Jeudi 13 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Marché Sandaga : La démolition reportée jusqu'à...

Single Post
Marché Sandaga : La démolition reportée jusqu'à...
Les bulldozers devraient entrer en action, ce vendredi à 22 h pour tout raser. Mais ce ne sera finalement pas le cas pour aujourd'hui. Et pour cause, les autorités étatiques ont décidé de surseoir à la mesure de démolition du marché Sandaga de Dakar, a appris Seneweb.

Nos sources, qui informent que la démolition de fera après la Tabaski, renseignent également qu'une rencontre est prévue, dans la soirée, entre le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, son homologue du Logement, Abdou Karim Fofana, et le collectif des commerçants.

A rappeler que malgré l'ultimatum donné par le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, les commerçants avaient opposé un niet catégorique disant attendre de pied ferme les bulldozers.

Au moment où ces lignes sont écrites, des éléments de la police étaient déjà déployés sur les lieux pour encadrer l'opération qui, finalement n'aura lieu qu'après la fête de l'Aïd el Kabir.

liiiiiiiaffaire_de_malade

42 Commentaires

  1. Auteur

    Golum

    En Juillet, 2020 (20:56 PM)
    baltringue......
  2. Auteur

    En Juillet, 2020 (21:01 PM)
    C'est à mourir de rire.

    Le grand bordel va perdurer encore longtemps.

    Ce pays n'est pas prêt pour l'émergence.

    Après la Tabaski, ils vont exiger un nouveau report jusqu'au Magal.
    • Auteur

      Dilatoire

      En Juillet, 2020 (01:51 AM)
      après le magal, il demanderont le report jusqu'au tamxarit, puis jusqu'à l'épiphanie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (03:53 AM)
      de reports en reports le marché va leur tomber sur la tête et on dira ndogalou yalla le
    Auteur

    Saer

    En Juillet, 2020 (21:08 PM)
    L’exécutif ne doit jamais reculer. Fallait réfléchir sur la date d’exécution avant. C’est une bonne nouvelle pour les occupants des lieux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (22:45 PM)
      conception d un projet avec toutes séquences requises.
      un bon project manager doit être bon en planification opérationnelle
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:09 PM)
    Un gouvernement de Yambars
    Auteur

    Robert

    En Juillet, 2020 (21:10 PM)
    c est vraiment la honte si j'ai bien compris il faut remettre les clés de dakar aux ambulants .honte honte honte un etat qui flechit devant des ambulants aux yeux du monde .apres la tabaski il vont dire après le magal .dommage pour ce pays ou règne la democratie des marabouts.
    Auteur

    Mdr

    En Juillet, 2020 (21:10 PM)
    Ce ministre Fofana parle trop pour rien.mdr
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:12 PM)
    apres tabaski,ils diront apres magal
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:14 PM)
    Il a fallu un simple coup de fil du Khalife pour arrêter la machine.

    Nous sommes la risée du monde.
    Auteur

    Bana Bana

    En Juillet, 2020 (21:18 PM)
    le pays part en couille il faut une dictature militaire dans ce pays ou les banas-banas regne en maître est ils ont pris en otage dakar pour liberer cette capitale je pense il faut appeler les nations -unis .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2020 (21:18 PM)
    aly ngouille a beau etre ingénieur il est avant tout un vrai talibé mouride qui obéit d'abord au ndigel.maky doit le virer
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:23 PM)
    Le Président Sall ne dirige plus le Sénégal. C'est désormais acté. Reculades sur reculades. Le prochain Président aura un pays ingouvernable parce que l'Etat sera plus bas que terre.

    (Bou ma ken dieulsi nak. DEUG tel la wakh sagawouma tognouma)
    Auteur

    A. Karim Fofana Ii

    En Juillet, 2020 (21:24 PM)
    A la place du courageux A. K. FOFANA, trop sincère dans ce que lui a confié, j'aurais démissionné sans hésité ! Pourquoi cette reculade comme disait Serigne Babacar Sy Mansour ? J'avais fait le serment de prendre ma carte APR si cette horreur était rasée et pour encourager le ministre Fofana mais patatras , c'est le président Macky Sall en personne qui fait preuve de faiblesse à chaque fois que quelques énergumènes vont voir leurs marabouts alors que tout le monde sait que le jour de la TABASKI 98% de ces commerçants venus du Baol, du Ndiambour, du Sine et d'ailleurs ne mettront pas les pieds à Dakar et leurs cantines seront fermées à double tour pour ne pas venir sortir leurs bagages afin d'aller s'installer aux nouveaux locaux de l'ancien champ de course. Oui, Abdou Karim Fofana a été floué avec l'aide du président Macky Sall. Je fais partie des millions de Sénégalais qui disaient, il y a 10 ans que le Sénégal ne fera des progrès notoire dans tous les domaines que lorsqu'un président qui ne ferait qu'un seul mandat de dix ans serait au pouvoir ! Hélas, nous nous sommes tous plantés, voilà un Macky Sall qui travaille, cède sur beaucoup de sujets parce qu'il n'est pas à son deuxième et dernier mandat, il cherche à ne déplaire à personne sachant qu'il aura besoin de cette masse pour avoir son deuxième mandat, quels que seront les moyens ! C'est triste et je le suis plus pour A. K. FOFANA sur qui je fondais beaucoup d'espoir là où on l'a mis !
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:43 PM)
    Il n'y avait la Comédie à l'italienne, il y a maintenant la Comédie à la Sénégalaise.

    Une seule question :

    Qui dirige ce bateau ivre dénommé SUNUGAL?
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:44 PM)
    Coup de fil de Macron....Brigitte aime beaucoup Sandaga..

    Eh c'est des konneries....

    mais ça rassurera bambouli sur l'État de "ses" autorités....
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:45 PM)
    Emmanuel et Sibeth n'ont pas ce temps...remaniement en Gaulle ce week-end.
    Auteur

    Reply

    En Juillet, 2020 (21:47 PM)
    il etait exactement 8h du soir j'etais sur le terrain pour voir la démonstration de force entre les ambulants est la police.plus de 20 à 25 camions long 8 à 9 bulldozers 600 à 700 hommes de la police quel gachis tout ça pour faire demi-tour je pense qu'il faut remettre les clés de la capitale aux banas-banas.honte hontz mille fois .adieu dakar capitale des ambulants.
    Auteur

    Seck

    En Juillet, 2020 (21:52 PM)
    Il faut avoir un peu de pitié chers citoyens.apres la tabasco c'est pas loin et les temps sont durs avec la covid.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:52 PM)
    On a réussi à enlever toute urbanité à cette capitale.

    Et ça n'est pas prêt à changer.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:59 PM)
    Main basse sur la ville.

    Dakar ne sera jamais plus comme avant.

    Il vaut mieux quitter ce gros village avant qu'il ne soit trop tard.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (22:04 PM)
    Wade a affaibli l'autorité de l'État. Macky l'a achevée. Ce pays n'est plus tenu en réalité.
    Auteur

    Lll

    En Juillet, 2020 (22:30 PM)
    je me suis promené le long de la plage de Yoff, mais quel gachis entre la saleté, les charretiers et les jakartas, je ne savais plus ou mettre les pieds. De plus, bon dieu vu le nombre d'enfants dans ce pays, oublions toute émergence d'ici les 50 prochaines années
    Auteur

    En Juillet, 2020 (22:50 PM)
    Grawoul! Laissez Sandaga comme ca jusqu'à ce que le batiment s'écroule comme d'habitude. Il y aura surement quelques morts mais depuis le Joola nous avons l'habitude maintenant... il n'y aura aucun responsable et personne n'ira en prison. Pauvre Senegal!
    Auteur

    Evariste

    En Juillet, 2020 (23:05 PM)
    Sandaga, de par les pratiques de ses occupants, fait partie des plaies de Dakar (pollution, embouteillage, saleté, "cantinisation", etc). La meilleure décision aurait était de recaser définitivement les commerçants ailleurs (loin du centre ville) et d'ériger sur le site des tours modernes à usage de bureaux et de centres commerciaux de grand standing qui pourraient accueillir les multinationales qui s'installeront très prochainement avec l'exploitation des ressources gazières et pétrolières. Il s'agit de savoir si on veut une capitale moderne ou pas. Avec le marché sandaga au coeur de Dakar, nous ne pourrons jamais prétendre à un capitale respectable. Il faut aussi penser à assainir le marché Kermel et ses alentours et réflechir à comment débarrasser le boulevard du centenaire des boutiques chinoises.
    Auteur

    Evariste

    En Juillet, 2020 (23:05 PM)
    Sandaga, de par les pratiques de ses occupants, fait partie des plaies de Dakar (pollution, embouteillage, saleté, "cantinisation", etc). La meilleure décision aurait était de recaser définitivement les commerçants ailleurs (loin du centre ville) et d'ériger sur le site des tours modernes à usage de bureaux et de centres commerciaux de grand standing qui pourraient accueillir les multinationales qui s'installeront très prochainement avec l'exploitation des ressources gazières et pétrolières. Il s'agit de savoir si on veut une capitale moderne ou pas. Avec le marché sandaga au coeur de Dakar, nous ne pourrons jamais prétendre à un capitale respectable. Il faut aussi penser à assainir le marché Kermel et ses alentours et réflechir à comment débarrasser le boulevard du centenaire des boutiques chinoises.
    Auteur

    Evariste

    En Juillet, 2020 (23:05 PM)
    Sandaga, de par les pratiques de ses occupants, fait partie des plaies de Dakar (pollution, embouteillage, saleté, "cantinisation", etc). La meilleure décision aurait était de recaser définitivement les commerçants ailleurs (loin du centre ville) et d'ériger sur le site des tours modernes à usage de bureaux et de centres commerciaux de grand standing qui pourraient accueillir les multinationales qui s'installeront très prochainement avec l'exploitation des ressources gazières et pétrolières. Il s'agit de savoir si on veut une capitale moderne ou pas. Avec le marché sandaga au coeur de Dakar, nous ne pourrons jamais prétendre à un capitale respectable. Il faut aussi penser à assainir le marché Kermel et ses alentours et réflechir à comment débarrasser le boulevard du centenaire des boutiques chinoises.
    Auteur

    Evariste

    En Juillet, 2020 (23:05 PM)
    Sandaga, de par les pratiques de ses occupants, fait partie des plaies de Dakar (pollution, embouteillage, saleté, "cantinisation", etc). La meilleure décision aurait était de recaser définitivement les commerçants ailleurs (loin du centre ville) et d'ériger sur le site des tours modernes à usage de bureaux et de centres commerciaux de grand standing qui pourraient accueillir les multinationales qui s'installeront très prochainement avec l'exploitation des ressources gazières et pétrolières. Il s'agit de savoir si on veut une capitale moderne ou pas. Avec le marché sandaga au coeur de Dakar, nous ne pourrons jamais prétendre à un capitale respectable. Il faut aussi penser à assainir le marché Kermel et ses alentours et réflechir à comment débarrasser le boulevard du centenaire des boutiques chinoises.
    • Auteur

      Tempo

      En Juillet, 2020 (00:29 AM)
      intéressant.
      des tours abritant des bureaux ! non.
      il faut décongestionner dakar centre-ville.
      les employés des entreprises autour ou à proximité de la place de l'indépendance ne trouvent pas de place pour se garer.
      aller à la banque ou dans une société d'assurances est devenu très difficile pour les automobilistes.
      il faut arrêter ça.
      heureusement que la vdn contribue à la décongestion.
      a paris, paris la défense est un bel exemple pour dakar.
      la nouvelle ville de diamniadio a le même rôle.

      revenons au marché sandaga.
      la reconstruction avec des parkings, des zones par type marchandises ; un plan de câblage électrique, filaire ou numérique (internet), des équipements ou chambres froides, .. sont nécessaires.
      je pense que çà fera l'affaire pour les 30 à 50 prochaines années.
    Auteur

    Détermination

    En Juillet, 2020 (23:28 PM)
    Au Ghana le président Jerry Rowlings en son temps avait prévu de détruire un marché à l'image de Sandaga. Il avait essuyé le refus des commerçants et l'exécution de ce projet posait problème. En chef d'état responsable et courageux le président a dynamiter le marché en pleine nuit et les commerçants n'avaient que leurs yeux pour pleurer le lendemain. Ils ont été recases dans un centre commercial et la vie continue.

    Au Sénégal nous n'avons pas de président nous avons des lobbys qui gouvernent et décident pour nous en particulier les lobby politico religieux, les Francs maçons, les homosexuels, les hommes d'affaires... Le gars qui est à la présidence actuellement n'est qu'un pantin à la solde de ces lobbys et il leur obéit au doigt et à l'œil. En échange ils peuvent lui promettre une richesse à vie en toute impunité, voire même un 3eme mandat... Nous le peuple nous ne sommes rien à leurs yeux sinon que du bétail bon à manipuler et égorger...
    Auteur

    En Juillet, 2020 (23:46 PM)
    I love the architecture of Sandaga
    Auteur

    En Juillet, 2020 (00:08 AM)
    C'est grave!
    Auteur

    Lick1239

    En Juillet, 2020 (00:29 AM)
    Une bonne analyse aurait pu éviter de se ridiculiser en cette période de pandémie. L’acceptation des autorités à ne pas détruire ce marché sous entend que techniquement le bâtiment abritant le marché est aux normes de sécurité requise. Et j’en doute fort. Çette destruction n’est motivée que par la vétusté du bâtiment et ne répondant plus aux normes. L’Etat ne peut pas se permettre une telle légèreté et accepter une compromission pour des questions de sécurité. Je trouve cela inadmissible, car l’Etat est entrain de mettre en danger nos vies. Quel est le sénégalais réfléchis qui iraient à Sandaga après que les autorités eux même aient dit que ce bâtiment ne répond plus aux normes. Moi en tout cas j’éviterai d’y aller...

    Une structure qui ne répond plus aux normes, mettant en danger la vie de ses citoyens et on reporte ça démolition c’est scandaleux.
    Auteur

    Diop Diop

    En Juillet, 2020 (00:31 AM)
    Il ne s’agit pas d’un bras de fer entre un état et une partie de la population. L’état recule à la dernière minute est très grave ce qui veut dire que leur planification ne se base que sur des coups de têtes . Aly Ngouille devait sauter de même que Fofana parce que programmer jusqu’à dépenser l’argent pour le faire et reculer est une honte . Vouloir le faire n’est pas décent du tout car ils sortent de 3 mois de covid19 et tout est au ralenti . Il fallait même pas programmer sans une concertation . C’est la honte
    Auteur

    En Juillet, 2020 (02:55 AM)
    Il faut tout raser et en faire un parking payant et rétablir lordre!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (03:29 AM)
    Je suis d'accord pour la demolition de sandaga,mais faut commencer par le littoral deja...
    Auteur

    En Juillet, 2020 (04:00 AM)
    Bonne decision mais fallait le prendre avant, reculades va faire pousser des ailes certains. il faut continuer le couvre feu. a minuit le boulot aurait ete fait sans problemes. vous confisquez les bagages vous les stockez celui qui veut les recuperer paient une forte amende.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (06:22 AM)
    Le Lobby religieux en action.

    Et cela se passe en 2020.

    Qui l'eût cru ?
    Auteur

    Samy

    En Juillet, 2020 (06:37 AM)
    Champs de courses est une zone inondable. En août sera-t-il possible d'y aller?
    Auteur

    En Juillet, 2020 (09:49 AM)
    Ah zut, on avait oublié la tabaski
    Auteur

    En Juillet, 2020 (10:00 AM)
    Il nous faut, d'urgence, un homme de la trempe de Mamadou Dia pour sauver ce pays.

    D'urgence !
    Auteur

    Ndeysane

    En Juillet, 2020 (11:56 AM)
    Pays dr merde. On est encore loin de tout rêve. Sauve qui peut.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (17:47 PM)
    Espace Vert a la place de marché ou les vielles habitudes vont en reprendre. Il fallait bien choisir la date . Cela veut dire que avec ce gouvernement on n'est pas encore au bout de nos peines.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (17:47 PM)
    Espace Vert a la place de marché ou les vielles habitudes vont en reprendre. Il fallait bien choisir la date . Cela veut dire que avec ce gouvernement on n'est pas encore au bout de nos peines.
    Auteur

    Meuch

    En Juillet, 2020 (18:10 PM)
    Soyons réalistes, 2 jours après la Tabaski c'est tout juste pour ceux-là qui reviennent du bled.

    Donc, il faut prévoir la démolition une semaine après. Si la Tabaski est par exemple le vendredi 31 juillet, on prend

    rendez-vous pour le samedi dans 8 jours soit le samedi 8 août 2020. Comme cela, il n'y aura pas d'excuses comme quoi 2 jours c'était trop court. Et la démolition peut démarrer.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email