Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Moussa Diaw (Politologue): « Les Sénégalais sont déçus par Macky Sall »

Single Post
Moussa Diaw (Politologue): « Les Sénégalais sont déçus par Macky Sall »

L’enseignant-chercheur en sciences politiques à l’Ufr des sciences juridiques et politiques de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, Moussa Diaw, tire pour Seneweb le bilan des 5 ans de Macky Sall au pouvoir. De l’économie à l’enseignement supérieur en passant par les réformes institutionnelles, le politologue Moussa Diaw revient sur les acquis et les ratés d’une gouvernance promise vertueuse et dans laquelle la séparation des pouvoirs n’est pas nette.

«Les Grands travaux du Pse profitent aux multinationales»

«Le bilan de ces cinq ans, est mi figue mi-raisin. Le résultat n’est pas à la hauteur de ce qu’on attendait. De façon globale les résultats ne sont pas probants. Il y a des réalisations, des travaux, mais pour l’instant, on aurait souhaité une meilleure amélioration. Certes il y a des efforts pour assainir l’économie, la croissance qui a atteint 6,7%. Mais le problème qui se pose, c’est que cette croissance-là n’a pas de retombées sur le plan de la création d’emploi. Encore moins pour améliorer le pouvoir d’achat des Sénégalais. Quand on regarde de près surtout avec le Plan Sénégal émergent (Pse), les grands travaux profitent à des entreprises internationales, à des multinationales. Même s’il y a temporairement création d’emploi, les entreprises sénégalaises n’en profitent pas de façon générale. L’Etat devrait agir au niveau des Pmi et Pme qui sont nombreuses pour améliorer l’environnement de ces petites et moyennes entreprises et créer des emplois qui pourraient contribuer au développement économique. Avec des retombées sur le plan économique et sur le plan social, mais ce n’est pas le cas. A ce niveau-là il y a des insuffisances. C’est un secteur important si on veut s’inscrire dans une logique d’émergence économique.

500 mille emplois, autosuffisance en riz : «Il n’en est rien»

«Sur l’agriculture, le Président avait annoncé lui-même qu’il y aurait une autosuffisance en matière de riz en 2017. Il n’en est rien du tout. Il y a un déficit et on est très loin d’une autosuffisance en riz. Ça montre bien quelques problèmes au niveau de l’économie, il reste encore un effort considérable pour faire en sorte que l’environnement économique soit amélioré pour un meilleur développement économique.

Sur le plan infrastructurel, il y a l’autoroute Ila Touba et d’autres travaux à Diamniadio... Cela veut dire qu’il va y avoir des améliorations, mais sur le plan social, sur le plan de la création d’emploi, il y a des faiblesses puisque le Président avait promis de créer en 2012, 500 mille emplois. On est très loin de ces chiffres-là en dépit de quelques postes d’agents de sécurité de proximité et quelques postes au niveau de l’administration. De façon globale, ça reste encore des efforts à fournir pour faire en sorte que le rayonnement économique puisse profiter à l’ensemble des citoyens.

«Des institutions sur mesure»

«Il y a des avancées avec les réformes institutionnelles et politiques mais à ce niveau il y a problème. S’il y a des institutions nouvelles dans l’espace politique sénégalais, on se rend compte qu’il y a des institutions qui ont été créées et qui ne semblent pas correspondre à une nécessité, elles ne s’imposent pas. Notamment la création du Haut conseil des collectivités territoriales. C’est une institution de plus. On a créé d’autres institutions, des commissions, le Conseil pour le dialogue social, le Conseil chargé du dialogue des territoires… On a créé des institutions budgétivores avec peut-être la possibilité de disposer de fonds politiques.

Cela ne traduit pas l’esprit du discours qui a été avancé par le Président Macky Sall quand il dit qu’il veut une gouvernance sobre et vertueuse. Si on veut une gouvernance sobre et vertueuse, il ne faut pas multiplier ces institutions qui n’ont pas leur réelle utilité pour le développement économique et social. Il y a d’autres secteurs qui sont prioritaires. Tel que c’est créé, c’est pour entretenir une clientèle politique. On a vu les personnalités qui ont été choisies à la tête de ces institutions, donc ça montre bien qu’il y a une proximité avec le pouvoir. Et qu’il y a nécessité de renvoi d’ascenseur avec des institutions taillées sur mesure pour satisfaire une certaine clientèle et des personnalités politiques qui soutiennent la politique gouvernementale. C’est un point qui pose problème.

Quand on veut faire la rupture, il faut plutôt rationaliser ces institutions, faire en sorte qu’elles puissent bien fonctionner, qu’elles contribuent au renforcement de la démocratie surtout locale. Il y avait possibilité de penser l’Acte 3 de la décentralisation, pour mieux améliorer la gestion des collectivités territoriales, mais on ne l’a pas fait. On est très loin de la rupture et de la gestion vertueuse.

 

«Les institutions sont stables»

«Il y a une stabilité par rapport à Wade. Les institutions sont stables au Sénégal. Seulement, ce qu’on attendait de la réforme institutionnelle et politique, c’est la séparation des pouvoirs : le pouvoir judiciaire, le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif ; il fallait les séparer. Cela pose des problèmes dans la gouvernance, pour la démocratie.

L’autre aspect, c’est la réforme concernant le statut de l’opposition. Si l’on veut faire une démocratie majeure, il faut faire en sorte que l’opposition puisse jouer son rôle, puisse exister et être structurée. Et financer surtout les partis politiques. Cela permet d’éviter tous ces problèmes… et de distribuer des fonds politiques dans des institutions qu’on ne contrôle pas du tout.

Il faut naturellement qu’il y ait un financement public comme l’avait fait la France à un moment donné, quand il y a eu des connivences entre certains partis politiques et des grandes entreprises. Il faut rationaliser et assainir l’espace politique par un financement public contrôlé et définir les critères pour éviter des règlements de comptes politiques.

Une opposition divisée, un Pds fragmenté

«Compte de tenu du climat actuel qui règne, je suis très sceptique de la capacité de l’opposition à s’unir, à faire bloc et dresser des listes qui vont faire l’objet de consensus pour pouvoir affronter la majorité. L’opposition est divisée notamment des partis de l’opposition comme le Pds est fragmenté, actuellement on est en train de recoller les morceaux. Est-ce qu’on va y arriver ?

Cela fait beaucoup de problèmes qu’il faudra résoudre et le temps politique est très court. Ça m’étonnerait que l’opposition puisse s’organiser, proposer un projet commun et aller ensemble aux élections ensemble et remporter ces législatives. Ce serait un parcours de combattant. Ça m’étonnerait que l’opposition puisse, compte tenu du temps qui reste, compte tenu d’énormes problèmes auxquels elle est confrontée, aller surmonter dans ce laps de ce temps, et pouvoir s’unir et imposer la cohabitation, cela m’étonnerait. Mais tout est possible en politique.

«Il y a un vide en matière de communication»

«Il y a un minimum d’organisation. Pour gagner chacun chez soi, il faut qu’on se mette d’accord sur la composition des listes, le choix des personnes. Il y a des thèmes qui sont porteurs. Quand on jauge l’opinion publique, les citoyens sont déçus de la gouvernance du Président Macky Sall. Parce qu’on a promis beaucoup de choses et on en a réalisé très peu, les résultats tardent à venir. Ils sont déçus…

On est déçu d’un manque de communication politique. Quand il y a des problèmes, il faut absolument communiquer. Se terrer dans le silence, c’est dangereux. L’opinion publique a besoin d’être édifiée sur un certain nombre de questions. Le gouvernement doit prendre cette initiative-là, de communiquer avec les citoyens pour que ce dernier ait une idée de la situation politique et sociale. Mais si on ne communique pas, il peut y avoir une relativité des voix et cela posera problème pour gagner des élections.

Aujourd’hui il y a un vide en matière de communication et il y a beaucoup de problèmes, de tensions qu’on laisse comme ça, et il faut naturellement qu’on entende la voix du président de la République venir apaiser le climat social et politique, venir orienter les axes politiques et donner la voix à l’ensemble des acteurs qui seront en compétition pour les prochaines échéances électorales.

Les limites du système Lmd

«Le système Lmd a été créé par les Européens pour faciliter la mobilité des enseignants et surtout des étudiants. On était obligé de suivre cette démarche compte tenu des relations que nous avons avec nos partenaires des différentes universités. Le système s’est instauré alors qu’on ne s’est pas préparés. Cela demande énormément de moyens. Nous avons beaucoup de difficultés à nous adapter à cette nouvelle réalité.

Il faut des ressources humaines et financières pour cette réforme. Et il faut aussi des moyens, des infrastructures adéquates et suffisamment d’enseignants pour pouvoir faire les cours parce qu’il y a beaucoup de cours dans les semestres. Il y a des difficultés. On n’a pas suffisamment de ressources humaines et on n’a pas de moyens matériels pour réaliser les semestres et un agenda académique.

En Europe l’agenda est respecté, il n’est pas perturbé, alors que nous, on ne maîtrise jamais notre agenda. Il y a souvent des perturbations dues à des grèves des enseignants, grèves des étudiants, qui sont peut-être légitimes, mais ça perturbe le système de telle sorte qu’il y a un chevauchement des années. C’est une question qui se pose actuellement au niveau des universités sénégalaises ; on ne respecte pas le calendrier académique pour ces raisons-là. Cela pose des problèmes au niveau de la fonctionnalité et du respect du calendrier universitaire.

Il y a des retombées, parce qu’il y a des partenaires, des échanges interuniversitaires. Certaines universités reçoivent des étudiants qui viennent d’ailleurs. Nous, nous en recevons alors que notre calendrier est perturbé, ces étudiants-là risquent de perdre leur année parce qu’ailleurs en France, l’année académique, les semestres, sont respectés, alors que nous on n’avance pas, il y a une vraie paralysie du système et il y a énormément de difficultés pour appliquer le système Lmd pour ces différentes raisons.

«Faire en sorte que le Président ait moins de pouvoir»

«Quand quelqu’un est élu, c’est l’occasion de caser toute une clientèle, la famille, le clan l’ethnie et cela ça pose problème en termes de transparence, de rationalisation, de choix des personnes. Le problème qui se pose au niveau du Sénégal et de manière générale en Afrique, c’est la sécularité des élites. Il y a un vieillissement du personnel politique, particulièrement au Sénégal. Vous avez des personnes qui ont travaillé avec Senghor, avec Abdou Diouf et qui sont encore en fonction. Ousmane  Tanor Dieng, Moustapha Niasse… et d’autres qui sont conseillers à la Présidence. On ne peut pas avancer. Il va y avoir forcément des difficultés… Il n’y a pas un changement d’élite, ni dans les pratiques politiques.

Le présidentialisme bloque le fonctionnement des institutions. Le Président a main sur tout. Il faut qu’on change de système, répartir les pouvoirs entre le président de la République, l’Assemblée et les autres institutions. Faire en sorte que le Président ait moins de pouvoir. Cela permettra de mieux huiler le système et permettre que des jeunes puissent arriver en politique à travers des réformes. Il faut une autre représentation des politiques et une autre façon de faire la politique avec des engagements précis. Parce que la politique, ce n’est pas fait pour s’enrichir, c’est plutôt un engagement pour des idéaux, pour des principes, pour la citoyenneté, pour contribuer au développement de son pays.

La réflexion mérite d’être faite à ce niveau-là pour une meilleure amélioration du système politique sénégalais et le rajeunissement de son élite politique.»

Momar Mbaye



48 Commentaires

  1. Auteur

    Mmansawali Walimansa Diom Diom

    En Mars, 2017 (07:43 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  



    OUI AU REGARD DE CE SE DIT ET DE CE QUI SE FAIT

    POLITIQUEMENT NOUS AVONS TOUTES LES RAISONS

    D'ÊTRE DÉÇUS DE NOUS-MÊMES QUE DE MACKY SALL



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (07:56 AM)
     :sunugaal:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (08:03 AM)
    A lire cet article on voit bien que l'émergence ne sera jamais au rendez vous !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (08:17 AM)
    Seuls Macky, sa famille et ses proches émergent tandis que le peuple immerge.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (08:38 AM)
    Si on enrichit les Francais sur notre dos.....au moment ou cette France s'apprete à se barricader avec la potentielle Marine Lepen comme présidente.
    Auteur

    Anti Neddo Ko Bandoum Système

    En Mars, 2017 (08:54 AM)
    Toucouleurisation de tous les postes stratégique. C'est ça le bilan de ce président par défaut. Il a mis ce pays dans une position très très dangereuse
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:14 AM)
    Analyse lucide.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:26 AM)
    macky kay grande deception

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:28 AM)
    ou sont les recommandations et conclusions des assises nationales?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:28 AM)
    Monsieur le Professeur

    - l'autosuffisance est une vision car en lieu et place des 450 000 T de paddy en 2014, nous en sommes a 950 OOO T soit 450 000 x 125 000 fcfa = 56,25 milliards de plus.

    - vous ne parlez pas de l'impact des travaux du PUDC sur l'économie et le bien etre des populations

    - l'économie est entre les mains des multinationales : que proposez vous de réaliste. Sinon, le pays est entrain de relancer des industries et des PME/PMI, de demander aux privés sénégalais de ne pas suivre leur ego et de se constituer en pôles forts pour concurrencer ou être en joint venture avec ses multinationales

    - la CMU, l'électricité, les salaires, les locations de maisons, l'habitat, etc, j'attendais aussi vos analyses

    Meme vos étudiants feraient mieux en terme de pertinence de ces cinq années de Macky et de ses gouvernements
    {comment_ads}
    Auteur

    Sidiki Diouf

    En Mars, 2017 (09:49 AM)
    Toi, tu es malade , je pense. Les senegalais sont trés satisfaits de Macky . Il est le meilleur president que le pays a connu. Au minimum 60% si on exclu les ethnocentristes et autres racistes et les voleurs et autres limogés
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:51 AM)
    Ne soyez pas surpris par les analyses très plates et aériennes de Moussa Diaw, c'est un politicien encagoulé! Depuis la mise en prison de Khalifa Sall,il a perdu son calme! Les sénégalais ne se rendent pas compte des dégâts de la caisse d'avance avec tous ces séminaires financés par elle, ces rencontres de la société civile et ces universitaires mercenaires qui bouffaient dans la caisse! Voilà les réactions de ces intellectuels compradores comme Moussa Diaw! C'est vraiment pitoyable! Dans quelques jours, l'autre mercenaire Adama Gaye, soit disant analyse fera une sortie dans la même veine!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pourtant

    En Mars, 2017 (09:51 AM)
    IL EST IMPORTANT TRÈS IMPORTANT D ÉLARGIR LES ENQUÊTES SUR TOUT SÉNÉGALAIS QU IL SOIT MINISTRE OU MAIRE PROCHE DU CHEF DE L ÉTAT OU PAS C EST UN BON DÉBUT ET AUTANT ON FAIT DES ENQUÊTES SUR DES MAIRES EN EXERCICE AUTANT IL FAUDRAIT EN FAIRE SUR DES MINISTRES EN EXERCICE ALORS LA CRÉDIBILITÉ SERA A 99% ex: le ministre de l économie des finances et du plan est exemple grandeur mesure , lui le Ministre AMADOU BA qui est cité sur quelques scandales  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:03 AM)
    Macky le plus nul des présidents

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:03 AM)
    pour moi tous ce parole c pour voilevoir mètres huile o feux mais la population sénégalais ne vas j'aime voi donné sa nous savons k depuis l 1960 a 'non jour oken président na puis faire c k maky a fait 5an ke il laisse le sénégalais tranquille merci
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:33 AM)
    Macky sall hue de partout et que nous allons entendre du n'importe quoi avec ses lieutenants,ils sont tous payes pour cela:mimi toure,seydou gueye,mame mbaye niang,djibo ka. ... etc.il manque aussi youssou ndour vous etes absurdes au nom du peuple.  :sunugaal:   :sunugaal:   :taala_sylla:   :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndakarou Ndiaye

    En Mars, 2017 (10:45 AM)
    CE N´EST PAS VRAI MONSIEUR, PARLEZ POUR VOUS SEUL. NOUS NE SOMMES PAS DU TOUT DEÇU PAR LE PRESIDENT MACKY SALL. NOUS ALLONS MEME LE RECONDUIRE POUR UN DEUXIEME MANDAT.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:45 AM)
    AVIS AUX DAKAROIS ET CELIBATAIRES AU DEFILE DU 4 AVRIL



    NOUS FERONS MIEUX QUE GENEVE, PARIS, ET YAMOUSSOUKORO



    A VOS SIFFLETS



    C'EST LA FIN POUR MACKY SALL  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:55 AM)
    quel menteur ! ce gars raconte des conneries! le pouvoir d'achat,quelles denrées ont connu une inflation depuis 2012? tous les prix sont homologués et donc stabilisés. Sur l'électricité qui est la locomotive de plusieurs PME et PMI,il ya une distribution suffisante et permanente! Quel est donc votre source d'inspiration pour faire une bonne analyse de la situation?



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (11:22 AM)
    Macky a très déçu mais bientôt 2019 il va nous laisser le Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (11:48 AM)
    Honte a Macky Sall
    Auteur

    Cours A Domicile

    En Mars, 2017 (12:22 PM)
    COURS A DOMICILE

    *repetiteur qualifié

    *tous les niveaux

    *toutes les matieres (math,fr,ang...)

    772482995
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (12:26 PM)
    Ce n'est pas de l'économie, c'est de la politique. Quels grands travaux donner aux entreprises Sénégalaises : le TER ? vous avez déjà fabriqué des rails, des trains, même les traverses?

    Les autoroutes , lorsqu'on confie des travaux aux sociétés locales genre le pont de l'émergence une pile s'effondre au bout de six mois! On avait construit une pile sur une canalisation!L'aéroport? combien en avez vous construit?

    Mais par ailleurs, l'accès à l'électricité, à l'eau, l'amélioration des secteurs ruraux du secteur de la pèche ....c'est du pipeau? Certes l'autosuffisance alimentaire n'est encore pas atteinte mais il faut avoir l’honnêteté de constater les progrès. La CMU pour les enfants et les vieillards est enviée par beaucoup de pays africains même mieux classés au classement mondial des pays. Et je ne suis pas un soutien de Macky Sall.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (12:28 PM)
    C'est quel journaliste analphabète qui a décrypté cette interview en y mettant des fautes ? "Mi fugue mi raisin", on prend ça dès le début et tout le monde sait qu'un universitaire de ce niveau ne s'exprime pas comme ça !! Du grand n'importe quoi. On dit MI FIGUE MI RAISIN idiot. Pour ta culture la figue est un fruit comme le raisin et c'est pour dire que c'est un bilan mitigé. Cela n'a rien à voir avec une fugue. Sénégal dal mo nekh quoi...
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymebouloif

    En Mars, 2017 (12:30 PM)
    Enseignant Politicien Rek!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (12:37 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (12:48 PM)
    moi, je suis entièrement satisfait de Macky sall et je ne milite dans aucun parti politique. et il y a des milliers et des milliers de sénégalais qui sont comme moi, satisfaits du President sall. bon maintenant, sur cette terre, personne ne peut faire l’unanimité autour de lui.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (12:49 PM)
    les mediats senegalais sont envahis par de prétendus sociologues,politologues,psychologues,pseudo économistes etc..ils ne paraissent rien d'autres que de politiques déguisés ,on le décéle aisément ans leur langage peu mesuré,nuancé,équilibré comme celui de tout homme de science,on devine aisément de quel coté ils sont quand ils s'expriment.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (13:13 PM)
    MAKY SALL N A PAS SEULEMENT DECU.



    IL EST DEVENU UNE CALAMITE ET UN APPRENTI



    DICTATEUR
    Auteur

    Xeme

    En Mars, 2017 (13:20 PM)
    Et Macky Sall le sait. Sa solution: beaucoup renforcer les mensonges de la presse des 100, et, beaucoup miser sur la fraude électorale, genre 1213 bureaux de vote fictifs à ajouter.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (13:41 PM)
    arretez de prendre ce que vous souhaitez pour ce qui va arriver ; une personne sensee ne fonctionne pas comme ca ;maky sall est la par la volonte de dieu , s il doit rempiler personne n y peut rien . ce ne sont pas vos lamentations qui l empecheront de faire un second mandat ; ce diaw la se decredibilise avec une analyse de la situation manifestement partisane ; ce n est pas cela qu on attend des intellectuels , c est dommage pour son image
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (14:17 PM)
    qui ta sonné ,chercheur de quoi? qu'est ce tu veux trouver en sciences politiques qui n'a pas été dit? fumiste va :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (14:47 PM)
    Macky SALL n'a deçu que ceux là qui veulent le remplacer . C'est tout ce que l'on constate en écoutant ses détracteurs qui fabriquent même des mensonges et des situations imaginaires pour donner une mauvaise image du Président.En tout cas, personne n'a jamais entendu un sénégalais sensé dire que Macky ne travaille pas. On entend plutôt "Macky travaille, mais il a un problème de communication, Macky travaille mais il est mal entouré, Macky travaille , mais c'est lent, Macky travaille mais il se laisse divertir par des gens qui n'ont que l'injure et le sabotage à la bouche etc... Donc les sénégalais sont satisfaits et encouragent le Président à redoubler d'efforts au regard du lourd héritage que wade nous a laissé en déstructurant tout le tissus économique du pays et en bâillonnant tout les secteurs devenus des secteurs à problème. je ne suis pas politicien, mais je connais bien ce qui se passe dans ce pays. IL y a une grande différence entre la grande gueule des politiciens menteurs de l'opposition comme du pouvoir et la réalité des faits et il faut sortir cher professeur de votre bureau pour le savoir si tu veux mériter ton grade sinon tu risques de décevoir tes étudiants à travers votre analyse qui a délibérément choisi des secteurs en laissant d'autres plus reluisants.La mesure est l'une des qualités d'un intellectuel. Rien qu'à voir le titre de l'article , on soupçonne le contenu sans même le lire, quelle déception pour un professeur d'Université, j'aimerai bien visité votre parcours pour me faire une idée de votre niveau. A l'avenir, il faudra nous montrer que vous êtes bien un universitaire en étant plus rigoureux dans l'analyse même partisane. Merci
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (15:34 PM)
    7¨7¨4¨8¨1¨0¨2¨1¨4ä_ba-sse de plan-ntes con-tre l’ej-jaculation ppr-ecoce le mm-anque d’appp-etit sex-xxuel la faib-bblesse due a la moo-lllesse ou la diffic-kulte d’avo-oir une errr-ection ou de main-tttenir une errrec-tion l’aaaasper-mie l’azzzzoosper-mie l’oligooosper-mie la fai-bbbblesse sexx-xxuelle due au dia-bbbbete. aggran-dissemmment de la vver-ge au bout d’un trrrai-tement qui dure 4 semmmai-nes et vous retttrou-verez votre jjjjeu-nesse trai-ttttement hemmmmmo-rroïde inteeer-ne et ex-teeeerne par appli-cation lo-cale avec cicatri-sation apr-es 30 jou-rs
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (16:10 PM)
    il n'a rien dit ce gars là...c'est dommage , beug na bok té bokkul, nieup meunu niou bok

    {comment_ads}
    Auteur

    Aigri

    En Mars, 2017 (16:30 PM)
    Moi je suis satisfait de Macky par ce qu'il envoie les grands voleurs des derniers publiques comme Khalifa et Karim en prison. Ainsi personne n'osera plus voler.

    L'IGE doit fouiller la gestion du maire de Mbour, la route nationale du croisement saly à la gare routière de Mbour, si vous y passez la nuit, vous verrez comme c'est obscure, meme pas une seule lampadaire qui s'allume. Le marché est sale, porcherie. On veut savoir ou est ce que ce maire met tout l'argent qu'il reçoit.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Mars, 2017 (16:43 PM)
    Il suffit de lire les textes sur le bilan de Macky (souvent des publireportages), et de suivre les commentaires, pour comprendre que les trolls de Macky sont réactivés en perspective des élections. Particularité de tous ces trolls, avoir foi en la répétition de mensonges comme efficace pour le lavage de cerveaux. Ils se réveilleront de leur sommeil, les trolls. Parce qu'une fois une méthode de manipulation comprise, elle perd de son efficacité. Et cette méthode de la quantité de répétition, une méthode Souleymane Jules Diop, est maintenant comprise des sénégalais.

    Les sénégalais observeront que les vidéos, ici, présentées dans le bilan de Macky, les photos ici présentées, sont toutes des maquettes, des animations 3D. C'est dire que le réel sous forme de vidéo vivante n'existe pas encore. Qu'une présentation de documents audio-visuels, sortis des bureaux d'étude, serve de bilan à Macky est la preuve incontestable que le réel à montrer n'existe pas. Cela prouve la forte dose de manipulation. Qu'une armée de trolls soit préparée pour faire suivre des onomatopées genres "Bravo Macky", "Bravo président", "Le Sénégal émerge", "Mieux que Wade", etc, ne trompe que les auteurs de cette ridicule communication. Messieurs, les sénégalais sont d'un cran au dessus de vos ridicules manipulations, et ils rient bien de vous.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (16:57 PM)
    Le mot calamite a etait creer pour macky sall. C est une veritable calamite et un desastre national dont nous avons meme honte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (17:15 PM)
    Si c'est parce qu'il a envoyé des voleurs de derniers publiques les deux K en prison que vous l'appelez calamité, donc c'est une calamité pour l’intérêt du peuple.

    bande d'hypocrites
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (17:44 PM)
    je fus étudiant à l'UGB il est nul à chier comme professeur il n’est pas capable d'aligner deux phrases sans faire de faute tiam nullard. VA PRODUIRE DES ARTICLES CA VAUT MIEUX POUR TOI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Galsen Canada

    En Mars, 2017 (17:47 PM)
    LE GROS PORC A ENVOYE DES OPPOSANTS EN PRISON MAIS IL SERA PLUS QUE DECU PAR LES SENEGALAIS EN PROTEGEANT ET ENRICHISSANT SON CLAN ET SA DYNASTIE FAYE SALL.

    LES REPONDEURS AUTOMATIQUES DE L APR REAGIRONT AVEC COEUR MAIS SANS RAISON CAR LHERBE A BROUTER SERA COUPER A LEUR PIED AVEC MACKY

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (00:27 AM)
    Ce sont les senegalais en fait qui sont decevants...ils s'opposent pour s'opposer tout court
    {comment_ads}
    Auteur

    Toubab Bou Nioul

    En Mars, 2017 (05:27 AM)
    Je déteste Macky à cause de ces commentateurs qui insultent l'intelligence des sénégalais.

    Macky est un vendu!

    Comment peut il permettre de dire que le Franc Cfa est une bonne monnaie à garder?Thimmmmmm







     :taz-smile: :taz-smile

    Poste 31 lou-ma-la beugeu wakh rek, khepko

    Nafekh :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Samba

    En Mars, 2017 (08:28 AM)
    Le probléme est que Macky meunoul, xamoul,. Na dém en 2019 ine cha ALLAH
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (10:32 AM)
    allez chercher un autre boulot.politologue tous des menteurs.....

    Auteur

    Anonymedeug Tax

    En Mars, 2017 (11:17 AM)
    maki n'est pas apprenti dictateur il l'est )a cause de son entourage je pleure toujours son entourage malgrés ses trés bonnes idées celui qui est entouré de tapapha gaaf de tanor ndioublang du workat djiouboo (diouboul) de ousmane gaccé koumou faral nga daanou de mbaye ndiaye totchchch tothtoth cissé lo niakk khél comment peut il faire mieux c'est impossible
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (15:24 PM)
    beuggue siiw rekka
    {comment_ads}
    Auteur

    Jo

    En Avril, 2017 (11:39 AM)
    Ce sont des politologues ENCAGOULES. Macky n'a déçu que ceux qui lorgnent son fauteuil. Heureusement que les Sénégalais sont lucides. Ils savent que cette opposition ne s'oppose que pour faire partir Macky et piller le pays. Non cela ne passera pas.



    AUCUN PRESIDENT N'A REUSSI CE QUE MACKY A FAIT EN 5 ANS. AUCUN.

    Donc félicitations M. Macky. Il ne vous reste qu'a mettre de l'ordre au niveau de vos militants. Sinon do sène morome.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email