Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Moustapha Niasse liste les quatre priorités pour la Casamance

Single Post
Moustapha Niasse liste les quatre priorités pour la Casamance

La paix, le désenclavement, la reconstruction et le développement sont les principales priorités pour la Casamance, selon Moustapha Niasse, tête de liste nationale de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar aux élections législatives du 1-er juillet.

‘’La Casamance a aujourd’hui quatre priorités. La première, c’est la paix, la seconde, c’est le désenclavement, la troisième, c’est la reconstruction et la quatrième, c’est le développement intégré’’ a-t-il dit dimanche soir, lors d’un Rassemblement populaire d’information (RPI) organisé par BBY au quartier Tiléne.

Ont pris part à cette manifestation plusieurs ténors de la mouvance présidentielle dont Robert Sagna, Cheikh Tidiane Gadio, Oumar Khassimou Dia, Diouma Dieng Diakhaté, Yoro Ba et Benoit Sambou. 

Abordant la question du désenclavement, M. Niasse a invité le gouvernement à baisser le prix du billet d’avion entre Dakar et Ziguinchor, soit en réduisant les taxes, soit en multipliant les rotations aériennes.

L’ancien candidat à la présidentielle de février-mars a aussi plaidé pour l’achat d’un autre navire en plus de Aline Sitoé Diatta pour le transport des marchandises et du fret et la construction de la route de contournement.

‘’La Casamance a connu plusieurs plans de développement (avec des ouvrages à) Biguen, Amobel, Anambé, Affignam'', a rappelé M .Niasse qui a été Pemier ministre sous Abdou Diouf et Abdoulaye Wade.

‘’Tous ces barrages, a-t-il renseigné, ont fait l’objet de mesures pratiques de construction et d’entretien. Mais les douze années du Yéti (du régime libéral) ont été des années mortes pour ces ouvrages’’.

Pour le retour de la paix en Casamance, la tête de liste de la coalition BBY estime qu’il faut dialoguer avec les combattants du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion).

‘‘Le président Macky Sall a initié une nouvelle politique appelée la péréquation du développement dans les quatorze régions du Sénégal’’, a dit Niasse, invitant les Ziguinchoirois à accorder au chef de l'Etat une nouvelle Assemblée nationale.

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Telbi

    En Juin, 2012 (11:27 AM)
    nous saluons cette fervent volonté du leader Mr Niass de BBY d'avoir des solutions pour pouvoir résoudre les problèmes de cette région qui a longtemps souffert de la guerre.



    La Cohérence du vote du 25 mars voudrait que l'on continue à se débarasser du système Wade au soir du 1er Juillet en élisant une Assemblée de rupture avec Benno Bokk Yakaar qui cristallise l'essentiel des forces du 23 juin, des Assises Nationales qui oeuvrent au service du Peuple. Je donnerai mon vote à Bokk Yakaar pour permettre une majorité de rupture à l'Assemblée.



  2. Auteur

    Dolel Yakar

    En Juin, 2012 (11:43 AM)
    le president 100% senegalais (femme et enfants) est nourri au sein du diom et du kersa! Macky fera tout son possible pour qu,a la fin de son quinquenat. qu,il puisse regarder le peuple dans les yeux et lui demander de prolonger le bail.

    Niass moy magg mou mata bayi ci deuk woute ak kama xamm! Tetel Macky ba bou mou pakasstalou ! Diadieuf yenn Bby.
    Auteur

    Etrier

    En Juin, 2012 (12:51 PM)
    UN ZIGUINCHOROIS



    75 pères de famille ont été exproprié de leur maisons et terrain sise sur l'actuel hopital régional de ZIGUINCHORS est beaucoup ne plus de ce monde sans jamais revoir leur dédommagement financiére des parcelles ont été attribué depuis, mais jamais de compensation pour démolition de bien autrui,des orphelins sont sans toit depuis ROBERT SAGNA ALORS MAIRE et son succésseur l'excécuteur des chantiers de l'anoci et MAIRE DE ZIDUINCHOR ont fermé les yeux ou sont peut être complice de détournement du fond pour compenser les déplacés voir entre autre injustice vécus par les ziguinchorois

    comparait aux déplacés des chantiers de l’autoroute à PÉAGE on faisait des annonces pour que les déplacés daigne venir récupéré leur argent alors que certains n'étaient que des occupant irrégulier ou locataire
    Auteur

    Abdoulaye Ka

    En Juin, 2012 (20:12 PM)
    il ne peut rien regler.il ne fait que mentir comme il sait le faire .
    Auteur

    Thinker

    En Juin, 2012 (22:01 PM)
    j'ose esperer que la solution aux problèmes de la Casamance ne vient pas dans l'ordre énuméré dans l'article. Le désenclavement, le développement ne sont point tributaires de l'instauration de la paix.
    Auteur

    "deug Bou Wer"

    En Juin, 2012 (23:27 PM)
    Je pense que Mr Niasse a l'obligation de jouer un rôle principal pour contribuer au dénouement de la crise casamançaise qui hélas n'a que trop duré. Mr Niasse, en effet, a déjà effectué pour le compte des Nations Unies différentes missions de ce genre au départ très délicates mais pour lesquelles il avait obtenu des succès au-delà des attentes. Pourquoi ne pas coopter d'autres personnes de la trempe de Mr. Niasse et leur définir un mandat qui irait dans le sens de trouver les voies et moyens qui pourraient permettre de ramener la paix dans cette belle région ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR