Mardi 30 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Me El Hadj Diouf crache sur une enquête parlementaire : " S'il s'agit que des députés, la lumière ne sera jamais faite sur les révélations du colonel Ndaw"

Single Post
Me El Hadj Diouf crache sur une enquête parlementaire : " S'il s'agit que des députés, la lumière ne sera jamais faite sur les révélations du colonel Ndaw"

Le député et avocat, Me El Hadj Diouf est opposé à toute commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur le livre du colonel Abdoul Aziz Ndaw, -Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise ». Selon lui, une telle compétence n’a pas les compétences.

 

«Qu’on ne nous parle surtout pas de commission d’enquête parlementaire. S’il ne s’agit que des députés, la lumière ne sera jamais faite. Il faut donner ce dossier à des magistrats et que la justice aille jusqu’au bout », a-t-il déclaré dans un entretien accordé, dans sa parution du jour l’avocat politicien.

 

Revenant sur le livre proprement dit, il indique que le colonel Ndaw aurait pu tomber sur le coup de la loi s’il avait gardé le silence alors que ce qu’il a avancé est vrai. 

 

«Qu’on ne nous parle point de Secret-Défense, d’obligation de réserve. La loi qui est déjà impersonnelle et générale, prévoit le délit de non dénonciation de crime et de délit. Or les faits décrits par le colonel étant des faits délictuels, s’il ne les avait pas dénoncés, lui-même serait tombé sur le coup de la loi pénale. Donc, s’il dit la vérité, on est en face de crime et de délit qu’on ne devrait pas ne pas dénoncer. Mais qu’on devrait obligatoirement dénoncer. Faute de quoi, on tomberait sur le coup de la loi pénale. Donc, que des généraux, que des militaires, se réunissent pour proclamer des sanctions, la trahison, tout ça ne fait pas sérieux. Ça ressemble à de l’affolement, à une perte de sérénité. Les gens doivent savoir, est-ce que le Ndaw a rendu service à la nation, ou est-ce qu’il a porté atteinte au moral des troupes. Mais, à ce que je sache, les militaires et les gendarmes ne se plaignent pas», a-t-il poursuivi.


affaire_de_malade

18 Commentaires

  1. Auteur

    Mdl Diatta

    En Juillet, 2014 (15:54 PM)
    c beau
  2. Auteur

    Gros Bonnets Attention

    En Juillet, 2014 (15:55 PM)
    Excellent point de vue





    Intelligent et reflechi





    Il ne faut pas que l'elite use des abus de pouvoir contre ce qui fait le bien du Senegal.







    Merci
    {comment_ads}
    Auteur

    Www Alnoorin.com

    En Juillet, 2014 (16:03 PM)
    VISITE CE SITE QUE J AI DECOUVERT www ALNOORIN.COM JE VOUS LE RECOMMANDE MES FRERES VOUS ALLEZ ET SEDUITE SITE PROPRE ET INSTRUCTIVE POUR CONNAITRE LE MONDE ET SES TARRES
    {comment_ads}
    Auteur

    Monsieur Et Dame

    En Juillet, 2014 (16:04 PM)


    De plus en plus ici à dakar les femmes marocaines qui travaillent se disent non obligées de participer aux dépenses concernant le ménage, et que c'est à l'époux de subvenir aux besoins du couple.



    Et pour confirmer leurs position elles se justifie par la religion (ce qui'est totaleent faux au passage).



    Alors je voudrai savoir si toutes les filles partagent cette avis ??



    la femmee européenne a une mentalité bien meilleur sur la question
    {comment_ads}
    Auteur

    Siby

    En Juillet, 2014 (16:09 PM)
    Non mais Maître bopam fonctionne tres bien. C est comme ca sans comedie.... Affare Ndao ,le general et l etat di Senegal n a d autre solution qu une instruction soit ouvetre et aboutira a un jugement equitable pour l interet de tt le monde en particulier Macky Sall. Parole d un ancien Legionnaire
    Auteur

    Moi

    En Juillet, 2014 (16:20 PM)
    massou ma and ak maitre mais cette fois ci je suis d'accord avec lui / si ce que le colonel dit es vrai ( tout semble l'indiquer ) c'est un crime contre le sénégal et les sénégalais
    {comment_ads}
    Auteur

    Beuri Wakh

    En Juillet, 2014 (16:54 PM)
    Il a parfaitement raison. Il n'y a pas mieux qu'une commission d'enquête parlementaire pour noyer une affaire aussi grave. JUSTICE REK.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jules Ndene

    En Juillet, 2014 (17:30 PM)
    pour la première fois Maitre Diouf a séduit! :cry: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Aline33

    En Juillet, 2014 (17:36 PM)
    C'EST DOMMAGE QUE LA PERCEPTION CACHE SOUVENT L'ESSENCE ET LE REEL.



    MAITRE DIOUF LORSQU'IL PREND POSITION, IL EST PLUTOT LOGIQUE ET COHERENT JE TROUVE.



    EH BIEN OUI, JE SUIS SUR LA MEME LONGUEUR D'ONDE.
    Auteur

    Ok

    En Juillet, 2014 (19:08 PM)
    Tout a fait en phase avec vous maître. Vous avez cerné la chose.
    {comment_ads}
    Auteur

    Elymonde

    En Juillet, 2014 (00:09 AM)
    Certes, cet Homme (Me Diouf) a des défauts comme tout être humain MAIS par bien des moments il DIT DES VERITés ABSOLUES ET SOLENNELLES comme dans ce cas des révélations du colnel Ndaw : une enquête par des députés corrompus à 99%n'aboutirait à rien et ce serait un moyen de noyautage total de cette affaire qui à coût sûr pourrait règler une fois pour toujours le problème de la rebelion en Casamance SI ET SEULEMENT SI UNE VRAIE JUSTICE S'OCCUPAIT DESDITES Révélations jusqu'à ce que toute la lumière soit faite et connue du peuple.

    Ce qui conduirait enfin au fait que tous les citoyens de Casamance comprendraient enfin et une fois pour toujours qu'elles ONT été trompées plus de 40 ans durant par une MAFIA SATANIQUE, DIABOLIQUE d'une part et que d'autre part une juste revendication de l'équilibre économique, social et environnemental entre toutes les régions du Sénégal (ou le plus d'investissement dans une Région favorisée par ses richesses naturelles) ne peut absolument pas faire l'objet de milliers de tueries, de viols, d'actes ignobles de banditisme durant un demi-siècle faisant en continu de la Casamance une Région d'assisté(e)s.
    {comment_ads}
    Auteur

    Omega

    En Juillet, 2014 (01:49 AM)
    À mon avis quand il y a des règles et obligations dans un système, il y a aussi le plus souvent une forme arbitrage pour réguler car aucune règle n'est parfaite en elle même. Dans le cas présent l'autorité qui aurait du réguler à faussée elle même les règles du jeux (le pouvoir). Il devient alors compliqué d'exiger de quelqu'un pour qui la règle est déjà fausse de la respecter... Il se pose un vrai problème d'ethique et de vertu chez ceux qui doivent appliquer et faire appliquer le règles administratives. cela a affecté profondement toutes les composantes de notre société.. Soyons plus juste et beaucoups de choses comme celles ci seront éviter.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sow

    En Juillet, 2014 (02:13 AM)
    COLONEL NDAW par son livre a rendu un tres grand service au Senegal.

    La reforme de la Gendarmerie et la mise de garde -fous financiers s'imposent.

    Une commission speciale composee de Magistrats Pas comme ceux de la cour constitutionnelle sous wade , et les membres de la societe civile et de l'armee doivent constituer ce groupe .

    A nous de faire notre Senegal , DIEU ne le fera pas a notre place.

    Tout voleur en tenue doit etre fusille' :sn: 
    Auteur

    Pour L’honneur De La Gendarmer

    En Juillet, 2014 (09:36 AM)




    2005 – 2007 : un homme, un général, sa femme, des

    oiciers perdus sont aux commandes d’une des plus

    prestigieuses institutions militaires, la gendarmerie

    nationale.

    Pourquoi ma mise à mort voulue, programmée et

    planiiée dès ma prise de commandement de major général

    de la gendarmerie ?

    Comment pouvais-je échapper à ces oiciers dont le

    seul but était de s’enrichir, et à qui un régime félon avait

    conié les rênes de la gendarmerie ?

    Pour que cette dernière survive à tant d’années de

    corruption, de concussion, de népotisme et de mensonges,

    j’ai écrit ce livre.

    Abdoulaye Aziz Ndaw est colonel de la gendarmerie nationale du

    Sénégal. Après 40 ans de bons et loyaux services dans les structures

    interarmées, à la primature et dans les cabinets ministériels, son nom,

    son honneur, sa gloire et sa ?erté sont frappés de plein fouet par le

    scandale dit de la gendarmerie .



    Pour l’honneur

    de la gendarmerie



    La mise à mort d’un officier



    Pour acheter ce livre appeler au +212 634 44 33 61 ( Thialaw Diop)





    {comment_ads}
    Auteur

    Xyz

    En Juillet, 2014 (10:25 AM)
    Au moins il y a des personnes à qui on peut compter dans ce Sénégal gangrené par le NOUYOU MOURIDE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Second

    En Juillet, 2014 (13:30 PM)
    Tais toi grand tu vau absolument queu dale
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juillet, 2014 (13:37 PM)
    MON LE PRESIDENT MONSIEUR LE MINISTRE DES INFRASTRUCTURES DITE A IBOU NDIAYE DE LA SOECO CONSEILLE ECONO DE NOUS PAYER NOS 10 MOIS DE SALAIRE . IL EST TOUJOURS AVEC LE PRESIDENT MAIS C UN ... MERCI DIOUF
    Auteur

    Dd

    En Juillet, 2014 (03:22 AM)
    Ce n'est parce que des personnes désignées, appartenant à un corps militaire, commettent des actes illégaux que l'ensemble de ce corps est pourri. Dans tous les groupes, à tous les niveaux, il existe des brebis galeuses.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email