Jeudi 04 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Pape Diop à Saint-Louis : "Senghor a cédé des terres à la Mauritanie"

Single Post
Pape Diop à Saint-Louis : "Senghor a cédé des terres à la Mauritanie"

Le leader de Bokk Gis Gis en tournée dans la capitale du nord, est allé au chevet des victimes de la furie des eaux à Goxu Mbathie, Guet-Ndar et dans le Gandiolais. Pape Diop a voulu s'imprégner de la situation que vivent les sinistrés dans les tentes et maisons menaçant ruines dans ces localités de Saint-Louis.

Invitant le gouvernement à "bien mesurer l'ampleur de ce sinistre pour assister davantage les populations", Pape Diop a saisi le prétexte pour également s'intéresser au cas des pêcheurs expulsés sénégalais de la Mauritanie, faute de licence de pêche. Lesquels sont "dans une situation compliquée avec le manque d'activités génératrices de revenus, favorisant du coup le chômage".

Ainsi, invite-t-il les deux 's à interroger l'histoire qui lie les deux pays.

"Le président Léopold Sédar Senghor, par un esprit humaniste, a cédé ces terres à nos voisins, et nous pensons que vu sous cet angle, la Mauritanie devrait doter le Sénégal de licences de pêche suffisantes", réclame Pape Diop dans le quotidien EnQuête du jour.


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (13:36 PM)
    senghor app yambar leu wone un larbin de la france il aurat du anexer la gambie et envahir le mal mantenant cest trop tard c pas maki patasse sall le groc porc plein de graisse doublé d'un kheureumkat qui va le faire
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (14:17 PM)
      voilà le sujet que le sénégal devrait remettre tout le temps sur la table pour ramener les nars à la raison. s'il le faut le sénégal devrait mettre la pression sur la mauritanie pour récupérer ces terres que senghor a données à la mauritanie sans concertation nationale... il y a moyen de dénoncer juridiquement cette bévue de senghor. qui veut la paix, prépare la guerre. le sénégal a les moyens de rappeler à ces mauritaniens tout ce qu'il a fait pour elle. la mauritanie devrait être le dernier pays à embêter les enfants du sénégal.
    • Auteur

      Lui Et Moi

      En Mars, 2018 (15:29 PM)
      ce qui est sur c'est que si lui est plein de graisse, toi tu es plein d'indiscipline et d'insolence. tu n'a aucune éducation.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (17:39 PM)
      les sénégalais d'aujourd'hui n'imaginent pas bien l'impact négatif de nos terres cédées par senghor. jadis nos parents traversaient le fleuve pour y mener des activités agricoles, car es terres appartenaient aux sénégal. les populations du sénégal oriental n'ont plus accès à ces terres fertiles depuis les évènements de 1989 même certains ilots dans le fleuve ont été annexés par la mauritanie. senghor doit être jugé à titre posthume pour trahison
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (13:39 PM)
    nous voulons nos terres que senghor avait cédé à la mauritanie,quel "yambar".pourquoi a til fait ca?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (13:43 PM)
    KHOL AY POUNE REK MOLA YOBOU NDAR,MAIS YALA NGUI LAY KHAR,,,,DOMOU KHAR NGA REK

    MAN WAKHOUMA DÉE ABLAYE WADE MOKO WAKH POUNE YI NIOU FI DOONE RAY YAWLA!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:04 PM)
    C'est une verite historique. Les frontieres du Senegal se trouvent a 80 Km a l'interieur de la Mauritanie. A l'epoque jusque dans les annees '80, a Hayre Ngall en Mauritanie, il y avait des piques qui indiquaient la frontiere. Le Fouta a ete divise en deux avec des familles qui se retrouvent sur les deux rives. Avec les consequences que l'on connait sur la demographie du Senegal. Et c'etait fait a dessein. Sinon la Mauritanie ne devrait meme pas exister. Ce pays devrait etre divise en deux. Le nord au Maroc et le sud au Senegal. Mais les larbins des independences en ont voulu autrement.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:41 PM)
    C ' est dommage mais il est le con et le plus nul parmi nos hommes politiques Wade mognou togne.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:44 PM)
    Le centre commercial des 4 C, aujourd’hui rebaptisé Central Park Sn, fait peine à voir avec ses huit petits magasins obsolètes au cœur de cette masse de béton, au croisement de l’autoroute et de l’avenue Malick Sy. Pourtant, à la suite d’une communication en béton, c’est le cas de le dire, ce centre commercial devait être un joyau parmi les joyaux des univers du commerce dans le monde. Aujourd’hui, cet endroit désolé est le fruit d’une énorme escroquerie, la plus grosse arnaque ficelée de ces dernières années qui a coûté à la mairie de Dakar la bagatelle de 3 milliards et 40 millions de nos francs ainsi qu’une immense propriété foncière.

    Ce scandale faisait dire à l’actuel maire de Dakar, lors d’une rencontre avec le Conseil national du patronat (CNP) que « les 4C était une montagne russe dans laquelle la mairie avait perdu plus de 3 milliards ». Comment en est-on arrivé là ? Flash-back comme au cinéma dans les plus mauvais films d’Al Capone.

    Entre 2003 et 2004, la ville de Dakar conclut avec la société Corfitex Trading Limited UK un partenariat pour l’édification d’un centre commercial ultra moderne, sur une superficie de 22000 m². Elle fournit le terrain et verse, par l’intermédiaire des Etudes des Notaires Pape Sambaré Diop et Patricia Lake Diop, la somme totale de 3 milliards et 40 millions à la société Corfitex, pour acquérir des actions. Le premier versement est effectué le 21 août 2003 par le mandat n° 6585, au nom de Me Patricia Lake, et porte sur la somme de 540 millions. Deux autres seront émis au nom de Corfitex le même jour et portant les numéros de mandat 4939 et 4940, libellés avec les sommes respectives de 500 millions et de 1 milliard. Un troisième mandat suivra avec le numéro 11327 en date du 11 octobre 2004 d’une valeur de 1 milliard émis au nom de Me Pape Sambaré Diop, portant le total de ces versements à 3 milliards et 40 millions. La ville de Dakar devait verser 3 milliards et 640 millions, ce qui laissait un différentiel de 600 millions que le trésorier payeur refuse d’honorer, parce qu’après de discrètes enquêtes, il se rend compte que d’importantes sommes d’argent ont été prélevées sur les montants versés par la commune pour atterrir dans des comptes autres que ceux destinés au projet.

    C’est à cet instant que les choses se gâtent entre la mairie et le promoteur de Corfitex, Philippe Buchbinder, qui fait pression pour être payé de ces 600 millions. Devant le blocage, Me Diop propose la réduction des actions de la mairie de 13200 à 11025, ce qui établit ses parts à… 27,65% du capital. Au vu du coût de ce pourcentage, combien devrait verser le titulaire des 72,35% restants ?

    La ville lui cède 22000 m² dans Dakar intra muros au prix de 8000 frs le m², moins cher qu’à Kébémer, surface que Philippe Buchbinder s’empresse d’aller hypothéquer contre un prêt avec Oldricht International, basé aux Seychelles, prêt d’une valeur de 6 millions d’euros. En fait, il a revendu ces superficies pour un bénéfice de plusieurs dizaines de milliards avant de s’évanouir dans la nature sans qu’aucune plainte ne soit portée contre lui. Le pactole amassé donne le vertige : dans cette partie noble de notre capitale, le mètre carré s’échange entre 1 million et 1,2 million de francs cfa, ce qui porte aux alentours de 22 milliards de francs cfa le coût total de la superficie concédée par la mairie.

    A en croire Khalifa Sall, l’actuel maire de la ville de Dakar, toujours lors de sa rencontre avec le CNP : « Ils ont construit 6000 m² sur les 22000. Les 16000 m² restants, un des partenaires les a pris pour lui, et ils ont mis une hypothèque de 9 milliards sur les 6000 m² ». Sall promet de « dénouer cet imbroglio juridico-affairiste ».

    Comment ce promoteur dont la société Corfitex Trading Limited UK n’est répertoriée nulle part, inconnue au site de Google par exemple, a pu gruger nos autorités et se fondre dans la nature sans que son partenaire stratégique ne le poursuive au titre d’avoir soutiré au patrimoine national un si important bien immobilier ?

    Pourquoi l’ancien maire de Dakar, Pape Diop, actuellement la deuxième personnalité de l’Etat, ne dit rien de ce scandale foncier, le plus exorbitant de ces dernières années ? Pourquoi n’a-t-il jamais dénoncé ces transactions qui ont conduit l’actuelle mairie, par manque d’espaces, à devoir acheter le terrain du groupe Sud à plus de 4 milliards ? Pourquoi Khalifa Sall, aujourd’hui à l’étroit dans la ville qu’il administre, ne dénonce-t-il pas une escroquerie si évidente pour récupérer le foncier des 4C qui peut encore l’être ?

    Pourquoi retrouve-t-on toujours les mêmes études notariales, celles de Me Patricia Lake et de Pape Sambaré Diop, au cœur de ces scandales fonciers ?

    Quels sont les liens réels existant entre l’ancien maire Pape Diop et ce Philippe Buchbinder, dont on ne retrouve nulle part ailleurs au monde ses états de service dans le domaine de la grande distribution ? Avec quels gros bonnets de la République ce quidam, décidément veinard, a-t-il partagé le butin ?

    L’état sénégalais a la responsabilité engagée sur cette arnaque et le devoir de répondre aux interrogations que se posent les administrés dakarois quant à ce énième scandale foncier qui touche encore une fois le régime libéral.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:52 PM)
    je n'ai jamais vu ou lu un ouvrage historique évoquant cette cession. des rumeurs , une légende?

    sinon quel en serait les raisons de cette cession ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (17:04 PM)
      vandermotten céline, géopolitique de la vallée du sénégal, les flots de la discorde
      paris, l’harmattan, 2004, 166 p.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:01 PM)
    Pape Diop est nul, n'accorde aucun crédit à ces dires.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:16 PM)
    J'ai toujours dit que le Sénégal devait réclamer ses terres que Senghor à cédé sans consentement national.

    De nombreux paye ont déjà fait de tels action pour retrouver leur territoire.

    Faut des hommes politiques courageux qui se préoccupent en premier de l’intérêt de la nation.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:25 PM)
    Le frontier senegalo mauritanien c'est à teguant 100 km après rosso
    Auteur

    Mooo

    En Mars, 2018 (15:53 PM)
    Senghor-Abdou Diouf- Macky c'est kif-kif ! Tous des nègres esclaves.Ils privent leurs propre population pour offrir à l'ennemie.Combien de personnes sont mortes de famine et de malnutrition au Sénégal sous Abdou Diouf ?
    Auteur

    G

    En Mars, 2018 (16:13 PM)
    tu l'avais oublié quand tu étais au pouvoir
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:15 PM)
    je ne sais pas ou vous sortais cette connerie, mais je sais bien que toutes la region du saint louis a tjr été. sous domination maure ( la seule imara deTRARZA ) et que le dernier royaume de la region almamiya, son fondateur BALA a été tué par les maure de trarza parce qu'il a traversé le fleuve; et le nom NAR que vous donnez aux maures veut dire en arabe feu; parce qu'il traversé le fleuve et brulaient vos cases;

    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (16:41 PM)
      arrête tes bêtises évidemment qu'on sait que nar veut dire feu. parce qu'ils utilisaient le feu pour le rapt de femmes et d'enfants noirs. mais aussi parce que la couleur de leur peau rappelle le feu. les wolofs sont très métissés avec les maures. une part de l'ethnie a longtemps vécu en mauritanie. on dit même que les zenega, des noirs qui vivaient dans le sud de la mauritanie sont les ancêtres des wolofs et c'est eux qui ont donné leur nom au sénégal. les maures savaient monter à cheval, et ont profité de cet avantage pour faire beaucoup de mal aux noirs qui vivaient autour du fleuve alors qu'ils étaient très très minoritaires. mais dès que les noirs du fleuve surtout les wolofs ont compris et se sont entraînés en conséquence, le rapport de force s'est inversé. les maures respectent beaucoup les wolofs parce qu'ils savent que le wolof est très gentil mais si tu l'accules, il peut se transformer en ennemi impitoyable !
    Auteur

    No Name

    En Mars, 2018 (16:43 PM)
    Ya mouna doule espèce de nar de merde vous n'avez jamais été des guerriers à part voler des enfants et s'enfuie comme des lapins vs ne savez rien faire d'autre.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:48 PM)
    le maroc pays du tourisme sexuel et de la hachich, gouverne par un roi PD, il s'est partagé avec la mauritanie le sahara occidental avant que nos militaire prosahraoui ne la cede au polisariot; le maroc tout au long de son histoire il a été envahi par mauritanie almoravid almouwahidoun
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:06 PM)
    Numero 1.Bien sur que les wolof sont tres probablement originaire de la mauritanie. D'ailleurd la mauritanie n'a jamais été exclusivement un pays de maure. Le plus ancien royaume noir de la region se trouvait en mauritanie le royaume de ghana. Et les historien rapporte que ds la capitale du royaume de ghana vers les annés 1100 se compose de deux moitiés un moitié anemiste et un autre moitie musulman majoritairemt arabo berbere.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (17:27 PM)
      en cas la mauritanie doit changer son comportement a l égard du sénégal pour ne pas réveiller de vieux demons diamaguene
    Auteur

    Thierno

    En Mars, 2018 (17:52 PM)
    Le Sénégal doit tout d'abord se référer aux CARTES GÉOGRAPHIQUES de 1934 , qui fixent la frontière entre les colonies du Sénégal et de la Mauritanie avant d'installer des Postes-frontiéres . La frontière se trouve à des kilomètres au Nord du fleuve.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:07 PM)
    Si il ya des preuves de ce que dit Pape Diop, le SENEGAL doit faire comme la Russie de POUTINE avec la CRIMEE et puis aller ensuite négocier à la HAYE. Mas le SENEGAL a peur des NAARS alors là c'est autre chose
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (21:05 PM)
    Vous n'êtes pas les premiers à rêver de la Mauritanie le Maroc l'a fait avant vous mais les narres sont pas bon à digérer dey
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (21:58 PM)
    OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS WADIENS ET SOCIALISTES. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . DOYEN MODY NIANG DOIT VOIR UN JOURNALISTE QUI TRADUIT SES CHRONIQUES EN WOLOF CAR TROP BENEFIQUE POUR LE SENEGALAIS LAMBDA QUI N’EST PAS INSTRUIT. ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
    Auteur

    Td

    En Mars, 2018 (01:36 AM)
    Quel humanisme devrait pousser un président d'un petit pays d'à peine 200 000 KM2 à céder des terres à un autre 5 fois plus vaste?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:32 AM)
    arrêtez vos bêtises. senghor n a rien cédé. c est le colon , donc avant les indépendances qui a modifier les frontières de la mauritanie, en y ajoutant une partie du senegal et du mali
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:41 AM)
    Pape Diop n a aucune credibilité! d ailleurs on ne sait pas si c est Moustapha ou Pape le tueur de Pouné (dixit wade pére). cet homme n a pas de culture d Etat c est une catastrophe!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email