Samedi 28 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Mansour Sy Djamil : « Le 3e mandat ne peut se faire qu'avec le soutien de la France »

Single Post
Serigne Mansour Sy Djamil et Macky Sall
La polémique autour du 3e mandat en Afrique de l'ouest ne s'estompe pas. Après la Guinée et la Côte d’ivoire, le débat est également agité au Sénégal. Pour le leader de Bes du niakk, invité de iradio ce dimanche, les chefs d’Etat ne doivent pas aller au-delà de deux mandats. 

«Si la Constitution dit deux mandats, tel que celle de la Guinée l’a dit, tel que celle de la Côte d’Ivoire l’a dit, et tel que celle du Sénégal l’a dit, il faut se limiter à ces deux mandats », défend Mansour Sy Djamil.

Qui regrette : « Ce que je constate au niveau des dirigeants africains, c’est le mépris le plus total de leur peuple. Mais pour ces pays (Guinée et Côte d’ivoire : ndlr), ils (Condé et Ouattara ; ndlr) n’ont pas le droit d'avoir ce troisième mandat, ils créent des conditions, ils vont tripatouiller les constitutions pour avoir le troisième mandat et ils ne peuvent le faire que parce qu’ils ont le soutien de la France », renchérit Mansour Sy Djamil.

Toutefois, « Pour le cas du Sénégal, jusqu’à preuve du contraire, je trouve que c’est une histoire de distraction stratégique ». «J’ai toujours dit qu'en tant qu'acteur de développement, je ne crois pas qu’un Président sénégalais, ivoirien ou béninois puisse se suffire de 5 ans pour mettre en œuvre sa politique. Je l’ai défendu y compris quand j’étais aux Assises nationales. J’ai toujours été contre les mandats de 5 ans. J’ai toujours été pour les mandats de 7 ans ».

En revanche, s'empresse de souligner le parlementaire, « Dans nos pays, vu l'ampleur des problèmes auxquels les présidents qui viennent d’arriver au pouvoir sont confrontés, je trouve qu’on doit aller jusqu’à 7 ans, 7 ans qui puissent être renouvelés ».

Pour clore le débat sur le 3e mandat, pour le cas spécifique du Sénégal, « Macky n’a pas le droit étant donné que la constitution ne lui donne pas droit », tranche Djamil.


16 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2020 (12:50 PM)
    et à quel moment on prend nos responsabilités du coup ?
  2. Auteur

    Defenseur

    En Octobre, 2020 (12:55 PM)
    Arrêtons quand même de nous responsabilisés en accusant à chaque fois la france
    Auteur

    En Octobre, 2020 (13:00 PM)
    Voilà un „marabout „ qui est attend son affranchissement par la France! Un bon complexé. Un Mbacke ne tiendra jamais un discours pareil .
    Auteur

    En Octobre, 2020 (13:10 PM)
    Vous le fait exprès ou vous avez lis seulement le titre ce mara n'est pas pour un 3ème mandat de macky il a dis que la constitution est contre et que macky peut utiliser les français pour y accéder donc il nous met en garde
    Auteur

    Lathiery

    En Octobre, 2020 (13:53 PM)
    Pr Macky Sall ne va pas renter dans le jeu de la France, la France cherche toujours a destabilizer les pays Africains.
    Auteur

    Maramine

    En Octobre, 2020 (14:04 PM)
    J'avais même oublié qu'il était député. Tellement il est absent dans les débats fondamentaux. Je ne me rappelle pas l'avoir entendu prendre position sur une seule question d'intérêt national: licences de pêche, Tobène Ndingueler, Terme sud, le chômage, les hydrocarbures, les faux décrets, la dette, rapports corps de contrôle, plan de relance...bref il n'est jamais présent et prétend parler à notre nom. Ou est son expérience et son expérience dans le domaine financier?

    Je me demande s'il a bien compris la responsabilité d'un représentant du peuple dans l'islam. Attendre le Gamou pour parler du Sénégal est le signe que ce pays n'est pas votre priorité.
    Auteur

    V

    En Octobre, 2020 (14:16 PM)
    nes pas tu etais son allié durant sa campagne 2012 wakh lene macky deugeu vu ke tu nes plus a ses cotés tu te permets ainsi .et jen suir si tu etais tjrs a ses coté tu ne pipera aucun mot yereum senegalais yi nakh vs sen guinaw bandang le reste sene yonn nekkoussi .ses marabouts politcines

    Auteur

    En Octobre, 2020 (14:42 PM)
    depuis 1994 kagame est president chez lui et des patriotes se plaisent a dire que kagame est un exemple

    seul le conseil constitutionnel aura la primeur de dire qui sera candidat

    si macky veut un autre mandat il en fera la demande au conseil apres le peuple va decider si il va continuer le bail ou pas
    Auteur

    Mk

    En Octobre, 2020 (14:48 PM)
    Bien dit monsieur la France soutient Alpha Condé Ouattara pour leur troisième mandat avec les collabo
    Auteur

    En Octobre, 2020 (15:14 PM)
    Sérieusement la question du troisième mandat commence à nos pomper l'air. Effectivement nous constatons que cette question ne cesse d'être agitée à trois ans de 2024. Pas un jour sans que l'on n'en parle. Les Sénégalais devraient se concentrer sur des problèmes autrement plus urgents et cesser de spéculer sur un éventuel troisième candidature de Macky. On peut comprendre les raisons qui selon lui justifient son attitude du "ni oui, ni non". La preuve, observez les débats et autres spéculations à longueur de journée sur cette affaire qui empêche les gens de travailler ou même de dormir pour certains. Si les Sénégalais font tous bloc contre une éventuelle troisième candidature, le moment venu, l'intéressé sera obligé de se soumettre à la volonté populaire. Il n'y pourrait rien. Mais de grâce, 2024 B est encore loin.
    Auteur

    Ouz

    En Octobre, 2020 (15:37 PM)
    Même avec le soutien de la France dîna gnou avalé inchahalah
    Auteur

    En Octobre, 2020 (16:08 PM)
    kidnappez...liquidez des français et le problème est réglé.......puisque macron ne va plus les protéger.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (16:22 PM)
    cette grosse merde détient doncv la parole de vérité.

    le jour ou il l'ouvrira pour la misère locale et les magouilles quotidiennes vous viendrez me prévenir dans ma piscine, mon chauffeur allumera la Maybach pour que j'aille offrir des Chanel à ma douce moitié !!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (16:28 PM)
    Les USA ont un mandat de 4 ans renouvelable une fois d'une facon consecutive dont certains presidents n'ont meme pas pu terminer le premier.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (19:26 PM)
    Une révolution s'impose contre la france de merde . seulement 1000 jeunes déterminés peuvent liberer ce pays du cancer france
    Auteur

    Luc

    En Octobre, 2020 (20:00 PM)
    Si on devrait se soumettre au desiderata ou se plier à la décision d'un quelque pays que ce soit alors à quoi nous servirait notre souveraineté.

    Mr Sy gagnerait beaucoup à être plus cohérent dans ses déclarations : n'avait-il pas indiqué il y'a quelque temps que rien ne s'opposait à ce l'actuel locataire du palais puisse se représenter (3e mandat) ? Sa première déclaration n'était assortie d'aucune condition expresse qui viserait l'implication de la France ; à moins que ma compréhension ne refléte pas fidèlement ce qu'il voulait dire ; est-ce le cas ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email