Dimanche 05 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Libération de Tahibou Ndiaye : Un « deal » passé sous le nez et la barbe des juges de la Crei

Single Post
Libération de Tahibou Ndiaye : Un « deal » passé sous le nez et la barbe des juges de la Crei

Après la libération spectaculaire de l’ancien Directeur général du Cadastre, la sérénité reste de mise chez les juges de la Commission d’instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (Crei). Une source du quotidien La Tribune nous apprend que la transaction douteuse a été faite sous le nez et la barbe du président Cheikh Bèye et de ses assesseurs. 

En effet, suivant la logique du réquisitoire introductif du Parquet spécial, les juges de la Commission d’instruction s’étaient préparés au placement automatique sous mandat de dépôt de Tahibou Ndiaye, informe le canard. Pour dire que pour cette jurisprudence TahibouNdiaye, les termes du « deal » n’ont pas tenu compte de l’appréciation des magistrats instructeurs. Pourtant, le jour du déferrement du sieur Ndiaye, ceux-ci avaient été au préalable saisis d’un réquisitoire introductif.

 Le texte signé par le Parquet spécial visait le placement sous mandat de dépôt de l’ancien directeur du Cadastre. Seulement, coup de théâtre, ce même Parquet spécial retire son réquisitoire pour entamer une transaction perçue comme l’une des plus grosses incongruités judiciaires de ces derniers temps. En effet, et toujours selon nos confrères, le Droit exige, en l’espèce, qu’un réquisitoire supplétif soit adressé aux juges saisis avant toute négociation avec la personne arrêtée. Et, au finish, dans cette affaire, les juges de la Crei ont tout bonnement été mis sur la touche, mais ils restent, malgré les vagues de l'heure au temple de Thémis, sereins.


liiiiiiiaffaire_de_malade

17 Commentaires

  1. Auteur

    Mmg

    En Août, 2013 (10:15 AM)
    Y'a de plus en plus de merde, dans ce pays.... Une vraie poubelle...

    Chaque fois des beaux discours de la part des politiques, blablabla....et après... enfoiré de vos races...

    On vous a élu, prenez vos responsabilités, et agissez....

    Ne vous contentez pas seulement d'empocher vos salaires pharaoniques... salles garces...

    Walay ndeyssane...
  2. Auteur

    Moussa Molo Roi Du Fouladou

    En Août, 2013 (10:26 AM)
    bravo à tahibou ndiaye et tous les autres anciens dignitaires du pds à savoir macky sall, idrissa seck, aminata tall, souleymane ndéné, papa diop, karim wade, bref tous ceux qui se sont enrichis illicitement de 2000 à 2012 et acquis malhonnêtement des immeubles de dakar à saly portudal et de saly portudal aux usa en passant par la france doivent faire comme tahibou ndiaye. la vérité rougit les yeux mais ne les explose pas. merci!
    Auteur

    Dom Rewimi

    En Août, 2013 (10:32 AM)
    De grace qu'on arrete de prendre les sénégalais comme du bétail à avaler n'importe quoi cette soit disant traque des biens mal acquis n'est qu'une farce .Que vaut dire Médiation pénale ? Dans aucune faculté de droit on apprend le sens de ces 2 mots une affaire soit elle est pénal ou elle n'est pas .Les REGLES DE DROIT PENALE SONT D'APLICATION STRICTES si le gouvernement veut négocier avec les auteurs coupables de détournement de fonds publiques qu'il fasse et libére les gens qui sont prison .

    Mais dans aucun pays du monde il n'existe une MEDIATION PENALE .
    • Auteur

      Lol

      En Août, 2013 (11:07 AM)
      la médiation pénale est une mesure alternative aux poursuites pénales, comme le rappel à la loi ou la mesure de réparation. en france, la médiation pénale a été institutionnalisée par la loi du 4 janvier 1993 et modifiée par la loi du 9 mars 2004.

      le médiateur (un officier de police judiciaire, un délégué ou un médiateur du procureur) tente de rapprocher les parties afin d'assurer la réparation du dommage subi par la victime, mettre fin au trouble résultant de l'infraction, et contribuer au reclassement de l'auteur des faits.

      seul le procureur peut la décider, avant toutes poursuites. le médiateur agit comme un délégué du procureur, et, à ce titre, peut dresser et signer le procès-verbal qui est nommé réquisition selon le modèle présenté par le ministère de la justice1, avec les parties. ce procès verbal vaut jugement qui a force exécutoire.

      rappelons qu'il ne s'agit que de « petits » délits. la médiation suspend la prescription de l'action publique (article 41-1 du code de procédure pénale).

      la médiation pénale ne conduit pas à l'inscription de condamnation sur la casier judiciaire de l'auteur des faits.

      il s'agit donc de l'ancêtre juridique du plaider coupable ou la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (crpc) qui vise les délits punis jusqu'à cinq ans d'emprisonnement, mais dont le procureur ne délègue pas la négociation et qui connaît la faveur du ministère public dans sa gestion des flux.
    • Auteur

      Lol

      En Août, 2013 (11:16 AM)
      ..........alors que dans ces cas de biens mal acquis,il s'agit de " gros" délits. donc cette médiation pénale ne devrait pas leur être appliquée, mais une comparution et une condamnation et une restitution des biens mal acquis purement et simplement.
    • Auteur

      Dom Rewimi

      En Août, 2013 (14:04 PM)
      lol justement bien dit si je vous comprends il s'agit des délits auxquels on applique la médiation pénale qui se conclus entre le j.a.p juge d'aplication des peines et la personne mise en cause et ce n'est plus un crime c'est un délit a la quelle on aplique une peine de probation ou de subtitution autre que la prison .mais en aucun cas la médiation pénale existe en droit napoléon
    Auteur

    Momla

    En Août, 2013 (10:37 AM)
    Quand la justice met en prison un supposé détourneur de deniers publics, vous les sataniques journalistes vous criez sous tous les toits, enfourchez vos maléfiques trompettes, pour dire que l emprisonnement ne règlerait rien et ne fera pas recouvrer l argent volé. Aujourd'hui que des procédures de récupération de notre patrimoine sont mises en place avec des résultats probants, vous nous tympanisez avec des expressions "juges mis en rade", "CRIE désavoué" etc. Votre jeu est assez limpide et prend partie clairement pour les pilleurs du PDS et leurs ouailles. Ce n est pas étonnant que ca soit toujours les mêmes organes de presse (Sen Tv, ZIk Fm, Tribune, Libération, Direct, Walf ) qui colportent ces rumeurs avec la complicité manifeste des libéraux. Votre responsabilité en tant que diffuseurs d infos, fausses infos, est aussi grande que celle de ces malfrats du régime de Abdoulaye Wade
    Auteur

    Iba

    En Août, 2013 (10:39 AM)
    TOUT LE MONDE A APPRIS LA LECON QUI EST: JE VOLE 10 MILLIARD APRES QUAND TU M ATTRAPES, JE TE REND LES 8 ET JE SUIS LIBRE. C EST MAGNIFIQUE. NI POURSUITE JUDICIAIRE NI PENALITE A PAYER.





    CONCLUSION N HESITEZ PAS VOUS POUVEZ VOLER N AYEZ PAS PEUR
    Auteur

    Alerte

    En Août, 2013 (10:43 AM)
    rejoignez nous sur facebook : AUTOROUTE A PEAGE DAKAR DIAMNIADIO : HALTE A L'ARNAQUE. les prix sont exorbitants
    Auteur

    Correction

    En Août, 2013 (10:47 AM)
    Au nez et à la barbe.

    Le couteau sous la gorge.
    Auteur

    Ngor

    En Août, 2013 (10:50 AM)
    je suis curieux de savoir qui sont ceux qui se respectent vraiment dans ce gouvernment. un ministre respectable et integre demissionnerait immediatement.

    a priori

    Abdoul Mbaye

    Eva marie seck

    Youssou ndour

    AL Coulibaly ont plus a perdre en restant dans cette charade

    mahtar mbow devrait refuser de s associer a ce genre de choses.

    ces gens devraient immediatement quitter le gouvernement en guise de protestation et demander des elections anticipees

    Auteur

    En Août, 2013 (11:03 AM)
    Ce Tahibou NDIAYE a vraiment la mémoire très courte: "Le Président Wade était quelqu’un qui voulait travailler vite et bien. Chaque fois qu’il me sollicitait, c’était pour que je lui donne des précisions sur la nature juridique de tel ou tel immeuble, pour que je lui dise si oui ou non un projet qu’il va faire est compatible avec la nature juridique ou l’affectation d’un immeuble. Une fois ces renseignements obtenus et le plan fait, je lui rends compte et il les exploite à sa guise en se référant au ministre compétent. Ainsi, la procédure est enclenchée, le ministre du Budget est saisi et le dossier redescend. Mais le Président Abdoulaye Wade en personne ne peut pas, de son bureau, faire des attributions de parcelles. Toute demande doit passer inéluctablement par la Commission de contrôle des opérations."

    " Je joue un rôle technique ; on me consulte et je dis si techniquement la sollicitation est faisable dans un site donné. Mon rôle, c’est de préciser le régime juridique de la parcelle sollicitée, c’est-à-dire voir si c’est pour l’Etat ou un particulier. Si cela relève du domaine particulier, je dis attention. Si c’est dans le domaine national aussi, je le dis parce que ce sont des éléments qui entrent en jeu dans la rédaction de l’acte. Maintenant, la consistance du terrain aussi je le précise, s’il est nu ou bâti. Ce sont ces éléments que je fournis aux membres de la commission pour qu’ils aient une appréciation sur la nature du terrain demandé"

    LE PRESIDENT WADE A PRIS PAR LA FORCE, SANS MÊME UN DECRET D'EXPROPRIATION, UN TERRAIN TITRE FONCIER DE 16 HECTARES Viabilisés APPARTENANT A LA COOPERATIVE DES TRAVAILLEURS DES INDUSTRIES CHIMIQUES DU SENEGAL (I C S) A KOUNOUN Alors Où était Tahibou NDIAYE?

    As-tu dit NON, c'est un TF qui appartient à des travailleurs qui se sont cotisés pendant 20ans pour s'offrir avec la sueur de leur front des parcelles hors de Dakar ?

    As-tu dit NON , ces travailleurs des ICS n'ont pas la possibilité financière de se payer une parcelle à 9 millions?



    La coopérative des ICS attend toujours d'être dédommagée alors que quelques uns de ces pères de famille sont déjà à la retraite sans toit ni terrain. M Tahibou NDIAYE peux-tu imaginer le mal et le tord que tu as causé à toute la famille ICS ?
    Auteur

    Khana Kon Dou Fi

    En Août, 2013 (11:10 AM)
    Mais ibnou gueye ndioro dans quelle encre corrompue faut-il tremper sa plume pour ecrire de telles inetpies ? ton tayibouya la il fallait lui dire de la boucler ou de dire comme tout le monde qu’il a benefie de largesses sous wade comme tout le monde c tout . si tout le monde rembourse lui aussi il rembourse, ou bien il va se payer un parrain la ou tout le monde connait ou bien meme faire de balla gaye son parrain, c mieux que son theatre de poltron, noy boy ne meusseu doon waaji .



    Mais cantoussa il ya mieux ,on vole on sert les imames et a l’heure des cotes ils prient pour que le mis en cause n’aille pas croupir en prison, dans quel pays sommes nous ?

    Auteur

    Injustice Armée

    En Août, 2013 (11:30 AM)
    Des personnes à la présidence dont le ministre Mor NGOM veulent faire déguerpir les familles militaires du cap manuel dans un délais d'un mois. Ces militaires occupaient les logements et n'avaient pas d'indemnité de logement (ce qui est normal). Maintenant, on leur demande de quitter, d'aller trouver un logement dans dakar dans un délais d'un mois alors qu'elles ont déjà inscrit leurs enfants. Et l'indemnité de logement leur sera restituée plus tard. LA HONTE



    Ceci est une honte, comme si les militaires étaient des mal propres qu'on peut déguerpir dans un délais d'un mois parce que mor ngom le veut.



    NON à l'injustice! NON à l'injustice! NON à l'injustice! NON à l'injustice! NON à l'injustice!
    Auteur

    Emile Buisson

    En Août, 2013 (11:57 AM)
    LA REALITE EST QUE L ETAT A RECULE FACE ALA BOMBE QUE LES AVOCATS DE TAHIBOU ONT REMIS A CERTAINS MEMBRES DE LA PRESSE DOCUMENT EXPLOSIF QUI MOUILLE MACKY SA FEMME DES GENERAUX DE L ARMEE DES COLONELS DE LA DOUANE DES COMMISSAIRES DE POLICE DES GOUVERNEURS DES DIPLOMATES DES PREFETS DES MARABOUTS A LA TETE DE CONFRERERIES DES JOURNALISTES DES ARTISTES DES LUTTEURS TOUS ONT BENEFICIE DE LA DIATRIBUTION DU FONCIER MEME DES Ambassadeurs etrangers et des MEMBRES DE L EQUIPE NATIONALE AVERTI PAR SES AMIS DE LA PRESSE MACKY A TELEPHONE POUR BLOQUER LA PROCEDURE EN FAIT EN DEHORS DE LUI ET MIMI TOURE QUI OSE COURT CIRCUITER LA CREI CE GOUVERNEMENT EST NE DU MENSONGE ET CONTINUERA A VIVRE DU MENSONGE MALGRE LES APPARENCES L HOMME QUI A LE PLUS BENEFICIE DES LARGESSES DE WADE C MACKY TOUT LE MONDE LE SAIT
    Auteur

    Sarakh Khoulle

    En Août, 2013 (13:32 PM)
    SARAKH KHOULLE= violeur, abuseur sexuel, inceste. Ils couchent avec leur fille, c'est pourquoi il leur est difficile de se remarier, une fois qu'ils divorcent.
    Auteur

    Ab

    En Août, 2013 (13:32 PM)
    UN DG QUI BOUFFE L'argent de la CGE feu BAKHAZI et qui circule comme il veut BABACAR SARR.De surcroit ne veut pas payer les 9 mois de salaire de ses agents suite à une décision de la justice.QUI prétend se blinder par des marabouts doit savoir que le seul juge c'est DIEU ET INCHAHALLAH IL verra les conséquences sur terre.DES péres de famille sont morts de chagrin à cause de lui.80 MILLIONS DE L'IPM Détournés des licenciements abusifs et j'en passe.L ETAT doit réagir? C'est son bilan macabre
    Auteur

    T Sherpa

    En Août, 2013 (14:44 PM)


    Cette médiation pénale, quelles que soient les justifications et apparences qu’on veuille lui donner, est un tour de passe- passe insupportable et insoutenable. On n'imagine pas un voleur de mouton échapper à la poursuite pénale parce qu'il rend des quartiers qu'il n'a pas eus le temps de partager avec ses copains voleurs ou complices.



    On ne peut pas logiquement, sérieusement vouloir l’inéligibilité des personnes reconnues coupables de détournement de deniers public, prêcher la volonté politique de les punir avec une extrême sévérité et en même temps transiger dans l’ombre avec des félons notoires sans risquer que notre justice ne devienne ce que Stephen Hecque dénonçait sous la formule redoutable d’« une forme endimanchée de la vengeance ».



    C'est du blanchiment e biens détournés et cela renforce le sentiment de méfiance qui entoure ces dossiers.



    Il y a eu un pillage systématique organisé de nos ressources. Boulène niou fowanto, notre patience a des limites.

    Auteur

    Zeus

    En Août, 2013 (20:36 PM)
    Je ne sais pas pourquoi les juges ont accordé une liberté provisoire à Tahibou ndiaye, quelqu'un qui a volé l'argent public doit etre traduit en justice malgré les 3 milliards et quelques milliions qu'il a donné pour echapper à la prison. C'est un voleur il doit dormir en prison.
    Auteur

    [email protected]

    En Août, 2013 (19:17 PM)
    la prison est un autre monde celui qui fait le con resteras long-temps derrière les barreaux le procureur spécial que je connais bien (kolda) je ne sais pas qui la nommée mais toute personne impliqué n’échapperas a la justice

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email