Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Macky Sall dans VOA, à propos du livre du Colonel Ndaw : "il ne faut pas aller vite en besogne"

Single Post
Macky Sall dans VOA, à propos du livre du Colonel Ndaw : "il ne faut pas aller vite en besogne"

Le Président de la République a attendu d'aller aux États-Unis pour se lâcher sur les questions qui agitent l'actualité nationale. En marge du sommet Afrique-États-Unis, il rompt le silence sur le livre du Colonel Ndaw dans un entretien avec la « Voix de l’Amérique »

« Le militaire a des obligations que n'a forcément pas le civil, parce que c'est un homme armé, c'est un homme qui dispose de la force, et en tant que tel on a encadré sa liberté, et c'est par une volonté. C'est donc par une volonté individuelle qu'on adhère à ce principe. Donc le militaire a des obligations, et s'il y a un manquement à ces obligations comme la publication d'un livre de cette nature pour un officier supérieur en activité évidemment le règlement militaire va s'appliquer. Alors le second principe est qu'il a posé des problèmes dans le livre qui sont en train d'être examinés. J'ai moi-même demandé à l'Inspecteur général des Forces armées de faire une enquête par rapport aux allégations faites. Il a été rappelé lui, le Colonel qui a fait cet ouvrage… et j'ai fait appeler… le Général Fall qui lui même a préféré être déchargé pour pouvoir éventuellement se défendre. Tout cela a été fait en peu de temps, il faut s'en réjouir. Maintenant il ne faut pas aller vite en besogne, ce sont des questions qu'on ne peut pas traiter dans la rue. Ce sont des questions qui seront traitées de façon responsable comme on le fait dans un État de droit. »


liiiiiiiaffaire_de_malade

32 Commentaires

  1. Auteur

    Voafff

    En Août, 2014 (09:58 AM)
    Voix de l'Amerique une radio inutile.
    • Auteur

      Komplex

      En Août, 2014 (12:22 PM)
      décidement nos présidents n'ont aucun respect pour les gens qui les ont elu  :down:  :down: 
      sinon comment expliquer que le président aillent confier ses sentiments à une radio étrangère en terre étrangère, alors que tout le monde attend sa réaction au pays depuis des semaines.
      c'est le premier président africain nés après les indépendances, mais il est tout aussi complexé que ses prédécesseurs :s: :sad: 
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Août, 2014 (16:12 PM)
      hier comme aujourd'hui ou demain comme apres demain le peuple noble et intelligent du senegal ira trop vite en besogne et se commettra en avocat de la defense pour defendre le general fall contre le colonel ndao..... nul ne peut avoir un seul point d'honneur en faisant le choix degradant de vilipender quelqu'un..... pour son propre honneur en tant que ce qu'il est l'auteur de ce livre ferait bien de revenir vite en besogne a dakar avec dans ses valises les milles et une preuves de ses accusations pour le moment fantaisistes et obscurs....
  2. Auteur

    Gounzer

    En Août, 2014 (10:00 AM)
    Encadrer la liberté du militaire au point de l'empecher de dire la verité? S'il a dit la verité il doit etre promu General et c tout
    • Auteur

      Vins

      En Août, 2014 (10:19 AM)
      pour l"instant n"allons pas trop vite en besogne ayons le temps de bien lire le fond du livre avant de faire des critiques et laissons la justice militaire faire ses investigations
    Auteur

    Buis

    En Août, 2014 (10:04 AM)
    M.le Président s'il s'avère que le Général à eu à jouer ce rôle que lui prête le colonel Ndao dans la gestion du conflit casamançais mais eh bien il faudra le fusiller pour haute trahison.
    Auteur

    Et S Il Etait Au Courant

    En Août, 2014 (10:04 AM)
    il est fort problable que macky est connaissance de ce vivre bien n avant sa publication;il a laissé faire pour qu le general tombe ,Ansi à travers cette publication le general ferait obliatoirement l objet de poursuite  :sn: 
    Auteur

    Thedon

    En Août, 2014 (10:14 AM)
    Bande de journaliste de pouyeux crasseux vous ne pouvez pas boycotter ce président qui parle toujours des sujets qui concernent LA NATION SENEGALAISE a l'extérieur même la RTS1 devait le boycotter parceque '' QUAND C'EST IMPORTANT C'EST A L'ETRANGER''
    Auteur

    Pere Ouza

    En Août, 2014 (10:16 AM)
    Macky, il ne faut JAMAIS perdre de vu que c'est l'argent du contribuable senegalais qui te nourrit ainsi les forces de secutites. De ce fait la rue a son mot a dire et a le droit de SAVOIR.

    Sinon, bonjour 2017 ou 2019 et la rue publique parlera sans faute Inchallah.
    Auteur

    Nit

    En Août, 2014 (10:21 AM)
    nous n'avons pas de journalistes sérieux et crédibles il n'ya que des griots dans les médiats ici et ce sont ces derniers qui sont les stars des écrans c normal alors que le président les zappe en faveur de la presse étrangère c'est à nos médiats de se remettre en question car ils manquent de professionnalisme wassalam
    Auteur

    Gendarmefrustré

    En Août, 2014 (10:38 AM)
    L'ignorance de certains usagés de Seneweb comme des journalistes ,me désole au plus haut point . Il n'ya que dans u e République bananière qu'on plonge aveuglément sur les événements . Les explications du Président sont on ne peut plus claires . La discipline est la "force principale des armées" Sénégalaises notamment . C est pourquoi il n'y a pas eu de coup d'Etat au Sénégal comme en Gambie ,au Mali ect.. Voyez vous ce qui s'est passé en Côté d'Ivoire ? C'est la conséquence d'une armée indisciplinée . C'est ce que vous souhaitez pour notre pays ? Le Colonel Ndao a violé les réglements militaires et son serment ,il sait et accepte ce qui l'attend . L'enquête pour mettre tout ce bordel au clair est déjà mise en route . Vous avez un pays qui fonctionne normalement mais vous vous en montrez indignes .
    • Auteur

      Abdou2014

      En Août, 2014 (12:51 PM)
      en fait, toi tu n'es pas intéressé par la vérité mais par le règlement. tu aurais voulu qu’au nom du règlement, on taise des vérités qui peuvent détruire l’armée. c’est du reste, ce qui s’est passé au mali et dans certains pays qui n’on plus d’armée que de nom.
      evidement, ce colonel sait ce qui l’attend, mais il a préféré dire la vérité. il n’est pas dans le besoin et il aurait pu profiter des salons feutrés de son ambassade.
      ce sont ces types de personnes qu’il faut pour l’afrique. il doit être à fin de cette enquête, si ce qu’il révèle est vrai, être promu. je dis bien promu.
      votre réaction en dit long sur ce que vous êtes au fond… certainement au non d’avantages vous pouvez accepter toutes les injustices et des pots de vins. honte à vous !
    • Auteur

      @ Gendarmefrustré

      En Août, 2014 (14:46 PM)
      @ gendarme frustré

      relisez ce qu'à dit le président de la république, apparemment vous ne l'avez lu qu'à moitié.
      si nous voulons des forces de sécurité républicaines, il faut en extirper en son sein toute magouille, toute corruption, toute injustice car c'est justement ce qui va engendrer un coup d'etat par un agent de sécurité qui est integre. (rawlings, thomas sankara etc
      je suis tres satisfait de la démarche du président qui dit oui a la discipline militaire, mais oui aussi a la verification des allegations du colonel ndaw.
      la gendarmerie était trés respectée, mais aujourd'hui personne ne vous respecte car vous faites pire que les policiers dans l'arnaque.
      par exemple si vous avez un dossier confié à la section de recherche de la gendarmerie, vous pouvez être sûr que rien ne bougera. la personne qui est recherchée peut voyager et se promener comme elle veut au senegal et elle ne sera pas inquiétée.
      vous êtes gendarme frustré, moi je suis un citoyen fâché.
    Auteur

    Sarr

    En Août, 2014 (10:45 AM)
    sopal te boul wolou

    Auteur

    Wekh Dounk

    En Août, 2014 (10:48 AM)
    Je pense que Macky a rappelé des choses connues de tout le monde et totalement inutiles. Le militaire, qui plus est officier supérieur, a une obligation de réserve. Mais cette disposition ne saurait être supérieure à l'obligation de vérité, fondement du respect que doivent vouer les forces armées à l'Etat du Sénégal et aux citoyens sénégalais. Le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw est à mon sens un héros désintéressé et courageux, un de ces hommes que notre société corrompue et médiocre a du mal à accepter par ces (durs) temps qui courent. Et cela est totalement inacceptable. Les défis posés par le colonel Ndaw en publiant ce livre, après avoir envoyé de nombreuses lettres au Président de la République et au Ministre des forces armées - qui sont toutes restées sans réponses - sont clairs. Et vu la précision des faits, vu les références citées par le colonel Ndaw, j'ai la profonde conviction que cet officier est un homme d'honneur. Tous les Sénégalais ont vu à la télévision nationale le général Fall humilié en direct par le président Abdoulaye Wade qui a refusé de lui serrer la main. Je suis peiné car la plupart des gens qui interviennent n'ont pas lu le livre. Les faits sont d'une gravité extrême et peuvent être résumé en :

    -Haute trahison

    -Association de malfaiteurs

    -Assassinat et complicité d'assasinat

    -Enrichissement illicite

    -Détournement et recel de biens volés

    -Menaces, chantages, calomnie

    Avec la faiblesse de Macky (même si tout est possible), je crois que le colonel Ndaw va être écarté mais il nous aura au moins éclairé sur ce qui ont pourri et affaibli la République du Sénégal. Tout ce système mafieux doit être démantelé, le colonel Moussa Fall, gouverneur du palais présidentiel, limogé (Macky n'est pas en sécurité) et tous les cafards, malhonnêtes et corrompus confondus. Sénégal Thia Kanam :sn: 
    Auteur

    @ Ndao

    En Août, 2014 (10:58 AM)
    @ NDAO, vous avez pris plusieurs années pour écrire ces livres dans le seul but de salir ce Général Fall, digne, honorable et honoré. Attendez à vivre les  pires moments de votre vie. Général Fall déposera une plainte et nous espérons qu'il n'y aura pas de renversement de la preuve. C'est vous, j'espère en toute lucidité, qui accusez un respectable père de famille, donc à vous d'amener toutes les preuves concrètes et il ne faudra pas compter sur certains (es) fanatises ignorants.
    • Auteur

      Abdoul2014

      En Août, 2014 (12:55 PM)
      vous êtes simplement un hypocrite. tu aurais voulu qu’au nom du règlement, on taise des vérités qui peuvent détruire l’armée. c’est du reste, ce qui s’est passé au mali et dans certains pays qui n’on plus d’armée que de nom.
      evidement, ce colonel sait ce qui l’attend, mais il a préféré dire la vérité. il n’est pas dans le besoin et il aurait pu profiter des salons feutrés de son ambassade.
      ce sont ces types de personnes qu’il faut pour l’afrique. il doit être à fin de cette enquête, si ce qu’il révèle est vrai, être promu. je dis bien promu.
      votre réaction en dit long sur ce que vous êtes au fond… certainement au non d’avantages vous pouvez accepter toutes les injustices et des pots de vins. honte à vous !
      hypocrite..
    Auteur

    Presse

    En Août, 2014 (11:09 AM)
    Je pense que la presse locale sénégalaise doit avoir le courage de boycotter toutes les activités du gouvernement du sénégal, dès lors que notre président n'a aucun souci de sa crédibilité. Il zappe la presse nationale au profit de celle étrangère comme bon il lui plait....Alors qu'il s'agit bien de sujet d'intérêts nationaux comme le livre du général Ndoa ou encore du procès de karim Wade. Pour tous ces sujets, Macky Sall a préféré s'en référer à la presse étrangère au détriment de sa presse nationale. Journalistes sénégalais, am lèèèn djom té zappé Macky Sall et ses activités

    • Auteur

      Komplex

      En Août, 2014 (12:24 PM)
      tout à fait d'accord   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
      décidement nos présidents n'ont aucun respect pour les gens qui les ont elu  :down:   :down: 
      sinon comment expliquer que le président aillent confier ses sentiments à une radio étrangère en terre étrangère, alors que tout le monde attend sa réaction au pays depuis des semaines.
      c'est le premier président africain nés après les indépendances, mais il est tout aussi complexé que ses prédécesseurs :s:  :sad: 
    Auteur

    Tilene Rue 41x22

    En Août, 2014 (11:20 AM)
    macky est tout sauf préparè à affronter la realité......je me demande si notre président a de bons conseillers en com ....on a en face de nous un problème qui touche à la justice militaire à la haute trahison à la corruption à l'assassinat...bref à tout...intervenir en ces termes c'est avouer au monde que la justice au Senegal fonctionne selon tes voeux.....monsiur le president vous devez donner le bon exemple et laisser la justice faire son travail librement..c'est honteux que la justice soit guidée....l'executif juge qui il veut finalement....le president le reconnait.....
    Auteur

    Kess

    En Août, 2014 (11:25 AM)
    il a écouté le général...béne noppe bayoul..écoutons les deux..mo guene , voix de l' amérique? pourquoi pas voix du sénégal?
    Auteur

    Le Rvenant

    En Août, 2014 (11:38 AM)
    les positions de parties concernant un problème aussi sérieux que l'on imagine sont d'une telle lègértè et même pire q'une malhonnêteté intellectuelle inexplicable,si on reste inflexible à la raison d'accepter ou de refuser selon les normes d'un sujet au profit d'un peuple ou d'une société.à mon humble avis,le colonel ndaw a sorti un livre d'une sensibilité extraordinaire selon le contenu,dont on ignorerai le sens tant que le lit pas.dans les pays à grande démocraties,de tels actes ne se produisent jamais,de sorte que justice doit être rendu pour le peuple souverain qui a le droit d’être informé.un droit de réserve sur un système mafieux qui peut anéantir tout un peuple est un crime à condamner.donc laissons la justice faire son travail en toute liberté sans commune mesure.
    Auteur

    Écœuré.

    En Août, 2014 (11:56 AM)
    Pour cause de conflits d'intérêts c la justice civile qui devrait mener l'enquête. Je pense que même l'inspection générale d'état ne doit pas faire cette enquête. Déjà la CREI devrait s'activer dans ce dossier. Le peuple devrait porter plainte contre x au près des tribunaux pour atteinte à la sûreté, détournements de deniers publics, haute trahison, assassinat.... Les instances civiles devraient prendre cette initiative et faire signer une pétition électronique.

    La démocratie c'est gouverner pour le peuple mais aussi par le peuple.

    Assemblée c quoi leur boulot.

    Putain vous n'imaginez pas la gravité des révélations.

    Moubarak Lo dit avoir lu le livre il y'a un an alors qu'il était dircab adjoint du président. Si Macky n'est pas au courant il devrait être poursuivi lui mou Barack.  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Pumpkin

    En Août, 2014 (12:07 PM)
    Ce qui me fait bizarre, c'est que jusqu'à present, il n'est pas question d'écouter le Général Fall.



    Que se passe-t-il? Pourquoi ne devrait-il pas parler après tout ce qu'a dit le Colonel Ndao?



    Ou tout simplement manquerait-il d'arguments pour démonter les accusations de ce dernier????
    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (13:51 PM)
    Les mensonges du Général FALL et la complicité du CEM-GA, qui évitait les problèmes et les pertes, permirent au MFDC d'échapper à l'étau guinéen et de s'échapper vers la Gambie pour y renouveler leurs bases et appuis avec l'aide du régime gam-bien.

    Pendant deux ans, voire trois, les armées sur instruction pré-sidentielle produite par le Général FALL, CEMPART abandon-neront au MFDC des positions qu'il sera très difficile de recon-quérir.
    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (13:52 PM)


    Le Général passera des deals importants avec des groupes de rebelles qui imposeront leurs lois sur certaines zones de la Ca-samance en toute impunité.

    Jamais, à ma connaissance, le MFDC n'a pu occuper et forti-fier des positions, violer le sanctuaire national, si ce n'est avec la complicité coupable du Général qui fait croire à l'Etat l'immi-nence d'un Cessez-le-feu et d'un Accord de paix.

    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (13:53 PM)
    Jamais, à ma connaissance, le MFDC n'a pu occuper et forti-fier des positions, violer le sanctuaire national, si ce n'est avec la complicité coupable du Général qui fait croire à l'Etat l'immi-nence d'un Cessez-le-feu et d'un Accord de paix.

    A jamais, le renseignement était mort dans la gendarmerie et la conséquence la plus vsible est la prolifération des mani-festations de toutes sortes, des populations qui se croient aban-données pour des problèmes de survie comme l'eau, l'électricité, le manque de médicaments, de structures sanitaires ou d'infras-tructures.
    Auteur

    Pikpoket

    En Août, 2014 (15:11 PM)
    J'ai vote pour toi croyant que tu vas apporter des changements , un senegal nouveau. Quelle deception!! Nous qui ne sommes affilies a aucun parti politique sommes tres decus. Des malick Ndiaye, Des Commissaires Keita, Des Colonels Ndaw tous nous sommes. Nous te limogerons aussi le moment venu.
    Auteur

    Wadja

    En Août, 2014 (16:40 PM)
    D'aprésa
    Auteur

    Citoyen Sans Pouvoir

    En Août, 2014 (17:02 PM)
    Quelle est l’obligation d’un militaire armé face à un citoyen non armé ? Quelle devrait la posture de ces supérieurs ? Doit-on cautionner n’importe quel comportement de ses subordonnés sous prétexte que seul leur chef direct devrait les sanctionner ? Face à l’injuste agression d’un civil sans arme par un militaire armé, aigri (pourquoi ?), violent, arrogant, protégé à outrance (ou protection suspecte) qui braque sur sa tempe une arme de guerre et prêt à tirer, quels sont les voies et moyens pour qu’il ne recommence plus, pour qu’il s’amende, pour éviter pareille situation qui aurait pu faire tuer un innocent passant désarmé ou un de vos enfants sans histoire ? Quelle est l’obligation d’un homme « armé » (militaire, combattant aguerri, lutteur, judoka, karatéka…) ? Avez-vous déjà été au tribunal militaire ? Si non, allez-y pour l’expérience. Si oui, quels sont vos sentiments sur sa composition ? Les militaires sont-ils au dessus des civils parce qu’ils ont des uniformes ? Doivent-ils protéger ou terroriser les honnêtes citoyens ? Sont-ils intouchables ? SIMPLES CITOYENS, JURISTES, MILITAIRES, AUTORITES, VOS CONTRIBUTIONS ET EXPERIENCES (SANS PASSION) SONT LES BIENVENUES CI-APRES.
    Auteur

    Wadja

    En Août, 2014 (17:06 PM)
    LE COLONEL NDAW

    est une grande personnalité dans ce pays et particulièrement dans la gendarmerie,il ne s'est jamais attaqué à la gendarmerie mais contre des personnes et des agissements pour cet officier qui la gendarmerie est une réligion
    Auteur

    [email protected] Frustré

    En Août, 2014 (17:16 PM)
    A @GendarmeFrustré :



    Vous citez tous ces pays où il y a eu des punchs militaires dont d'ailleurs une bonne partie a été approuvée par un population agonisée, mourant de fin et d'injustices, de meurtres.

    Hélas vous oubliez de dire qu'à ce jour les populations de ces pays vivent 100 fois mieux que les 3/4 de la population d'en bas majoritaire au Sénégal.

    Plus grave vous vous moquez de la poppulation de Casamance qui subit des meurtres, des viols d'adultes et jeunes, des escroqueries toute meurtruères plus de 100 fois par jour et ce , depuis presque un demi- siècle (1980-2014=34ans et 34 ans x 360jours/an x 100morts/jour, ...etc ) et tout cela ne vous interpelle pas hélas.

    Pour vous il ne fallait donc pas ces sacrifices de millions de morts pour abolir l'esclavage !!!



    Quelle triste pensée de Gendarme : vous avez une place privilégiée profitant de cette vaste escroquerie et tant pis pour les cadavres que vous piétinez tous les jours pour aller récolter les pots de vin !!! que honneur !!!
    Auteur

    Saakhewer

    En Août, 2014 (17:49 PM)
    Par les cîmes du Fouta Jalon!



    Ne jamais oublier q'on ne condamne jamais quelqu'un sans l'entendre, surtout qand il s'agit d'un militaire 'pur et dur' éduqué dans la souffrance de l'initiation aux armes.



    Faire attention à ceci: ''Le valeureux colonel NDAW (victime d'un système et non coupable) n'a pas encore tout dit", ce qu'il garde comme 'arme secrète pour la défense de son honneur est encore plus 'GRAVE' que les révélations dans son livre...



    A bon entendeur salut!
    Auteur

    Mbookmi

    En Août, 2014 (18:22 PM)
    Mon Général

    Vous avez été un grand homme dans l'institution que vous avez dirigé et vous avez par votre comportement montré aux uns et aux autres que parmi les opinions que confessent les personnes, il avoir égard à celles des hommes sensés et on à celles de la foule. que Dieu le tout puissant vous départage avec vos détracteurs
    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (18:36 PM)
    des charges, tel que défini par les études d'Etat-major.



    107



    SALEH voulut alors user des méthodes de persuasion en cours en proposant, aussi bien à moi qu'à TINE, des moyens considérables. Il me proposa un appartement en plein centre de Dakar, qu'il estimait en valeur à deux cent cinquante millions de FCFA, dans un immeuble qu'il était en train de construire.



    Il me fit comprendre que sa sœur, toujours à Dahra Djoloff réglerait, avec le Général, les modalités de sa participation. SALEH fut éberlué par mon refus, il ne voulut plus me juger, me trouvait bizarre pour un grand responsable ; il me respecta, je pense, de façon spontanée et sincère et ne rechignât plus de-vant mes conditions



    Il proposa au Colonel TINE d'emblée une trentaine de mil-lions pour revoir certaines exigences du cahier des charges, surtout sur les blindés. Le Colonel TINE refusa et m'en rendit compte et j'eus une dernière et finale discussion sur la corrup-tion avec SALEH, pour lui signifier que mon équipe était incor-ruptible.

    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (18:43 PM)
    Cette Inspection révéla un détournement de deniers publics de plus de trois cents millions de francs CFA, un endettement crucial face à la Shell et beaucoup d’autres méfaits sur les pro-grammes de la Gendarmerie.





    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (19:00 PM)
    Le FRONTEX a généré des millions, voire des milliards et je ne pense pas que le personnel, sous quelque forme que ce soit, en ai profité comme il se devait.



    Comme d’autres fonds, services rétribués, fonds des élec-tions, ils ont été détournés de leurs objectifs et de leur but par un Général véreux, corrompu, avec la complicité de son Cabinet et de certains Officiers placés à des postes clefs pour assurer une prédation continue et sans faille, de toutes les ressources de la Gendarmerie.

    Auteur

    Extrait Du Livre

    En Août, 2014 (19:24 PM)
    Un incident m’opposa, dans ce cadre, au fils du Président Karim WADE, dont le chauffeur était frappé par la mesure. Ce Gendarme logeait à la Caserne du Front de Terre et était en position de détaché au sommet de l’OCI. Il sollicita l’intervention de Karim qui crut devoir imposer une exception pour son chauffeur.



    Je lui expliquai, avec courtoisie et fermeté, la mesure qui frappait plus d’une centaine de Sous-officiers et qui ne pouvait connaître une seule exception.



    Cette exception aurait été fatale à la décision de comman-dement. Très mécontent, il se résolut à louer un appartement de plus de deux cent cinquante mille FCFA à ce gendarme.

    • Auteur

      Cheikh Sylla S

      En Août, 2014 (03:31 AM)
      finis pour les guerres, il faut que ça cesse !!!

      la gendarmerie est un corps d’élite qui se met en avant à la droite des armées, elle est quasiment remplie d’hommes intègres des légalistes qui ont finit de gagner l’estime et la considération des populations dont ils exercent avec brio les missions de protections des personnes et des biens sans oublier l’environnement en milieux urbains, ruraux dans les campagnes et la police militaires dans le territoire national et à l’étranger. de même que l’armée et la police nationale elles ne sont pas en reste. si elles n’avaient pas réussi ou n’existaient pas, nous serrions aujourd’hui au temps de l’esclavage et un gouvernement ou la vraie liberté d’aller et venir serait impossible. (douma kou mane sa morom douma).
      il faut savoir qu’ils sont des engagés volontaires qui n’ont pas été contrains de s’investir dans la noble et exaltante cause comme gardien et garant intraitable et équidistant de la paix pour tous sans discrimination. Évitez de les manquer de respect, c’est outragent, malveillant, indigne de les dénigrer sans raison.
      vous ne pouvez pas mesurer l’impacte et les dégâts d’une balle de 7 mm seulement qui perfore le corps du soldat, du gendarme ou du policier au théâtre des opérations. au moment ou il est atteint comme blessé de guère les civiles et les commandeurs étaient à l’abri pour vaquer convenablement à leurs besoins.
      ils font noter ainsi leur devise. « « protéger, sauver, l’intégrité territoriale, la sécurisation des personnes et des biens qui sont à l’intérieur du pays ou périr » »
      tout ce qui se trame est orchestré quelque part ailleurs peut être hors de notre continent « maman afrique ». il faut qu’on fasse beaucoup attention aux influences et systèmes de sapes des occidentaux qui se créent savamment par des intelligences pour déstabiliser nos institutions afin de rester au dessus de nous, pour nous transcender et nous dicter leurs lois économiques afin de continuer la colonisation qui n’a de valeur qu’économique et sécuritaire dans ce monde du troisième millénaire. le sénégal est pauvre mais plus démocratique que la france, les État unis, bref tous les autres pays du monde. de grâce gardons ces acquis farouchement. Évitons certains richissimes qui s’exercent dans le but de passer par nous pour recoloniser l’afrique. il ne peut plus y avoir de tirailleurs sénégalais donc faisons tous pour éviter les brimades économiques et de sécurités.
      enlever dieu de l’esprit des humains pour ne pas tenir compte des principes et des exigences des religions révélées, les humains deviennent et s’entretiennent sans morale comme des animaux sauvages. cet état de fait fera perdre les mœurs et les bonnes valeurs de la vie et la solidarité à partager des humains.
      l’intervalle qui existe de zéro à la vie veut dire pour moi, de ne jamais aller en guerre et de trouver un terrain d’entente pour lever les équivoques, pour ne parapher dans le mal et ne parfumer que le registre de la paix dans les cœurs et les actes.
      toujours en avant, la paix s’accommode, s’entend se comprend et se complète, harmonieusement avec les unes aux autres, comme pie en « mathématiques (3,14) » assure la justesse et les preuves de certains calculs du cercle.
      pour nos performances essayons d’enterrer nos querelles, et, avec nos acquis de solidarité lançons à l’assaut pour la conquête, la réussite du monde de développements économiques, des idées, des ambitions qui concernent et encerclent la mondialisation dans un système politique démocratique de même cadence pour arriver inexorablement dans un même cadre technologique, prospère, numérique pour tous les peuples et leurs environnements sans guerre.
      rien ne l’empêche, il suffit que les dirigeants et les futures sans tenir compte des soient distantes richesses des pays, se croisent au point focal qui atteste que nous allons tous vivre ici le temps qu’il faut aux lieux qu’il faut et nous allons mourir pour chacun à l’heure prévue le concernant. alors où se trouve le problème ? travaillons pour fleurir les acquis semés afin de bénéficier de meilleures récoltes.
      pour le sénégal, de grâce oublions nos vieilles rancunes et avant qu’il ne soit tard, mettons à bâtir des sentiers comme le faisait l’équipe gouvernementale précédente. encadrons les institutions pour les rendre très fortes au lieu de nous mettre à les dénigrer sans raisons.
      les administrateurs comme les soldats sont tous conscients que dans toutes les guerres les batailles sont difficiles et ne sont jamais gagnées entièrement. toutes les parties sont perdantes. elles finissent par tenir des assises de fins de guerres et des prières pour obtenir le début d’une paix définitive, assortie de l’évolution de la victoire pour tous et la protection toute entière de la nature à nous destinée afin de consolider des nations et des etats de droit dans l’équité, dans l’éthique sans discrimination.
      je suis un militant de la paysannerie. je suis un combattant à dessin cultivateur, pasteur éleveur, pour le compte et les profits des mondes ruraux.
      cheikh sylla sous –officier supÉrieur de gendarmerie a la retraite cultivateur gueoul saloum departement maleme hodar s/c guediawaye cite sofraco dakar senegal .
    Auteur

    Cheikh Sylla Sofraco

    En Août, 2014 (03:31 AM)
    Finis Pour les Guerres, Il faut que ça Cesse !!!



    La Gendarmerie est un corps d’élite qui se met en avant à la droite des armées, elle est quasiment remplie d’hommes intègres des légalistes qui ont finit de gagner l’estime et la considération des populations dont ils exercent avec brio les missions de protections des personnes et des biens sans oublier l’environnement en milieux urbains, ruraux dans les campagnes et la police militaires dans le territoire national et à l’étranger. De même que l’armée et la Police Nationale elles ne sont pas en reste. Si elles n’avaient pas réussi ou n’existaient pas, nous serrions aujourd’hui au temps de l’esclavage et un gouvernement ou la vraie liberté d’aller et venir serait impossible. (DOUMA KOU MANE SA MOROM DOUMA).

    Il faut savoir qu’ils sont des engagés volontaires qui n’ont pas été contrains de s’investir dans la noble et exaltante cause comme gardien et garant intraitable et équidistant de la paix pour tous sans discrimination. Évitez de les manquer de respect, c’est outragent, malveillant, indigne de les dénigrer sans raison.

    Vous ne pouvez pas mesurer l’impacte et les dégâts d’une balle de 7 mm seulement qui perfore le corps du soldat, du gendarme ou du policier au théâtre des opérations. Au moment ou il est atteint comme blessé de guère les civiles et les commandeurs étaient à l’abri pour vaquer convenablement à leurs besoins.

    Ils font noter ainsi leur devise. « « Protéger, sauver, l’intégrité territoriale, la sécurisation des personnes et des biens qui sont à l’intérieur du pays ou périr » »

    Tout ce qui se trame est orchestré quelque part ailleurs peut être hors de notre continent « Maman Afrique ». Il faut qu’on fasse beaucoup attention aux influences et systèmes de sapes des occidentaux qui se créent savamment par des intelligences pour déstabiliser nos institutions afin de rester au dessus de nous, pour nous transcender et nous dicter leurs lois économiques afin de continuer la colonisation qui n’a de valeur qu’économique et sécuritaire dans ce monde du troisième millénaire. Le Sénégal est pauvre mais plus démocratique que la France, les État Unis, bref tous les autres pays du monde. De grâce gardons ces acquis farouchement. Évitons certains richissimes qui s’exercent dans le but de passer par nous pour recoloniser l’Afrique. Il ne peut plus y avoir de Tirailleurs Sénégalais donc faisons tous pour éviter les brimades économiques et de sécurités.

    Enlever DIEU de l’esprit des humains pour ne pas tenir compte des Principes et des exigences des Religions Révélées, les humains deviennent et s’entretiennent sans morale comme des animaux sauvages. Cet état de fait fera perdre les mœurs et les bonnes valeurs de la vie et la solidarité à partager des humains.

    L’intervalle qui existe de Zéro à la Vie veut dire pour moi, de ne jamais aller en guerre et de trouver un terrain d’entente pour lever les équivoques, pour ne parapher dans le mal et ne parfumer que le registre de la Paix dans les cœurs et les actes.

    Toujours en avant, la paix s’accommode, s’entend se comprend et se complète, harmonieusement avec les unes aux autres, comme pie en « mathématiques (3,14) » assure la justesse et les preuves de certains calculs du cercle.

    Pour nos performances essayons d’enterrer nos querelles, et, avec nos acquis de solidarité lançons à l’assaut pour la conquête, la réussite du monde de développements économiques, des idées, des ambitions qui concernent et encerclent la mondialisation dans un système politique démocratique de même cadence pour arriver inexorablement dans un même cadre technologique, prospère, numérique pour tous les peuples et leurs environnements sans guerre.

    Rien ne l’empêche, il suffit que les dirigeants et les futures sans tenir compte des soient distantes richesses des pays, se croisent au point focal qui atteste que nous allons tous vivre ici le temps qu’il faut aux lieux qu’il faut et nous allons mourir pour chacun à l’heure prévue le concernant. Alors où se trouve le problème ? Travaillons pour fleurir les acquis semés afin de bénéficier de meilleures récoltes.

    Pour le Sénégal, de grâce oublions nos vieilles rancunes et avant qu’il ne soit tard, mettons à bâtir des sentiers comme le faisait l’équipe gouvernementale précédente. Encadrons les institutions pour les rendre très fortes au lieu de nous mettre à les dénigrer sans raisons.

    Les administrateurs comme les soldats sont tous conscients que dans toutes les guerres les batailles sont difficiles et ne sont jamais gagnées entièrement. Toutes les parties sont perdantes. Elles finissent par tenir des assises de fins de guerres et des prières pour obtenir le début d’une Paix définitive, assortie de l’évolution de la victoire pour tous et la protection toute entière de la Nature à nous destinée afin de consolider des Nations et des Etats de droit dans l’équité, dans l’éthique sans discrimination.

    Je suis un militant de la paysannerie. Je suis un combattant à dessin cultivateur, pasteur éleveur, pour le compte et les profits des mondes ruraux.

    CHEIKH SYLLA SOUS –OFFICIER SUPÉRIEUR DE GENDARMERIE A LA RETRAITE CULTIVATEUR GUEOUL SALOUM DEPARTEMENT MALEME HODAR S/C GUEDIAWAYE CITE SOFRACO DAKAR SENEGAL .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email