Mercredi 17 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Mamadou Lamine Diallo : «Se soumettre à la décision du CC... qui peut sauver le pays »

Single Post
Mamadou Lamine Diallo : «Se soumettre à la décision du CC... qui peut sauver le pays »
Les considérations évoquées par le Président Macky Sall à la commission devant statuer sur la date de la présidentielle, lors de son speech de clôture au dialogue, concernant le ramadan, le carême, les fêtes de Pâques ainsi que le Daaka n'ont pas de sens pour Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki. Selon lui, devant le Jury du dimanche, il y a toujours quelque chose au Sénégal. « Il y a des Ziarra tout le temps. Non, non, je ne crois pas que ce soit des arguments. Honnêtement, pendant le mois de ramadan, il y a eu la bataille de Badr. Ce qui est valable, c'est ce que le Conseil a dit avant le 2 avril. Et à partir du 2 avril, vous ne pourrez pas prolonger votre mandat. Tout le reste, ce sont des hypothèses peut-être de travail, si je vais être gentil. Voilà où on en est », a expliqué le candidat à la Présidentielle. 



Pour lui," le Conseil constitutionnel, aujourd'hui, c'est le rempart de la République. Et si demain, le Conseil dit qu'il valide la date du 2 juin, ce qu'il a retenu lors des échanges au dialogue, moi, je me soumets. Je suis cohérent. Même si je ne suis pas d'accord, je me soumets. Même si le Conseil valide la reprise partielle du processus".

 

Par ailleurs, Mamadou Lamine Diallo souligne que sachant que le mandat de Macky est terminé le 2 avril, ce sera au Conseil constitutionnel de donner la direction. « Ce sera au Conseil constitutionnel de prendre une décision, pour dire, le 2 avril, Macky Sall n'est plus président de la République sénégalaise. Et donc, c'est le Conseil constitutionnel, et qui, à mon avis, a le pouvoir, et devra le faire. Et sa décision va s'imposer à tout le monde, y compris à l'armée, y compris à la police, y compris à la justice, y compris à l'administration. C'est ça qui va sauver la République au Sénégal ».

 

Cependant, le candidat précise que « le Conseil constitutionnel a pris un arrêt ou, en tout cas, a pris des décisions pour dire, premièrement, quelque chose d'extrêmement important, que le mandat du président de la République se termine le 2 avril et que la proposition de loi votée à l'Assemblée nationale qui veut modifier l'article 31 est anticonstitutionnelle. Ça, c'est extrêmement important. Pour le système. Pour l'avenir du Sénégal. Pour l'avenir de l'Afrique de l'Ouest. Donc, c'est réglé définitivement, en tout cas, du point de vue de la loi et de la Constitution, qu'on ne peut pas prolonger le mandat de Macky Sall d'une heure, d'une minute, d'une seconde ».


21 Commentaires

  1. Auteur

    Karim$

    En Mars, 2024 (14:24 PM)
    Est-ce que Macky a envie que le pays soit sauvé même ?  Sa fin est triste dé ! Ils font semblant nii rek mais ils savent que la situation est grève et la fin de Macky est triste ! C’est pourquoi il ne faut jamais tuer ! Parce que dérët dafa fort ! Des gens que tu n’a pas créé, il faut les laisser tranquilles et ne pas tenter de les éliminer pour conserver le pouvoir. 
    Top Banner
  2. Auteur

    Khalassimo

    En Mars, 2024 (14:25 PM)
    Ce que le Procureur NDAO n'a pas dit c'est que, sur la base de ses Décisions non exécutées dans "les meilleures délais" avant le 02 avril et de l'acceptation des 16 candidats sur 19 desdites Décisions,  le conseil constitutionnel peut prononcer "l'empêchement définitif du Président de la République" à partir du 02 avril 2024. En effet, ce REFUS du Président de se référer aux "Considérants 14 et 20 " est un OBSTACLE qui rend IMPOSSIBLE LA TENUE des Elections AVANT LE DELAI LIMITE DU 02 AVRIL 2024! C'est cela l'esprit et la lettre de que l'on appelle "empêchement définitif " dans le droit constitutionnel français ! Contrairement à ce que pensent Macky Sall et ses Conseillers-Politiciens, le CC a toutes les cartes en main pour que Macky Sall soit même chassé du processus électoral avant le 02 avril 2024 ! Pour y mettre les formes, le CC attend ces fameuses propositions venant de 800 pelés et tondus du Dialogue national (moins de MILLE (1000))! Alors que les 16 candidats officiels du FC25 ont dialogué avec plus de HUIT CENT MILLE (800 000 sénégalais) qui les ont PARRAINES à travers les 14 régions du pays!  Alors, entre ces 02 Groupes, qui est LEGITIME et QUI NE L'EST PAS? D'autant plus qu'aucun Décret ou Arrêté n'a été pris pour créer cette Assemblée du Dialogue national ! Même l'Assemblée Nationale a produit une LOI de REPORT déclarée HORS LA LOI par le CC à plus forte raison un MACHIN informel de 800 personnes "convoquées" par le PR  et dont les Conclusions sont à l'Opposé de ce que demande le Conseil constitutionnel!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:06 PM)
    Sinon daneu gueneu niaw thi Macky.Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:14 PM)
    Je conseille au prochain au 5 ème président,même s'il est élu au-delà du 25 Fevrier de ramener la prochaine élection présidentielle à cette même date du 25 Fevrier .Du vrai badologisme.Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:17 PM)
    Absolument, 

    La seule manière de sauver le pays et la République avec c'est d'écouter et d'accompagner les décisions du conseil constitutionnel. 
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:21 PM)
    En tout cas le monde entier attend le conseil constitutionnel il n'a qu'à faire son travail objectivement 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:26 PM)
    Peuple sénégalais très très ingrat !!

    Macky a construit ce pays pendant que l'opposition vocifére des insultes !

    On va regretter Macky Sall bientôt , vous verrez

    Aucun candidat n'est valable et crédible pour remplacer macky Sall, peut être Amadou BA l'inconnu ???

    Des lendemains incertains nous attendent

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:45 PM)
    Moi je sais pas qu'est-ce qui a pris Macky Sall pour décider ce report qui a fait déborder le vase et a fait 4 morts et que le monde entier n'a pas compris, je me suis demandé s'il va bien psychologiquement ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Djibson

    En Mars, 2024 (15:53 PM)
    Macky à failli, soit.  On est tous d'accord. Mais quand je vois les gens qui sont censés lui succéder, ah la laa.... Et il paraît que le gars est hyper diplômé.  

     
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:09 PM)
    Sénégal mo nékh.

    Une personne qui n'a aucun militant, qui ne représente que lui même, qui n'a rien derrière lui, qui a toujours été élu par les autres coalitions et même professionnellement il n'a pas monté grand choses.

    Et voilà, on l'invite partout, il se croit maintenant indispensable .

    C'est ça le problème du pays.

    Ceux qui doivent parler ne parlent plus.

    Ceux qui doivent raser les mûres occupent les médias .

    Pauvre pays
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:09 PM)
    Sénégal mo nékh.

    Une personne qui n'a aucun militant, qui ne représente que lui même, qui n'a rien derrière lui, qui a toujours été élu par les autres coalitions et même professionnellement il n'a pas monté grand choses.

    Et voilà, on l'invite partout, il se croit maintenant indispensable .

    C'est ça le problème du pays.

    Ceux qui doivent parler ne parlent plus.

    Ceux qui doivent raser les mûres occupent les médias .

    Pauvre pays
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:09 PM)
    Sénégal mo nékh.

    Une personne qui n'a aucun militant, qui ne représente que lui même, qui n'a rien derrière lui, qui a toujours été élu par les autres coalitions et même professionnellement il n'a pas monté grand choses.

    Et voilà, on l'invite partout, il se croit maintenant indispensable .

    C'est ça le problème du pays.

    Ceux qui doivent parler ne parlent plus.

    Ceux qui doivent raser les mûres occupent les médias .

    Pauvre pays
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:14 PM)
    Lâche nous er va faire ton jogging.. un zoo qui a 60 piges est loin d'être un pays ...faudra attendre 2300 ou 2500 pour éventuellement avoir un pays !!
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:58 PM)
    si vous voulez comprendre la magiaveut laisser derriere elle  quelqu'un qui assure ses arrieres ( ce qui nest plus possible). ... la seule carte qu lui reste cest le chaos.,, ca on doit leviter a tout prix
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (17:59 PM)
    En tout cas il veut sortir par la petite porte après avoir fait ce grand désordre !!

    Il nyaura aucune passation de pouvoir avec Macky et c'est bien dommage,

    il sera le premier président à partir sans élections et successeur

    Les gens ne vont pas tarder à le regretter ,

    Dieu protège le Sénégal 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:01 PM)
    Il veut partir le 2 avril en laissant des 'problms derrière lui

    C'est pas si simple. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:06 PM)
    Article 36Le Président de la République élu entre en fonction après la proclamation définitive de son élection et l’expiration du mandat de son prédécesseur.Le Président de la République en exercice reste en fonction jusqu’à l’installation de son successeur.Au cas où le Président de la République élu décède, se trouve définitivement empêché ou renonce au bénéfice de son élection avant son entrée en fonction, il est procédé à de nouvelles élections dans les conditions prévues à l’article 31.
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:08 PM)
    Chapitre 3 ‐ Opérations électorales

    Art.LO.137.- Les électeurs sont convoqués par décret publié au Journal officiel au moinsquatre-vingt jours avant la date du scrutin.En cas de deuxième tour, ou de nouveau tour de scrutin après l’annulation des élections,la publication du décret de convocation a lieu au plus tard huit jours avant la date duscrutin.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xx

    En Mars, 2024 (20:38 PM)
    Monsieur a complètement passé à côté il a en plus raté sa communication. Que je sache il dialogue non aves Coumba gawlo mais avec le président de la République.En plus Coumba gawlo est plus porteuse de voix que lui c'est dommage nos hommes politiques ils se considère comme des surhomme ce qui n' est pas le cas
    {comment_ads}
    Auteur

    Malaw

    En Mars, 2024 (00:53 AM)
    Dans la situation actuelle si les membres du CC sont préoccupés par l'intérêt de la nation ils vont simplement par sagesse accepter les conclusions du dialogue et recommander l'application de l'article 36 alinéa 2 et le tour est joué.  Sinon le fait de prendre une décision qui ne repose sur rien de fondamental entraînera l'article 52 et la dissolution immédiate du CC. Le décret convoquant le corps électoral pour le 2 juin sera pris. En effet il ne restera que l'institution présidentielle et l'article 36 alinéa 2 qui règle la suite.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (11:27 AM)
    REVENONS SUR TERRE !  Pourquoi le décret de convocation doit être effectuée au moins 80 jours avant le premier tour de l’élection (LO.137)? Quand le Conseil constitutionnel, en demandant le 15 février 2024 à Macky Sall de fixer la date de l’Election avant le 02 avril 2024, n’a pas appliqué l’article LO.137 car le délai pour organiser l’Election n’était que de 47 jours maximum (entre le le 15 février et le 02 avril, en ignorant le 25 février)? La Décision du CC étant au dessus du Code électoral, la « dérogation » du CC fate à Macky Sall ne peut pas être ignorée par le Dialogue national ! La seule contrainte c’est le délai minimal de 30 jours francs de la Constitution qui est applicable entre la date du décret et le jor du scrutin ! Ismaila Madior Fall et les conseillers du PR all doivent respecter les 7 Sages ainsi que tous les constitutionnalistes et juristes de ce pays ! Les élections peuvent se faire en mars (au moins le 1er tour) ou vant la fin du mois de mai 2024 si le 1er tour avait lieu le dimanche 14 avril 2024 date qui respecte les 30 jours francs si le décret de Macky était signé le 11 mars courant ! Si ce décret était signé le jeudi 06 mars 2024 pour un 1er tour le 24 mars courant, la campagne électorale serait réduite à 16 (seize) jours pendant lesquels tout le matériel électoral pourrait être mis en place dans les régions si ce n’est déjà fait ! En cas de 2ème tour, la date serait le 14 avril et les résultats définitifs au plus tard vers 24avril. Le Président ELU serait alors installé entre le 25 et le 30 avril 2024. La transition aura duré 30 jours au maximum: et ce serait une poursuite du processus électoral ! Et tous les problèmes sont réglés sauf que Macky Sall est incapable d’organiser des élections justes, transparentes et démocratiques de bout en bout !
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email