Jeudi 04 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Mort de Modou Diop : Les organisations des droits de l'Homme exigent une enquête

Single Post
Mort de Modou Diop : Les organisations des droits de l'Homme exigent une enquête

La Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH), la Rencontre africaine pour la Défense des droits de l'Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal veulent la lumière sur l'affaire Modou Diop. Le commerçant, plus connu sous le nom de Seck Ndiaye, arrêté à son domicile à la Médina pour une histoire de recel, est décédé, après son admission à l'Hôpital Principal de Dakar. Selon les membres de sa famille, il aurait été battu par cinq policiers du Commissariat central qui sont venus procéder à son arrestation.

Dans un communiqué conjoint reçu à Seneweb,  les organisations des droits de l'homme "exigent l'ouverture immédiate d'une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances du décès de Modou Diop  alias Seck Ndiaye et de traduire en justice les présumés coupables".



6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (16:18 PM)
    Nous suivons tous la coupe du monde et nous oublions nos droits. Ça peut tous nous arriver ou à quelqu' un de notre famille ou de notre entourage. Silence la police tue ! Si vous ne réclamez votre droit à sécurité c'est que vous n auriez rien compris.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2018 (16:28 PM)
      où est le comité sénégalais des droits de l'homme?
      toutes les organisations des droits de l'homme sont en train de jouer pleinement leur rôle dans ce pays où les populations sont malmenées à cause de l'incompétence du régime en place. ce comité sénégalais des (non) droits de l'homme est inutile et doit disparaître complètement.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (16:21 PM)
    Pathétique
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (16:22 PM)
    Nous sommes un Etat de droit; aucun citoyen ne peut empêcher les forces de l’ordre et de sécurité de faire convenablement leur travail.

    Monsieur DIOP a été pris en flagrant délit de recels de basin et n'a pas voulu déférer à la percussion. A l'issue de ce bras de fer qu'il aurait perdu sa vie. Il a fauté et l'Etat va protéger ses agents. C'est tout.

    Mamadou SARR
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Anonyme

      En Juin, 2018 (19:06 PM)
      t'es une crapule toi! 5 policiers qui viennent chez toi, sans mandat d'arrêt et qui te torturent dans la chambre à coucher jusqu'à ce que mort d'homme s'en suive, tu parles de laisser la police faire son travail. n'importe quoi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (16:36 PM)
    POST N°3 VOTRE ARGUMENTAIRE EST NUL ET LAMENTABLE !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (17:14 PM)
    5 policiers contre 1 commerçant non armé. Ils peuvent s en sortir sans mort d homme.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (08:17 AM)
    Si les 5 policiers contre 1 homme n ont d autres solutions que de le tuer y a anguille sous roche. Car c est connu que son argent a disparu aussi + le matelas tâche de sang ect.....
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email