Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

El Hadj Mounirou Ndiaye : "Le discours de Macky du 3 avril est complémentaire à son discours d'investiture"

Single Post
El Hadj Mounirou Ndiaye : "Le discours de Macky du 3 avril est complémentaire à son discours d'investiture"

L'adresse à la nation du chef de l'Etat de ce 3 avril et le discours tenu par le président de la République lors de son investiture de ce mardi 2 avril, sont complémentaires. Tel est l'avis de l'économiste El Hadj Mounirou Ndiaye.

"Son discours est complémentaire à son discours d'hier. C'est un discours bilan et de perspectives comme il a fait à l'occasion de sa prestation de serment. Je préfère ce type de discours à des discours longs où on essaie de donner satisfaction à chacun. C'est un discours résumé, qui se focalise sur les fondamentaux de la République, la citoyenneté,  l'éducation, les valeurs, la liberté,  et l'indépendance. Ce discours contient beaucoup d'informations qui pourraient servir de support pour analyser un mandat."

Les enjeux économiques

"Le président de la République est conscient des enjeux qui caractérisent  son second mandat. C'est à dire le fait de gagner notre indépendance sur tout ce que nous pouvons faire par nous même. Et ceci nous interpelle également sur la taille du secteur privé étranger dans notre pays. Le secteur privé étranger est très prééminent dans la sphère économique du Sénégal et il faut inverser la tendance. Le fait de promouvoir le secteur privé sénégalais dans l'économie sera un élément d'indépendance sur le plan économique." 

Changement de mentalité, facteur de croissance

"Le président a voulu responsabiliser tout un chacun, dans la citoyenneté, dans certains comportements, en montrant le changement mental comme un facteur de croissance économique et de compétitivité. L'éducation n'est pas la responsabilité exclusive de l'Etat. Ça commence d'abord dans les maisons. Et je pense que c'est un appel à un changement de mentalité à l'échelle national pour espérer mener le Sénégal vers la prospérité."

"Nous avons toujours dit au Sénégal que les changements de mentalité, de comportement, le retour aux valeurs, permettront au Sénégal et à son économie d'être dans une dynamique meilleure. Et c'est ce que le président de la République a voulu montrer."

Le bilan matériel et immatériel

"C'est un discours qui est complémentaire au discours de son investiture où il avait fait le bilan matériel. Là,  il reconnait qu'il y a des problèmes sur le bilan immatériel, des problèmes de valeurs, de citoyenneté. Et les sénégalais sont conscients qu'il faut oeuvrer pour des changements mentaux conséquents et lutter âprement pour  l'indépendance économique."


Le jeu. 4 avr. 2019 à 00:43, Youssouph Sané a écrit :

Dr Elhadj Mounirou Sy:

"C'est un discours complémentaire à son discours d'investiture"

 

L'adresse à la nation du chef de l'Etat de ce 3 avril et le discours tenu par le président de la République lors de son investiture de ce mardi 2 avril, sont complémentaires. Tel est l'avis de l'économiste Elhadj Mounirou Ndiaye.

 

"Son discours est complémentaire à son discours d'hier. C'est un discours bilan et de perspectives comme il a fait à l'occasion de sa prestation de serment. Je préfère ce type de discours à des discours longs où on essaie de donner satisfaction à chacun. C'est un discours résumé, qui se focalise sur les fondamentaux de la République, la citoyenneté,  l'éducation, les valeurs, la liberté,  et l'indépendance. Ce discours contient beaucoup d'informations qui pourraient servir de support pour analyser un mandat."

Les enjeux économiques

"Le président de la République est conscient des enjeux qui caractérisent  son second mandat. C'est à dire le fait de gagner notre indépendance sur tout ce que nous pouvons faire par nous même. Et ceci nous interpelle également sur la taille du secteur privé étranger dans notre pays. Le secteur privé étranger est très prééminent dans la sphère économique du Sénégal et il faut inverser la tendance. Le fait de promouvoir le secteur privé sénégalais dans l'économie sera un élément d'indépendance sur le plan économique." 

Changement de mentalité, facteur de croissance

"Le président a voulu responsabiliser tout un chacun, dans la citoyenneté, dans certains comportements, en montrant le changement mental comme un facteur de croissance économique et de compétitivité. L'éducation n'est pas la responsabilité exclusive de l'Etat. Ça commence d'abord dans les maisons. Et je pense que c'est un appel à un changement de mentalité à l'échelle national pour espérer mener le Sénégal vers la prospérité."

"Nous avons toujours dit au Sénégal que les changements de mentalité, de comportement, le retour aux valeurs, permettront au Sénégal et à son économie d'être dans une dynamique meilleure. Et c'est ce que le président de la République a voulu montrer."

Le bilan matériel et immatériel

"C'est un discours qui est complémentaire au discours de son investiture où il avait fait le bilan matériel. Là,  il reconnait qu'il y a des problèmes sur le bilan immatériel, des problèmes de valeurs, de citoyenneté. Et les sénégalais sont conscients qu'il faut oeuvrer pour des changements mentaux conséquents et lutter âprement pour  l'indépendance économique."


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Ah Bon

    En Avril, 2019 (03:27 AM)
    Ah bon! Depuis quand ce Mounirou est devenu Économiste? Je le croyais plutôt Juriste à l'image de son camarade de faculté (d'UFR, pour être plus précis!), en l'occurrence le Dr. Abdourahmane Diouf de REWMI.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (15:56 PM)
      non il est économiste à l université de thiès. il a fait sciences eco à l ucad, un master2 à lyon2 et un doctorat à grenoble en économie. donc il est économiste pure.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:20 PM)
      mes chers amis. le journaliste de sebeweb doit immédiatement présenter ses excuses au prof mounirou sy. le texte qu'il a produit est du prof mounirou ndiaye, économiste à l'université de thies, mais pas de mounirou sy lui aussi de l'université de thies mais juriste. la confusion est inexcusable et cela prouve le manque de professionnalisme et la grande légèreté. mounirou sy est juriste et non economiste. ndiaye n'est pas sy. donc un peu de sÉrieux. cordialement et bonne fête.
    • Auteur

      En Avril, 2019 (18:20 PM)
      mes chers amis. le journaliste de sebeweb doit immédiatement présenter ses excuses au prof mounirou sy. le texte qu'il a produit est du prof mounirou ndiaye, économiste à l'université de thies, mais pas de mounirou sy lui aussi de l'université de thies mais juriste. la confusion est inexcusable et cela prouve le manque de professionnalisme et la grande légèreté. mounirou sy est juriste et non economiste. ndiaye n'est pas sy. donc un peu de sÉrieux. cordialement et bonne fête.
    • Auteur

      En Avril, 2019 (18:20 PM)
      mon cher. le journaliste de sebeweb doit immédiatement présenter ses excuses au prof mounirou sy. le texte qu'il a produit est du prof mounirou ndiaye, économiste à l'université de thies, mais pas de mounirou sy lui aussi de l'université de thies mais juriste. la confusion est inexcusable et cela prouve le manque de professionnalisme et la grande légèreté. mounirou sy est juriste et non economiste. ndiaye n'est pas sy. donc un peu de sÉrieux. cordialement et bonne fête.
  2. Auteur

    Con

    En Avril, 2019 (08:50 AM)
    économistes et juristes se confondent des fois de part leur formation.
    Auteur

    Khakhoume

    En Avril, 2019 (09:39 AM)
    Le leader du parti "Pastef-Les Patriotes", Ousmane Sonko

    Honneurs et Considérations à l'endroit de nos Forces de défense et de sécurité ainsi qu'aux anciens combattants. Bonne fête nationale



    Merci Monsieur le président la grand muette vous et admire ,tu es une fierté , une lumière , un second souffle quand tout espoir est perdu, sa kaname réck
    Auteur

    Kiki

    En Avril, 2019 (09:48 AM)
    Boooffffff il a fait des discours vides et pas à la hauteur du moment !!!!!!

    Parce qu'après 10 ans au pouvoir (3 ans en tant que Premier Ministre et 7 ans en tant que Président) il nous a parlé de "MBALITE" ou de POUBELLES, d'occupation anarchique de la voie publique, du foncier et des terres dilapidées par ses proches. En un mot il a avoué son impuissance et son échec.

    Pour un discours d'INTRONISATION - car Macky est un PRESIDENT PROCLAME ET NON ELU - d'un second mandat après 10 ans au pouvoir, on s'attendait à ce qu'il nous parle d'Union nationale aussi bien des sénégalais et de l'opposition mais avec plus de 42 % - chiffre de la CENA et du Conseil Constitutionnel corrompus - et une opposition qui n'a pas reconnu sa victoire, il ne pouvait pas en parler, on s'attendait à ce qu'il nous parle de citoyenneté, de l'Afrique vu la présence ds chefs d'état africain, on s'attendait à ce qu'il nous parle de nos institutions mais là aussi il les a piétiné pendant tout son mandat. Bref au lieu de cela, il nous a fait un discours de débutant.

    Macky a été inélégant vis à vis de l'opposition sénégalaise et il a été ridicule devant tout ces chefs d'état qui vont le trouver ridicule de fêter un événement aussi important sans son opposition. Et tôt ou tard il le lui rappelleront.

    Bref, on retiendra que c'est l'INTRONISATION la plus nulle de l'histoire politique du Sénégal car jamais dans l'histoire du Sénégal, on a vu une opposition absente lors d'un tel événement.
    Auteur

    Domoudiollof

    En Avril, 2019 (10:48 AM)
    qu il soit economiste. juriste on s ent fout c est pas a lui de definir l avenir de 15 millions de senegalais

    Attention il faudra compter maintenant sur les senegalais de l exterieur ils ont leur mot a dire alors arreter de definir ou d essayer de definir le discours du president car nous aussi nous savons lire entre les lignes.
    Auteur

    En Avril, 2019 (11:27 AM)
    qui gnak ndieurign

    Mou nane ce discours est complémentaire ! complémentaire de ta grosse connerie avec ta grosseur :

    ta grosse tête, sa tougn bou douff bi, tes grosses dents, ton gros corps inutile

    Espèce de bouffon ...;sa saram ndey de guéwél

    Quelqu'un t'a sonné pour commenter ça

    Ayez un peu de dignité...ce que tu as entendu au discours c'est que nous avons entendu...on t'a demandé de venir commenter ça ...ou tu crois comme tous les griots de ce pays que tu vas avoir un poste de ministre

    Bouge de là grosse pute , pseudo intellectuel
    Auteur

    En Avril, 2019 (12:20 PM)
    DIEUYE YALLAH...DEUK BI DORRE AK NAFEKH YAKH NAKO COMPLETEMENT DOU DEME...SATHIE AK CORROMPUE YI GACHER NANIOU IMAGE SENEGAL CE PAYS NE VAUT PLUS RIEN
    Auteur

    Le Ndiambour Ndiambour

    En Avril, 2019 (18:10 PM)
    Mes chers amis. Le journaliste de sebeweb doit immédiatement présenter ses excuses au prof Mounirou SY. Le texte qu'il a produit est du prof Mounirou Ndiaye, économiste à l'université de Thies. La confusion est inexcusable et cela prouve le manque de légèreté. Mounirou SY est juriste et non economiste. Ndiaye n'est pas SY. DONC UN PEU DE SÉRIEUX. Cordialement et bonne fête.
    Auteur

    Ndiambour Ndiambour

    En Avril, 2019 (18:15 PM)
    Mes chers amis. Le journaliste de sebeweb doit immédiatement présenter ses excuses au prof Mounirou SY. Le texte qu'il a produit est du prof Mounirou Ndiaye, économiste à l'université de Thies. La confusion est inexcusable et cela prouve la légèreté et le manque de professionnalisme. Mounirou SY est juriste et non economiste. Ndiaye n'est pas SY. DONC UN PEU DE SÉRIEUX. Cordialement et bonne fête.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR