Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Pape Maël Thiam : «Il est grand temps de repenser à la problématique de la peine capitale»

Single Post
Pape Maël Thiam : «Il est grand temps de repenser à la problématique de la peine capitale»

La recrudescence de la violence caractérisée, constatée au Sénégal, n’est que le reflet de notre société. C’est ce que pense Pape Maël Thiam, l’administrateur du parti du président Macky Sall et non moins premier vice-président du Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct). Interrogé par «Seneweb», il a évoqué l’éventualité du retour de la peine capitale, en plus de son diagnostic qui l’a conduit à s’interroger sur la perversion de la société sénégalaise.

«Quand on réfléchit bien, avec des nombreux cas de meurtre constatés au Sénégal, on n’est pas loin de penser que c’est le reflet de ce que peut produire une société comme la nôtre, avec tout ce que nous connaissons comme perversions que nous vivons au quotidien. Perversion sur le plan comportemental, sur le plan de la rupture du contrat social, perversion sur le plan de l’éthique à un très haut niveau de la classe politique, mais aussi de dirigeants de grandes entreprises. Le fait est que nous sommes dans une société qui a perdu ses repères.

Et une société qui a perdu ses repères ne peut produire que des actes de ce genre-là», soutient Pape Maël Thiam. «Cette même rupture est perceptible au niveau de certains centres censés être les références en termes de valeur spirituelle. Il y a lieu, aujourd’hui, de se ressaisir pour revenir à une société normale.

La société sénégalaise a été très pervertie, ces derniers temps, le chômage et la pauvreté aidant, on est fondé à penser qu’il est presque normal de vivre des situations de ce genre», dit-il. En outre, Pape Maël Thiam est d’avis «qu’il est grand temps de repenser à la problématique de la peine capitale, parce que c’est inadmissible que des gens, sous le prétexte de la liberté des droits humains, puissent se permettre des crimes de cette nature pour s’en sortir avec quelques années de prison et vadrouiller pendant qu’une âme, qui pouvait servir l’humanité entière, disparait comme ça.

Il est aussi temps que des responsabilités soient prises au niveau local. Les collectivités locales doivent également penser, de concert avec l’Etat, à mettre en place des brigades de vigilances efficaces pour anticiper, prévenir et réagir au moment opportun». «Il est aussi temps que les populations sénégalaises se saisissent de cette problématique et que chaque Sénégalais en fasse son affaire.

Ce type d’insécurité ne peut pas être combattu par l’Etat. Il faudrait une meilleure implication de toutes les populations. Il faut que l’on soit le plus vigilant et le plus intransigeant possible pour les sanctions applicables à ces types de criminel», mentionne-t-il. Pour situer les responsabilités, M. Thiam estime que «la responsabilité est moins du côté de l’Etat que des populations. Parce que, quoi qu’on dise, quand on regarde le genre de crime, on ne peut pas du tout indexer l’Etat, parce qu’il est impossible de mettre un policier derrière chaque citoyen sénégalais».


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2019 (14:10 PM)
    OK ! A chaque fois qu'il s'agira d'exécuter une sentence de mort (pendaison, empoisonnement, décapitation etc) VOUS SEREZ NOMME COMME BOURREAU POUR L EXECUTION DE LA SENTENCE !!!!!

    A vote position, au lieu de débiter des âneries de cette dimension, rapprochez vous du Chef de l'Exécutif, ou des instances agrées du Parlement pour savoir si concrètement le Sénégal peut dénoncer toutes les signatures que ses précédents présidents ont déposées, et qui englobent l'abandon de la peine de mort ! Et c'est déplorable, qu'à votre position vous puissiez avoir des propos aussi démagogique et des des réactions épidermiques dignes d'un vendeur à la sauvette au parc lambaye ! Et le constat est le même pour Monsieur Abdoulaye Mactar Diop, député qui au delà de son discours de façade rigoureux, est en plein dans la démagogie et le superficiel ! Je ne parle même pas de monsieur Thierno Bocoum lui qui singe son mentor déchu sur le plan politique moral et confrérique ! NON, LA PEINE DE MORT N EST PAS UNE SOLUTION ET NE PEUT CONSTITUER UNE SOLUTION ! ET REVENIR A CELA EST TRES TRES DANGEREUX COMME SIGNE, DANS UN CONTEXTE D EXPANSION DE L IDEOLOGIE SALAFISTE MORIBONDE ET MORTIFERE DE NOS VOISINS DU MALI. Appliquer la peine de mort, c'est s'attaquer aux effets et non aux causes de cette flambées de violence ! LES CAUSES SONT EN VOUS LES POLITICIENS, CLERGE ET PSEUDO FAMILLES MARABOUTIQUES QUI ONT PARTICIPE GRANDEMENT A LA PERVERSION DE LA SOCIETE SENEGALAISE ET FAILLI A VOTRE MISSION.

    A mon avis, si un POLITICIEN LAMBDA VOLE UN MILLIARD DE CFA qui auraient pu nous aider à outiller ou équiper nos hôpitaux ou nourrir des familles très très pauvres ou sauver tout simplement des vies, CE POLITICIEN LAMBDA A COMMIS U CRIME ECONOMIQUE PASSIBLE DE PEINE DE MORT !!!! SI UN TRAFICANT DE COCAINE EST PRIS EN POSSESSION DE QUANTITES AU DELA DE SON BESOIN QUOTIDIEN? CE TRAFIQUANT EST UN TUEUR ET DEVRAIT ETRE PASSIBLE DE LA PEINE DE MORT COMME EN THAILAND. SI UN HOMME D AFFAIRE COMMERCANT EST PRIS AVEC DES PRODUITS PERIMES QUI CONSTITUENT UNE MENACE POUR LA SANTE PUBLIQUE, CE COMMERCANT EST UN TUEUR ENCAGOULE ET IL DEVRAIT ETRE PASSIBLE DE LA PEINE DE MORT !!!!!

    • Auteur

      Baye Peul

      En Mai, 2019 (17:02 PM)
      en tant que donneur de leçon vous semblez ignorer que c'est des présidents du sénégal qui ont signé un chiffon pareil c'est juste un populiste et franc maçon ( il l'a avoué sous l'accusation d'un journaliste français) qui a effacé cette disposition de notre arsenal juridique.
      allez demander aux familles de victimes ce qu'il ressentent, car visiblement vous n'avez pas de capacité d'empathie pour comprendre cette douleur gratuite.
  2. Auteur

    En Mai, 2019 (14:11 PM)
    Une problématique c'est soit un problème considéré du point de vue des différents aspects à traiter ou alors

    Une grille de lecture, d’interprétation d’un problème, ou de ce qu’on considère comme un problème. Dès lors il est aisé de voir que ce monsieur empile des mots savants pour au finish ne rien dire. On ne peut repenser une problématique encore moins la penser mais plutôt traiter la problématique.
    • Auteur

      Sawalo

      En Mai, 2019 (14:32 PM)
      certes il ( p m thiam) ne sait sans doute pas qu'est une problématique mais vous non lus vous ne devez pas en savoir grand chose.
    Auteur

    As

    En Mai, 2019 (15:11 PM)
    j aurais préféré que vous disiez au Président , votre camarade de parti , qu'il est grand temps qu'on repense à la peine capitale, sinon ce sera un commentaire de plus , c'est le Président qui détient tous les pouvoirs
    Auteur

    Modou Mouss

    En Mai, 2019 (18:48 PM)
    avec a justice de merde que nous nous avons il est hors de question de revenir a la peine de mort
    Auteur

    Modou

    En Mai, 2019 (14:19 PM)
    L'état ne peut en aucun cas s'exonérer de ses responsabilités en matiére de sécurité des citoyens. Cette responsabilité passe par une politique de prévention dans tous les quartiers et une rigueur dans l'application des sanctions pénales. Recentrer notre politique pénale vers une école préventive de la récidive par un accompagnement de la sortie et de l'insertion sociale. Celà ne peut se faire à couts constants.La sécurite, la santé, l'éducation et la culture sont les quatre leviers sur lesquels il faudra consacrer une bonne part du budget pour réduire la criminalité.Un vaste chantier certes,mais beaucoup plus efficace que la peine de mort qui n'a jamais réduit la criminalité; Certains ETATS aux U.S.A. l'appliquent sans aucun résultats significatifs quant à la baisse de la criminalité.Les fusilliades dans les établissements scolaires se multiplient et leurs auteurs n'ont rien à faire de la peine de mort!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR