Mardi 30 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Passeports diplomatiques, affaire Bougazelli : Noo Lànk tire sur Moustapha Niasse et Me Malick Sall

Single Post
Passeports diplomatiques, affaire Bougazelli : Noo Lànk tire sur Moustapha Niasse et Me Malick Sall
Les communiqués signés, ce mercredi, par le ministre de la Justice Me Malick Sall, et le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse, se prononçant respectivement sur l’affaire de l’ex-député Seydina Fall Bougazelli et le trafic présumé de passeports diplomatiques ne sont pas du goût des membres du collectif Noo Lànk. A travers une note rendue publique dans la soirée, ils déclarent que Niasse et Sall, qui "ont tout dit sauf l’essentiel", "ne comprennent pas et ne comprendront peut-être jamais !".

Le collectif ajoute : "Alors que les Sénégalais attendent l'expression claire et nette d'une prise de responsabilité de ces hautes autorités et l'affirmation d'une volonté de poursuivre tous les crimes graves d'où qu'ils viennent et ainsi rassurer les Sénégalais qu'ils vivent dans un État digne de ce nom, ces deux grands responsables ont préféré par communiqué, donner un récital de procédures et règlements qui encadrent les enquêtes et affaires judiciaires".

De l’avis d’Aliou Sané & Cie, Moustapha Niasse et Me Malick Sall auraient mieux fait de se taire, si c'est pour faire semblant de parler pour ne rien dire.

"Dans leurs rôles respectifs de chefs des deux institutions impliquées dans le traitement des affaires en question (trafic de faux billets et trafic de passeports diplomatiques), les Sénégalais ne cherchent certainement pas à ce qu'ils viennent comme des professeurs, leur disséquer les voies et procédures générales de poursuite pour arrêter des criminels", relève le communiqué de Noo Lànk, qui dit ne pas douter de la gravité des crimes dont "les coupables sont identifiés".

Ces membres de la société civile regrettent que "rien dans leurs communiqués n'exprime une quelconque réprobation des actes concernés. Rien dans leurs communiqués ne montre qu'ils ont entendu les Sénégalais et compris les Sénégalais. Rien dans leurs communiqués ne montre qu'ils sont déterminés et prêts à se battre pour que la justice triomphe et que la république soit défendue, puisque tel est leur rôle".


6 Commentaires

  1. Auteur

    Door Doom

    En Septembre, 2021 (09:45 AM)
    "Door doom lakh doom".Vous comprenez ce proverbe wolof.
    • Auteur

      S 0 S Docteur Justice

      En Septembre, 2021 (13:17 PM)
        Longueur des crimes économiques extraordinaires de ce régime, 9 ans après que complètement " maraboutés " , ils renvoyerent à la retraite, le monument Wade ( en grande partie à cause du " prince"  Karim fils ) à 65 %. Ils ils avaient crus naïvement que celui qui a servi durant 9 ans Wade allait changer ce pays en leur vendant son fameux slogan " grdtges sobre et vertueuse" ou " la patrie avant le parti ". En 2021, nous Vivons dans une nouvelle République où les petits voyous ordinaires ont été remplacés par vrais gangsters députés ou DG de sociétés nationales qui pillent les deniers publics avec effarement, tel que cette affaire de la DicaS. 4,5 Milliards donnés à un hôtelier transformé en agent immobilier foncier. La totale en mal Gouvernance planétaire.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Septembre, 2021 (09:47 AM)
    Y en a marre est remplacé par noo lank mdrrr, Attention noo lank, bientôt vous les verrez dans des 4×4 et des villas han marris, niare jusqu à niet diabar hhhh. Ah les activistes au Senegal mo yombee rek. Faire bcp de bruits et après faire ay tooki donnii. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Justice Senegal

    En Septembre, 2021 (10:03 AM)
    La justice de mon pays n'est plus une référence. Elle est en rupture totale avec le peuple, ce qui est un précédent dangereux.  La justice a déserté et laissé un vide, la nature ayant horreur du vide, elle sera bientôt remplacée par la justice populaire, qui est incontrôlable. Apparemment maky et ses partisans n'ont pas retenu les leçons de mars.vous êtes entrain de jouer grave avec le feu...
    {comment_ads}
    Auteur

    Phil

    En Septembre, 2021 (11:42 AM)
    Dans cette affaire comme c'est un des leurs, ces deux vieillards attendent une action injonctive pour agir (du chef).

    Mais si c'était un autre comme le cas de sonko, l'action aurait été mécanique.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (11:58 AM)
    Voilà bientôt 2 semaines que des députes malfrats ont été épingles par la police pour trafic de passeports diplomatiques on attend toujours la moindre déclaration des autorités du gouvernement ou de l’Assemblée Nationale . Même silence radio du cote du Procureur de la République qui s’est  autosaisi illico presto dans l’affaire Kilifeu …Motus bouche cousue du cote de l’APR &Cie…Pire qu’ une république bananière ou des actes  d’une telle abjection et des allégations aussi graves qui avilissent notre démocratie ne suscitent que l’indifférence si ce n’est le silence complice du Pouvoir.  C’est désormais une Ripoublique truffé de malfrats et de trafiquants de tout acabit qui  s’instaure dans notre pays. VIVEMENT LES ELECTIONS pour nettoyer ces  écuries d’Augias . Le Sénégal mérite mieux que ces margoulins de Bougazelli & CO  et leurs protecteurs
    Auteur

    Question

    En Septembre, 2021 (20:35 PM)
    c'est quand qu'on touche le fond ?

    Que reste t-il encore de niveau de saleté à découvrir ?
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email