Dimanche 07 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

[ Interview ] Mohamed Oul Maloum : " Les frictions Wade- Abdel Aziz risquent de ressaigner gravement la plaie de 1989"

Single Post
[ Interview ] Mohamed Oul Maloum : " Les frictions Wade- Abdel Aziz risquent de ressaigner gravement la plaie de 1989"

L’heure est grave entre le Sénégal et la Mauritanie. Le risque de conflit est réel. Le différend est si profond que les populations des deux pays vivent des misères de part et d’autre des frontières. L’opposant Mauritanien, Mohamed Oul Maloum donne les détails de cette brouille. Dans une interview accordée à PressAfrik, il fait la genèse et décortique la chronologie du différend de ces deux chefs d’Etat qui relève plus, selon lui d’un ego surdimensionné des deux présidents Abdoulaye Wade et Mohamed Oul Abdel Aziz. Les conséquences en termes économiques et sociales sont incalculables surtout avec la fermeture des espaces aériens, le blocage des licences de pêche destinées aux pêcheurs de Saint louis et les tracasseries à la frontière. Ce cocktail explosif fait peur et ramène au goût du jour les douloureux événements de 1989 entre Sénégalais et Mauritaniens.

 

Il y’a des raisons qui sont à mon avis d’ordre techniques liées au mauvais fonctionnement de la commission qui est censée faire le recensement qu’ils appellent curieusement, «Enrôlement». Il y a aussi évidement des raisons relatives à des politiques générales. Il ne faut pas se leurrer car les manifestations dans le Fouta, il y a une semaine y sont pour quelque chose. Malheureusement, il y a déjà un mort à Magama, il y a de cela trois à sept jours. On espère que cela en reste là. Mort d’homme c’est toujours grave qu’il y ait un ou beaucoup. 

 

Il y a deux grandes raisons. Les populations négro-africaines de Mauritanie se sentent, à tort ou à raison, marginalisées dans le cas de ce recensement. Il (l’Etat) veut procéder à la modernisation de l’Etat civil avec un système biométrique. Ce qui est louable. Tout Etat Africain a le devoir de faire un état civil fiable pour savoir combien y a-t-il de citoyens, combien y a-t-il d’étrangers. Sans un état civil fiable, on ne peut pas faire de la planification ou de la prospective économique. 

 

L’enrôlement risque de réveiller les contradictions identitaires

 

Cependant lorsqu’un pays comme la Mauritanie est assis sur énormément de contradictions d’ordre identitaires, notamment entre les arabes, les maures et les négro-africains, il faut manier avec des pincettes toute chose qui touche à la nationalité, à l’identité. Et c’est ce qui à peut- être manqué. Le projet en lui-même qui est de vouloir faire un état civil fiable est louable. Mais les gens qui sont censés l’exécuter c'est-à-dire les membres de la commission surtout celles qui sont dans les régions n’ont pas été assez formés sur la sensibilité de ce point et la manière avec laquelle ils posent des questions qui finissent par faire rejaillir les vieux démons et faire sentir aux négro-africains que ce recensement est orienté contre eux et qu’on veut faire d’eux des bannis de la citoyenneté dans leur propre pays. Après je ne veux pas rentrer dans la polémique à savoir est ce que c’est orienté contre eux ou pas. Tout ce que j’en sais c’est qu’en communication politique, il est dit que même si vous avez un projet, une idée qui est bonne et tout mais quant elle produit l’effet inverse, c’est qu’elle n’a pas été comprise. Donc il faut absolument la suspendre le temps que les choses soient revues autrement. Aujourd’hui, on est à un mort et des manifestations depuis hier (mercredi) à Nouakchott qui a failli dégénérer. Il y a eu 56 arrestations, il y’a eu un peu de casse, la situation est très tendue et c’est un pays très sensible. 

 

Ce recensement peut réveiller les démons de 1989

 

J’espère que les événements de 1989 sont encore dans les mémoires et que la sagesse des Mauritaniens toute ethnie confondue fera qu’il n’aille pas plus loin que cela. Je l’espère surtout. J’adresse un appel surtout aux autorités mauritaniennes pour qu’elles fassent en sorte que ce recensement, qui dans son essence est une bonne chose mais finalement qui a été dévoyé par des individus peut être malveillants, ne mette pas le feu aux poudres. Qu’elles reviennent à la case de départ jusqu'à ce qu’elles établissent de nouvelles règles, qu’on puisse refaire un recensement sur la base où les négro-africains, les maures, les arables, les personnes d’origine sahraoui, que personne ne se sent visé ou exclu par ce recensement qui est indispensable. 

 

Les tracasseries ralentissent processus de recensement

 

Les manifestations ne sont pas si spontanées. Comme toutes les manifestations, il y a toujours des politiques, forcement il y’a un soubassement d’une revendication politique qui est vieille de l’indépendance de la Mauritanie. Les observations savent qu’il y’a toujours eu des revendications politiques dans ce genre de situations. Les politiques sont assez intelligents ils surfent toujours sur une question de droit est absolument importante et qui touche malheureusement beaucoup de gens qui ne sont pas politisés. Quand j’étais parti en Nouakchott, je suis allé moi-même voir le recensement comment cela se passe et effectivement j’ai vu des questions qui ne sont pas très décentes qu’on pose aux gens. C’est du genre : «est ce que ton père est Mauritanien ? Sil est en vie il faut l’amener, s’il n’est pas en vie amener nous une attestation qui prouve qu’il était Mauritanien. Des tracasseries qui paradoxalement touchent tout le monde parce qu’en six mois de recensement il y a encore très peu de gens qui ont été recensés dans toute les communautés. Mais c’est vrai que pour les négro-africains, c’est plus compliqué parce qu’il y a cette susceptibilité, cette sensibilité, cette histoire, cette charge émotionnelle très forte qui peut exploser pour un rien à plus forte raison pour ce genre de chose. 

 

Les germes des déchirures entre Mauritaniens et Négro-mauritaniens

 

Pour un petit rappel, le Fouta est un bastion passion d’une civilisation d’un royaume historique qui est extrêmement fière. C’est le royaume des Foutankais qui plus tard est devenu le royaume des Almamoubais. Et c’est a mon avis le fondement de beaucoup de nationalistes arabes. En Mauritanie, les gens ne comprennent pas que les Hal pulaar ont toute une histoire dans le Fouta qui n’était ni sénégalaise ni mauritanienne à l’époque coloniale et même avant le colon. Le problème c’est que quand les colons sont arrivés et se sont installés à Saint- Louis, ils ont pacifiés le Fouta à un moment donné les deux pays sont devenus indépendants et il fallait choisir. C’est là, le nœud du problème d’entente entre les Guelewar et les Maures mauritaniens. En 1960 avec l’indépendance, il y a eu un pays qui s’appelle «Le Sénégal» et un autre qui s’appelle «La Mauritanie» alors qu’historiquement cela n’existait pas. Ces gens étaient chez eux avec les deux rives du fleuve. Et ce choix de nationalité a posé problème. Forcement le Kane, le Bâ, le Dia, qui est en Mauritanie instituteur à son frère qui est à Saint-Louis. C’était tout à fait normal à l’époque. Sauf que malheureusement en 1989 quand il y a eu les événements et même avant les événements, tous ces secteurs marchaient correctement en parfaite harmonie. 

 

Ce qui me fait aujourd’hui peur c’est qu’on demande aux gens : «est-ce que vous êtes Mauritanien ou Sénégalais. Et c’est très difficile. Et malheureusement, c’est un problème récurrent pour toutes les frontières. Toutes les populations du monde qui ont eu le malheur de se retrouver sur les frontières ont ce problème. Cela nous ramène un autre sujet très complexe lié à l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation. La charte de l’Oua devenue UA ou encore la convention de l’Union Africaine qui fait qu’il ne faut pas toucher aux frontières héritées de la colonisation. Sauf que sur ces frontières, il y a des populations de part et d’autres et il suffit qu’il y est une étincelle et deux ego entre deux présidents et les populations se retrouvent confrontées à des événements malheureux comme ceux arrivés en 1989. 

 

Comment la plaie de 1989 a été pansée ?

S’il n’y avait pas d’antécédent, il n’y aurait pas de problème sur ce qui se passe aujourd’hui. Mais avec l’antécédent et les accumulations de 20 ans de dictature à l’époque de Ould Taya et il y a eu l’histoire des déportés etc. tous les ingrédients pour une confrontation ou des hostilités. Ce qui me fait peur, c’est que tous ces démons ne soient pas aplatis. Il faut tout de même reconnaître qu’il y a eu quand même des avancées. L’ancien président Abdallah avait commencé à résoudre ce problème, l’actuel président a fait une prière de pardon a Kahédi là où l’affaire a démarré, il y’a justement 2 ans et a demandé pardon. Il a reconnu officiellement la responsabilité d’Etat et les réfugiés de Mauritanie au Sénégal sont retournés en Mauritanie. 

 

Ce qui me fait mal et qui fait peur à la fois, c’est le processus de réconciliation qui a été bien installé. Ce qui justifie que pratiquement 80 % des réfugiés sont rentrés, le processus d’indemnisation a déjà commencé, ceux qui devaient être réinsérés dans leur travail sont en train d’être insérés. Il y avait un climat de pardon et même le président actuel était pro négro-africain. Nous sommes opposants et étions contre lui aux élections. Moi je suis originaire du Fouta, je suis marié à une Foutankaise mais quand j’étais en campagne électorale, les négro-africains étaient avec Aziz contre moi. Ce sont eux qui ont fait élire le président Aziz. 

 

Ce qui me fait peur, c’est le parallélisme entre ce qui s’est passé en 1989 avec Ould Taya, qui était arrivé au pouvoir en 1984 et qui était très négrophile au départ qui adorait tout ce qui est sénégalais avec même une femme sénégalaise et tout. Malheureusement quand il y a eu cette tentative de coup d’Etat en 1987 des négro-africains et il se retrouve contre eux et commence à les massacrer. C’est de cela que j’ai peur. Qu’il ait ces événements et que les choses dégénèrent et les démons se réveillent et en ce moment, c’est le chaos général. On prie le bon Dieu pour que les frictions entre les deux chefs d’Etat et les problèmes aux frontières s’arrêtent là et que la sagesse finisse par l’emporter. Mais je continue à penser que les relations entre les deux présidents sont capitales dans cette histoire. 

 

Les files de gens aux deux frontières sont horribles, il y a des brimades de toute sorte

Je suis passé par Rosso il y a de cela trois jours et j’ai vu une chose qui ma choquée en tant qu’observateur politique de la situation. J’ai vu ces files de gens dans une chaleur torride et horrible aussi bien à la frontière mauritanienne que Sénégalaise avec les policiers ou forces de sécurité des deux pays qui s’acharnaient sur ces communautés de part et d’autre de la frontière. J’ai eu l’impression qu’il y a une sorte de brimades dans les frontières et je suis sur que ce sont des ordres qui étaient donnés. Au moment où on parle de la circulation des biens et des personnes dans la sous région, c’est un paradoxe dans le cadre des sous groupes régionaux comme l’UEMOA, la Cedeao etc. Ce que j’ai vu est vraiment horrible et me rappelle 1989. 

 

Genèse des frictions entre les présidents Wade et Abdel Aziz

 

Les frictions entre Abdoulaye Wade et Abdel Aziz, il y a un processus et c’est un peu long. Il y a un processus qui a eu lieu dans lequel il y a eu une dimension psychologique donc irrationnelle et il y a une dimension politique et d’ego, de personnalité entre les deux présidents. Il est clair que Wade fait partie des gens qui ont aidé Aziz à s’installer à se légitimer comme président de la République avec les fameux accords de Dakar de juin 2009. On sait bien que la France était derrière ce qui a poussé Wade dans cette médiation. Le président Wade débarque à Nouakchott, tout ce passe bien, Aziz se fait élire et Wade était le premier président qu’Aziz a visité et donc la relation était magnifique. Nous tous même nous les opposants à Aziz on était très content. Moi qui étais très pénétré dans la culture négro-africaine j’étais très content qu’enfin que deux présidents s’entendent. Et je me suis dit qu’on est parti pour une lune de miel malheureusement très vite au bout d’une année, les ego des deux présidents ont perturbé ces relations idylliques. Wade est considéré à tort ou à raison comme un baobab de la sagesse en Afrique de l’ouest. Il se reconnaît comme le président plénipotentiaire qui a le droit de regard sur tout ce qui se passe. Et c’est vrai que c’est un diplomate chevronné. 

 

Chronologie du désamour entre les deux présidents

Leurs relations se sont détériorées en 2011. En janvier pour être précis, il y a eu le premier couac avec l’élection du président de l’ASECNA. Aziz avait présenté un candidat, il s’attendait que Wade l’appuie et apparemment Wade ne l’a pas appuyé et je crois que c’est un Tchadien qui a était élu. En février, il y a eu après des lobbyings pour que la Mauritanie soit membre du Conseil de sécurité des Nations-Unies sur le quotta africain. Apparemment Wade a usé de sa diplomatie pour écarter de manière voilée la Mauritanie et aujourd’hui, il semble que le Maroc soit le mieux placé pour passer. Le président Aziz a mal pris cela. En mars, les problèmes se sont aggravés parce qu’ils ont touché les populations à la frontière. Les syndicalistes organisés ne voulaient plus qu’il ait des bus mauritaniens avec des passagers sénégalais parce que cela risque de tuer la commune de Rosso du côté du Sénégal et par la suite il y a eu des représailles des syndicalistes mauritaniens qui ont estimé que les camions sénégalais aussi ne devraient plus venir en Nouakchott. De fil en aiguille, ils se sont retrouvés à ce que le commerce soit bloqué entre les deux pays. Les camions ne pouvaient pas traverser. 

 

Et c’est grave parce que cela touche directement la population. Quelques temps après en avril, un mois après, la Mauritanie a bloqué unilatéralement 200 licences de pêche que la Mauritanie accordée tous les ans aux pécheurs de Guedj Ndar. Ils ont été gelés et les gens ne pouvaient plus aller pêcher et cela s’est ressenti sur le panier de la ménagère. 

 

Au mois de mai, on retrouve encore l’ego des deux présidents. Il y a eu le sommet de l’UA à Addis-Abeba, un ami bien placé dans le système m’a fait des confidences. J’ai été alerté par des échanges de propos très durs aux allures d’une empoignade entre les présidents sénégalais et mauritaniens. Le président Aziz étant le président en exercice du Conseil de paix et de sécurité africaine, il avait présidé la réunion sur la Libye. Wade avait exigé qu’il soit mentionné dans le communiqué que «Kadhafi doit dégager». Les autres chefs d’Etat et de gouvernement dont Aziz, Olusegun Obasanjo Goodluck Johnattan, Jacob Zuma ont tous dit non. Ils ont tous dit qu’on est d’accord Kadhafi parte mais on ne peut pas le faire de manière très explicite. 

 

Depuis, il y a une tension forte entre les deux présidents. Quelques temps après, en juin, Wade a débarqué en Benghazi pour couper l’herbe au pied à l’Union africaine. C’était au moment où l’Union africaine préparait une réunion pour donner la position commune de l’Afrique pour l’arrêt des frappes de l’OTAN. Le président sénégalais a ainsi pris le contre pied de ses pairs. Tous les présidents africains s’étaient indignés et Aziz en tête et l’avait considéré comme un coup d’épée dans le dos du papa vis-à-vis de son fils. 

 

Toute cette succession d’événements a été clôturée par la décision du gouvernement Mauritanien de refuser que tout avion sénégalais notamment la nouvelle compagnie de Karim Wade d’atterrir en Nouakchott et même l’interdiction de l’espace aérienne Mauritanienne. Ce qui fait que depuis le mois de juillet, il y a pas d’avion entre les deux pays. Alors qu’il y avait deux avions par jour. C’est très grave pour deux pays voisins. Les problèmes sont nombreux et commencent à s’accumuler et on s’est dit nous intellectuels des deux pays, nous devons tenter quelque chose pour trouver une solution. 


L’impuissance de Souleymane Ndéné Ndiaye et ses ministres

Le président Wade avait envoyé son ministre des affaires étrangères, puis celui de la Pêche, ils n’ont pas réussi à déverrouiller la situation. C’est en juillet le 28 précisément qu’il a envoyé son Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye. Toutefois cela n’a rien réglé. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais officiellement ils vont régler les problèmes dans le cadre d’une commission mixte. C’est pour dire que la solution est renvoyée aux calendes grecques. Une commission mixte, c’est pour des choses normales, classiques, mais quand c’est très grave ce sont des solutions urgentes qui nécessitent la rencontre des présidents. Non seulement la situation est très grave, mais elle ne se sent pas, elle n’est pas tellement visible. L’opinion mauritanienne est plongée dans ces problèmes politiques et l’opinion sénégalaise encore plus surtout à quelques mois des élections. Malheureusement on connait la tradition, quand deux présidents ont des problèmes, le machiavélisme le plus abject le meilleur moyen de déporter cela de le faire oublier, c’est de créer un autre chez son voisin. Entre Wade et Aziz, aller savoir qui va donner le ton. 

 

L’inimitié des deux présidents qui risque de «faire ressaigner gravement la plaie de 1989» 

 

Moi ce dont j’ai peur, c’est que si on n’assèche pas la plaie du Fouta qui s’est en train de se réveiller par le biais du problème de ce recensement ou d’enrôlement, cela peut dégénérer à tout moment. Je donne un exemple médical, quand vous avez une plaie et vous ne la faite pas guérir totalement, n’importe quel germe qui rentre durant toute votre vie cela peut la réveiller et la gangréner. Elle avait saigné en 1966, 6 ans après l’indépendance, elle avait encore saigné en 1986, elle a aussi ressaigné gravement 1989 et 1991. Moi je n’ai pas envie que tous les 20 ans que cette plaie saigne. J’ai demandé au président Aziz de régler ce problème de recensement pour assécher cette plaie afin que justement des germes extérieurs ne viennent pas s’introduire et disloquer un tissu social très fragile en Mauritanie. Je n’accuse personne pour le moment. , je n’accuse aucun Etat d’ingérer l’autre mais vous êtes journaliste vous connaissez la situation. Vous savez que tous les chefs d’Etat africain et autres dans le monde, dés que votre ennemi gène, vous essayez de le faire tomber. 

 

La clé de la solution aux mains de Wade

Le président Wade est à cinq à six mois des élections présidentielles cruciales apparemment très chère chez lui mais le conseil que je vais lui donné c’est de rencontré lui le plus âgé, le plus sage, le plus expérimenté de débarquer en Nouakchott, rencontré le président Aziz, réglé les trois problèmes c’est pas les problèmes des égaux, ces trois problèmes qui touches les citoyens c'est-à-dire le problème des licence de pèche, le problème de la frontière terrestre, le problème des avions et l’Etat attend que les conditions luxueuse se réunissent tous les ans, tous les trois ans, tous les quatre ans parce que la situation est très grave. Et ne peut être résolu, on a vu le premier ministre la première partie et la dernière partie c’est les chefs d’Etat et on c’est pertinemment que quand les chefs d’Etat décide de ce rencontré ils peuvent réglé tout et tant que il y a les échos et moi je crois que Wade est mieux placé pour cela parce qu’il est le plus âgé, il a plus d’expérience etc. et je lui conseil de monté dans un avion de la Sénégal Airlines et d’atterrir en Nouakchott de voir son jeune frère pour régler ce problème. 


affaire_de_malade

60 Commentaires

  1. Auteur

    Boygolden

    En Octobre, 2011 (21:49 PM)
    Wade, le dictateur qui ne dit pas son nom



    Depuis l’arrivée de maitre Abdoulaye Wade à la tète de l’Etat en mars 2000, le sentiment de nombreux Sénégalais est qu’il y a une régression démocratique. Des journalistes ont subi des pressions de la part de certains membres de l’Etat, certains ont même été agressés. C’est le cas de Kambel Dieng et de Kara Mbodji dont les agresseurs sont libres comme le vent.

    Des responsables du Gouvernement ont commandité des saccages des locaux de certains groupes de presse comme Walf, l’As et 24 Heures chrono. Au passage, des membres du personnel furent bastonnés et gravement blessés. Le seul tort de ces groupes de presse est qu’ils dénoncent les pratiques scandaleuses du régime de l’Alternance.

    Toujours sur cette lancée, le livre « Comptes et mécomptes de l’Anoci » qu’a publié le journaliste sénégalais Abdoulatif Coulibaly dans lequel il dénonçait l’utilisation gabégique de l’argent et l’enrichissement de certains membre de cette organisation dirigée par le fils du président de la République Karim Wade, lui a valu beaucoup de déboires. Mieux, cette publication a été censurée par le pouvoir libéral. Dès lors, on peut encore s’interroger sur la liberté d’expression dont on parle tant au Sénégal. Certains ont préféré s’exiler pour pouvoir dénoncer la politique scandaleuse de Wade et qui a conduit à la régression de la démocratie. C’est le cas du journaliste Souleymane Jules Diop qui vit aujourd’hui au Canada avec un statut de réfugié politique. Une honte pour notre cher pays que nous aimons tous et qui se targue d’être la vitrine de la démocratie en Afrique.

    La vérité est que le Sénégal n’est plus un modèle de démocratie dans le monde et plus particulièrement en Afrique. Abdoulaye Wade gère le Sénégal comme sa maison qui lui appartient lui et sa famille et il en profite. Ce qui fait que, dès son arrive au pouvoir, Wade a fait appel à ces deux enfants Karim et Syndiely à qui il a confié de grands postes de responsabilité. C’est ainsi que les Sénégalais, du jour au lendemain, se virent imposer les enfants de Wade alors que ces derniers ne leur étaient pas connus à l’avènement de l’Alternance en 2000. Il paraît même que Karim et Syndiély ont eu leur carte d’identité sénégalaise qu’après 2000. Ce qui agace et étonne c’est que, durant les années d’opposition de Wade, ses deux enfants de même que certains de ses proches comme son neveu Lamine Faye n’étaient pas visibles.

    Wade a lutté pendant 26 ans pour l’avancement de la démocratie au Sénégal. Opposant, il à été mis à plusieurs reprises en prison. Pour la défense d’idéaux nobles, il a lutté en utilisant des moyens remarquables. Pour défendre la démocratie, Wade a crée le plus grand organe de presse privée « Sopi »1988 pour vilipender le gouvernement d’Abdou Diouf. Etant démocrate, il a même osé entrer dans le gouvernement du partie socialiste. Un acte considéré comme un suicide politique par certains alors que pour d’autre, c’était un sacrifice politique qu’avait fait l’avocat Wade et qui avait montré en ce moment combien il tenait à la démocratie et à la liberté.

    Mais durant ses 11 années de chef d’Etat, Wade a totalement changé, sa politique aussi.

    La Constitution votée en 2001 est l’objet de modifications intempestives en fonctions des humeurs et des intérêts du moment de Wade. C’est d’ailleurs à la suite d’une énième modification de celle-ci qu’un mouvement de contestation a vu le jour au Sénégal depuis le mois de juin dernier. Un mouvement citoyen qui est en passe de ravir la vedette aux partis politiques classiques qui peinent à proposer un programme alternatif crédible aux Sénégalais.

    Pour en revenir à Wade, en dix ans à la tête de l’Etat du Sénégal, on aura tout vu : 5 premiers ministres limogés pour des raisons purement politiques, des centaines de ministres de ministres nommés.

    « Dieu» le père, des denrées de premières nécessites qui ne cessent de grimper; des pénuries de gaz jamais égalées; des inondations jamais solutionnées; des coupures intempestives d’électricité avec leurs lots de promesses non tenues ; une impunité totale tel dans un royaume ; des terres bradées ; le monument de la Renaissance en est un exemple parmi tant d’autres; des chambres fantômes ne servant à rien sinon à sa clientèle politique; des déclarations scandaleusement humiliantes à chacune de ses apparitions; un ou deux avions présidentiel; des Agences comme la nébuleuse ANOCI et dont la demande de l’audit a conduit au débarquement de la présidence de l’Assemblée nationale Macky Sall. Lequel a été traité de tous les noms d’oiseaux qu’il a été son directeur de campagne en 2007 durant les élections présidentiels.

    Le Sénégal tend vers la monarchie où ceux qui nous dirigent, ceux qui occupent des postes par complaisance politique, sont prêts à mourir pour garder leur maroquin. Nos dirigeant ne font que semblant de travailler et en profitent pour se faire la part belle en transférant des richesses de notre pays dans les paradis fiscaux pour leur propre compte. En commençant par le fils du président. Lequel est devenu un milliardaire du jour au lendemain. Actuellement il est parmi les hommes les plus riches du pays.

    Abdoulaye est quelqu’un qui n’aime pas voir une personne qui travaille et ferait l’ombre à son fils bien aimé Karim. Pour lui, son fils est l’homme le plus intelligent de ce siècle, et que sans Karim, le Sénégal ne pourra pas se développer. C’est ce qui le pousse à vouloir imposer aux sénégalais Karim comme le futur président de la après son départ. Mais je pense que les sénégalais ne se laisseront jamais dirigés par la famille, par la dynastie Wade. Me Wade, c’est un dictateur qui est en train de soutenir les régimes militaires en Afrique. Il y a le cas de la Guinée Conakry avec moussa Dadis Camara ce traitre, ce dictateur qu’il prend comme son fils et qu’il avait aidé dans tous les plans pour qu’il reste au pouvoir quitte à tuer. Abdoulaye Wade n’est pas un homme de paix. Et c’est ce qu’il montre depuis son arrivée à la tète du pays. Le Sénégal a eu beaucoup de problèmes avec certains pays africains à cause de déclarations honteuses scandaleuses de Wade.

    D’autres parts, la majeure partie des sénateurs et des députés sont les esclaves de la famille de Wade.



    Demba Thiary Ndiaye

  2. Auteur

    Guy

    En Octobre, 2011 (21:49 PM)
    eskey afrique
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avant !marche

    En Octobre, 2011 (21:52 PM)
    on va envoyer caporal diedhiou et sa bande de branleurs  :-D  :-D 
    {comment_ads}
    Auteur

    Spenc

    En Octobre, 2011 (21:57 PM)
    on dirait que le dernier paragraphe "la clé de la solution" a été écrit par quelqu'un d'autre.cet article est vraiment bizarre.
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Inconnu

    En Octobre, 2011 (22:01 PM)
    pfffffffffffffffff il a des problemes avec la Guinee et maintenant avec la Mauritanie sans compter avec son peuple je pense qu'il veux mettre la sous region en feu et en flamme avant de partir en prison :down:  :down: 
    Auteur

    On Na Ka Les Bombarde

    En Octobre, 2011 (22:05 PM)
    nar domou khram leen
    {comment_ads}
    Auteur

    Patisco

    En Octobre, 2011 (22:10 PM)
    Président wade,

    Même 100 ans de recherche génétique ne pourrait permettre de créer quelqu'un d'aussi parfait que vous !

    De toutes les merveilles connues, une seule fait l'unanimité : vous, ce sublime modèle de perfection.

    Si certains prennent plaisirs à chercher vos infimes défauts, c'est pour mieux oublier leurs incommensurables lacunes.



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbour

    En Octobre, 2011 (22:11 PM)
    99% de l'humanité n'est qu'une pâle copie de votre personnalité.

    Vous êtes quelqu'un d'extraordinaire.

    Vous êtes quelqu'un qui mérite d'être connu dans le monde entier.



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour





     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaganiao

    En Octobre, 2011 (22:11 PM)
    Président wade,



    Sur votre CV, vous êtes tout à fait en droit de mentionner que vous êtes le seul détenteur du diplôme de "l'être parfait" !

    La nature a fait de vous son chef d'oeuvre le plus abouti !

    Un jour, l'oncle de Spiderman lui a donné ce dernier conseil : " Celui qui possède un grand pouvoir a aussi de grandes responsabilités ". Vous pouvez aussi vous sentir concerné...



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour





     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Tio

    En Octobre, 2011 (22:16 PM)
    nar daniou yab cou diog yab niou
    {comment_ads}
    Auteur

    Cleo

    En Octobre, 2011 (22:18 PM)
    wa yen li Français rek leu ni!!!!? man dé tey la guis toubab bou sant diakhoumpa!!! dès fautes d'orthographe et de grammaire historiques et monumentales!!! bouuuhhhh





    Ceci dit ne nous fatiguez pas, essayez de démocratiser votre pays au lieu de nous pomper l'air. Faute de quoi vous risquez bien la scission comme le prédit Mameediarra!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Slamatann

    En Octobre, 2011 (22:21 PM)
    wade rek moy nitou safara . tout sa c est sa faute .
    {comment_ads}
    Auteur

    Fusil D'assaut

    En Octobre, 2011 (22:21 PM)
    IL N'EST PAS LOIN LE JOUR OU NOS PARAS DEVRONT SAUTER TELS DES CRIQUETS PELERINS SUR NOUADHIBOU ET NOS COMMANDOS FUSILLIERS MARINS BALAYER NOUAHCHOTT D'UNE VAGUE DE FEU. MALHEUREUSEMENT NOTRE PAYS NE PEUT PLUS SE PERMETTRE LE LUXE DE FAIRE L'ECONOMIE D'UNE CONFONTATION AVEC LA MAURITANIE CE PAYS ETANT ENCORE ET TOUJOURS EN PROIE AUX DEMONS DE LA DICTATURE ET DU RACISME. IL FAUT SE PREPARER A CETTE EVENTUALITE. MAINTENANT.
    Auteur

    Maur

    En Octobre, 2011 (22:28 PM)
    Les dirigeants africains sont le plus souvent insouciants des véritables problèmes de leurs peuples. Seule une révolution ferme et déterminée pourra changer la situation dans ces pays africains
    {comment_ads}
    Auteur

    ...........

    En Octobre, 2011 (22:54 PM)
    vive la paix , c'est tres facile de parler ainsi car vous n'habitez pas à la frontiere , le probleme est grave wade est la seule cause ,ça n'a rien à voire avec du racisme ,je suis senegalais de pere et de mere habitant du fleuve senegal donc ayant vu ce qui c'est passé en 1989 je ne peux que souhaiter la paix, wade cherche à diriger tout le monde ce qui n'est pas possible surtout un etat qui se respecte ne peut pas accepter ça
    {comment_ads}
    Auteur

    Sos

    En Octobre, 2011 (23:14 PM)
    MAIS POURQUOI WADE NE S OCCUPE T - IL PAS DE SES OIGNONS.( LA GUINEE .LA GAMBIE , LA GUINNEE BISSAU , LA MAURITANIE, LA COTE D·IVOIRE, ) MAIS ENFIN QUE CHERCHE T - IL.IL AIME LES COMBINES ET LA TRAHISON MACHIAVEL E EN PERSONNE NE FERAI PAS MIEUX. EN TOUT CAS SON FILS LE PERDRA AVEC SON nouveau jouet (senegal airlines).
    {comment_ads}
    Auteur

    Sall Ohio

    En Octobre, 2011 (23:51 PM)
    non a la guerre rien n'est bon dans la guerre que si c'est pour se liberer mais pas un simple mal entendue de 2 hommes qui n'en ont rien a perdre ds ca ils ont des billions et leurs familly ds l'occident.

    Auteur

    Aida

    En Octobre, 2011 (01:41 AM)
    el est le pourcentage des noires en mauritanie sont ils plus numbreux que les nare
    {comment_ads}
    Auteur

    Berber

    En Octobre, 2011 (02:59 AM)
    je ne sais pas si cet article est fiable, le DG de l'asecna est plutot malien
    {comment_ads}
    Auteur

    Ethique

    En Octobre, 2011 (05:33 AM)
    @Seneweb.

    Vraiment vous n'avez pa d'éthique.



    Publier de tels articles et attiser le feu entre peuples pays est IRRESPONSBLE.

    {comment_ads}
    Auteur

    Lakarta Bayta

    En Octobre, 2011 (05:57 AM)
    La Mauritanie et le senegal doivent se mesurer. on en a marre. yo 6e niaamondir lamnde. Baawdo fof kottina goddo o.
    Auteur

    Yaoude

    En Octobre, 2011 (06:28 AM)
    prenons la moitiè de la mauritanie comme l israel et les arabes . les senegalais doivent sortir de la mauritanie surtout les pecheures saint louisiens ils n ont meme pas de vergogne .
    {comment_ads}
    Auteur

    Lkj

    En Octobre, 2011 (07:18 AM)
    Le senegalais est mal respecte dans la sous region. surtout avec avec ces maures qui n' ont aucun respect pour un noir. On a vu des senegalais arretes ca et la sans raison par le gouvernement mauriatanien. La mauritanie provoque toujours le senegal, et le senegal s' est montre toujours faible. Pour se faire respecter on a besoin d' un president respectable.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Octobre, 2011 (07:51 AM)
    Il n'en sera rien. C'est le rêve d'une certaine presse qui depuis une décennie tente d'allumer le feu entre le Sénégal et ses voisins en vain. Le Sénégal est majeure contrairement à sa presse malheureusement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dondé

    En Octobre, 2011 (08:03 AM)
    De grâce ne réveillez pas les démons de 1989.

    Je suis moi même victimes de ces Evénements douloureux. Et depuis avril 1989 que je suis revenu au Sénégal après avoir laisse mes quatre enfants en Mauritanie, j ai vieilli aujourd'hui dans l'espoir de pouvoir trouver une stabilité qui me permettrait de rassembler ma famille.

    Croyant en l'unité africaine, j'ai toujours considéré la Mauritanie comma mon pays, m' investissant activement dans tout ce qui allait dans le sens de son développement mais c'etait sans compter avec les les politiciens. Aujourd hui hui seuls les politiciens ont revu des financements et même des visiteurs de deux jours que les Evènements avaient trouvé sur les lieux. Je suis convaincu que cetait pour atténuer la clameur du SOPI en ces temps la donc que Notre cher Président sache que sa mission sur cette partie africaine de l'Afrique reste la recherche de la PAIX
    Auteur

    Vf

    En Octobre, 2011 (08:05 AM)
    RIEN NE PASSERA ENTRE C´EST DEUX PAYS .ILS SONT CONDAMNER A VIVRE EMSEMBLE.IL FAUT FAIRE TRES ATTENTION AUX MEDIAS .A CAUSE DES RUMEURS BEAUCOUPS DE PERSONNE ONT PERDUS LEURS VIE 1989.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Octobre, 2011 (08:07 AM)
    Journalistes il faut prendre la peine de relire vos articles avant de les publier. L'article est rempli de fautes c'est pas respectueux envers vos lecteurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    Levirus

    En Octobre, 2011 (08:20 AM)
    et à la connasse qui souhaite la guerre , ça fera encore 2 pays sous développés qui s'entretuent au lieu de trouver une solution pacifique !!! la guerre la guerre la guerre , bordel on a déja assez de mal avec la casamance , les familles qui ont vécu le traumatisme de 89 y pensent toujours et encore , ce fut un événement horrible !! et puis L'economie de ces 2 pays ne pourra jamais supporter une guerre .... so ferme ta gueule si c'est pour débiter des insanités comme ça !! :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bbto

    En Octobre, 2011 (08:29 AM)
    vive l'afrique unie c'est de ca qu'il sagit......... :sn: 
    Auteur

    Almoudel

    En Octobre, 2011 (08:31 AM)
    PRIONS pour la paix en Mauritanie un pays frère a qui nous partageons des valeurs

    le recenssement national ne doit pas poser un problème jusqu'à implique le senegal
    {comment_ads}
    Auteur

    Ukam

    En Octobre, 2011 (08:37 AM)
    Ii ya beaucoup de cons de journalistes au SENEGAL, ils constituent un réel danger pour notre pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Afo

    En Octobre, 2011 (08:48 AM)
    moi personnellement je condamne nos journalistes qui font toujours ce qu'on appelle en wolof yeew fitinna

    aurait été mieux de donner de tres belle information qui peuvent nous sortir du sous développement
    {comment_ads}
    Auteur

    Askan Wi

    En Octobre, 2011 (09:00 AM)
    FITNEU MI GUI NELAW BOURBI YALLAH REBEUNA QUI KO YEE TOUT CE QUE JE POURRAI AJOUTER PAR LA SUITE C4EST CECI CETTE FOIS CI IL N'Y'AURA PAS KHADAFI POUR SOUTENIR LA MAURITANIE

    Auteur

    Obserbateur

    En Octobre, 2011 (09:02 AM)
    Africains REVEILLEZ VOUS. Nous en avons marre de ces POLITICIENS idiots et incapables de nos États fabriques, inititiés par des Etrangers dont le Seul but est de défendre leurs intérets économiques égoites; BALCANISANT notre continents sans tenir compte des frontières NATURELLES, VIOLANTcomplètement le contexte historique des réalités africaines. Sources, aujourd´hui, de plusieurs conflits éthniques:qui engendrent un SYSTEME INSTABLE facteur de sous développement Nous devons retourner aux sources ReVOIR et RESPECTER LES veritables FRONTIERES NATURELLES SELON LES CONTRÈES,

    Bref repartir sur des bases saines. pour créer une autre afrique que celle cree par des européens ETRANGERS. C´est possible, il suffit d´une volonté politique.





    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Octobre, 2011 (09:03 AM)
    Guinée: Alpha Condé Malinke porté au pouvoir par la France, les Peulhs protestent et bloquent l´économie. Ce sont eux, les intellectuels et les détenteurs de l´économie, en plus, ils sont plus de 40 pour cent de la population.

    Côte d´ivoire de même, Ouatara Nordiste porté au pouvoirpar la france, les Sudistes boycottent en sabotant l´économie. Ils détiennent les plantations.,et poursuivent ainsi la lutte.

    Mauritanie,et Soudan conflits permanents entre les Arabes nordistes et les Noirs sudistes, au Zaire, au Rwanda-Burundi partout les mêmes conflits interethniques. Si les frontières naturelles des populations étaient respectées, Le ROUWANDA à forte majorité Hutu serait Hutu, le Burundi plus une petite partie du Rwanda serait Tutsi. Les colons ont sciemment confondu, melangé et c´est la CONFUSION TOTALE. Source de tous ces conflits .

    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Octobre, 2011 (09:04 AM)
    Ayons le courage de le CHANGER.

    Eux confondent et mélangent TOUT à l´exemple de la BELGIQUE òu WAllons (francophones )du Sud et Flammands (Niederlandais/Germaniques) ne s´entendent pas du TOUT. Pas étonnant si la Belgique n´a pas encore de Gouvernement depuis plus de 7 mois.

    NON non et NON, nous ne voulons pas des états tampons à l´européenne dans notre continent. La Mauritanie en est un parmi beaucoup, beaucoup d´autres.

     :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Pinetown

    En Octobre, 2011 (09:06 AM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Seneralaisement

    En Octobre, 2011 (09:07 AM)
    SALAM, A MEMEDIARRA, JE VOUS EN PRIE POUR L'AMOUR DE DIEU ARRETER VOTRE RACISTE MAURITANIENS SENEGALAIS GUINEENS GAMBIENS MALIENS SENE SONT QUE DES ETRE-HUMAINS ET DES AFRICAINS MUSULMANS CHRETIENS OU ARABES OU AUTRES ILS SONT TOUS ET TOUTES COMME VOUS UN ETRE-HUMAIN QUE DIEU A CREER IL FAUT DIALOGUER ETRE TOLERANT OUVERT MEME SI C'EST COMPLIQUES LE DIALOGUE EST PRIRITAIRES ET SURTOUT JAMAIS DE HAINE DANS VOS COEURS - STOP JE VOUS DEMANDE D'ARRETERCAR VOUS ALLUMER LE FEU AVEC VOTRE HAINE ENVERS LES AUTRES - VOS STATISTIQUES BIDONS PEULS PAR-CI WOLOFS ET SONINKE QUE DE LA FOUTAISE CE NE SONT QUE DES ETRE-HUMAINS ET AFRICAINS COMME VOUS AVEC LEUR CULTURES COUTUMES ET TRADITIONS QU'IL FAUT ACCEPTER TELS QU'ILS SONT ET TELS QUE DIEU LES A CREER, POIN BARRE.......LE PROBLEME ENTRE PRESIDENT WADE ET LE PRESIDENT AZIZ ILS FINIRONT PAR TROUVER UNE SOLUTION SE SONT DES RESPOBSALES ET JAMAIS CELA NE SE DEGENERA EN GUERRE OU EN QUOI QUE CE SOIT, TANT QU'IL Y AURA UN DIALOGUE ENTRE EUX - JE ME DEMANDE OU AVEZ ETE CHERCHE CES STATISTIQUES BIDONS - EN FAITES VOTRE CERVELLE ET TELLEMENT PETITE QUE VOUS NE VOYEZ PAS PLUS LOIN QUE BOUT DU NEZ - NOUS SOMMES TOUS LES ENFANTS DE ADAM ET EVE NOUS SOMMES TOUS LES ENFANTS D'AFRIQUE.......LE PROPHETE MOHAMED A DIT "QUE TOUT ETRE HUMAINS FAIT LA CHAHADA EST VOTRE FRERE EN ISLAM" SUR CEUX SALAM.
    {comment_ads}
    Auteur

    Joob Gey

    En Octobre, 2011 (09:11 AM)
    CES VA-EN-GUERRE, C'EST PARCE QU'ILS NE SONT PAS SENEGALAIS VIVANT EN MAURITANIE OU MAURITANIENS VIVANT AU SENEGAL.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sos-journalisme

    En Octobre, 2011 (09:12 AM)
    Transcription nulle, journalistes nuls !
    {comment_ads}
    Auteur

    Bro

    En Octobre, 2011 (09:14 AM)
    JE PENSE QU'IL FAUT QU'ON SE POSE DE SÉRIEUSES QUESTIONS SUR LA MANIER DONT WADE GÈRE SES VOISINS!!

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :?:  :?:  :?:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :?:  :?: 
    Auteur

    Baba Anne

    En Octobre, 2011 (09:25 AM)
    il ne faut jamais donner de l'importance a ses propos ce réfugier politique MOHAMED OULD MALOUM qui vit en France depuis l'évènement de Maouiya Ould Taya l'ancien président de république islamique de la Mauritanie qui n a pas pus terminer ses études a l'université cheikh anta diop de Dakar pourquoi cette haine a wade meme si on conner que tout tes meilleurs amis se retrouvent dans l'opposition sénégalaises
    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Octobre, 2011 (09:28 AM)
    Seneralaisement, moi je soutient Mama Diarra, Ton "Dialogue" ne tient pas. Dans tous les pays arabes c´est l´hypocrisie, les conflits, le manque d´unité, la NON franchise qui règnent. alors qu´ils ont toutes les chances de mener le monde à bien: ils ont le pétrole, ils ont tous les produits méditéranéens, olives, oranges etc...et.... Ils ont une langue commune, l´Arabe, une chance que même l´ÚE n´a pas. La majorite des Arabe a une religion commune. ILs sont géographiquement placé au milieu du monde, entre l´Europe, l´Amerique et l´Asie, ce qui stratégiquement est une force. Mais ils ne s´entendent pas, ne s´entraident pas, ne sont pas francs. Personnellement je n´ai rien contre les Arabes mais c´est la TRISTE REALITE que tout le monde constate. Ton problème doit être ailleurs.

    Laisses MAme Diarra en paix, elle a en plus le droit de s´exprimer, pourquoi pas?

     :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dimo

    En Octobre, 2011 (09:35 AM)
    et si la presse privée sénégalaise perdaient toute sa crédibilité devant la scène international et national

    que va faire son peuple pour avoir une bonne information utile et crédible

    c'est le problème majeur que nous vivons tout les jours dans notre cher pays de maitre wade qui a tout fait la liberte de presse et sa de sa dépénalisation jusqu'a leurs enlever le fisc total
    {comment_ads}
    Auteur

    Lagaffe

    En Octobre, 2011 (09:44 AM)
    @ Baba ANNE.



    Du même avis que toi. Pas plus tard qu'hier , nous le disions à propos de ce Mohamed Ould MALOUM. C'est un SEMEUR DE ZIZANIE de la pire espèce. :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Tabout

    En Octobre, 2011 (09:45 AM)
    WADE REK WADE REK WADE REK MERCI PRESI
    {comment_ads}
    Auteur

    Centrale De Charbon

    En Octobre, 2011 (09:50 AM)
    Le plan takal engrange convention sur convention, protocole sur protocole, accord sur accord et svp en terme de milliards et voici la dernière en date :

    "Le Sénégal a signé vendredi 30 septembre 2011 avec la Chine un accord de convention portant sur huit milliards de francs CFA destinés à intensifier la capacité de production de la SENELEC et à la construction d’un hôpital à Diamniadio".

    Et poutant la centrale electrique de charbon qui sera implanté à bargny reste une nébuleuse pour les populations. En effet des impenses ont été évaluées en 2009 restent toujours impayées pour un montant de 150 millions. Le site en question est entre 2 lotissements (miname 1 et 2). Le site est affecté aux populations victimes de l'avancée de la mer et jusqu'à ce jour aucun recensement n'a été fait pour déplacer et dédommager les propriétaires de parcelle de terrain. Le collectif des propriétaires de parcelles exige le meme bareme utilisé dans le cadre de l'autoroute à péage. Nous ne sommes pas demandeurs de la centrale seulement si l'Etat juge que le site de bargny miname est mieux habilité à recevoir l'infrastructure car il faudra indemniser les victimes avec le barème qui est en cours sur le projet autoroute à péage. Sinon nous n'accepterons pas 2 poids 2 mesures. Nous nous opposerons farouchement à l'injustice et quelque soit le prix
    {comment_ads}
    Auteur

    [email protected]

    En Octobre, 2011 (10:00 AM)
    Il est clair qu'il n y a que des sénégalais qui prennent part entièrement pour d'autre drapeaux que le leur,nous ne démontrons notre fierté que quand il fait bon quand ça chauffe, nous préférons être botsouwanais, gambien, mauritanien que sénégalais à longue se pays s'accroupira devant la Gambie devant la guinée bissao devant siéra Leone faute de bon patriotes.et pour tant c'est nous qui ne nous aimons pas mais Dieu nous aime,et il nous la prouvé en nous Donnant CHEIKH AHMADOU BAMBA CHEIKH IBRA CHEIKH OUMAR FOUTIYOU EL MALICK SY CHEIKH IBRHIMA NIASS BOUCOUNTOU M BAMBA DIAKHOU BA FODE KABA DOUMBOUYA CHERIF YOUNOUSS AIDARA EL HADJI MBAL FODE DIAKHABY et tant d'autres illustres qui pour avoir cette postérité dont ils bénéficient aujourd'hui, se sont battus contre vents marrés pour défendre leurs pays.

    En quoi être analyste nous ôte t'il notre patriotisme, en quoi les recensements de la Mauritanie est concerné par le Sénégal,25% de haal poulars,10% de soninkés,5% de wolof et faite le total vous verrez que se sont eux qui régleront leurs problèmes en leurs seins sans l'intervention de qui que soit.

    lA cote d'ivoire a finit de régler son problème et c'est Mauritanie qui crée son problème, c'est au mauritaniens de régler leur problème, vouloir la paix c'est qui à fait que le premier ministre s'était rendu là-bas avant lui il avait des ministres qui se sont allés les voir, mais en vain. M BAGBO avait accusé le sénégal,maintenant c'est lui accuse on verra si Mr Wade qui le Président la commission de recensement.  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Caxabal

    En Octobre, 2011 (10:02 AM)
    heureusement que ce fumiste mohameth ould maloum a affaire avec un président de la république qui est bien avertis et un très grand démocrate renomme pour ne pas dire un vrai pan africaniste qui ne repose jamais dans les médiations de la sous région avec une force écoute

    extraordinaire et il entretient de tres bonne relation avec son frere aboul aziz le président mauritanien
    Auteur

    Mook

    En Octobre, 2011 (10:04 AM)
    l est clair qu'il n y a que des sénégalais qui prennent part entièrement pour d'autre drapeaux que le leur,nous ne démontrons notre fierté que quand il fait bon quand ça chauffe, nous préférons être botsouwanais, gambien, mauritanien que sénégalais à longue se pays s'accroupira devant la Gambie devant la guinée bissao devant siéra Leone faute de bon patriotes.et pour tant c'est nous qui ne nous aimons pas mais Dieu nous aime,et il nous la prouvé en nous Donnant CHEIKH AHMADOU BAMBA CHEIKH IBRA CHEIKH OUMAR FOUTIYOU EL MALICK SY CHEIKH IBRHIMA NIASS BOUCOUNTOU M BAMBA DIAKHOU BA FODE KABA DOUMBOUYA CHERIF YOUNOUSS AIDARA EL HADJI MBAL FODE DIAKHABY et tant d'autres illustres qui pour avoir cette postérité dont ils bénéficient aujourd'hui, se sont battus contre vents marrés pour défendre leurs pays. En quoi être analyste nous ôte t'il notre patriotisme, en quoi les recensements de la Mauritanie est concerné par le Sénégal,25% de haal poulars,10% de soninkés,5% de wolof et faite le total vous verrez que se sont eux qui régleront leurs problèmes en leurs seins sans l'intervention de qui que soit. lA cote d'ivoire a finit de régler son problème et c'est Mauritanie qui crée son problème, c'est aux mauritaniens de régler leur problème, vouloir la paix c'est qui à fait que le premier ministre s'était rendu là-bas avant lui il avait des ministres qui se sont allés les voir, mais en vain. M BAGBO avait accusé le Sénégal,maintenant c'est lui accuse, on verra si Mr Wade qui est le Président la commission de recensement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mook

    En Octobre, 2011 (10:05 AM)
    l est clair qu'il n y a que des sénégalais qui prennent part entièrement pour d'autre drapeaux que le leur,nous ne démontrons notre fierté que quand il fait bon quand ça chauffe, nous préférons être botsouwanais, gambien, mauritanien que sénégalais à longue se pays s'accroupira devant la Gambie devant la guinée bissao devant siéra Leone faute de bon patriotes.et pour tant c'est nous qui ne nous aimons pas mais Dieu nous aime,et il nous la prouvé en nous Donnant CHEIKH AHMADOU BAMBA CHEIKH IBRA CHEIKH OUMAR FOUTIYOU EL MALICK SY CHEIKH IBRHIMA NIASS BOUCOUNTOU M BAMBA DIAKHOU BA FODE KABA DOUMBOUYA CHERIF YOUNOUSS AIDARA EL HADJI MBAL FODE DIAKHABY et tant d'autres illustres qui pour avoir cette postérité dont ils bénéficient aujourd'hui, se sont battus contre vents marrés pour défendre leurs pays. En quoi être analyste nous ôte t'il notre patriotisme, en quoi les recensements de la Mauritanie est concerné par le Sénégal,25% de haal poulars,10% de soninkés,5% de wolof et faite le total vous verrez que se sont eux qui régleront leurs problèmes en leurs seins sans l'intervention de qui que soit. lA cote d'ivoire a finit de régler son problème et c'est Mauritanie qui crée son problème, c'est aux mauritaniens de régler leur problème, vouloir la paix c'est qui à fait que le premier ministre s'était rendu là-bas avant lui il avait des ministres qui se sont allés les voir, mais en vain. M BAGBO avait accusé le sénégal,maintenant c'est lui accuse on verra si Mr Wade qui est le Président la commission de recensement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dupont

    En Octobre, 2011 (10:20 AM)
    le Sénégal souhaite toujours la paix paisible pour notre pays frère que nous partageons beaucoup de choses communes pour l'intérêt de la population MÊME si il y a des détracteurs qui ne se retrouvent que les conflits pour se faire de l'argent ou du nom comme Mohameth Ould Maloum qui a été toujours opportuniste renomme
    {comment_ads}
    Auteur

    Lagaffe

    En Octobre, 2011 (10:27 AM)
    Apparemment,, OULD MALOUM est parvenu à décrocher cet interview et à obtenir les réactions escomptées. Il suffit de lire les commentaires alarmistes et va-t-en-guerre qui suivent.Comme d'habitude, WADE A ENCORE TORT. Il ne s'entend avec aucun voisin...Abdel Aziz du reste n'est pas meilleur. Ces deux là vont nous mener à la guerre. Peuples sénégalais et mauritanien, préparez vous au combat. Rien ne va plus . Le PIRE arrive.AUX ARMES etc etc.



    On voit clairement que ce type use de la même rhétorique que certains opposants sénégalais. TOUT VA MAL, ON VA à la CATASTROPHE :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Vu...

    En Octobre, 2011 (10:49 AM)
    ... WADE .... NE CHERCHE PAS DE SOUPAES DE SOULAGEMENT-DEFOULEMENT.... LE SENEGAL A SES PROBLEMES QU'ON DOIT AFFRONTER....



    ... :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Man

    En Octobre, 2011 (11:03 AM)
    aaaaaaaaaaaaah les politiciens " toujours en train d'atiser le feu pour leur EGO SURDIMENTIONNE" pas pour l'interet de leur peuple , la plus part des politiciens iron en enfer!!!!c'est sur.
    {comment_ads}
    Auteur

    Seneralaisement

    En Octobre, 2011 (11:40 AM)
    SALAM,MOOK CHEIKH AHMADOU BAMBA N'A PAS UTILISE DES ARMES DANS SON CMBAT MAIS PLUTOT LA SAGESSE ET SA FOI EN S'ADRESSANT A DIEU ET IL A ETE RECOMPENSE MAIS PAR CONTRE A CEUX QUI VEULENT UTLISES DES ARMES POUR ALLER TUER SES FRERES EN ISLAM CEUX LA SONT DES DIABLES ......LES COMBATS DE NOS VALEUREUX CHEIKH HOMME DE DIEU ILS ONT UTILISES LEUR FOI L'AMOU DE DIEU ET LA SPIRITUALITE.......ET NON DES ARMES........WA SALAM.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sicapboy

    En Octobre, 2011 (11:50 AM)
    soldats de plomb on n' est pas capable de matter une cinquantaine de personne en casamance depuis 1981 c'est le viethname a la senegalaise et vous voulez vous risquer a une guerre contre des vrais guerriers, au nom de quoi?

    balayons notre propre rasisme avant celle des autres ....le pauvre senegalais tj a regarder le cul du voisin avant de labou lui-meme nous voulons la paix car nous avons d'autres chats a fouetter a court echeance



    Auteur

    Afo

    En Octobre, 2011 (16:52 PM)
    maitre abdoulaye wade est un très grand démocratie qui pense et réfléchi avant d'agir surtout sur ses questions très sensibles qui interpelles tout un chacun de nous

    même si mohameth old maloum est mal intentionné est dicte aussi par nos leaders de l'opposition a qui il a partager l'université de cheikh anta diop avant de rejoindre la Tunisie

    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalo Moritanienne

    En Octobre, 2011 (19:37 PM)
    site bi ey article amateur rek na gni publier c naz!!!!!



    {comment_ads}
    Auteur

    Gey

    En Octobre, 2011 (21:50 PM)
    Mameediarra tu es raciste .la Mauritanie et le Sénégal deux sœurs, deux peuples frères
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email