Lundi 17 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Ousseynou Ly : “Président Ousmane Sonko, acceptez de sortir svp !”

Single Post
Ousseynou Ly : “Président Ousmane Sonko, acceptez de sortir svp !”
Dans un texte que nous publions en intégralité, Ousseynou Ly, membre du cabinet de Ousmane Sonko, estime que “si Macky Sall décide de libérer Ousmane Sonko, son candidat et ses militants, ce sera non pas une compromission ou un reniement des principes du combat mais une réparation d’une situation qui ne devait pas avoir lieu”. “Ce ne sera pas une grâce qu’il leur offre mais des droits spoliés qu’il leur retourne. Ce que visiblement certains de l’opposition et/ou de la société civile ne veulent pas. Président SONKO, acceptez de sortir svp. Venez parler aux militants et aux Sénégalais”, lance–t-il. Voici le texte.

Attention, ne nous trompons pas de combat !

Attention, ne nous trompons pas de combat ! Certains ont dû certainement noter un mutisme de ma part sur la situation politique du Sénégal. Nombreuses ont été les sollicitations médiatiques auxquelles je n’ai pas répondues favorablement car préférant observer la situation actuelle et ses évolutions. A cela s’ajoute, avant toute communication de ma part, une prise d’informations ou une appréciation sur la sincérité des uns et des autres dans ce combat dit « Combat de principe » et d’autres informations que je jugeais capitales. C’est en ce jour, 25 février 2024, qui devait être le moment de l’expression populaire à travers les urnes, que je décide de vous adresser ma modeste lecture, à la lumière des événements, de la situation tirée de mes convictions et de mon engagement à servir une cause noble sans compromission des principes et de l’objectivité qui encadrent toutes nos actions. En m’engageant en politique, je m’étais juré d’être sincère quels que soient les enjeux et la gravité du momentum politique et d’assumer mes positions et postures quelles que soient les conséquences qui en découlent. 

Pourquoi avons-nous créé et promu le parti politique PASTEF ? 

Tout naturellement quand on crée un parti c’est pour conquérir et exercer le pouvoir par les voies démocratiques. Je rappelle que la posture de combat de PASTEF durant ces trois dernières années n’était dû qu’aux différents assauts venant du régime et auxquels nous avons résistés pour que le projet demeure et parvient à la consécration en 2024. Jamais le pouvoir de Macky n’a de cesse essayé d’anéantir ce projet en passant par des complots les uns plus mesquins que les autres. Nous sommes passés par quatre feux pour en arriver là : participer à l’élection présidentielle de 2024. N’est-ce pas là déjà une victoire ?

Le président Ousmane SONKO a été un véritable stratège pour qu’on en arrive là. Pour se faire il s’est départi de toute émotion et de tout autre sentiment de haine envers ses persécuteurs afin que ceci n’altère pas sa vision des choses sinon aujourd’hui toute cette stratégie échouerait. Voilà une voie à suivre si nous voulons atteindre notre objectif à savoir accéder au pouvoir et changer les choses pour le grand bonheur de nos compatriotes. Que cela soit clair ! Je n’appelle à aucune impunité envers tout persécuteur. Mais la lucidité et la sérénité doivent nous guider désormais à sortir indemne de cette situation. Après cette première victoire à savoir avoir un candidat à l’élection et d’être en bonne posture pour la victoire finale, il nous faut faire preuve d’une grande délicatesse pour déjouer les autres schémas politiques officieux en cours, venant d’une partie du régime mais appuyée par une certaine opposition et d’une certaine société civile qui préférerait avoir encore Macky Sall au pouvoir que de voir Ousmane Sonko ou Bassirou Diomaye Faye lui succéder. 

Oui je suis formel, certains qui se réclament de l’opposition ou de la société civile préféreraient le statu quo d’une situation profitable à un coup de force militaire que de voir PASTEF prendre le pouvoir en 2024. Pour eux, déjà au crépuscule de leur carrière politique ou de leur « militantisme citoyen », comme ils le réclament, ce sera la fin des privilèges, passe-droits et autres libéralités qu’ils tiennent du régime même quand ils font semblant de s’y opposer. Si le président Macky Sall est en train de dérouler son agenda actuel c’est parce qu’il a bien des soutiens de principe officieux venant de certains acteurs. Alors pourquoi devrait-on, encore une nouvelle fois, être l’agneau du sacrifice ? Certains qui se disent aujourd’hui à cheval sur les principes de démocratie et d’État de droit sont ceux qui gardaient le silence quand le PROS et PASTEF étaient persécutés et dépouillés de tous leurs droits en violation de la constitution et des lois.

Les principes, la démocratie et l’Etat de droit n’ont pas commencé le 3 février 2024. C’était bien avant. 

Comment comprendre depuis l’annonce du report de l’élection présidentielle qu’il n’y a toujours pas cette mobilisation populaire politique autour des questions essentielles ? Ou bien c’est PASTEF seulement qui est un parti politique dans ce pays ? Comment dix-neuf candidats qui se disent tous majoritaires pour remporter l’élection présidentielle n’arrivent toujours pas à imposer le rapport de force sur le terrain à Macky Sall ? 

Si nous n’y parvenons toujours pas, à part quelques manifestations, c’est parce qu’il n’y a pas une sincérité de l’engagement dans ce combat. Mieux, je vous révèle ici que certains, entre quatre murs, ont même donné leur accord pour une place dans un futur gouvernement de transition de courte durée. Le reste n’est que de la comédie. Donc pour une fois, PATRIOTES, refusons de servir de dindon de la farce politique qui se joue loin des caméras des conférences de presse et autres déclarations symboliques. 

Cela commence par nous faire croire que si Ousmane SONKO sort de prison dans ces moments c’est qu’il aura compromis son combat. C’est faux ! Aujourd’hui plus qu’hier, nous avons besoin du pdt SONKO dehors pour mener les troupes et battre campagne aux côtés de notre candidat. En plus de sa libération, celle de tous les détenus politiques fera également beaucoup de bien à leurs familles et proches qui souffrent de leur absence. Si Macky Sall décide de libérer Ousmane Sonko, son candidat et ses militants, ce sera non pas une compromission ou un reniement des principes du combat mais une réparation d’une situation qui ne devait pas avoir lieu. 

Ce ne sera pas une grâce qu’il leur offre mais des droits spoliés qu’il leur retourne. Ce que visiblement certains de l’opposition et/ou de la société civile ne veulent pas. Président SONKO, acceptez de sortir svp. Venez parler aux militants et aux Sénégalais, vous avez toute la légitimité pour le faire. Vous avez le leadership pour indiquer la voie de sortie de crise pour l’intérêt général et vous saurez parler aux Sénégalais en assumant, comme toujours, votre posture faite de patriotisme, de désintéressement et de vérité. Que Macky Sall décide d’organiser les élections avant le 02 avril ou bien au-delà, nous devons refuser d’être les perdants pour une énième fois car loin de nous se dessinent encore des reconfigurations politiques auxquelles on veut nous éloigner en nous demandant de rester sur les « principes ». 

PATRIOTES, pour une fois, ne suivons pas notre haine envers le régime. Contrairement à certains, nous ne voulons pas de poste dans un gouvernement ou de prébendes mais nous voulons que ce projet arrive au pouvoir en 2024 et disposer des leviers politiques pour servir nos compatriotes. Ne tombons pas dans les panneaux des « principes présents » qu’on dresse devant nous pour nous mettre aux arrêts politiques. Faisons appel à notre lucidité et intelligence politique pour sortir indemne des schémas politiques qu’on veut encore nous imposer sous forme de combat de principe. Refusons cela ! Je précise que mon propos n’engage que moi et n’est imputable ni à PASTEF et ni à la coalition Diomaye Président. 


21 Commentaires

  1. Auteur

    Diaraf

    En Février, 2024 (20:20 PM)
    Ousseynou Ly, aaah! C'est vous ça??? Décidément le ridicule ne tue pas dans ce pays... Très très drôle. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (22:35 PM)
      Donc au Sénégal les politiciens sont au dessus de la loi? On peut se permettre en tant qu'opposant de causer des morts, des pertes, des dommages pour se retrouver en prison et après dire que c'est le président de la république qui vous a mis au gnouf. Quelques mois plus tard, on vous libère sous prétexte de dialogue ou je ne sais quoi. Ce que Sonko a dit et fait si c'était un autre citoyen il serait déjà oublié dans les pires prisons du Sénégal. Les gars, devenez des politiciens, vous serez épargnés de la prison. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Citizenlee

      En Février, 2024 (23:05 PM)
      En phase avec toi Ouze. Le combat de Sonko c'est d'abord sortir de prison avec ou sans compromission, sounou yoone nekoussi. Diaay guerrier dafay amm foumou yèmm devant un parti qui mobilise les fds pour te combattre. Seuls les jailmen peuvent dire à Sonko de rester en prison sinon gniyy teuddeu sèn keur ak sèn famille amouniou di wakh Sonko doit rester en prison pour un combat de principe 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (00:04 AM)
      haaa yague yague diguene kate deim dialogué dji . Macky mo diekou sen daye, té il n'a rien à perdre. Allez dialoguer mo guene si yenne
    Top Banner
  2. Auteur

    Diaraf

    En Février, 2024 (20:21 PM)
    Ousseynou Ly, aaah! C'est vous ça??? Décidément le ridicule ne tue pas dans ce pays... Très très drôle. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:22 PM)
    Hum......

     

     

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:23 PM)
    Grrrrrrrr!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:32 PM)
    Totalement en phase toi Ousseynou il doit sortir et continuer le combat 
    Top Banner
    Auteur

    Ousseynoj

    En Février, 2024 (20:35 PM)
    La voix de Sonko s'exprime l'é gars va sortir nous autres qui avons pérdu nos frères seront les dindons de la farce. Si Sonko sort ma paaré si momm. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Passant

    En Février, 2024 (20:44 PM)
    Ousseynou, tu es vraiment drôle. Le protocole Sonko Macky est en téléchargement, on a bien compris 😂
    {comment_ads}
    Auteur

    Ag

    En Février, 2024 (20:50 PM)
    bonjour
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:20 PM)
    Bravo ousseynou ly. ta lecture est bonne  oltre il faut pas suivre a ceux qui veulent s en profiter de sonko surtout certains compagnons et allies.  Tu es jeune et l avenir est devant toi . Attention les vrais ennemis de sonko sont dans pastef 

     

     
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (21:45 PM)
    J'aime l'attitude de Mme Maïmouna Bousso et de M. Ousseynou Ly en ce moment ils convoquent la raison et non l'émotion dans leur discours 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (22:20 PM)
      Il est bon de ventiler le laax brûlant dit on en ouolof. 
      La mégère BOUSSO et l'avorton O Ly ont ravalé leurs vomissures. Et pour cause ! Après avoir botté le train à leur presque Dieu, ils se rendent compte que l'État ne se laisse pas impressionner par des émeutes de vandales et des jacqueries d'un lumpen-prolétariat ayant déserté les travaux agricoles pour squatter les banlieues malgré la misère noire qu'ils y vivent. 
      Le début des conclusions du triste sire O Ly est très parlant et éclaire s'il en était encore besoin, sur l'idéologie et le moteur du combat de Sonko et de ses sbires. 
      Sans ambages, le triste sire Ly implore ses congénères en ces termes : PATRIOTES , ne suivons pas notre haine du régime. 
      Le mot est lâché !  HAINE. C'est le seul programme que Pastef proposait aux jeunes désœuvrés et désespérés de nos quartiers populaires et des laissés pour compte de l'exode rural. La haine a été la force du discours de Sonko depuis sa connerie de Sweet Beauté lamentablement imputée à Macky Sall himself et à certains de ses proches ou supposés tels. La haine a été aussi le ciment fédérateur des hordes qui ont mis à sac ce pays sous le  prétexte de réparer une injustice imaginaire envers leur diabolique gourou. 
      Il fallait mobiliser la meute en fouettant les plus bas instincts qui sommeillent chez tous les frustrés de la terre 🌎.  Par la haine Sonko & co ont constitué leurs régiments d'insulteurs, de journalistes veules et de tueurs payés sur le butin des saccages. 
      J'ai toujours analysé le phénomène de l'engouement des hordes de vandales de Sonko comme bâti sur la haine. Je ne m'étais pas trompé. 
      Merci Mr Ly de m'avoir confirmé dans mes certitudes depuis le début. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Février, 2024 (21:46 PM)
    Vous vous entendez parler? C son problème, qu'il reste ou sort! Vous vous jouez de l intelligence des sénégalais.  Sonko a arrêté de jouer au guerrier! Et si Atepa et Tine parlez.
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeewulenn

    En Février, 2024 (21:54 PM)
    Le.projet ne tourne pas autour d'une personne..bul niu sonnal.. Ousmane Sonko s'est sacrifié pour le.projet et il n'est pas question qu'on le sabote alors que nous arrivons a la victoire....noppil 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:59 PM)
    Au moins un de sensė 
    Top Banner
    Auteur

    Evariste

    En Février, 2024 (22:02 PM)
    M. LY, arrêtez ça!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (22:45 PM)
    Ousseynou n est pas intelligent, macky est dos au mur sans le dialogue et Sonko son putsch ne passera pas tkt pas . Au delà du 2 macky sera isolé à jamais et je crois pas avec toute la pression d'avant et après qu'il veuille voir l'armée prendre le pouvoir c'est à dire il sortira par les égouts. Bref pour conclure c'est le combat du peuple et pas du pastef , tu connaîtras le vrai visage du peuple après le 2 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bababé

    En Février, 2024 (23:00 PM)
    Dominique Strauss-Khan est un grand homme. Piège ou pas piège, il ne devait pas faire. Il a fait, il est pris, il s'est effacé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dadis

    En Février, 2024 (23:18 PM)
    Son excellence  ,le président Bassiirou Diomay Faye .. Quel président.  Y a  trop farceurs. Dans  un Sénégal  normal Bassirou ne peut  même diriger un village 
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (23:42 PM)
    Très pertinente.

    Leur haine envers Macky Sall est plus important que votre projet pour certains.

    En tout cas Macky mongui déroulé plan wam
    {comment_ads}
    Auteur

    Oumar Kande

    En Février, 2024 (00:37 AM)
     SVP Merci de m'aider à comprendre qu'un membre du cabinet de PROS exprime publiquement son opinion personnelle contraire à la ligne du parti.

    Vraiment bizarre 
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdoul Aziz

    En Février, 2024 (11:15 AM)
    Je crois qu'il faut beaucoup de lucidité au PASTEF, dans la reflexion et les prises de position . Président Sonko disait lui même que le combat désormais se gagnera par la tête. Nous avons beaucoup perdu dans les affrontements (tués, blessés, emprisonnés, dissolution du parti). Pourtant on se battait pour le respect des règles démocratiques et contre l'injustice. Cependant, le PASTEF était seul au front, abandoné par les  autres partis se réclamant de l'opposition occupés gérer leurs intérêts de rentier de la politique.

    Une situation inédite est en cours dans notre pays, créée par Macky Sall et condamné par tous. Le pastef doit, au nom de l'intérêt supérieur pays, faire partie des porteurs de solutions. Nous le devons au Sénégal, nous le devons à cette jeunesse engagée, nous devons trouver les moyens de déboucher les horizons. Macky sall s'est suffisament sali les mains et jusqu'aux coudes, il joue actuellement son va-tout. OUI Ousseynou
    {comment_ads}
    Auteur

    Mika

    En Février, 2024 (13:00 PM)
    Monsieur OUSSEYNOU faites doucement.Tu sais la liberté ne se négocie jamais surtout avec un gas comme Macky qui n'a aucun sympathie pour SONKO.

    Si maintenat vous croyez que Macky va dialoguer pour laisser SONKO sortir et participer aux éléections librement  vous vous tromper profondémment 

    Il faut éviter de tomber dans le piége de Macky .Sachez qu'il est presque terminé pour la lutte qui nous a valu beaucoup de sacrifices, n'abandonnez pas .Restons solidaires chers PATRIOTES cest pour bientot
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email