Lundi 23 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Polémique autour de la publication des listes : La Cena appelle à la sérénité

Single Post
Polémique autour de la publication des listes : La Cena appelle à la sérénité
La Commission électorale nationale autonome (CENA) appelle les acteurs politiques à la sérénité et condamne les « déclarations et violences » de certains candidats sur les réseaux sociaux, cela après la publication des listes validées. 

Dans un communiqué parvenu à Seneweb, la Cena a « constaté la polémique née de la publication de listes sur les réseaux sociaux entraînant quelques déclarations et violences inacceptables qu’elle condamne fermement ». 

Sur ce, elle en appelle « à la sérénité et au sens des responsabilités des acteurs politiques sur leur obligation à entretenir, dans les joutes politiques, un climat de paix sans lequel la vie démocratique ne saurait se dérouler dans une saine ambiance », fait savoir le document.

L’instance nationale de contrôle et de supervision des opérations électorales et référendaires de rappeler à l’ordre les acteurs politiques en ces termes : «  Depuis le 6 mai 2022, le dépôt des listes de candidatures des partis, coalitions de partis et entités regroupant des personnes indépendantes  se déroule devant la commission de réception des candidatures sise à la Direction générale des élections (DGE) ». 

L’instance en charge  des élections, souligne qu’« un tirage au sort pour le dépôt des dossiers  a été proposé et le procédé a été soumis aux mandataires qui ont aussi, sans exception, accepté que le tirage au sort détermine l’ordre de passage devant la commission pour la vérification des parrainages, le dépôt du complément des dossiers de candidatures et, enfin, l’ordre de présentation des bulletins dans le bureau de vote ».

Enfin, la Cena « regrette ce comportement des partis qui fausse, de manière délibérée, la bonne organisation de la réception par la commission des dossiers de candidatures que l’on espérait beaucoup plus sereine cette année ». 
 


6 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (20:34 PM)
    Benno a plus de parrainage que ne l'exige la loi.Elimination immédiate .
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (20:53 PM)
      L’Arrêté du Ministre de l’Intérieur numéro 006527 en date du 22 avril 2022  portant   « Mise en place d’un dispositif de contrôle des parrainages  en vue des élections législatives du 31 juillet 2022 ». Le dit arrêté en son article 6  alinéa 1er stipule très clairement  " Qu’il s’agit de contrôler principalement le nombre global de parrains recueillis et de le confronter aux dispositions de l’arrêté qui fixe le maximum et le minimum de parrains requis. 
       
      Le surplus de parrains est considéré comme nul et non avenu et n’est pas pas tenu en compte au moment du contrôle des parrainages."
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (20:57 PM)
      Le CENA est un facilitateur pour la bonne tenue des élections PAS UN ORGANE SÉLECTIF alors des recommandations de rectifications doivent être autorisées aux ayant droits pour complément de dossiers et à plusieurs reprises pour dans l'équité, la transparence, dans la paix et pour la démocratie que des élections juste sans contestation puissent se tenir. Il serait dommage que les causes de la violence et de fausses élections viennent de l'organisme de régulation et non des partis en compétitions. Le CENA jouent sa credibilité de facilitateur ici et l'avenir de la paix au Sénégal, c'est elle qui menacerait la paix civiles s'il cherche à éliminer des candidatures que tout le monde donne gagnant qu'elle laisse les votes fairent la différence. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (21:17 PM)
      Rien ne vaut d'accepter d'être le pyromane de sa nation pour quelqu'un ou un groupe de passage dans des élections de transition generationnelle où la jeunesse met ses espoirs et il est manifeste que toutes tentatives d'entrave du jeu démocratique ne fera que faire descendre ce pays dans le désordres et la violence avec des risques de mort d'hommes.      Les reposés administratives au CENA doivent avoir raison gardée et être prudent refuser de jouer au secours ou de tomber dans la manipulation de groupe pessimiste qui ne voit son salut dans ces futurs élections que dans la fraude et l'élimination de candidatures au départ. 
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:40 AM)
      Bizarrement Seneweb ne parle pas du nombre excédentaire des parrainages de Benno.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Lol

    il y a 1 semaine (22:15 PM)
    Attention faut savoir de quoi vous parlez!!!! Le conseil constitutionnel a dit que le surplus de parrainage annule la candidature, cf la décision rendue à propos de Malick Gakou pendant les dernières présidentielles.

    L'arrêté du ministre ne peut en aucun cas prendre le dessus sur la décision du Conseil constitutionnel.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (23:06 PM)
      Quelle décision ???
      C'est des délires.
      En 2019 les parainnages de Malick Gakou ont été rejetés pour cause de doublons.
      La cour avait rendu une décision globale pour toutes les saisines des candidats recalés ; IRRECEVABLES
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (23:08 PM)
      les parrainages du candidat du Grand Parti Malick Gakou ont été invalidés par le Conseil constitutionnel, après une mise en sursis pour cause de doublons
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:17 AM)
    Le pastef est le parti du déni et de l'amalgame. En plus d'être incapable de couvrir l'ensemble du territoire national le voilà victime de ses propres turpitudes en ratant le dépôt de sa liste pour Dakar. Et le mandataire ose dire que la liste qui est à la Dge n'est pas celle qu'il a déposée.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:14 AM)
    Si le parrainage permet d'éliminer un parti qui peut en fournir le double ou le triple alors c'est du n'importe quoi. Il est sensé filtrer les partis qui n'ont pas la représentativité nécessaire pour avoir le nombre de parrains. Est qu'il est possible d'organiser des élections à Dakar en éliminant le Yaw qui a gagné avec près de 100 000 voix . Si quelqu'un pense que c'est possible alors, il vit dans le rêve.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:51 AM)
    Ils en train d'organiser délibérément le sabotage du processus  en usant du mensonge et de la manipulation de l'opinion, de la même manière s que s'ils ont tenté de saboter l'affaire Sweet Beauté. Heureusement de le système est bien organisé et inébranlable.
    Auteur

    Kolitenguela

    il y a 1 semaine (23:23 PM)
    C'est juste cette qui c'est qu'il n'a aucune chance qui essaye de créer des problèmes et je pense que des mesures doivent être prises pour freiner les comportements irresponsables 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email