Samedi 02 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Nombre de députés pour créer un groupe parlementaire : Quand Wade bouleverse l’orthodoxie

Single Post
Nombre de députés pour créer un groupe parlementaire : Quand Wade bouleverse l’orthodoxie

Le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale du Sénégal a connu plusieurs modifications et, souvent, au gré des luttes politiques du moment. Rien n’est de trop pour ne pas faire de la place à l’opposant dans les instances de l’Hémicycle. Seulement, le principe a toujours été que le 1/10 des députés puisse constituer un groupe parlementaire.

Cela a été le cas quand l’Assemblée nationale comp­tait 120 puis 140 députés à la dernière Législature socialiste. Nombre ramené à 120 membres au début de la première alternance, mais le principe était resté intact. C’était oublier la volonté du président de la République d’alors, Abdoulaye Wade, de porter le nombre de députés à 150 contre vents et marées. Le pays était dans l’ambiance pré-électorale des élections présidentielle et législatives de 2007. D’ailleurs, le Président Wade avait agité l’idée de coupler ou de découpler, dans le souci de «faire des économies», mais aussi de piéger ses adversaires politiques.

C’est dans un contexte de polémique accentuée par sa victoire à l’élection présidentielle dès le premier tour que l’imprévisible Wade a fait avaliser à sa majorité mécanique un changement du Règle­ment intérieur de l’Assemblée nationale, permettant à dix députés de pouvoir former un groupe parlementaire. Depuis, l’orthodoxie relative au 1/10 reste violé. Aujourd’hui encore, la nouvelle majorité favorable à Macky Sall n’a seulement pensé à retoucher cette disposition que lorsque les députés de Rewmi ont voulu créer un groupe parlementaire. 


affaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Xeme

    En Novembre, 2013 (18:22 PM)
    Un peu de Wade pour mettre du sel à la vie du Quotidien. Ce journal reste financé par l'ambassade de France. La mission reste donc de tirer sur Wade.
    Top Banner
  2. Auteur

    Babacar Gaye

    En Novembre, 2013 (20:22 PM)
    En ma qualité du Président du Groupe parlementaire, unique géniteur de cette réforme, je dois à la vérité de dire que cet article est dénué de tout fondement. En effet, cette réforme à été une volonté de la majorité de l'époque de sécuriser la pluralisme politique à l'Assemblée nationale en protégeant le Groupe des sociaux démocrates contre les risques d'éclatement si jamais les membres issus de l'URD, pour des considérations politiques venaient à quitter le Groupe parlementaire dirigé par Ous d
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar Gaye

    En Novembre, 2013 (20:28 PM)
    ......Groupe parlementaire dirigé par Ousmane Tanor Dieng. Nous avions estimer que notre démocratie ne serait renforcée que si nous gardions les trois groupes parlementaires. du 1/10 d'une Assemblée de 100 députés, la reforme l'a porté à 10 députés, ce qui était conforme à l'ancienne règle. Il se rappeler que cette législature comptait 120 députés. Or le 1/10 de 120 fait 12. Voila la stricte vérité. Merci
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email