par une liberté de ton qui tranche net avec les positions de son parti.

 

Par exemple, dans un récent entretien avec un quotidien dakarois, il invitait le président Sall à faire libérer de prison Bara Gaye et Alioune Aïdara Sylla, deux responsables de l'ex-parti au pouvoir, le Parti démocratique sénégalais (PDS).

 

M. Gaye, leader des jeunes du PDS, est en détention depuis avril dernier pour "offense au chef de l’Etat". Pour sa part, M. Sylla, ancien député PDS, est en prison, après avoir été accusé d'avoir joué un rôle dans une transaction financière jugée illégale par la Justice sénégalaise.


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Mbarodi78

    En Novembre, 2013 (08:06 AM)
    DÉSOLÉ DANS APR EN FRANCE IL N Y A PAS UNE STRUCTURE APPELÉE MODER.



    EN PLUS VOUS VOUS PRONONCEZ SUR DES CHOSES QUE VOUS NE MAÎTRISEZ POINT,



    ALORS TAISEZ-VOUS ET DÉGAGEZ-VOUS! CHER MENTEUR.



    VIVE LE SENEGAL

  2. Auteur

    Tas

    En Novembre, 2013 (08:38 AM)
    Cher René, évitez de vous prononcer sur des sujets que vous ne maîtrisez manifestement pas du tout. /-
    {comment_ads}
    Auteur

    Xiff

    En Novembre, 2013 (09:26 AM)
    On parles des Recensement de la population à tous les niveaux, nous les coordonnateur TIC, on travaille samedi, dimanche et jours fériés et aujourd'hui le 19 sans salaire. Svp aidez nous car nous sommes dans une situation très difficile avec les menaces de Mr Fall (DG ANSD) et Mr Mané (Chef Services Informatique)



    AIDEZ NOUS CHERS AMIS

    {comment_ads}
    Auteur

    Domou Senegal

    En Novembre, 2013 (13:56 PM)
    Et si Guédiawaye refusait le développement ?



    Mes chers compatriotes, habitants de Guédiawaye, un proverbe de chez nous disait « quand un propos est fou, celui qui l’écoute doit jouir de toutes ses facultés mentales »

    Donc ouvrez vos yeux :



    - Ne vous laissez pas influencer, ni accorder une importance aux propos d’un pyromane, d’un destructeur de la cohésion sociale, d’un nihiliste, d’un aigri de la coalition benno bok Yakar.



    - N’accordez pas d’importance aux gens peu courageux, encagoulés

    qui agissent masqués pour mener leur sale boulot, ou pour exécuter les actions de jalousie, de haine, de complexe,et de dénigrement de leur(s) commanditaire(s).



    - Faites le bilan de ceux qui étaient là et qui sont là, pris de panique font dans le mensonge et la diabolisation en voulant développer le concept « domou Guédiawaye » auprès des populations de Guédiawaye, qui fort heureusement très mûres vont refuser ce réflexe identitaire de l’exclusion envers d’autres concitoyens dans notre cher Sénégal (la nation sénégalaise a toujours été une et indivisible sans discrimination raciale ni géographique).



    - Eviter mes chers compatriotes et habitants de Guédiawaye l'expression « domou Guédiawaye » qui est dangereuse car étant xénophobe. Cette expression mérite d'être comparée à celle d'ivoirité et les propos malencontreux qui ont été dans les milles collines.



    Mes chers compatriotes, habitants de Guédiawaye, ces personnes ont tout faux :



    - Vous ne verrez dans Guédiawaye, aucune personne prouver qu’elle est née et a grandi à Guédiawaye, qu’elle a fait ses études, sa formation et toute sa carrière professionnelle à Guédiawaye,enfin qu’elle a résidé de façon continue de sa naissance à nos jours à Guédiawaye.



    - Vous ne verrez aucune personne, aucune famille, aucun parti ou coalition de partis politiques, membre de la société civile ou lobby brandir le titre foncier de la ville de Guédiawaye comme étant sa propriété privée (on ne peut interdire l’accès que de chez soi ou dans la maison de son père).



    Non Guédiawaye veut le développement



    Mes chers compatriotes, habitants de Guédiawaye le seul combat qui vaille actuellement est le développement. Certes je ne dirai pas que ceux qui étaient là et qui sont là n’ont rien fait pour Guédiawaye.

    Par contre, il ne suffit pas de se réveiller chaque jour à Guédiawaye pour avoir des pouvoirs surnaturels pour développer cette ville.



    En outre, on ne choisit pas ses parents à fortiori son frère. Etre le frère du Président de la République ou être le frère du paysan ou de l’ouvrier n’a pas d’importance. Ce qui est important c’est l’ambition, l’engagement, la compétence, un programme qui englobe les besoins réels des populations et les moyens pour y parvenir avec à sa tête un homme qui se confond dans la masse qui connaît ses problèmes pour avoir vécu avec elle durant sa jeunesse et gardant un contact permanent et un lien affectif avec celle-ci et engagé pour relever le défi du développement de Guédiawaye.



    Oui Guédiawaye veut le développement avec Aliou SALL et son équipe d’une compétence avérée et engagée avec le Directeur de l’INEADE, l’Inspecteur D’Académie Mame Ibra qui veulent servir Guédiawaye et non se servir de Guédiawaye



    Mes chers compatriotes, habitants de Guédiawaye,vous, population de Guédiawaye vous avez besoin de son excellence Aliou SALL et de son équipe car Monsieur Sall incarne la rupture dans la démarche, il transcende les appareils politiques, les mouvements citoyens. Il veut faire bénéficier de son riche carnet d’adresses international dans le cadre de la coopération par le biais d’aides et de jumelages pour la ville de Guédiawaye. Ce n’est pas avec les ressources tirées des taxes municipales et de la dotation étatique qu’on peut développer une ville. Il veut aussi mettre son savoir faire et son savoir être au service de la ville de Guédiawaye pour sortir de la situation dans laquelle cette localité se trouve, et relever les défis avec l'appui de la population. Il a commencé à prendre en charge les préoccupations des jeunes garçons, des jeunes filles, des femmes par des actions concrètes pour faire de ces jeunes les acteurs de leur avenir et non les spectateurs de leur avenir.



    Enfin, Son Excellence Aliou SALL veut de façon naturelle et normale, exercer un droit que lui confère les lois et règlements du pays, en sollicitant le suffrage des populations de Guédiawaye qui sont libres et assez responsables de savoir où se situent leurs intérêts.



    En avant mes très chers frères et amis Aliou et Iba

    Toute cette agitation montre que vous êtes en train de bien travaillé

    Les chiens aboient, la caravane passe

    Soul ker dou ko téré fègne

    Ca kaw ca kanam

    Un habitant du quartier de ….de la ville de…. Pour être précis un habitant ou Domou Sénégal.

    Par devoir citoyen ET par amitié

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email