Dimanche 26 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Parole aux militants] Papa Médoune Sow donne cinq raisons de voter Malick Gackou

Single Post
[Parole aux militants] Papa Médoune Sow donne cinq raisons de voter Malick Gackou

Après une invalidation de sa candidature en 2019, El Hadj Malick Gackou ne s’est pas avoué vaincu. Au contraire, le leader du Grand Parti (GP) a davantage conforté sa présence au sein de l’opposition. Pour cette échéance, l’ancien ministre du Commerce a pu passer le cap du parrainage et fait partie des 19 candidats qui briguent la Magistrature suprême. Dans cette rubrique réservée aux militants, le Coordinateur des Cadres du Grand Parti donne cinq raisons de faire de l’ancien numéro 2 de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) le président du Sénégal.

 

“Si le grand public connaissait mieux Malick Gakou, il verrait que c’est le candidat le plus qualifié pour diriger le Sénégal. Pour vous faire découvrir cet homme aux multiples facettes, nous allons vous présenter son parcours exceptionnel et sa vision pour le Sénégal.


1-Malick Gakou est un homme intègre, dont les choix politiques sont guidés par l’intégrité


Il a occupé des postes de haute responsabilité au sein de l’administration sans compromettre son intégrité. Il est un rare exemple d’homme politique dont l’intégrité est plébiscitée par ses homologues : L’homme inspire le respect et l’admiration de tous ceux qui le connaissent, grâce à la force de ses convictions qui font de lui un homme de principes et surtout un homme honnête qui n’a jamais trempé dans des affaires louches, des arrangements ou des compromis de quelque sorte que ce soit dans ses parcours politique ou administratif très riches. De plus, il est compétent, travailleur et patriote, ayant réussi à sortir de la misère grâce à son intelligence, sa détermination et son sens des affaires. En tant que leader inclusif, il valorise l’égalité et honore chaque individu, indépendamment de sa race, de son sexe ou de sa croyance. Enfin, Malick Gakou est visionnaire, offrant une perspective tournée vers l’avenir, ancrée dans l’innovation, la justice sociale et la durabilité, avec pour objectif un Sénégal prospère et équitable pour tous.


2-Malick Gakou, un homme du terroir exclusivement sénégalais, a toujours vécu parmi nous


Issu de la banlieue de Pikine puis de Guédiawaye, il en est fier. Son engagement associatif a débuté dès son plus jeune âge, du Nawetaan au football de haut niveau avec le Guédiawaye Football Club (GFC), qu’il a présidé pendant dix ans et continue de soutenir. À la Fédération sénégalaise de football, il a occupé des postes clés tels que Trésorier général adjoint, Président de la commission centrale des finances et Vice-président chargé du marketing. Malick Gakou s’intéresse également à d’autres sports tels que le basketball, le handball et la lutte, ce qui lui a valu le respect du monde sportif. Il est un modèle pour la jeunesse et l’un des plus généreux donateurs pour le développement du sport et de la jeunesse au Sénégal. Sa vie ne se limite pas au combat incessant qu’il a choisi de mener en toute circonstance et en tout lieu pour un avenir meilleur du Sénégal. En plus d’une carrière internationale avec des partenaires étrangers, son destin s’accorde avec celui de ses compatriotes dont il se soucie avant tout d’améliorer les conditions de vie et d’existence. C’est aussi pour cela qu’il a créé la Fondation Maternité Solidaire qui lutte contre la mortalité maternelle et infantile au Sénégal. Comme il le dit souvent et avec tristesse, toutes les 4H une femme meurt au Sénégal en donnant la vie. Il a connu ce sort malheureux à sa naissance car il a perdu sa mère dès sa naissance, il n’a pas eu la chance de connaître l’affection familiale et il n’a même pas le privilège de pouvoir se recueillir, pour des prières et bénédictions, sur la tombe de sa mère qu’il cherche en vain à retrouver. Il faut donc mettre fin à cette tragédie au plus vite !


3-Malick Gakou est également un intellectuel de renom ! 


Docteur en économie et expert en politiques de développement, il a débuté sa carrière administrative en étant recruté par le Président Famara Ibrahima Sagna au Conseil économique et social, qui a contribué à sa formation d’homme d’état. Il a ensuite occupé des fonctions importantes au sein de la haute administration publique de notre pays, comme Directeur de cabinet au ministère des Infrastructures et des Transports, Président du Conseil régional de Dakar de 2009 à 2012, Ministre des Sports et Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel sous la deuxième alternance. Il a quitté le gouvernement en 2013 en démissionnant.


4-Actif sur la scène politique, il a pris part à des luttes significatives pour consolider la démocratie et l’état de droit dans notre nation. 


En tant que socialiste libéral, il est co-fondateur de l’Alliance des Forces de Progrès. Suite à des divergences, il a établi le Grand Parti en 2015, poursuivant son engagement envers le peuple sénégalais. Il a été un acteur majeur dans diverses initiatives politiques, y compris les élections à Guédiawaye, la scission de l’AFP, et plusieurs coalitions, tout en mettant l’accent sur l’unité sans chercher de gain personnel. Même après une séparation difficile mais constructive, il a opté pour garder des relations cordiales avec courage et humilité. En tant que patriote dévoué, il consacre inlassablement son énergie à servir les intérêts primordiaux des citoyens du Sénégal. Depuis l’avènement de la première alternance jusqu’à présent, il a dirigé plusieurs campagnes électorales importantes, notamment à Guédiawaye en 2014, contre le référendum de 2016, et au sein des coalitions Mankoo wàttu Sénégal et Mankoo Taxawu Sénégal en 2017 en tant que coordinateur. Il a combattu l’introduction du parrainage pour l’élection présidentielle de 2019 et ses effets adverses, coordonné l’opposition lors de cette élection, et joué un rôle clé dans la coalition Idy 2019, qui a fini deuxième. Il a également été influent dans les victoires de la large coalition Yewwi Askan Wi, contribuant à sa cohésion et consolidation sans bénéficier politiquement pour son parti. Malick Gakou a ainsi apporté une contribution significative à la politique sénégalaise.


5-Malick Gakou propose un programme ambitieux, le Plan Alternatif Suxali Senegal (le PASS), pour un Sénégal harmonieux et florissant, axé sur :

1.     Justice sociale : Visant à réduire les disparités, assurer l’accès à des services publics de qualité pour tous, offrir des opportunités aux jeunes et aux femmes, et protéger les groupes vulnérables.

2.     Démocratie participative : Accentuant le dialogue avec les citoyens, le respect de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la justice, la réforme électorale, et une décentralisation renforcée.

3.     Développement durable : Engageant la préservation de l’environnement et la promotion d’une économie respectueuse de l’écologie, tout en valorisant le patrimoine culturel et naturel à travers des initiatives locales.

4.     Coopération solidaire : Renforçant les relations avec les pays africains, défendant les intérêts et valeurs sénégalais à l’échelle internationale, et établissant des partenariats équilibrés.

La vision de Gakou place le bien-être des Sénégalais, le développement humain, le respect de la diversité culturelle et religieuse, ainsi que la promotion de la jeunesse et des femmes au cœur de ses priorités. En complément du PASS, un plan de résilience sociale et de lutte contre la pauvreté, a été élaboré suite à une évaluation approfondie des conditions économiques, alimentaires et sociales du pays. Ce plan vise une approche intégrée pour combattre la pauvreté extrême et la famine, impliquant divers acteurs au-delà du gouvernement. Il promet une nation inclusive où chaque individu bénéficie d’un accès équitable à l’éducation, aux soins de santé, au logement et aux opportunités économiques. Ce plan de résilience, prévu pour être déployé sur trois ans, vise à apporter un soulagement immédiat et à servir de transition vers des projets de développement économique à long terme.



2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (15:36 PM)
    Un Docteur en économie qu on a jamais lu ou entendu  sur les questions économiques ?

    C est quand même curieux. Peut être il a le diplôme mais y a rien derrière et ça se voit.

    Même son expérience professionnelle  ne met pas en valeur ses compétences économiques. 
    Top Banner {comment_ads}
  2. Auteur

    Ndank

    En Mars, 2024 (18:52 PM)
    Une principale raison pour ne pas voter Gakou, c'est Ahmed Aidara, son Directeur de campagne. Un nigaud de classe exceptionnelle doublée d'un arnaqueur sans pareil. Les habitants de Guédiawaye ne me démentiront pas.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email