Mardi 03 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Mahammad Dionne : « Nous n’allons pas accepter la dictature de la pensée unique »

Single Post
Mouhamed Boun Abdallah Dionne, premier ministre du Senegal

« La question de la conformité de l’avis du Conseil constitutionnel telle que posée aujourd’hui par certains professeurs et citoyens est devenue une question politicienne et non un débat juridique. Que diraient demain tous ceux qui proclament aujourd’hui de façon péremptoire que le Président de la République n’est pas lié à l’avis du Conseil constitutionnel, au cas où le conseil règle dans le sens qu’ils souhaitent la question de l’applicabilité de la réforme du mandat actuel du président. Les mêmes diraient certainement que l’avis est obligatoire et que le président doit suivre cet avis-là », déclare le Premier ministre qui présidait ce samedi la cérémonie d’ouverture des travaux des rendez-vous républicains, à Saly (Mbour). 










En clair, soutient le chef du gouvernement, « si l’avis du Conseil constitutionnel dit que le Président de la République peut bien réduire la durée de son mandat actuel de 7 à 5 ans tel qu’il le souhaite lui-même, et que le Président Macky Sall dise que nonobstant cet avis, il va continuer à 7 ans, tous les experts diront unanimement que l’avis est conforme et que le Président doit le suivre obligatoirement. Donc, acceptons dès maintenant la conformité de l’avis et que le Président devra le suivre dans tous les cas. Nous n’allons pas accepter la dictature de la pensée unique ».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email