Lundi 02 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Non-respect du calendrier électoral : Les mises en garde des leaders de l’opposition à Macky Sall

Single Post
Non-respect du calendrier électoral : Les mises en garde des leaders de l’opposition à Macky Sall
Les membres de l’opposition tiennent au respect du calendrier électoral et l’organisation des élections locales en 2021, des élections législatives en 2022 et de l’élection présidentielle en 2024. Mieux, ils sont contre les « reports successifs des élections locales par le régime de Macky Sall ». A leur avis, ces scrutins peuvent bel et bien se dérouler aux dates échues. Et ils l’ont «démontré». 

«C’est pourquoi, nous, partis politiques, mouvements citoyens, organisations démocratiques et sociales membres du Front de résistance nationale (FRN) et des autres plateformes, plus que jamais mobilisés et solidaires dans le combat autour de la conduite des processus démocratiques, républicains, citoyens et sociaux dans notre pays, et dans la lutte pour demander le respect du calendrier électoral, n’accepterons pas un nouveau forcing de Macky Sall », a déclaré l’expert du Front national de résistance dans le domaine des élections, Saliou Sarr. Il s’est exprimé ainsi, ce mercredi 14 avril, lors du point de presse organisé par le FRN, en coalition avec toutes les autres forces politiques et démocratiques ont ainsi plaidé le respect du calendrier électoral.

Ce faisant, l’opposition a mis en garde Macky Sall et son régime de toutes les conséquences qui pourraient encore découler de cette dangereuse situation. En conséquence, elle exige l’organisation des élections locales en 2021, des élections législatives en 2022 et de l’élection présidentielle en 2024, l'application de tous les accords consensuels issus de la commission politique du Dialogue National. Ce, tout en appelant «encore une fois tous les partis de l’Opposition, les mouvements et associations de la Société Civile, les Activistes et Lanceurs d’Alerte de tout bord à lancer sans délais le cadre Unité d’Action des forces démocratiques pour imposer la tenue des élections locales en 2021».


Saliou Sarr a, également, indiqué : « nous sommes en train de finaliser la création d’un mécanisme de concertation et de coordination des luttes communes démocratiques et sociales qu’appelle la situation actuelle ». Lequel mécanisme va, selon l’expert, permettre de coordonner et de mutualiser toutes les initiatives et actions communes sur tous les terrains de la lutte, au niveau local comme au plan national et de la Diaspora.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2021 (16:51 PM)
    Le Sénégal sombre dans la dictature macky ne respecte pas le calendrier républicain.
    Top Banner
    • Auteur

      Sadikh

      En Avril, 2021 (09:31 AM)
      cette opposition est irresponsable. elle demande l’audit du fichier électoral qui est encours et pendant ce temps elle réclame la tenue des élections locales pfffffff
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2021 (16:51 PM)
    Le Sénégal sombre dans la dictature macky ne respecte pas le calendrier républicain.
    {comment_ads}
    Auteur

    Wala Hawla.

    En Avril, 2021 (16:53 PM)
    Get your ass off of that chair you sat talking nonsense, we are in Ramadan. At least let's respect The "Ramadan Month" and focus in fasting, pray to Allah Aza Wazala to accept our prayers and to pray for 100% peace for our Country.

    This is the most important thing to do as Muslims and not your useless nonsense non-stop press conference like foolish dogs. Even dogs ???? are better than you because dogs ones in a while always finds a cools place to rest and sleep.



    You're really pissing us.



    By the way if you guys think what happened last time will be tolerated again I say bring it on and we will see.







    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (18:36 PM)
    Tout le monde observe la pause Ramadan sauf les politiciens...surtout les partis cabines téléphoniques.

    C'est comme un lutteur il faut que le combat ait lieu et qui mort toujours la poussière. Ils bluffent seulement ils veulent guère que les élections se tiennent car ils n'auront aucun conseiller encore moins gagner une collectivité. Curieusement c'est d'illustres inconnues qui sont désignés porte-parole lorsqu'il s'agit de débiter des inepties.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (01:37 AM)
    Pourtant ils ont bien raison dans tout pays où les institutions marchent les élections se tiennent en temps bien déterminé mais là.. 3 reports de date c'est une blague. Macky dafa tapette boleci yabate c'est ça le problème
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2021 (02:03 AM)
    Ils veulent un audit du fichier électoral et maintenant ils passent tout leur temps à exiger la tenue des élections dont on sait qu'ils ne tireront rien du tout. Comme d'habitude, ils seront laminés et viendront pleurnicher dans les médias et réseaux sociaux pour raconter des balivernes.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (09:26 AM)
    Incroyable ! Il a tous les pouvoirs, il fait ce qu'il veut même si ça doit choquer tout le pays, il choisit de ne pas organiser ces élections depuis avant covid-19 et on trouveras le culot de dire que s'il viole une nouvelle fois les règles de la république, c'est...de la faute de l'opposition ! Quel gag !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email