Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Pétro-tim : «En débattre maintenant que d’avoir plus tard à régler un conflit armé»

Single Post
Pétro-tim : «En débattre maintenant que d’avoir plus tard à régler un conflit armé»

La malédiction du pétrole guette-t-elle le Sénégal ? Afin d'éviter les conflits armés nés de l’exploitation de cette ressource naturelle qui a mis le feu à bon nombre de pays africains, le directeur exécutif d’Amnesty international, section Sénégal, tire la sonnette d'alarme. Il invite le chef de l’Etat, Macky Sall, à éclairer les lanternes au sujet des contrats pétroliers et de l'implication éventuelle de son frère, Aliou Sall. Une sortie qui fait suite à la mise en place annoncée, par le président Macky Sall, d’un Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cospétrogaz).

«Les attentes à propos de ce Comité, c’est que l’Etat du Sénégal apporte des réponses sur toutes les suspicions qui pèsent sur le frère du président de la République (Ndlr : Aliou Sall) ou sur une éventuelle implication de Macky Sall en personne. Car, il y a des accusations graves qui sont formulées quotidiennement contre le frère du Président Sall. Les Sénégalais veulent que le procureur de la République ouvre une enquête ou qu’il y ait une commission d’enquête parlementaire, pour faire la lumière sur l’attribution des licences et de certains contrats pétroliers.

C’est ce que le président de la République doit faire dans les plus brefs délais», insiste-t-il dans le quotidien Lobservateur de ce vendredi 30 septembre 2016. «Il faut donc débattre sur ces questions, car les interrogations actuelles sur le pétrole sont saines, ajoute-t-il. Mieux il vaut en débattre maintenant que d’avoir plus tard à régler un conflit armé qui serait le résultat de «la malédiction du pétrole». Il faut de la transparence dans la gestion des ressources… Il faut que la lumière soit faite sur les accusations qui pèsent sur Aliou Sall et surtout qu’on puisse discuter et dialoguer, afin de définir la meilleure manière d’utiliser les ressources tirées du pétrole», suggère le directeur exécutif d'Amnesty international Sénégal.


Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    Juste

    En Septembre, 2016 (11:09 AM)
    Une milice bocko arre sounou pétrole
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (16:00 PM)
      quelle arme foutaez nous la paix il ny aura d'arme de foutaise de merde senegal diam rek allalou adouna diaralouniouko
  2. Auteur

    Juste

    En Septembre, 2016 (11:09 AM)
    Une milice bocko arre sounou pétrole
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (15:13 PM)
      en tout cas l'avocat qui s'appelle seydou diagne mérite la prison........ il avait vendu un terrain (curatelle tf/260/nga marguerite jourdan qui appartient à l'etat du senegal) a la sonatel (derrière supermarché exclusive vdn) à 400.000.000 de francs cfa et actuellement le reste du terrain 14000 m carré est entrain d’être vendu à 1.400.000.000 f cfa par le même avocat....
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:09 AM)
    Lol. De là à parler de conflit armé, franchement, n'exagerons pas nak
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:13 AM)
    SENEWEB de grace il faut filtrer les interventions.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:25 AM)
    OUI vous connaissez Lat dior diop ,les wolofs ne laisserons personne exploiter leur petrole.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (12:12 PM)
      cela est une autre dérive que les sénéglais sont en train d'observer sans réagir car les wolofs pensent que ce pays est le leur et que toutes les personnes qui ne sont pas ndiaye, diop, autres gueye ne sont pas de vrais sénégalais de grâce arr^étez cette dérive identitaire le sénégal est multiethniques et culturel et il n' y pas de place pour des "wérou wolof, yéré wolof gnamou wolof etc....
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (13:54 PM)
      merci. les wolofs comprendront qu'ils sont minoritaires le jour ou des extrémistes wolofs veuillent annexé les autres, ce jour là bilaye on réglera leur problème une fois pour toute.
    • Auteur

      N'importe Quoi !

      En Septembre, 2016 (15:18 PM)
      si l'on veut être digne de nos anciens qui ont fait l'empire du mali, puis l'empire du songhaï; nous devons aimer chaque ethnie qui compose l'afrique de l'ouest.

      les miettes du pétrole ne doivent pas nous pousser à faire dans le nombrilisme et le népotisme.

      le sénégal existe à travers toutes ses ethnies.

      aimons nous dans notre diversité ethnique, religieuse, politique et autres.
    Auteur

    Ali

    En Septembre, 2016 (11:34 AM)
    tres sage conseil , macky sall quittera tot ou tard le pouvoir et si ces accusations demeurent son regne sera entache et des comptes seront forcement rendu par son frere et lui meme.

    donc il faut arreter de repondre par le mepris et faire face aux accusations c est plus courageux et plus responsable.
    Auteur

    Meuz

    En Septembre, 2016 (11:35 AM)
    Mais Gassama, le premier ministre himself s'est exprimé avec une tonne de documents d'avant leur accession au pouvoir et le decrét qu'ils ont eu à signer en arrivant au povoir, que reste-il à écliarer à votre niveau? où voulez-vous qu'il s'appesantisse davantage vous? Ne faites pas comme si l'on partait de zéro... Et puis pourquoi un conflit armé?? sommes-nous plus idiots que les nations qui exploitent du pétrole depuis des lustres, même ici en afrique, sans bruit ni cannonades???? Décidément la connerie de ce mec est sans fond !!!
    • Auteur

      Peuple

      En Septembre, 2016 (12:31 PM)
      ces opposants se moquent du peuple et veulent nous prendre en otage. il faut être honnête et respecter le choix du peuple. les élus (président, maire, ...) ont été choisi par le peuple. celui qui n'est pas content n'a qu'à attendre les prochaines élections pour se peser. mais des accusations à n'en plus finir, politique 12 mois / 12, soyez sérieux et allez travailler way, ah!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2016 (10:11 AM)
      ces ecervelés ignorants, niant toute evidence et qui viennent prendre la defense d'un president ayant hautement trahis son peuple montre encore le chemin qui reste à parcourir pour le négre rassasié à comprendre sa raison de vivre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2016 (10:11 AM)
      ces ecervelés ignorants, niant toute evidence et qui viennent prendre la defense d'un president ayant hautement trahis son peuple montre encore le chemin qui reste à parcourir pour le négre rassasié à comprendre sa raison de vivre.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:52 AM)
    Parlez aussi aisément de conflit armée dans l'affaire du pétrole du Sénégal relève, a mon avis d'une inconscience et d'une irresponsabilité époustouflante. c'est aussi sous estimer le génie du peuple sénégalais épris de paix et qui n'est pas aventurier. les oiseaux de mauvaises augures mourront de chagrin de voir les sénégalais tenir debout dans la paix face aux multiples tentatives de déstabilisations.
    Auteur

    Foulbés!

    En Septembre, 2016 (12:01 PM)
    Vous n'avez même pas commencé de débattre honnêtement-sincèrement-rigoureusement-vigoureusement sur

    les vertigineuses-abjectes-immorales-indignes-illégales-illicites oeuvres du sinistre-sénile-toxique-méchant-tribaliste-ethniciste-claniste-confrériste-régionaliste-menteur-raciste-corrompu-prédateur-criminel-assassin-comploteur-manipulateur wade &

    sbires & bandes & certains-es-certainement-certains-es-branches sèches-pièces detachées & traitres,

    ceux là-mêmes qui ont dévasté-ravagé-ruiné-souillé-déchiré-humilié-abîmé le Sénégal, la République du Sénégal, les Institutions de la Répéublique, douze ans durant.

    C'est d'ailleurs pour masquer-relativiser-déguiser-diviser-instaurer les bordels bordéliques, dévier l'attention attentive des dignes-nobles peuples sénégalais,

    que ces cruels fléaux-parasites insatiables, éternels faiseurs de merdes merdeuses, ont inventé de toute pièce une sordide question sur Aliou Sall, digne-noble Frère du Président de la République du Sénégal, Son Excellence, l'Ingénieur Macky Sall, Peul pure Souche, donc éternellement digne-noble-courageux atavique.

    En réalité,

    étant viscéralement menteurs-falsificateurs-tricheurs-usurpateurs-comploteurs-manipulateurs-malhonnêtes-méchants-racistes-corrompus jusqu'aux viscères, ces cruels fléaux-parasites insatiables,

    en attaquant haineusement M. Aliou Sall, ne visent sottement que le Président de la République du Sénégal, Son Excellence, l'Ingénieur Macky Sall, Peul pure Souche, donc naturellement digne-noble-courageux atavique.

    Seuls les crétinement crétins,. les tarés, les méchants ataviques guidés par leurs racismes ataviques, peuvent ignorer sottement les abjectes raisons à la base de ces crétineries crétines à la certains-es-certainement-certains-es.

    NOUS NE LAISSERONS PLUS JAMAIS FAIRE!

    Qui espère conserver intactes ses couilles, son machin, a intérêt de savoir raison bien garder.

    FOULBES!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (12:19 PM)
    l dynastie faye sall pompe le petrole national
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (12:53 PM)
    Voilà que les langues commencent à exprimer le fonds des pensées de ceux qui animent depuis un certain temps cette campagne de diffamation.

    Monsieur Gassama, car c'est de lui qu'il s'agit je suppose, pourquoi nous parler de guerre civile pour l'octroi d'un permis d'exploration de pétrole fait en toute légalité.

    Monsieur Gassama, vous savez en votre conscience que ni Macky, ni son frère, ni aucun membre de sa famille n'a une goutte de ce pétrole, je dirais plutôt un centimètre cube de ce gaz, car le pétrole est découvert par une autre compagnie, du fait que ces ressources découvertes récemment ne sont pas encore exploitées et ne le sauront de si tôt car cela demande la mobilisation de moyens financiers considérables. Le jour où le premier baril et le premier mètre cube sortiront de terre,probablement dans 5 ou 6 ans, Macky ne sera pas peut être Président de la République et tout le monde saura quels sont les bénéficiaires.

    Votre problème Monsieur Gassama c'est que vous faites de la politique sous couvert de défense des droits de l'homme, sinon qu'est ce qui vous empêche de mener une enquête sérieuse et de faire aux citoyens de vos conclusions.

    Monsieur Gassama si le représentant de Petrotim n'était pas Aliou Sall, ce faux débat n'aurait pas lieu car rien d'illégal n'a été fait. La preuve pourquoi les autres permis n'attirent l'attention alors qu'ils contiennent les mêmes clauses et ont été délivrés selon la même procédure. Qui connaît aujourd'hui au Sénégal que le pétrole c'est Cairn qui l'a découvert dans le bloc de Sangomar et que Petrotim et Kosmos ont découvert du gaz naturel à Saint louis et à Cayar, tellement les machines de diffamation ont fonctionné pour semer le trouble dans les esprits.

    Vos campagnes n'auront comme effet de retarder l'exploitation de ces richesses et le départ des investisseurs si ce n'est l'objectif visé par ceux qui se prétendent patriotes. Pour votre gouverne, Kosmos Énergy vient d'obtenir des nouveaux permis en Mauritanie car dans ce pays les gens sont intelligents et ne parlent pas avec leurs coeurs mais avec leur raison.
    Auteur

    Dof Bu Wer

    En Septembre, 2016 (13:46 PM)
    Macky sall et son frère devront être pendus publiquement si ces accusations sont fondées. Ce serait des traîtres de la Nation et devront être punis de la façon la plus sévère pour servir d'exemple. Ce qui appartient à tout le monde, il ne faut pas qu'une poignée de privilégiés fasse la loi (80 pour cent des richesses pour 20 pour cent de la population)

    Cordialement



    Dof bou wer :xaxataay: 
    Auteur

    Xeme

    En Septembre, 2016 (16:08 PM)
    Petro-Tim, un piège (ou un appât) de Wade dans lequel le chef légionnaire est tombé avec sa famille ?



    Interrogeons nous sur les pièces du piège. Les dernières cartouches du premier ministre, mandataire pour la défense d'Aliou Sall, que sont "tous les contrats sur le pétrole" qu'il a publié, nous ont permis de nous faire une certitude sur certains points:

    - Ils n'ont qu'un décret écrit, sans numéro, sans cachet, sans date, évidement non publié dans le journal officiel. Ce serait bizarre que le pouvoir de Macky ait un décret digne de ce nom signé par Wade et qu'il amuse les sénégalais par la publication d'un non décret.

    - Le "décret écrit" l'est dans un papier de mauvaise qualité (comme si le Palais de Wade manquait de papier A4).

    - Le "décret écrit" a été imprimé depuis une imprimante qui manque d'encre (comme si la présidence de Wade n'avait pas 8 000 F pour se payer une cartouche d'encre).

    - Le "décret écrit" n'a pas été appliqué. C'est même trop évident, mais puisque la mode est au déni de l'évident... On ne peut donc pas parler, sur la seule base de ce "décret écrit" et du contrat auquel il est sensé donner effet, de période initiale exécutée pour nécessiter une extension.

    - Toute cette documentation incomplète, n'engageant en rien ceux qui l'auraient signé (il n'y a pas plus clair que l'article 35.5 du "contrat"), s'est retrouvée entre les mains de Macky Sall. Il y a à se demander si cette documentation n'a pas été guidée pour tomber entre les mains de Macky, ou d'un membre de son pouvoir. Il suffit de comprendre que cette documentation n'engage ni ceux dont les noms y figurent, ni l'état sénégalais. Il suffit de comprendre que cette documentation n'est même pas un début que le pouvoir suivant pouvait terminer. Il suffit de comprendre que cette documentation pouvait être détruite par le pouvoir sortant sans encombres. Et ce serait d'ailleurs une façon facile d'éviter que le pouvoir sortant soit accusé de quoi que ce soit par ceux qui n'auront pas compris et qui auraient profiter de l'ignorance des gens pour les salir.

    - La dernière trouvaille de l'armée mise à la disposition de la défense d'Aliou Sall, c'est de véhiculer que c'est le pouvoir sortant qui a introduit le mafieux Frank Timis au Sénégal. Mais cela ne fait que renforcer l'idée du piège (ou de l'appât). Parce que ceux qui l'ont introduit ne lui ont rien offert, rien signé de valable, dans le domaine du pétrole. Et pourquoi alors, ils l'ont introduit pour le faire attendre ?

    Le pouvoir sortant laisse donc bien arriver aux mains du pouvoir entrant des documents qui n'engagent en rien, des documents dont la valeur est nulle, des documents qui n'ont aucun pouvoir légal. Mais il lui laisse ces documents quand même. Pourquoi ?



    Pour construire un piège (ou appât) efficace, il faut connaitre les habitudes (alimentaires) de l'animal à piéger.



    Si la presse de Macky l'a présenté comme l'homme de la gestion vertueuse à cheval sur les valeurs républicaines, l'affaire Petro-Tim est la preuve que Wade n'y a pas cru un mot. Parce qu'il faut croire l'exact contraire pour laisser de pareils dossiers vides (sur le plan du droit), mais piégés, et attendre calmement que l'animal tombe dans le piège et que ce dernier se soit complètement refermé. Si l'idée de profiter d'une "signature" de Wade ne sous-tendait pas l'affaire Petro-Tim, elle n'existerait pas. Tout pouvoir, héritant d'un pareil dossier (document qui renvoie sa valeur sur l'existence d'un autre document, lequel n'est pas complètement né), l'aurait classé sans suite si l'idée d'un profit ne l'anime pas. Parce qu'un président de la république (nouvellement élu) peut constituer des dossiers complets pour le même objectif, et de bon droit. Mais c'est le fait de vouloir y associer le sortant, qui a laissé de l'incomplet, et pire, du piégé, qui a donné naissance à l'affaire Petro-Tim. C'est le fait de vouloir faire porter le chapeau à l'autre, sans éléments pour le faire, qui rend l'affaire flagrante.

    Et Wade a attendu que le piège soit complètement refermé pour lancer le cri qui va déclencher les tentatives de l'animal de se libérer. Ne pas oublier que c'est le 21 Octobre 2014 à la réunion du comité directeur de son parti que Wade a lancé son accusation sur Petro-Tim. Wade savait le délit déjà consommé. La première réaction d'Ali Ngouye Ndiaye fut de demander à Wade de fournir des preuves de ce qu'il déclare. La conférence de presse de Benno demanda à Macky de prendre au sérieux les déclarations de Wade, et de tout publier pour le démentir. Les multiples sorties d'Aliou Sall, ses menaces de plaintes, les sorties d'Ali Ngouye, Amadou Ba, Boun Dionne, etc n'ont fait à, chaque fois, que confirmer que Wade avait raison. Car, dans l'affolement, à chacune de leurs sorties, ils ont avoué ce qu'ils niaient la veille. Les Sonko, Baba Aidara, Adama Gaye, Birahime Seck, n'ont fait que, guidés par leurs réflexes d'intellectuels, vouloir jeter un coup d’œil sur ce que raconte le "vieux sénile", et être ébahis par ce qu'ils ont découvert.

    Wade avait choisi son moment. Il savait que le piège s'était bien refermé. Il savait surtout que plus l'animal va se débattre, plus le piège se fichera dans sa chair, mais jamais il ne se libérera. La preuve en est qu'à chaque tentative, la défense d'Aliou Sall aggrave son cas, jusqu'à la dernière suppression de son nom des archives de l'APIX alors que tout le monde avait vu son nom y trôner, jusqu'aux menaces contre toute personne qui en parlerait. Et le piège continue de se resserrer autour de sa proie.

    Et quelle sera la suite ? Il faut demander au propriétaire du piège, ou celui qui a mis l'appât au bout de l'hameçon.
    Auteur

    Anonymele Legionnaire

    En Octobre, 2016 (07:01 AM)
    gassama s'il y'a guerre civile tu ne seras pas epargne.fais attention mon frere

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email