Vendredi 24 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

NOMBRE D’INSCRITS SUR LES LISTES ÉLECTORALES: Un écart de 1 531 968 constaté par la CENA.

Single Post
NOMBRE D’INSCRITS SUR LES LISTES ÉLECTORALES: Un écart de 1 531 968 constaté par la CENA.

La commission électorale nationale autonome (Cena) a publié hier un rapport dont copie est parvenue à notre rédaction. Dans ce rapport, la Cena a relevé plusieurs difficultés à plusieurs niveaux dont le fichier électoral définitif où un écart de 1 531 968 inscrits a été noté contrairement au chiffre avancé par le ministère de l’intérieur. Ce que le directeur général des élections, Cheikh Guèye refute. Et met cela dans le compte de l’incompétence de l’informaticien de la Cena qui n’a pas pu exploiter les éléments que le ministère a mis à la disposition de la Cena.

Il se dégage du rapport de la Cena que le 29 novembre 2006, sous le numéro 1686.MINT/DGE/DOE, elle a reçu du directeur général des élections la lettre au contenu suivant : « Je vous transmets ci-joint le fichier électoral provisoire sous forme de support informatique (clé USB) ». Mais, poursuit le rapport, en exploitant ladite clé USB, la CENA s’est rendu compte que la publication concerne 3.375.120 citoyens qui ont effectué le déplacement pour se faire inscrire sur les listes électorales. Alors que la dernière publication hebdomadaire du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, à la date du 30 novembre 2006, concernait 4.907.088 inscrits, ce qui fait ressortir un déficit de 1.531.968 inscrits que l’on pourrait attribuer soit à des omissions, soit à des radiations régulièrement notifiées ou non encore notifiées, soit aux deux à la fois. Dans tous les cas, indique le rapport, l’intervention des juges du contentieux est absolument requise pour régulariser la situation des intéressés avant les élections compte tenu des délais impartis par les articles L 64, L 109, L 237, R 103, du code électoral de 1992 modifié. Mieux, précise le rapport de la Cena, si la liste provisoire a fait l’objet de publications successives, la date de la dernière publication n’étant pas connue, il y a lieu de présumer que la période contentieuse n’est pas encore ouverte et que la liste définitive qui constitue le nouveau fichier ne pourra être connue avant la fin du mois de janvier 2.007, soit un mois avant les élections avec tous les inconvénients qui peuvent en découler.

Sur le fichier électoral des Sénégalais de l’extérieur, la Cena révèle que par manque de coordination, les 270.418 cartes produites par la Direction de l’automatisation des fichiers (DAF) et les listes provisoires de l’étranger n’ont pu être acheminées par le Ministère des Affaires étrangères, faute de crédits prévus à cet effet. De ce fait, ces cartes et listes ont été réexpédiées au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Au niveau de la distribution des cartes d’électeurs, le rapport relève des lenteurs signalées par tous les présidents de CEDA. En particulier dans les départements et les communautés rurales comme la commune de Bambey, de Diourbel, de Mbacké, Arrondissement de Ndame, Commune de Gandiaye, de Ndoffane, de Nioro entre autres où le taux de distribution est au-dessous de 50% à la date du 30 novembre 2006. Les derniers rapports des CEDA, selon le rapport de la Cena, signalent que les mesures prises n’ont pas été exécutées partout par manque de moyens au niveau des Préfectures et Sous-préfectures.

Cheikh Guèye Dge : « la Cena n’a pas un bon informaticien »

Réagissant aux griefs relevés par le rapport de la Cena, le directeur général des élections a indiqué que le problème de la Cena, c’est qu’elle « n’a pas un bon informaticien » pour exploiter les données . C’est l’informaticien qui n’a pas pu lire la clé Usb. Et de poursuivre qu’il n y a « aucun déficit ». Et si la Cena l’amène, ils pourront le leur faire lire à travers leurs machines. Pour l’acheminement des cartes d’électeurs des étrangers, le Dge révèle que cela va se faire par Ems, par courrier express dès aujourd’hui. Pour ce qui des lenteurs dans le retrait des cartes, il souligne que dans l’ancien système, les cartes électorales étaient rétirées 40 jours avant le début de la campagne. Mais avec le régime de l’alternance, la distribution a commencé depuis un an. Et , selon lui, 70% des cartes sont entre les mains des électeurs. Le reste le sera d’ici les élections. Pour le Dge, les cartes sont dans les commissions. Ce sont les gens qui ne viennent pas. Ils attendent toujours le dernier moment.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email